Bye bye 2016

Comme chaque année, voici le temps de regarder en arrière une dernière fois, pour se rappeler ce qu’on a fait de beau en 2016. On se concentrera sur les points positifs, pas la peine de se remémorer les mauvais moments, et cette année sera marqué par le plus beau des voyages!

Et puis bien sur, à la fin de cet article, c’est le sacro-saint classement de fin d’année. Quels sont les films qui m’ont marqué, quelles sont les lectures que je retiendrais.

b16

Gent en Belgique

Alors l’année a commencée chez mes amis belges avant de commencer le mois de janvier avec un nouveau boulot. ça fait donc un an que j’ai changé de poste et ça ne m’a apporté que des choses positives. Sans pour autant occuper un poste géniale, j’ai pu profiter de certaines choses et opportunités que je n’aurais jamais eu à mon ancien poste, et je ne suis plus entourée de personnes poisons et toxiques, à la limite de la “cinglerie”, donc ça fait du bien! Cette année j’ai aussi découvert Prague, dont la population agressive ne m’a pas donné envie d’y retourner, Lyon qui fut une belle découverte, et l’Ile de Skye en Écosse durant mes vacances d’été: je reste toujours très attachée à l’Écosse, il y a quelque chose de quasi magique dans l’air dans ce coin du royaume uni, quelque chose que je ne retrouve pas dans les autres régions du pays.

londres36 londres69

l23

Londres

prague35

Prague

  e35 e19 e38 e60 e91

Isle of skye, Ecosse

lyon20

Lyon

Cette année, je n’ai pas fait autant de concert que ce que j’aurais voulu. J’ai quand même pu voir mon groupe favoris sur scène 4 fois, Muse, mais aussi Stereophonics, Archive et White lies. J’ai aussi pu voir deux expo qui m’ont beaucoup plut, celle sur le jade au musée Guimet et celle sur les jardins orientaux à l’institut du monde arabe. Je note également la magnifique pièce de théâtre mise en scène par Michalik, Edmond qui se joue encore et je la recommande chaudement!

archive2

w9 m3

Archive, White lies et Muse

Mais si je devais ne retenir qu’une seule chose, c’est mon voyage en Nouvelle Zélande. Ce fut une révélation, une claque, aucun voyage ne m’aura autant enchanté, et je n’aurais jamais autant été zen et détendu que dans ce pays. Les néo zélandais sont zen, calmes, tranquilles, il n’y a pas de problème mais que des solutions, on prend le temps de vivre, et cette façon de vivre rejaillit sur tous. Ce fut que de magnifiques paysages, j’ai été époustouflé plus d’une fois et malgré les mois qui passent, je ne m’en remet toujours pas. Je retiendrais les plages désertes du parc Abel Tasman, les paysages du Milford sound, et surtout ce rêve incroyable devenu réalité, celui de nager avec des dauphins sauvages en plein océan pacifique.

30nz 14nz 3nz cropped-img_1310.jpg NZZZ NZ004 nz016 nz03 nz35 nz31

Nouvelle Zélande

L’année dernière vers  la mi décembre, j’avais pris la résolution de faire de la natation deux fois par semaine. Et bien je peux vous dire que je n’ai pas abandonné, je continue à faire deux séances par semaine. Je n’ai jamais commencé l’aquagym (plus cher et les horaires plus contraignants) mais je fais des longueurs, ça me convient parfaitement, j’adore nager, et mon niveau d’endurance s’est largement amélioré avec les mois. En plus, c’est un sport qui me détend énormément, c’est devenu vraiment une drogue, et je déteste rater une séance!

Cette année, au cinéma, je n’ai pas vu autant de films que j’aurais voulu, mais voici mon classement pour 2016:

TOP 16 cinéma

16- Moi Daniel Blake (GB)

J’aime toujours autant le cinéma de Ken Loach, même si ce n’est pas mon préféré

15- Mademoiselle  (corée)

Pas aussi dithyrambique que la presse, quelques longueurs, mais un film très bien mis en scène.

14- Dernier train pour Busan (corée)

Derrière une histoire de zombie, le film décortique la nature humaine et c’est très bien fait.

13- Le garçon et la bête (jap)

Très bon animé par Mamoru Hosoda après ses excellents Les enfants loups, Summer wars et La traversée du temps

12- 1er contact (us)

Un film de SF qui parle de destinée, de temporalité, de langage et communication, une réussite pour Denis Villeneuve.

11- Tout en haut du monde (fr)

Très beau dessin animé, l’animation française est toujours au top

10- Strangers (corée)

Après The chaser, Na Hong Jin verse de nouveau dans le policier horreur avec réussite et d’excellents acteurs

9- Captain fantastic (us)

Viggo Mortensen et toute sa petite famille m’ont touché, dans ce beau film sur l’éducation et les choix que l’on peut faire

8- Louise en hiver (fr)

Encore l’animation française qui tape fort, de la part d’un des meilleurs dans le domaine, Jean François Laguionie, je suis fan

7- Your name (jap)

Vu début 2017 mais sortie fin 2016, un animé touchant et très drôle, qui sonne juste, et visuellement très réussi

6- Hana & Alice mènent l’enquête (jap)

Une belle histoire d’amitié entre deux ados, c’est drôle et touchant

5- Star wars rogue one (us)

Je n’en attendais pas grand chose, j’ai été très agréablement surpris! un très bon star wars, qui se démarque des trilogies.

4- Comancheria (us)

Excellent film sur les Etats Unis, loin des fantasmes

3- Les délices de Tokyo (jap)

Très beau, poétique, touchant, comme sait le faire la réalisatrice Naomi Kawase

2- Manchester by sea (us)

Un film dure, avec un Casey Affleck excellent

1- Assassin (chine)

Visuellement à tomber et une belle histoire, Hou Hsia Hsien est le maitre de la mise en scène

The Assassin : Affiche


TOP 10 Romans 2016

10- Le sorceleur de Andrzej Sapowski tome 1

Un premier tome prometteur qui présente un univers et des personnages intéressants

9- Magic binds de Ilona Andrew tome 8

Encore une aventure de Kate Daniels et de son entourage, toujours bourré d’action et d’humour

8- Les intrus de la maison haute de Thomas Hardy

Deux belles nouvelles, Hardy a un véritable don de conteur

7- The expanse de James S A Corey

Un space opéra prenant, des personnages attachants, j’attends de lire la suite

6-Les délices de Tokyo de Durian Sukegawa

Comme pour le film, le roman est touchant et poétique, avec quelques différences

5-La main droite du diable de Ken Bruen

Le 5e tome des aventures de l’irlandais alcoolique Jack Taylor, l’un de mes tomes préférés

4- La ronde de l’amour de Somerset Maugham

Très beau roman sur les souvenirs de jeunesse, l’art d’écrire et le pourquoi de la célébrité littéraire, très intéressant et toujours la belle plume de Maugham

3- Black swan green de David Mitchell

Très beau roman sur l’adolescente dans une Angleterre des années 80. Encore un très bon roman de Mitchell

2- Des souris et des hommes de John Steinbeck

Un style pure et direct, des personnages attachants, une histoire prenante, j’ai adoré

1- Une odeur de gingembre de Oswald Wynd

Mon coup de cœur de l’année, une histoire dure comme l’héroïne d’ailleurs, et une envie de lire la page suivante jusqu’au bout

Afficher l'image d'origine

En ce qui concerne le top des films de l’année 2016, je m’octroie la possibilité de bousculer le classement, car il me reste encore 3 films à voir et qui viennent tout juste de sortir.

Pour 2017, j’espère continuer à voyager, à découvrir de nouveaux lieux, à rencontrer de nouvelles personnes. Comme le dit ma grand mère, les voyages c’est la meilleure des écoles, je ne vais pas la contredire! J’espère faire de belles découvertes littéraires, de pouvoir continuer à jardiner sur mon petit balcon, et surtout de pouvoir continuer mes séances de natation, un sport qui m’a fait énormément de bien!

Voilà, j’en profite pour vous souhaiter une très bonne année 2017, à bientôt!!!

Goodbye 2015, hello 2016!

Voila comme chaque année c’est l’heure du bilan et des classements ! Je commence par les traditionnels classements.

TOP 15 DES FILMS VU AU CINÉMA 2015

 Cette année, comme les années précédentes depuis quelques temps maintenant, je n’ai pas vu énormément de films, du moins pas autant que j’en voyais il y a quelques années, faute de films qui motivent, qui me donnent envie. Et donc comme chaque années depuis quelques temps, il y a tout un groupe de films très bons qui se détachent mais qui sont assez équivalent sur leurs qualités, et dans lesquels aucun film ne se détachent réellement. J’ai établi un top 15 des films qui m’ont le plus marqués cette année.

1- MUSTANG Deniz Gamze Erguven

Mustang : Affiche

Très bon film qui raconte le destin de 5 soeurs dans la Turquie d’aujourd’hui, parfois très émouvant mais parfois très drôle aussi, impossible de ne pas se sentir touché par la vie de ces 5 jeunes filles.

2 -SICARIO de Denis Villeneuve

Sicario : Affiche

Excellent polar, une mise en scène nerveuse, une tension à couper au couteau, un suspense effrayant, et des acteurs au top.

3- STAR WARS de JJ Abrams

Star Wars - Le Réveil de la Force : Affiche

Quelle bonne surprise que ce star wars! toutes les erreurs de la précédente trilogie n’ont pas été répété, les personnages et l’histoire prennent le dessus sur les effets spéciaux.

4- LA ISLA MINIMA de Alberto Rodriguez

La Isla mínima : Affiche

Excellente histoire policière espagnole, très bien menée, dans un contexte historique particulier, et des personnages complexes, j’ai adoré.

5- NOTRE PETITE SŒUR de Hirokazu Kore Eda

Notre petite soeur : Affiche

Comme d’habitude avec Hirokazu Kore Eda, c’est tout en poésie et finesse qu’il nous raconte l’histoire des ces sœurs japonaises, j’adore le style du réalisateur, même si ce n’est pas mon film préféré de Kore Eda.

6- UNE BELLE FIN de Uberto Pasolini

Une belle fin : Affiche

Un film que je suis allée voir sans trop savoir pourquoi et qui fut un coup de cœur, j’ai été incroyablement touchée et émue par l’histoire de cet homme seul et la fin est très touchante.

7- AU DELA DES MONTAGNES de Jia Zhangke

Au-delà des montagnes : Affiche

Du même réalisateur j’avais adoré Still Life, le documentaire I wish I knew, et Touch of sin. On retrouve certains thèmes apprécié du réalisateur, j’ai adoré suivre la destinée des personnages, même si comme d’habitude, certains sont oubliés en cour de route.

8- MICROBE ET GASOIL de Michel Gondry

Microbe et Gasoil : Affiche

Une sacrée originalité, dans l’histoire et dans la mise en scène. Un film sur l’enfance sa magie et ses mystères, un film très attachant.

9- SHAUN LE MOUTON de Richard Starzak

Shaun le mouton : Affiche

Grande réussite que ce film animé de Shaun le mouton, c’est drôle, intelligent et inventif comme toujours avec les studio Aardman.

10- SEUL SUR MARS de Ridley Scott

Seul sur Mars : Affiche

J’ai beaucoup aimé suivre ce robinson de l’espace, même si c’est parfois un peu naïf.

11- DADDY COOL de Maya Forbes

Daddy Cool : Affiche

Je ne m’attendais pas à aimé autant ce petit film, belle histoire de famille, avec les deux petites filles que je trouve géniales dans le film et belle histoire d’amour atypique.

12- TITLI de Kanu Behl

Titli, Une chronique indienne : Affiche

Les déboires d’une famille indienne des bas fonds, qui tente de survivre et de gagner de quoi manger, honnêtement ou malhonnêtement. C’est un film parfois drôle parfois dure, loin des paillettes de Bollywood.

13- DHEEPAN de Jacques Audiard

Dheepan : Affiche

Le nouveau Jacques Audiard n’est pas mon film favori du réalisateur, mais j’ai beaucoup aimé voir le point de vue de cette “famille” de réfugiés qui tentent de se faire une nouvelle vie. C’est très bien joué, et assez réaliste, malgré une fin un peu exagérée.

14- KINGSMEN de Matthew Vaughn

Kingsman : Services secrets : Affiche

Un plaisir que de voir ce film étourdissant, beaucoup d’action, beaucoup d’humour, un james bond plus cinglé, mais assez jouissant.

15- INHERENT VICE de Paul Thomas Anderson

Une intrigue farfelue et bizarre, un mélange de complexité, d’hallucination et de trip tordu. C’est très drôle et très embrumé, avec Joaquin Phoenix et Josh Brolin qui sont excellents dans le film.

Je retiens aussi quelques autres films, comme Spy qui m’a fait hurlé de rire, Miss Hokusai animé beau et touchant, Hard day comédie coréenne réussie, Hill of freedom une jolie histoire, The water diviner qui éclaire sur un épisode peu connue du début du siècle, Birdman pour sa mise en scène spectaculaire, et Seul sur mars, une aventure dans l’espace assez réaliste.

Pour les films qui m’ont déçue, y’en a pas eu beaucoup, la majorité des films restent dans une moyenne correcte. Certains films m’ont déçue par rapport à mes attentes, comme American Sniper, que j’ai trouvé parfois de parti pris, Spectre que j’ai trouvé décevant par rapport aux autres james bond de Daniel Craig, Lost river qui ne m’a pas particulièrement parler même si je reconnais une certaine originalité dans le visuel, The avengers 2 qui m’a lassé, Le nouveau stagiaire que j’ai trouvé inégale, entre les scènes avec Robert de Niro excellent et l’histoire qui tourne autour d’Anne Hathaway assez raté.

TOP 3 DES ROMANS LUS EN 2015

1- NUMBER9DREAM de David Mitchell

Encore un coup de cœur pour cet auteur, après Écrits fantômes, Les 1000 automnes de Jacob de Zoet et Cloud atlas. Un auteur que je vais continuer de suivre.

2- LA PASSE DANGEREUSE de Sommerset Maugham

Toujours un auteur que j’apprécie beaucoup, j’espère pouvoir trouver le temps de lire d’autres de ces romans.

3- TESTAMENT A L’ANGLAISE de Jonathan Coe

Très bon roman, complexe et riche, on revisite l’histoire de l’Angleterre, et pas de manière positive.

Je retiens aussi la suite de La passe miroir tome 2 de Christelle Dabos, série jeunesse excellente, riche, complexe, et originale, hâte de lire la suite en espérant ne pas devoir attendre trop longtemps. Je retiens aussi les romans mineurs de Jane Austen, comme Les Watsons, Sanditon, Lady Susan et le recueil de lettres que Jane Austen écrivait à sa famille, qui fut assez émouvant. J’ai aussi beaucoup aimé le dernier roman de Malika Ferdjoukh, Broadway limited, et les deux romans inédits de Ilona Andrews, auteur de romans d’urban fantasy avec Burn for me, et le 8e tome de sa série Kate Daniels, Magic shift.

Je retiens aussi Ethan Frome de Edith Warthon, Les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos, et le Dramaturge de Ken Bruen.

2015, ce fut aussi de beaux moments, de jolies voyages, de chouettes découvertes. Cette année, je suis retournée à plusieurs reprise en Belgique, voir mes amis belges, toujours amicaux, accueillants, chaleureux, j’adore m’y rendre, je rencontre toujours des gens très sympas, et j’oublie tout mes soucis !

bruxelles 2

new year25

Cette année, je suis retournée à Londres, j’ai visité Bath, et j’ai délaissé l’écosse pour le pays de galle, que j’ai adoré, même si je garde un petit faible pour l’écosse.

w100

w68

15

J’ai pu découvrir Stockholm, la nature dans la ville, les fleurs partout, les balades en mer, une ville magnifique et probablement le voyage le plus zen que j’ai pu faire, les suédois savent vivre, j’y ai rechargé mes batteries.

s82

s24

Cette année ce fut de beaux concerts, Royal Blood a mis le feu à l’olympia, Archives à Londres dans une toute petite salle, une super ambiance avec Kasabian à rock en seine, un doublé pour Archive encore au zénith de Paris, j’ai pu voir Editors un groupe que j’adore dans une salle que j’adore, U2 à bercy et surtout Muse à l’AB de Bruxelles dans une salle à taille humaine, grace à une amie qui a gagner des places.

muse b11

res7

arc1

ed5

u2 10

Cette année, j’ai pu testé le tea time du Meurice, expérience exceptionnelle, j’ai pu voir deux expos excellentes, celle consacrée à Elisabeth Vigée Lebrun au grand palais, et celle consacrée aux studios Aardman (wallace&gromit, shaun le mouton…) au musée des arts ludiques. Et puis surtout, j’ai enfin pu assister à un ballet de danse classique, Paquita, à l’opéra Garnier et ce fut enchanteur !

opera 15

meurice7.

evb

Cette année, je suis devenue accroc au jardinage, j’ai pu voir deux pièces de théâtres géniales (le cercle des illusionnistes et le Porteur d’histoire) et j’ai pu visité le magnifique village-jardin de Gerberoy.

g20

Et j’ai pris une résolution en cette fin d’année, celle de faire du sport et j’ai choisi la natation, le seul sport qui me fait envie et que je n’associe pas à corvée et flemme, il y a un coté détente dans ce sport qui m’a plut. J’ai décidé de faire une séance de longueurs par semaine, et une séance d’aquagym par semaine, on verra si je tiens le rythme !

Pour l’année 2016, j’espère pouvoir voyager et faire de nouvelles découvertes, j’espère pouvoir aller voir mon groupe préféré Muse, qui va être en pleine tournée européenne, et j’espère pouvoir tenir le coup et continuer les séances de natation.

2016

Le monde de Disney

Avec une amie fan de Disney (beaucoup plus que moi), on s’est interrogé sur nos films d’animation Disney préféré. Du coup je me suis posée la question de savoir lesquels étaient mes préférés et lesquels m’avaient un peu déçu voir ceux que je n’ai pas aimé.

Alors bien sur, ce top ne contient que les films que j’ai vu et je suis loin de tous les avoir vus et il ne contient que les films classiques Disney, c’est à dire que les films réalisés par les équipes Disney.

10 – Basil détective privé

Vu dans mon enfance et du coup, ça mériterais que je revois le film à l’âge adulte!

9 – Raiponce

Bonne surprise que ce film, je n’étais pas trop motivé pour le voir et au final, j’ai adoré.

8 – Pinocchio

Un grand souvenir d’enfance aussi, j’ai toujours beaucoup aimé cette histoire.

7 – Le roi lion

Si je ne retire pas les grandes qualités du film, même si j’ai adoré, je dois dire qu’il m’a moins marqué que certains fan qui en ont fait leur film Disney préféré.

6 – Le livre de la jungle

Belle histoire aussi vu dans mon enfance.

5 – La belle et la bête

Très beau film aussi, et visuellement réussi.

4 – Peter pan

Une histoire qui me touche et me fait toujours rêver

3 – Aladdin

L’un des Disney les plus drôles que j’ai vu, surtout grâce au personnage du Génie.

2 – Merlin l’enchanteur

Là aussi , un grand souvenir d’enfance et celui ci je l’ai revu récemment et il m’enchante toujours autant.

1 – Alice au pays des merveilles

Bien sur, Alice reste mon préféré, j’adore tout dans ce film, les couleurs, les personnages, l’absurdité, l’histoire.

Dure dure de faire un classement, beaucoup de très beaux films, mais aussi des difficultés pour juger certains films que je n’ai pas revu depuis mon enfance. Bien sur, le classement a été fait à partir des films que j’ai vu!

C’est un top 10 mais je mentionnerais aussi Les aristochats pour son ambiance jazz parisien et sa horde de chats trop mignons, Fantasia qui m’avait enchanté à l’époque, et Mulan pour son héroïne loin des princesses habituelles de Disney et son personnage Muchu.

Quant aux films que je n’ai pas aimé je retiendrais qu’un seul film finalement, c’est Pocahontas. Il a des qualités visuelles, mais l’histoire est les personnages sont peu attachants au final et j’ai trouvé les chansons mièvres et ennuyeuses.

Le cinéma en 2014

Une année s’achève, et le cinéma m’a encore laissé un sentiment mitigé, entre trop rares bonnes surprises, trop peu de films cultes, trop peu de coup de coeur, beaucoup trop de films pas mal/bof/mouais/ce laisse voir/sans plus/à voir/plutôt bien/ok….comme c’est le cas depuis plusieurs années maintenant, de moins en moins de films qui me motive, qui me donne envie.

Heureusement il y a quelques films qui sortent du lot, et qui permettent d’établir un top des meilleurs films vus au cinéma cette année.

1 – Interstellar de Christophe Nolan

Interstellar : Affiche

Pour ceux qui suivent mon blog, le numéro 1 ne sera pas une surprise vu le bien que j’en ai dis sur ici. Ce film a divisé pas mal de gens, entre ceux qui ont détesté et ceux qui ont adoré. Visuellement époustouflant, j’ai adoré le scénario, la mise en scène, la musique, même si je sais reconnaitre que le film n’est pas sans défauts, même si j’avoue avoir un peu tiqué sur la fin (et la traversée du trou noir), mais c’est tout de même un film de science fiction, y’a de la science mais aussi une grande part de fiction!

2 – Only lovers left alive de Jim Jarmusch

Only Lovers Left Alive : Affiche

Il sera resté mon numéro presque toute l’année, faut dire que la concurrence n’a pas été rude! J’ai dès les premières secondes, complètement plongé dans cet univers, dans la vie de ces personnages étranges, et puis les deux acteurs sont quand même extraordinaires dans le film, un gros coup de cœur.

3 – Still the water de Naomi Kawase

Still the Water : Affiche

Beauté mélancolique, difficulté de la vie, paysages somptueux, une atmosphère envoutante ce dégage de ce film émouvant et étrange, un petit bijou.

4 – Calvary de John Micheal McDonagh

Belle surprise que ce film, que je ne pensais pas aimé autant en allant le voir. Brendan Gleeson est extraordinaire dans le rôle de ce prêtre hors norme, et ce mélange de drame et d’humour cinglant est très réussi et bien dosé.

5 – Boyhood de Richard Linklater

C’est bien sur l’idée de départ qui m’a attiré, voir les acteurs reprendre les même rôles années après année, sur 9 ans voir cette mère, ce père et leurs deux enfants évolués, c’était passionnant, les voir changés physiquement et mentalement, les voir passé de l’enfance à l’adolescence et à l’âge adulte, voir les deux parents refaire leurs vies, avoir des doutes, déprimés sur les années passées, un beau portrait de famille, sur la vie et son sens.

6 – A most violent year de JC Chandor

Excellent suspens, excellent film sur la réalité du rêve américain, teinté de cynisme et d’humour cinglant, avec d’excellents acteurs.

7 – Le hobbit de Peter Jackson

Dernier volet de la trilogie consacrée au hobbit Bilbo. Je ne suis pas autant fan de cette trilogie que pour celle du seigneur des anneaux, mais retrouver le monde de la terre du milieu et tous ces personnages, ça fait toujours du bien! J’ai trouvé ce volet plus affranchi de la trilogie de LOTR que ne l’étaient les deux premiers films, où l’on pouvait voir trop de parallèles et de similitudes. Ici, l’histoire de Bilbo et de tous les personnages prend son indépendance et son envol, jolie conclusion à une bonne quinzaine d’année passé dans le monde merveilleux de Tolkien.

8 – L’oranais de Lyes Salem

Là aussi encore une jolie surprise! Lyes Salem m’avait déjà conquise avec son précédent film Mascarades, et une fois encore son nouveau film est une réussite. J’ai adoré l’histoire, voir l’Algérie après la guerre d’indépendance, je me suis beaucoup attaché aux personnages. Dommage que ce réalisateur ne soit pas d’avantage médiatisé, ces films valent le détour.

9 – Black coal de Diao Yi’nan

J’adore le cinéma asiatique, je n’ai pas toujours l’occasion de voir toutes les sorties, certains films étant distribués que dans de rares salles, à des horaires impraticables pour moi et c’est dommage (comme récemment pour le film japonais Au revoir l’été). J’ai pu voir Black coal et j’en suis bien contente, l’histoire policière est très bien menée, les personnages passionnants.

10 – Le vent se lève de Hayao Miyazaki

Dernier film de ce géant qui m’aura fait rêver et qui continue de le faire, je revois toujours avec plaisir tous ces films. Le vent se lève est très différent de ces films précédents, c’est un film beaucoup plus personnel pour Miyzaki mais ça reste une magnifique histoire dramatique avec une sublime mise en scène et de très belles images, belle conclusion à la carrière du grand Miyazaki.

11 – Whiplash de Damien Chazelle

Vue en fin d’année, très bonne surprise que ce duel de musiciens jazz, ce film sur la passion dévorante, sur les relations profs/élèves, sur le dépassement de soi, sur la folie.

12 – La princesse Kaguya de Isao Takahata

Le nouveau film d’animation du maitre Takahata, aurait pu être un véritable coup de cœur. Si le film m’a complètement conquise sur le plan visuelle, c’est surtout l’histoire qui m’a un peu laissé au bord de la route. Les dessins sont épurés, somptueux, inventifs, magnifiques. L’histoire est prenante et m’a emporté sur la moitié du film , pour m’abandonner au bord de l’autoroute sur la fin.

13 – Hippocrate de Thomas Lilti

Excellent film sur le monde hospitalier, ses difficultés, ses problèmes, et les deux acteurs principaux, Vincent Lacoste et plus particulièrement Reda Kateb.

14 – Timbuktu de Aderrahmane Sissako

Un film intéressant quelque peu décousu mais poignant avec de beaux acteurs nous racontant une histoire bien dramatique sans pour autant tomber dans le mélo.

15 – Le promeneur d’oiseau de Philppe Muyl

Oui le film n’est pas sans défauts, remplie de bons sentiments, tout est bien qui finit bien et tout et tout, mais n’empêche que le film a su m’emporter et me faire voyager à travers la Chine, pays de contraste, entre ville presque futuriste et campagne figée dans le temps.

Je retiens aussi dans le désordre, Nebraska, road movie entre père et fils dans une amérique que personne ne veut voir, Un homme très recherché malgré une histoire un peu banale, j’ai adoré la prestation de Philip Seymour Hoffman; Gone girl, dont le suspens ne m’a pas surprise mais la performance assez incroyable de rosamund Pike vaut le détour; Her, un film un peu mollasson à mon gout, mais j’ai aimé le sujet et la réflexion sur l’isolement de l’être humain; La vie rêvée de Walter Mitty, pas sans défaut, mais le film a un petit quelque chose qui me touche; Night call pour son personnage glauque et une fin qui ose; state of grace, jolie histoire qui ne tombe jamais dans le pathos; The grand budapest hotel, mise en scène originale et histoire intéressante, même si ce n’est pas un coup de cœur; Balade entre les tombes qui fut une bonne surprise, avec un Liam Neeson qui ne tombe pas dans les personnages bodybuildés qu’il joue un peu trop souvent, et ça fait du bien.

Je garde la possibilité de changer un peu ce classement, car il me reste à ce jour encore deux films à voir, The riot club et surtout Cold in july, que je verrais le prochain week end.

Et les flops dans tout ça??

Captain america 2: intrigue banal, aucune surprise, on devine tout à l’avance, ça en est presque gênant, presque l’impression qu’on se fout de nous, aucun intérêt.

Locker; le film m’a ennuyé, l’histoire n’a aucun intérêt même si le concept est pas mal, je n’ai pas compris comment on a pu en faire un long métrage.

Magic in the moonlight: celui la aussi m’a un peu ennuyé malgré sa durée courte, j’ai senti les minutes passées, moyen, sauvé un peu grace à la présence de Colin Firth.

Lucy: l’idée de départ est bonne, mais on s’en la feignantise des scénaristes, qui vont trop souvent vers la facilité, dommage.

Night move: sujet intéressant mais traité de manière bien vieillotte, et le tout est très lent et ennuyeux, dur de ne pas s’endormir.

Un été a osage county; l’histoire est celle d’un téléfilm bateau qu’on peut voir les après midi sur m6 ou tf1, les rebondissements inintéressants, on ne s’attache pas du tout aux personnages, et Julia Roberts en fait des tonnes jusqu’à devenir très agaçante. Une perte de temps.

Under the skin: l’ovni de l’année, un truc incompréhensible, long, lent, ennuyant, terne, j’ai compté les secondes!

Espérons que l’année prochaine soit meilleur! J’ai aussi décidé de visionner tout les mois un de mes films cultes, les films qui m’ont le plus marquée dans ma vie de cinéphile, et d’en parler sur ce blog. Je ne garantis pas d’y arriver tout les mois, mais j’essaierais de partager les films qui m’ont vraiment marqué après les avoir revu en dvd avant, histoire de voir si ils ont le même coté culte avec les années qui passent, comme j’ai pu le constaté récemment avec le revisionnage du film Contact, que j’avais bien plus apprécié lors de sa sortie ciné en 97.

Les 20 livres qui ont changé votre vie – La grande librairie

L’émission de france 5, La grande librairie, a demandé aux français de voter sur internet pour les 20 livres qui ont changé leur vie. Je n’ai entendu parler de ce vote qu’une fois terminé, je n’y ai donc pas participer, mais j’étais très curieuse de voir le résultat! Jeudi soir, l’émission a révélé au cours de son émission, le classement, commenté par les invités tels que Jean Teulé, Jean D’Ormesson, Amélie Nothomb ou encore Erik Orsenna, ponctué par la lecture de témoignages des votants par des acteurs invités comme Dominique Blanc, François Cluzet, Catherine Frot…

Pour ceux qui n’ont pas vu l’émission, voici le classement proposé par la chaine:

20e: Les misérables de Victor Hugo

19e: Madame Bovary de Flaubert

18e: Anne Franck

17e: Le parfum de Suskind

16e: Le seigneur des anneaux

15e: Crime et châtiment de Dostoievky

14e: Le monde selon Garp de John Irving

13e: 1984 de George Orwell

12e: Harry Potter de JK Rowling

11e: La peste de Camus

10e: Les fleurs du mal de Rimbaud

9e: Cent ans de solitude de Gabriel Garcia Marquez

8e: La belle du seigneur d’Albert Cohen

7e: L’alchimiste de Paulo Coelho

6e: Le grand meaulnes de Alain Fournier

5e: A la recherche du temps perdu de Proust

4e: L’écume des jours de Boris Vian

3e: Voyage au bout de la nuit de Céline

2e: L’étranger de Camus

1er: Le petit Prince de Saint Exupéry

J’ai trouvé l’émission intéressante, en direct, ce qui rajoute un petit quelque chose de sympa, mais qui a aussi pas mal de défauts. Amélie Nothomb n’a pas ouvert la bouche sauf sur la fin, et seulement parce que le présentateur lui posait directement une ou deux questions. Mais surtout ce qui m’a gênée, c’est le snobisme quant à quelques romans cités. Lors du classement, le présentateur révèle trois livres en même temps, Le seigneur des anneaux, Le parfum et Crime et châtiment. Les invités ainsi que le présentateur ne parleront à aucun moment du seigneur des anneaux, apparemment le roman ne méritait aucun commentaires de leur part , alors que les autres livres de la sélection ont eu droit à des analyses, les invités les commentant largement. Est ce parce que parler d’un livre de fantasy c’est pas assez intellectuel? est ce parce que personne ne l’avait lu parmi les invités? j’aurais aimé connaitre leurs avis, même si ils n’ont pas aimé le roman, même si c’était pour parler négativement de ce choix, mais rien du tout, j’ai donc été très déçue.

Et les invités remettront ça avec Harry Potter, que personne ne commentera, personne n’en parlera, pas même une seconde, rien. Jean d’Ormesson fera preuve de condescendance en commentant avec dédain : “c’est un grand succès, ce n’est jamais bon signe le succès en littérature”??? Pathétique… Il faut tout de même rappeler que le thème c’est “les livres qui ont changé votre vie” et que Harry Potter à enchanté aussi bien les plus jeunes que des adultes, et que surtout cette série de roman a redonné le gout de lire à des millions d’enfants qui délaissaient la lecture, sans parler du fait que ça a bien du relancer le roman jeunesse et sa présence de plus en plus importante dans les librairies.

Donc émission intéressante, mais tout de même un sentiment un peu snob, rejetant une partie de la littérature pour se concentrer sur certains genres très classiques, et c’est bien dommage.

Bien sur, l’émission m’a fait réfléchir sur les romans qui ont changé ma vie. Je ne suis pas sur que je peux dire qu’un roman a changé ma vie. Contrairement aux témoignages de certains votants qui ont été lu, aucun roman ne m’a permis de “trouver la force de divorcer”, “m’a poussé à devenir libraire” , m’a “permis de rencontrer ma moitié”. J’ai le gout de la lecture depuis que je sais lire, mais de là à me rappeler LE roman qui m’a insufflé la passion de lire, je ne saurais dire, et à mon avis, c’est une passion que j’ai toujours eu, indépendant d’un roman qui m’aurait marqué enfant. Ceci dit, il y a bien des livres qui m’ont marqué, accompagné, façonné, pas de manière brutale et visible mais plutôt de manière subtile, en me faisant réfléchir sur la vie, en me donnant de nouvelles passions, en m’obsédant un peu aussi parfois. Je met donc quelques romans qui m’ont réellement marqué et qui ont laissé une trace dans mon quotidien. A ne pas confondre avec mes romans préférés!

Le seigneur des anneaux et Le silmarillon de JRR Tolkien

J’ai commencer à lire le seigneur des anneaux à l’âge de 13 ans mais j’avoue ne pas avoir accroché, la première moitié du premier livre m’ayant un peu ennuyé.  Et puis je fut coupée dans mon élan, la copine qui me prêtait les romans devant déménager, j’ai du les lui rendre avant d’avoir fini. Il a fallu attendre la sortie du film bien des années plus tard, pour que je me remette à lire la trilogie, et bien sur j’ai adoré, j’ai plongé dans cet univers sans problème.

De manière encore plus forte finalement, le silmarillon m’a encore plus marqué que le seigneur des anneaux, je me suis prise d’une passion dévorante en lisant ce livre, il m’a accompagné durant les vacances d’été, à lire et relire certains passages. Il faut parfois s’accrocher en lisant ce livre, pas parce que c’est ennuyant, mais parce que le nombre incroyables d’anecdotes, de personnages, d’histoires et de lieux peuvent perdre le lecteur, qui sera souvent obliger de faire des aller retour dans les pages du livre. Le silmarillon m’a obsédé, hanté durant des mois, voulant toujours en savoir plus sur la terre du milieu. Tolkien les raconte avec tant de détails, tant de conviction qu’on a parfois l’impression de lire le livre d’histoire d’un monde étranger qui existerait bel et bien.

L’histoire sans fin de Michael Ende

L’un de mes premiers réel coup de cœur quand j’étais jeune, j’ai du le lire à l’âge de 10/11 ans, et j’ai adoré. J’avais eu un peu de mal au début, mais une fois lancé dans l’histoire de ce monde étrange, impossible de reposer le livre. Je me souviens que j’ai du lire la seconde partie du roman durant une journée orageuse chez moi, j’étais particulièrement dans l’ambiance. C’est une histoire bien plus sombre et dure que ne laisse imaginer le film dénué de la complexité du roman, qui a été réalisé plus tard. Je place toujours ce roman dans mes favoris, et reste une œuvre très originale quand j’y repense. C’est aussi le roman qui m’avait donné envie de devenir romancière à cette époque là, ambition vite remplacé par celle de devenir archéologue, j’avais même demandé une machine à écrire pour mon anniversaire, ce qui m’a surtout permis de casser les oreilles de mes frères.

Persuasion de Jane Austen

Si de Jane Austen j’ai préféré Orgueil et préjugés parmi les romans que j’ai pu lire d’elle, celui qui m’a le plus touché c’est Persuasion, l’histoire de cette femme de 28 ans que tout le monde estime fini et sans valeur, car toujours pas mariée à son âge “avancé”! L’histoire d’Anne, qui vit sans vraiment vivre, tel un fantôme, hanté par ses regrets passés, m’a beaucoup touché, et beaucoup plut, amenant une réflexion qui reste toujours valable au 21e siècle.

Le guide galactique de Douglas Adams

Découvert par hasard dans les rayons de la fnac, bien avant la sortie du film, j’ai tout de suite accroché à l’univers complètement déjanté de l’auteur. Le guide galactique et ses quatre suites m’ont accompagnées longtemps, on été des compagnons de route m’ont fait hurler de rire même dans les transports en commun. Il m’a aussi permis de découvrir l’une de mes séries préférée, docteur who.

Rouge Brésil de Jean Christophe Ruffin

Ce roman m’a tellement emballé tellement emporté, je me suis très vite jeté sur les autres romans de l’auteur et ce fut une excellente pioche avec L’abyssin et sa suite Sauvez Hispahan. Des romans qui m’ont fait voyagé, à une époque où je n’en avais pas les moyens, lecture qui compensait un peu l’absence totale de voyage, et ça m’a fait du bien!

Le club des cinq de Enyd Blyton

Dans la catégorie lecture d’enfance, je retiens le club des cinq, en particulier le club des cinq en randonnée et le club des cinq chez les saltimbanques. Cette lecture m’a marqué dans le sens où lire les aventures de jeunes enfants partant à l’aventure, seuls sans adultes, à faire de longues promenades dans la campagne loin de leur maison familiale, à planter leur tente dans les champs, ou à voyager en compagnie des saltimbanques dans leurs roulotte personnelle, ça me faisait rêver, et je pense que c’est peut être la première fois que mon envie de voyage est né.

Who’s the winner??

Voici l’année 2013 en classement, top et flop, comme j’aime le faire et on commence par le plus important à mes yeux, le bilan cinéma, même si ce n’est plus ce que c’était, en qualité comme en quantité.

Au cinéma

Je note beaucoup de bons films mais rarement d’excellents films hélas.

Top 3 avec la palme qui est japonaise:

Tel père, tel fils : Affiche

1- Tel père tel fils de Hirokazu Kore Eda

J’avais adoré et sacré meilleur film de l’année Still Walking en son temps, et celui ci confirme une fois de plus le talent du monsieur, j’ai adoré!

Mud - Sur les rives du Mississippi : Affiche

2- Mud de Jeff Nichols

Belle surprise que ce film, je ne m’y attendais pas, j’ai adoré autant le casting que l’histoire que la réalisation ou l’ambiance du film. Un coup de cœur, un petit bijoux.

Django Unchained : affiche

3- Django unchained de Quentin Tarentino

Quentin Tarantino confirme son énorme talent de conteur visuel. Pulp fiction et Jackie Brown restent quand même au dessus, mais ce fut encore plus jouissif que Kill Bill et le film m’a réconcilié avec Tarentino qui m’avait un peu déçu avec Inglorious basterds (bon film mais pas aussi marquant que le reste de sa filmographie).

et la suite….

4- Cloud atlas de Lana et Andy Washowski

Beaucoup plus léger et humaniste que le roman, malgré des défauts j’ai été transporté par ce film, par ces personnages sa musique envoutante et son atmosphère particulière.

5- Le passé de Asghar Farhadi

J’adore ce réalisateur iranien. Premier film qui ne se passe pas en Iran, je l’ai trouvé en dessous des autres (j’ai de loin préféré Les enfants de belleville, La fête du feu et Une séparation), mais il réussi encore une fois son coup, c’est toujours excellent.

6- Le hobbit la désolation de Smaug de Peter Jackson

Même si ce n’est pas aussi exceptionnelle que le seigneur des anneaux, j’ai adoré replongé dans l’univers de Tolkien si bien mis en image par Jackson.

7- A touch of sin de Jia Zhang Ke

Brutale, réaliste, dure, superbement réalisé et interprété.

8- Man of steel de Zach Snyder

Je ne m’attendais pas à grand chose en allant voir le film mais au finale je me suis laissée emportée, par le casting bien choisi, par les premières minutes qui nous montrent la fin de Krypton, et la musique du film amène le tout au niveau supérieur.

9- Les garçons et Guillaume à table de Guillaume Gallienne

Performance impressionnante, surtout quand Gallienne joue les femmes! drôle et émouvant, j’ai adoré.

10- Sugar Man de Malik Bendjelloul

Documentaire qui nous raconte la vie du chanteur Sixto Rodriguez, mystérieux chanteur des années 60/70. Passionnant, difficile de ne pas être touché par son histoire.

10 bis- Le loup de wall street de Martin Scorsesene

Vu à la dernière minute cette année, le film est long mais pas ennuyant une seconde. Mon avis plus en détails dans les jours à venir.

Je retiens aussi quelques autres films, qui auraient bien pu faire partie du top 10 parce qu’au delà des cinq premiers, le classement aurait pu être différent:

Le dernier pub avant la fin du monde qui m’a bien fait rire et j’ai adoré sa fin.

Before midnight que j’ai moins aimé que before sunset mais c’est une suite très intelligente et réaliste, peut être y aura t-il un 4e film?

Snowpiercer, malgré quelques défauts scénaristique, film intéressant et prenant.

Hunger games L’embrasement, très réussie, tout comme le premier, voir un peu mieux.

The lunchbox, petit film qui fait du bien.

Gravity, visuellement très réussie, mais un peu simpliste sur le fond.

Blue Jasmine, pour la performance d’actrice de Cate Blanchett

Imogene, qui n’est pas un film majeur mais qui m’a fait passé un très bon moment.

Aya de Yopougo, aussi réussi que la BD.

Star trek into the darkness, j’ai adoré Khan dans le film, j’aime beaucoup ces nouveaux star trek.

The grandmaster, ça aurait pu être magique, mais il manque quelque chose, reste tout de même un excellent film.

Wadja, jolie surprise

Gimme the loot, petit film qui fut une très bonne découverte de début d’année.

Et parmi les films qui m’ont le plus déçu, le plus ennuyé, le plus affligé:

Angélique de Ariel Zeitoun

Vue en avant première surprise (on ne nous avait pas dis ce qu’on allait nous servir); j’ai été déçue par cette nouvelle version des aventures d’Angélique. Gérard Lanvin fait trop vieux pour le rôle, Nora Arnezeder pleure tout le temps s’en devient agaçant, la musique est assourdissante et sans intérêt, et la réalisation lourde et moche avec ces multiples ralentis et ces gros plans. Je me suis ennuyée.

Insaisissables de Louis Leterrier

l’arnaque de l’année avec ces allures à la usual suspect, (vous avez cru que j’étais le gentil de l’histoire et en fait c’est moi keyser soze, qui a tout manigancer dans votre dos). L’effet tombe à plat, alors qu’on s’attendait à un magnifique plongeon, le plongeur atterri dans l’eau en faisant la bombe. Tout ça pour rien en gros, le film passe son temps à nous en mettre plein les yeux pour compenser un retournement de dernière minute qui n’a aucun sens.

Diana de Olivier Hirschbiegel

Pour résumé en un mot: ENNUYEUX!!

En littérature

J’ai eu de bonnes surprises, et de chouettes lectures parmi lesquelles je retiens:

Top 5:

Les 1001 automnes de jacob de zoet, de David Mitchell

Belle découverte que cet auteur avec ce roman plein d’aventures, de personnages très intéressants le tout bien écrit et bien documenté, une très belle lecture.

Cloud atlas de David Mitchell

Après le film qui m’avait beaucoup plut, place au roman et j’ai beaucoup aimé. La différence avec le film? le roman est plus sombre, plus pessimiste, moins versé dans l’humanité et plus dans la nature humaine.

Kate Daniels, Magic strike tome 6 d’Ilona Andrews

Cette série de roman débutée il y a quelques années maintenant, ne fait que s’améliorer de tome en tome. Le premier a eut un peu de mal à mettre en place les choses, avec des transitions étranges et un univers un peu dure à cerner, mais des personnages hauts en couleurs et très attachants qui m’ont donné envie de continuer et heureusement parce que la série est un coup de cœur! Vivement le tome 7 en juillet prochain.

Miles Vorkosigan de Lois Bujold MacMaster

J’avais beaucoup aimé Cordelia Vorkosigan et Barrayar. Les romans centrés sur Miles Vorkosigan sont eux aussi très réussis et reste un personnage très attachant.

Le passe miroir de Christelle Dabos

Très bonne surprise que ce roman jeunesse découvert sur de nombreux blogs, c’est originale, l’univers est très riche, et j’ai énormément hâte de lire la suite!

Et suivent de près :

Saba l’ange de la mort de Moira Young

ça ressemble à hunger games et Saba ressemble beaucoup à Katniss, il n’empêche que l’univers post apocalyptique créé est très intéressant; j’attends que le tome 3 sorte pour me lancer dans le tome 2.

L’homme au complet marron d’Agatha Christie

Drôle et plein d’énergie, j’ai beaucoup aimé les personnages et leurs aventures.

Hunger games tome 2 de Suzanne Collins

Comme pour le premier, les pages se sont tournées toutes seules, un bon divertissement et une héroïne très intéressante et même un peu sombre pour du jeunesse.

La bobine d’Alfred de malika Ferdjoukh

Comme toujours la plume de Malika Ferdjoukh enchante les lecteurs, un petit roman très sympa à lire.

Sous l’eau qui dort de NM Zimmermann

J’ai beaucoup aimé l’atmosphère pesante et un scénario me rappelant les films d’horreurs des années 80.

Le club des philosophes amateurs de Alexander McCall Smith

J’ai beaucoup aimé me promener dans les rues d’Édimbourg en compagnie d’Isabel, j’ai lu le second tome et j’ai les deux suivant dans ma pal. Une lecture sympathique et reposante.

En série télé

 J‘ai eu de très bonnes surprises, et ça fait plaisir! Au dessus de la colline, je pense surtout à:

Breaking bad saison 1 et saison 2: Excellente série, excellent casting, les trois autres saisons vont vite être englouties je pense.

The hour saison 2: dommage que la série ne soit pas renouvelée pour une troisième saison, la saison 2 m’a encore plus plut que la première, j’ai adoré l’histoire, voir les personnages évolués, et toujours avec un casting aussi géniale, sans parler de la fin qui n’en est pas une, vraiment on reste sur notre faim et c’est bien dommage.

Game of throne saison 3 : que dire sinon que cette saison fut encore meilleure que les précédentes, et que je suis toujours époustouflée par tous les épisodes, sans compter cette horrible fin de saison. la seule série qui me fait compter les jours jusqu’au prochain épisode.

Orphan black saison 1 : très bonne surprise, série que j’ai connu sur le blog de pandora, et je suis très contente de ne pas être passer à coté, la série est très attachante, l’actrice principale très douée et la suite est pour avril prochain.

The slap : Là aussi excellente surprise que cette mini série australienne, au casting juste magnifique, chacun des 8 épisodes est un vrai bijou.

The fall saison 1 : J’aime énormément Gillian Anderson, et cette saison fut courte mais intense, c’est noire, c’est fort, c’est très bien joué, et ça tiens en haleine chaque semaine.

Doctor who saison 6 et 7 : j’aurais rattrapé mon retard, après deux saisons sans rien voir de la série, en attendant le 8e docteur et l’épisode de noel 2013.

House of cards saison 1J’étais sur d’aimer et ce n’est donc pas une surprise, c’est excellent, cynique et j’adore les séries qui parlent politique. J’ai toujours adoré Kevin Spacey et Robin Wright, et on peut dire qu’ils ont été gâté coté rôles. Je suis prête pour la saison 2.

Justified saison 1Je n’ai vu que la saison 1 et ça m’a beaucoup plut, il faudra que je pense à voir la suite maintenant.

J’ai aussi retenue dans une moindre mesure:

Call the midwife saison 1:   Série sympathique et attachante, ce n’est pas un coup de coeur mais je verrais bien la suite à l’occasion.

Murdoch mysteries: J’avais déjà vu quelques épisodes sur france 3, et avec le temps, je me suis attachée aux personnages, à Murdoch, au docteur Ogden mais aussi l’agent Crabtree et au chef Brackenreid. Je passe toujours un très bon moment avec cette série, avec une reconstitution du début du siècle vraiment intéressante.

Miss Fischer enquête: j’avais lu le premier roman de la série, mais l’héroine n’était pas du tout attachante. La série à réussie à rendre miss Fischer plus chaleureuse et moins lisse, révélant quelques défauts surtout dans la seconde moitié de la saison 1. J’ai à peine commencé la saison 2.

J’ai aussi commencé pas mal de nouvelles séries à la rentrée 2013 mais je n’ai pas été plus loin que quelques épisodes, par manque de motivation et parfois par manque de temps (the blacklist, Marvels agents of the shield, witches of the east end, sleepy hollow…). Depuis quelques temps, je suis beaucoup plus motivée pour voir des séries qui se sont finies ou qui sont sur le point de se finir, d’où mon investissement dans Breaking bad. Et sur les conseils de mon frère, je me lancerais bien dans Southland, dont j’avais vu le pilot à l’époque de sa diffusion, mais je n’avais pas été plus loin.

J’ai été un peu déçu par Parade’s end: mini série, malgré les beaux costumes et magnifiques décors, je suis restée assez détaché de l’histoire et des personnages, j’ai trouvé l’ensemble beau mais froid.

Et vous, quels sont vos tops et flops de cette année? si vous avez fait des classements, merci de me laissez un lien dans les commentaires, j’adore lire les classements des bloggeurs!

Le maitre de l’animation

Parce qu’on a beau voir des tas de films, on peut rarement dire qu’on a vu toute la filmographie d’un réalisateur.  Je peux le dire de Tarantino ou de Terrence Malick ou encore de Sofia Coppola, je peux dire que j’ai vu tous les films qu’ils ont réalisé. Mais il n’empêche que ce n’est pas souvent que ça arrive, il y a toujours un film qui ne nous a pas donné envie, ou qu’on a pas encore eu l’occasion de voir ou pour les plus anciens, certains premiers films qu’on a jamais pu trouver. Dernièrement j’ai pu ajouter à mon tableaux de chasse Hayao Miyazaki. J’avais vu tous ces films mais il me manquait son premier long, Le château de Cagliostro, et ce fut chose faite la semaine dernière!

La question qui me vient alors, en parlant du monsieur avec une amie, c’est lequel est mon préféré? à cette question la réponse a toujours été la même depuis que je vois les films du monsieur, c’est à dire depuis la sortie tardive de Princesse Mononoke en 99 (exception avec porco rosso en 95). Je me souviens vraiment bien de la sortie française de ce film, je connaissais Miyazaki de réputation mais je n’avais jamais pu voir ces films. Ayant grandi avec les mangas de mon frère et de ses amis, je connaissais aussi de réputation Nausicaa, alors quand j’ai su que l’un de ces films allait sortir sur les écrans français, j’ai bataillé dure pour le voir, car il n’était distribué que dans quelques salles, aux séances toutes plus complètes les unes que les autres! j’ai du m’y prendre plusieurs fois pour enfin tomber sur une séance qui n’était pas complète! et depuis dès qu’un de ces films sort, je cours le voir et je n’ai jamais été déçu, pas une seule foi.

ça a été très dure de faire un classement de ces films, je les ai tous adoré, mais mon préféré, lui, ne m’a pas demandé d’effort!

10- Kiki la petite sorcière (1989 au japon, 2004 en france).

Je place la petite kiki en dernière position. J’ai bien sur adoré mais faut bien faire un classement! peut être que l’histoire était un peu légère.

9- Le château ambulant (2004/2005)

8- Ponyo sur la falaise (2008/2009)

gros faible pour l’histoire et les personnages!

7- Nausicaa (1989/2006)

magnifique fable sur l’environnement et la protection de la nature.

6- Totoro (1988/2002)

5- Le chateau de cagliostro (1979/dvd)

4- Porco rosso (1992/1995)

3- Le chateau dans le ciel (1986/2003)

2- Princesse mononoke (1997/1999)

1- Le voyage de chihiro (2001/2002)

le voyage de chihiro a toujours été et reste mon favori depuis le jour où je l’ai vu au cinéma! je le trouve visuellement et sur le plan de l’histoire vraiment intéressant et abouti, il reste mon chouchou.