New York

Découverte de New York pour la première fois en juin 2011 et ce fut comme je l’imaginais.

Arrivée à JFK (combien de fois j’ai entendu le nom de cet aéroport au cinéma), c’est d’abord la douane qu’il faut passer, et on a vraiment l’impression d’entrer dans un pays totalitaire; empreinte de tous mes doigts sans compter l’empreinte optique; pas un bonjour ni un “bon séjour parmi nous” de la part des douaniers, c’est à la chaine qu’on passe tous par les bureaux et c’est vraiment très long.

NY3

Ensuite, direction notre hotel, en plein chinatown. Le climat est plutot nuageux et surtout très humide et chaud. Après un trajet long mais direct depuis l’aéroport en métro, l’acceuil à l’hotel est chaleureux. La chambre est simple mais confortable et surtout PAS DE PUNAISE DE LIT!! l’émission d’envoyé spécial consacrée à New York et les problèmes d’hygiènes m’avaient un peu foutu les jetons.

NY4

Le temps de s’installer et l’après midi était déjà bien entamée, on a juste eu le temps de rendre une visite à la gigantesque librairie The strand, un petit tour à Forbidden planet et on a passer le reste de la fin de journée à Washington square jusqu’au coucher du soleil. On a trouvé ensuite refuge dans une pizzeria bondée, pizza plutot bonne d’ailleurs, avant d’aller faire dodo.

NY2

Le lendemain, les choses sérieuses commencent, mais avant petit déjeuner dans un diner typiquement américain, le genre de boui boui qu’on voit souvent dans les films: tabourets au comptoir et tout ce qui va avec. Tenu par des chinois, il se trouve à l’angle de mulberry et de grand street et on peut y manger de délicieuses pancakes ou encore de très légers muffins anglais, le tout pour pas cher. Ensuite, direction grand central pour voir le célèbre hall principal avant de se balader dans le quartier, passer devant le Chrysler bulding et surtout monter en haut de l’empire state bulding. L’entrèe n’est pas donnée (20$) mais ça vaut le coup, la vue est imprenable sur tout Manhattan.

NY10

Ensuite passage à la NY public library et arrêt à Bryant park juste à coté, où on a la chance de tomber complètement par hasard sur le tournage dans le parc d’un épisode de White collar avec les deux acteurs principaux.

NY12

NY9

Aussi complètement par hasard, on tombe sur la boutique HBO, je savais même pas que ça existait et là passage shopping obligé, entre les produits dérivés de true blood, the wire ou encore game of throne, je choisis un porte clé true blood et un mug the wire, les vendeurs sont d’ailleurs supers sympas.

 

NY17

NY18NY27

Pour finir la journée la plus chargée de notre voyage, passage à rockefeller center et aux nations unies, mais juste de l’exterieur, nous sommes arrivées trop tard pour les visites. Le soir, on prend notre courage à deux mains et malgré la fatigue on passe la soirée sur Time square, une foule incroyable (encore plus dense les soirs de week end, même si ça parait difficile à croire!) éclairée par les panneaux lumineux, on se croirait presque en plein jour, il y a tellement de lumière qu’un halo lumineux envahi l’espace, impressionnant.

NY26

NY25

Le lendemain, après notre petit déjeuner habituel, direction la cour de justice, la fameuse cour qu’on voit dans les épisodes de New York district. Ce jour là, pas de tournage mais on est quand même entré à l’intérieur. Les appareils photos nous sont confisqués à l’entrée,par un garde très sympa avec qui je discute un peu. Les salles d’audiences sont comme dans la série et sont assez intimidantes, l’atmosphère tendue, c’est assez particulier on ne s’attarde pas. On continue à descendre dans lower manhattan pour voir la mairie de New York, l’entrée du pont de brooklyn, puis retour dans le nord près de central park. Une énorme averse nous pousse à trouver refuge dans un café Little brown, entre lexington et la 85th, le capuccino y est très bon mais surtout leurs cookies sont à tombées, un seul suffit à remplir l’estomac pour la journée!

NY28

NY24

NY1

Comme la pluie ne veut pas s’arreter, on se décide à aller visiter le Metropolitan museum ou MET, immense musée, impossible de tout faire même en plusieurs jours. On se décide pour les peintures du 19e et malchance, on se perd de vue dans les couloirs du musée. Ce n’est qu’une heure plus tard qu’on arrive à se retrouver dans le hall! Le musée, possède des oeuvres assez importantes (Monet, Jacques Louis David, Fragonnard, George de la Tour, Vermeer) et un très beau tableau de Marie Denise Villers “jeune femme dessinant”. Je passe également par le département Egypte antique qui possède de belles pièces (mais pas autant qu’au Louvre ou au British museum), un jardin japonais zen et une partie du département consacré à la Perse antique.

NY23

NY36NY35

Après l’après midi au MET on prend l’air à central park, surtout que la pluie s’est enfin arrêtée. Passage à l’hotel pour se reposer un peu et on part manger dans un resto conseillé par un guide, Georgia’s east side  BBQ, qui fait d’excellent burger.

NY34

NY33

Le vendredi, on part dans la pointe de l’ile pour prendre le ferry de staten island qui est gratuit. Le ferry traverse le fleuve pour rallier Staten island et en profite pour longer l’ile de la statue de la liberté que je n’ai pas visité, faute de temps et d’envie, la voir de près me suffisait. Au retour, on a remonté le quartier à pied pour passer devant wall street.

NY29

NY22

Après le ferry, l’appétit revient, et on passe à Clinton bakery cie, un lieu charmant où l’on peut manger des petits déjeuners à toute heure ou encore des brunchs copieux. J’opte pour des galettes de pomme de terre accompagnées d’une compote de pomme maison. Je n’ai pas mélanger les deux, mais séparemment, c’était très bon. Et pour digérer, direction le MOMA, le museum d’art moderne, gratuit les vendredi en fin d’après midi. La aussi, on a droit à quelques peintures imposantes, même si passé le début du 20e siècle l’art moderne ne me parle plus. Le soir on passe à la célèbre magnolia bakery et je goute leur spécialité, les cupcakes, je ne pensais pas aimé, j’avais tort!

NY30

Pour notre dernier jour, direction central park après avoir manger des pancakes réputées à la Kitchenette, petit salon de thé tout mignon, mais comme souvent dans les resto new yorkais, les parts et les quantités sont énormes et je n’arrive pas à aller jusqu’au bout de mon assiette. Il fait très beau ce jour là et l’humidité est moins fort, on a même droit à une brise fraiche très agréable, le temps idéale pour aller se promener dans le parc. Direction la statue d’alice in wonderland. Visite rapide de Grace church et ensuite grosse descente de la 5e avenue, passage à tiffany & co dans lequel on rencontre un vigil sympa qui nous dit avoir détesté les parisiens mais adoré Nice. Le soir, diner un peu tardif pour cause de pinceaux mélangés dans les adresses à Katz, connu pour être le resto dans lequel Harris et Sally jouent leur scène culte dans le film Quand Harry rencontre Sally. Le philly cheesesteak a l’air vraiment délicieux mais ça fait pas dans le léger!

NY20

NY14

NY8

Le lendemain, passage devant le flatiron bulding et dernier passage à la Kitchenette, dans lequel je goute au brunch (oeufs brouillés, muffins grillés, pommes de terres et surtout le milk shake servit dans un bocal et à tombé par terre!) avant de quitter manhattan et de prendre la route vers JFK.

Le métro new yorkais m’a un peu déçu, il est très vétuste, certaines stations donnent l’impression d’être laissé à l’abandon, comme si les lieux étaient normalement fermés au public. Parfois c’est un peu glauque, parfois ça a son charmant, mais le glauque le remporte quand même. Le temps d’attente entre chaque rame est souvent importante, ce qui fatigue énormément, sans parler des correspondances parfois étranges et de la difficulté de comprendre son fonctionnement! Les métros desservent plutot bien le nord et le sud de l’ile, mais si on veut se rendre d’ouest en est, ça devient très compliqué, les lignes transversales étant quasi inexistantes.

NY7

NY6

NY5

New york m’a laissé une impression étrange, c’est une ville vraiment particulière. Le premier jour, les odeurs de la ville vous prennent tout de suite d’assaut, la ville à son odeur particulière, mélange de nourriture, d’air climatisé, de circulation, une odeur indéfinissable. New York est vraiment LA ville qui ne dort jamais, chaque soir à New York, quelque soit le quartier, ressemble à un samedi soir parisien dans les quartiers animés. Les gens sortent beaucoup plus qu’ailleurs, la circulation piétonne et celle des véhicules ne s’arrêtent jamais même en pleine nuit. Les resto et autre patisseries restent ouvert tard dans la nuit.

NY19

Ce que je retiendrais, c’est la gentillesse des serveurs et des vendeurs quelque soit l’endroit, la claque lumineuse de time square, le calme de central park, la sublime vue du haut de l’empire state bulding (ça vaut ces 20$ pour monter), la richesse du MET, les immeubles de la 5e avenue illuminés par les couleurs du coucher du soleil, la brise fraiche pendant la traversée en ferry, les délicieux milk shake, cookies, cupcakes, les savoureux burgers, le temps qui peut changer du tout au tout en une nuit, la diversité de sa population, New York est vraiment la ville la plus cosmopolite au monde et le bruit, New York est vraiment très bruyante, partout, que ce soit la circulation, les klaxons tout le temps qui remplacent les engueulades entre conducteurs, les sirènes de pompiers et de polices qui transpercent les tympans, le bruit des climatiseurs et le bruit du métro, probablement le métro qui fait le plus de bruit au monde. Une ville vraiment très riche et très vivante, j’y retournerais avec plaisir!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s