Dernières séances: Gagarine et Médecin de nuit

Gagarine

de Fanny Liatard et Jeremy Trouilh

Alseni Bathily, Jamil McCraven, Lyna Khoudri, Finnegan Oldfield

4/5

Youri, 16 ans, passioné par l’astronomie vit à la cité Gagarine à Ivry. Très attaché au seul lieu qu’il n’a jamais connu, Youri est déterminé à sauver son bâtiment destiné à être démoli sur décision de la municipalité. Avec l’aide de ses amis Houssam et Diana, il fait tout son possible pour sauver la cité. Doué pour le bricolage, il répare tous ce qu’il peut, ascenseur, éclairages des parties communes, volets, mais rien n’y fait la décision est prise. Petit à petit les habitants déménagent, font leurs cartons et partent.

Gagarine: Jamil McCraven, Lyna Khoudri, Alséni Bathily

La cité Youri Gagarine a été construite au début des années 60 et comme beaucoup d’immeubles de cet époque, les bâtiments ont été construits à la va vite, avec des matériaux médiocres et en suivant des procédures de constructions obsolètes. Entre mauvais entretien et détérioration inévitable, la cité est destinée à être démolie pour faire place à de nouveaux projets aux normes énergétiques. A l’époque, la cité avait même reçu la visite de Youri Gagarine en personne.

Gagarine: Alséni Bathily

Le Youri du film, lui, est passionné d’astronomie et rêve de devenir astronaute mais en attendant il rêve surtout de sauver la cité. Les habitants entretiennent une relation amour/haine avec leur cité. Tous le monde se connait, les habitants y vivent depuis des décennies, chacun ont leurs habitudes. Mais en même temps, si tout le monde est attaché à leurs liens sociales, ils savent aussi que leurs logements sont devenus insalubres, inadaptés et difficiles à vivre au quotidien (problème de plomberie, ascenseur en panne un jour sur deux…).

Gagarine: Finnegan Oldfield

J’ai adoré le film. Il y a une atmosphère très particulière, on se sent emporté par l’histoire dès les premières minutes, envouté par Youri, sa passion, sa détermination, on explore avec lui les couloirs de sa cité. En découvrant la situation familiale de Youri, on comprend que quitter la cité Gagarine est plus dure pour lui que pour n’importe qui d’autre. Le film arrive à faire comprendre à quel point ça peut être douloureux de devoir quitter un foyer qu’on a toujours connu même si celui ci n’est pas en bon état, à quel point ça peut être un choc de voir démolir le lieu dans lequel on a longtemps vécu.

Gagarine: Lyna Khoudri

Les habitants qui quittent progressivement la cité, la vie que Youri se créee dans la cité fantôme, construisant un cocon basé sur les modules de la station spatiale internationale, l’amitié avec Diana et Dali le dealer de cannabis locale, j’ai adoré chaque moment du film, parfois drôle, parfois touchant, voir dramatique. J’ai adoré aussi l’esthétisme du film, c’est envoutant, ça vous emporte dans un autre monde. Une belle mise en scène, le tout porté par un très bon casting, tous excellents dans leurs rôles respectifs, seul bémol une fin un peu frustrante (les films français on souvent du mal à conclure leurs histoires); bien que compréhensible, on aurait aimé savoir ce que deviennent Diana, Youri et Dali.

Médecin de nuit

de Elie Wajeman

Vincent Macaigne, Pio Marmai, Sarah Giraudeau, Sarah Le Picard

3,5/5

Mickael est médecin de nuit. Il soigne les gens des quartiers populaires parisiens en fonction des appels que le dispatcheur reçoit. Il aide également régulièrement les toxicomanes en leur faisant des ordonnances du subutex. Mais en parallèle, il fournit certains dealers en fausse prescription de subutex pour aider son cousin Dimitri, pharmacien, qui est criblé de dettes. Mais un soir, Mickael remet tout en question. Après un ultimatum lancé par sa femme, Mickael décide d’arrêter les combines et de recommencer à zéro.

Médecin de nuit: Vincent Macaigne, Pio Marmai
Médecin de nuit: Vincent Macaigne

Décidément, en ce moment bonne pioche dans les films français. Après Gagarine que j’ai beaucoup aimé, voici Médecin de nuit. Le film se déroule sur l’espace d’une soirée et d’une nuit. Le film est court, le rythme bien soutenu, on fait connaissance avec Mickael, son quotidien de médecin de nuit, père de deux enfants, on est surpris par la violence physique qui sommeille derrière la bienveillance du docteur. On sent que le personnage est à un tournant de sa vie, et chacune de ses décisions le mèneront sur la bonne ou mauvaise voie. L’histoire est assez classique, je me suis laissée surprise par la fin, c’est sombre sans être pour autant déprimant, et malgré les gros défauts du personnage principal, on ne peut s’empêcher de le trouver sympathique et attachant. A voir surtout pour la performance de Vincent Macaigne dans le rôle de Mickael, excellent.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s