Quelques jours de vacances en Écosse

Comme chaque année en été, je me rends quelques jours en Écosse. Cela fait plusieurs années que je fais ce voyage en été, et je ne m’en suis pour l’instant pas lassée!

cette année j’ai joué la facilité, j’avais envie juste de me reposer, de profiter de l’air frais et de me détendre, donc je suis retournée à Oban, comme l’année dernière. Connaitre la ville et les alentours me paraissait être plus confortable et reposant que de découvrir un endroit totalement inédit! j’avais beaucoup apprécié la ville d’Oban l’année dernière.

Comme à chaque fois, je souhaite venir en avion jusqu’à Glasgow, mais comme à chaque fois je me rabat sur le train car les horaires des avions sont toujours très tôt le matin ou tard en début de soirée, ce qui n’est vraiment pas pratique.

Cette année je ferais une halte à Glasgow  (je conseille Glasgow, plutôt qu’Édimbourg, le prix des hôtels étant trois fois moins cher sans exagéré que les prix à Édimbourg et si vous souhaitez visiter la ville, il n’y a que 40 minutes de trajet en train entre les deux villes). Je visite et je loge dans le quartier de Merchant city à l’est du centre ville. L’année dernière j’avais visité l’ouest de la ville, j’ai voulu découvrir un autre quartier. C’est très jolie, beaucoup de boutiques et de resto sympa, une architecture très intéressante et du street art partout. Je me contente de me promener, de manger dans un resto italien (très bon au passage) et de rentrée à l’hôtel entre deux grosses averses, même si jusque là j’avais eu plutôt droit à de belles éclaircies.

Le lendemain, petit déj dans une adresse que j’avais repéré sur internet, à deux pas de mon hôtel, Gandolfi café. Accueil chaleureux, très bon café pour les amateurs et du très bon pain perdu accompagné de yaourt, de sirop d’érable et de fruits frais. Après ça, la gare pour prendre le train pour Oban. 3 h de train, toujours de jolies paysages, un retard de 40 minutes mais je ne suis pas pressée!

A Oban, il fait très beau, je retrouve les jolies boutiques du centre ville, la librairie Waterstone et je finis la journée en dinant au Waterfront fish restaurant, délicieux. Je mange du poisson frais avec des légumes, et en dessert crème brulée et son churros à la cannelle.

Le jour suivant, à ma grande surprise, il fait toujours très beau! Je décide de me rendre sur l’ile de Iona, que j’avais déjà visité l’année dernière. Un ferry vous emmène jusqu’à Craignure sur l’ile de Mull, puis c’est un tour en bus pour voir les plus beaux paysages de l’ile avec une conductrice qui raconte des anecdotes liées à l’ile, et ce ne sera pas les même que l’année dernière! Puis un dernier ferry traverse en quelques minutes le bras de mer qui sépare les deux iles pour se rendre sur Iona. Ayant déjà visité l’ile l’année dernière je me contente de prendre un sandwich dans un hôtel, puis de marcher 30 minutes pour visiter les deux plages principales de l’ile avant de me reposer sur l’une d’entre elle. La mer est turquoise, le sable blanc et fin mais ce n’est qu’illusion car l’eau reste très froide! je trempe mes pieds uniquement mais certains courageux, notamment des enfants, s’y sont baignés.

Le lendemain, je décide de visiter Kilchurn castle, les ruines d’un château du clan Campbell. Pour m’y rendre je prend le bus jusqu’au loch Awe. Le château est au bord du loch, les ruines se reflétant dans les eaux. Depuis le train ou le bus, on a une très belle vue du château. Une fois descendu du bus, il me reste encore 38 minutes à marcher le long de ce qu’ils nomment autoroute. La promenade n’est pas du tout agréable, car la moitié du chemin le trottoir pour piéton est étroit et les voitures qui passent nous frôlent d’un peu trop près. Quant à la 2e moitié du chemin, le trottoir laisse la place à un talus d’herbe sur le bas coté, très étroit et pas forcément fait pour les piétons. Il est dommage qu’il n’existe pas de sentier piéton le long du loch. J’arrive donc un peu fatigué sur le plan des nerfs à Kilchurn castle! Je visite les ruines qui ont l’avantage d’être gratuites avant de prendre mon courage à deux mains et de faire le voyage en sens inverse. Je retourne par le train jusqu’à Oban.

L’après midi, direction Ganavan beach par un bus municipale. 10 minutes de route et c’est une belle plage entouré de logements de vacances. Le sable est fin, la mer est bleue et la proximité des terres autour fait que l’eau est bien moins froide que celle de Iona. Pas mal de gens s’y baignent. Je me contente d’admirer la vue et de me détendre. En fin d’après midi, c’est pause gouter à la Oban chocolate company dont j’avais gouté les gaufres l’an passé. Carrot cake et thé au jasmin.

Le lendemain c’est excursion dans la région de Glencoe. Le bus pour fort William s’arrête dans le village de Ballachulish. Une panne nous oblige à nous arrêter sur une aire de repos, face au loch Linnhe. La vue étant très jolie et n’étant pas pressée, je patiente. Certains passagers finiront en stop pour ne pas rater leurs correspondances. Depuis Ballachulish, 30 minutes de marche vous amène à Glencoe village, le départ de nombreuses randonnée. Cette fois la promenade est bien plus agréable, loin des voitures. Petite pause au glencoe café pour manger sur le pouce avant d’aller se balader. Le soleil tape fort ce jour là, je décide donc de laisser tomber une partie de la randonnée que j’avais prévu, préférant rester à l’ombre et je me contente de remonter une partie du loch trail de glencoe. De retour à Ballachullish, je visite les anciennes carrières d’ardoises. Des sentiers permettent une visite intéressante avec des informations sur le quotidien des ouvriers.

Pour mon dernier jour, il pleut! La pluie s’arrête assez vite, mais le temps reste très nuageux. Je reprend le ferry jusqu’à Craignure et de la un bus pour me rendre à Tobermory, de l’autre coté de l’ile. La route n’a pas d’intérêt contrairement à la route pour se rendre sur l’ile de Iona. Une fois à Tobermory, le restaurant de poisson que je voulais tester est fermé pour le déjeuner, dommage. D’autant qu’à Tobermory il n’y a pas grand chose à faire. Je finis par déjeuner dans un resto au hasard et je tombe bien car j’y mangerais l’un des meilleurs fish and chips de ma vie. Les frites n’étaient pas terribles, mais le poisson et la panure étaient un vrai délice. De retour à Oban, je déguste une glace au caramel, très bonne, avec le soleil qui est revenu. Puis je dine à EE USK, un restaurant de poisson et de crustacé. Délicieux.

Le retour fut plus chaotique que mon séjour. En effet mon train Oban / Glasgow est annulé pour cause d’inondation des voies. Ayant un train pour Londres à 12h40 pour attraper un eurostar départ 19h, je m’inquiète et je pars expliquer ma situation à la guichetière qui semble désabusée par les nombreuses réclamations des voyageurs. Un bus de remplacement est annoncé et partira donc une heure plus tard. J’ai droit à une attention particulière, un agent vient me chercher pour me faire monter la première dans le bus, car il n’était pas sur qu’il y ait assez de place pour tous les voyageurs. Finalement je raterais mon train pour Glasgow, mais j’arriverais à monter dans le suivant ce qui me permettra de ne pas rater mon eurostar de 19h tout juste.

Bon à savoir:

Depuis Oban, il y a pas mal de bus qui vous permettent de vous déplacer dans la région. Un bus vous emmène à fort William, à Glencoe via Ballachulish. Vous pouvez vous rendre au loch Awe, au loch Linnhe, visiter plusieurs châteaux en ruines. Sachez aussi que certains bus ne passent que toutes les trois heures, donc il faut faire en sorte de ne pas le rater quand il passe.

Sachez qu’en écosse en générale, les restaurants proposent toujours un early lunch ou early dinner. Entre 12h et 13h et entre 17h30 et 18h30, vous pourrez déjeuner ou diner dans des restaurants réputés pour moins cher que les prix habituels, les restaurants proposant des formules très intéressantes. Enfin sachez que si vous n’avez pas réservé, ce n’est même pas la peine d’aller tenter votre chance dans les resto le soir, si vous n’arrivez pas pour l’heure d’ouverture. Sans réservation, vous trouverez sans problème une table pour 17h30 à l’ouverture, mais si vous arrivez à 18h ou plus tard, vous n’avez quasiment aucune chance d’avoir une table.

Pour la visite du Kilchurn castle, honnêtement il n’est pas nécessaire de vous y rendre pour le visiter, car au final, j’ai trouvé le château beaucoup plus beau et majestueux vu du train ou du bus, lorsqu’il domine le loch Awe. Par contre, sur la route qui mène au loch Awe depuis Oban, le bus passe au plus près d’un cour d’eau, dans lequel vous pouvez admirer les collines autour dans un parfait effet miroir dans les eaux qui les reflètent; Mais à ne pas faire un jour de pluie, l’effet miroir ne fonctionne pas!

Je n’ai pas eu le temps d’explorer, mais sachez que depuis Tobermory, il y a un chemin qui permet de jolies promenades dans la nature qui part depuis la marina.

 

Advertisements

6 thoughts on “Quelques jours de vacances en Écosse

  1. Bonjour Trillian, quand j’avais fait mon voyage en Ecosse, je n’avais fait qu’une halte à Glasgow et je l’ai regretté car je pense que cela vaut la peine d’une visite poussée. Sinon, merci pour ce compte-rendu détaillé qui donne envie d’aller visiter l’Ecosse. Bonne journée.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s