New York in november

Voyage fait en novembre 2012

Le voyage était prévu depuis longtemps, à l’occasion de l’anniversaire d’une amie. Un bon prix pour l’hotel, un bon prix pour l’avion, le seul soucis étant que 5 jours avant notre départ, l’ouragan Sandy a fait des siennes.

NY2012 5

NY2012 16

Espérant que la tempête annoncée ne soit pas aussi violente qu’annoncé, j’ai attendu devant ma télé pour m’apercevoir le lendemain que la tempête sandy avait fait de sacrés dégâts; gros problèmes au sud de manhattan où l’électricité ne fonctionne plus et où le métro est innondé. Même Newark, l’aéroport par lequel je dois arriver est noyé sous les eaux. Finalement, après quelques doutes, on est rassurés par les conditions vendredi soir, et c’est samedi matin qu’on s’envole pour la ville qui ne dort jamais!

NY2012 12

NY2012 15

Arrivée par Newark, on prend ensuite un train qui nous ramène à Penn station sur la 34e rue. Les ennuis commencent car le sud de Manhattan a encore des problèmes d’eaux dans les sous sol du métro. Donc pas de transport et notre hotel se trouve très au sud de l’ile, à Chinatown, pas le choix, on trimballent nos valises en marchant. Nous sommes accostées à plusieuers reprises par des voitures noires qui s’avèrent être des taxis privées et qui nous proposent de nous emmener. Car avec l’ouragan Sandy, il y a une forte pénurie d’essence et certains en profitent pour s’improviser taxis de secours en proposant des prix exorbitants. Mais on a quand même la bonne surprise de découvrir que le quartier à retrouver ses lumières et que la vie a bien repris.

NY2012 14

Le soir après tous ces efforts on est trop fatigué pour sortir du quartier, on décide d’aller diner dans un lieux qu’on connait, georgia’s east side bbq, qui est un tout petit resto qui ne paye pas de mine mais qui est souvent blindé. On avait été mangé là lors de notre premier séjour à new york en 2011. On prend des burgers avec frites maisons et colslaw, puis on rentre se coucher.

NY2012 9

NY2012 10

Le lendemain, on attaque les choses sérieuses! Le matin on retourne dans le nord à pied. On se sent plutot en forme après la nuit ultra longue qu’on a passé. Nous remontons à pied un sacré bout de chemin pour finir en métro à Harlem. Passage à Mornigside park et ses escaliers pour retomber sur Amsterdam avenue pour un brunch bien mérité chez the Kitchenette, après plus de deux heures de marche.

Ensuite on remonte Amsterdam avenue pour passer par le campus de Columbia qui est assez impressionnant puis redescente vers central park pour faire une longue promenade et rencontrer des écureuils qui adorent prendre la pose quand ils voient les appareils photos dégainés!

NY2012 19

On se lance dans une très longue marche pour se rendre à la high line dans le Meatpacking district pour découvrir qu’elle est fermée pour cause de passage de sandy mais la balade ne fut pas inutile, car à NY on découvre toujours quelque chose.

ny 2012 A

NY2012 7

On retourne dans le centre, Rockefeller plaza, Time square, puis diner pas très loin de notre hotel, chez Arturo’s qui fait de très bonnes pizzas.

Le lendemain on se rend à Clinton bakery, une autre adresse réputée pour ses brunchs et petits déjeuner. Cette fois ci, je décide de prendre le petit déjeuner typique, c’est à dire des pancakes. Le choix doit se faire entre bananas and walnut, blueberry ou chocolate chunk. Je prends chocolat, par contre, impossible de finir l’assiette, j’ai d’ailleurs rien mangé d’autre de la journée et je crois que ça m’a guerri pour la vie de mon envie de pancakes!

NY2012 8

Après ça, c’est direction Brooklyn. Le métro remarche en grande partie depuis la veille dans le sud de manhattan, on en profite pour descendre dans la pointe de l’ile et on décide de traversée à pied le fameux pont de Brooklyn pour mieux apprécier la vue qu’on a du pont. De l’autre coté, on se dirige sur la promenade de Brooklyn, la fameuse qu’on voit dans pas mal de série et film (notamment la 25e heure de Spike Lee) avec ces bancs placés bien en face de Manhattan et du pont de Brooklyn. On profite de la vue, on profite surtout du soleil qui réchauffe bien et qui n’est pas du luxe avec les températures qui ont chutées depuis cette nuit. On se balade dans Brooklyn heights et ses magnifiques maisons pour beaucoup encore décorées aux couleurs d’halloween.

ny 2012 38

NY2012 3

Passage dans le centre de Brooklyn, puis on prend le métro pour se rendre a Prospect park, très beau parc même si on est loin d’en avoir fait le tour!

NY2012 2

NY2012 1

Pour revenir sur Manhattan, on reprend le métro, trop fatigué pour retraverser à pied et puis la nuit tombe vite depuis le changement d’heure de samedi soir, et ça ne se réchauffe pas!

NY2012 6

ny 2012 28

Trop fatigué pour faire quoique ce soit d’autre, on repasse par l’hotel, et personnellement je ferais l’impasse sur le diner, préférant resté à la diète après le monceau de sucre et de gras que représente le petit déjeuner, qui remonte à loin mais que mon estomac n’a pas encore oublié!

Le lendemain, ça fait bien 22 heures que je n’ai rien mangé, et on pars s’installer dans un petit boui boui situé à little italie à la limite de chinatown. Petit diner qui ne paye pas de mine, mais qui est parfait pour prendre un petit dej léger, et dans lequel on avait nos petites habitudes lors de notre dernier séjour. Petit muffin anglais pour moi avec un thé bien chaud.

NY2012 10

Ensuite direction penn station, promenade dans le quartier, jusqu’à Bryant park et le magasin HBO. Sur notre chemin on s’arrête à la cathédrale st Patrick qui est en pleine rénovation.

Pour le déjeuner on prend place à sip sak un resto turc indiqué dans mon guide lonely planet. A New York, si tu cherches un bon burger ou une bonne pizza ou même de supers bonnes frites c’est plutot facile, mais quand tu cherches un endroit pour manger équilibré, léger, sain, sans que ce soit forcément une simple salade, c’est déjà plus dure. Dans ce resto turc c’est brochettes de poulet, boulgour, oignons grillés, et c’était bien délicieux, pas bourratif, bref, après plusieurs jours de burger, pancakes, pizza, ça fait du bien!

Avec le soleil qui se couche super tot, on ne traine pas trop, et on retente la high line, une voie ferrovière aérienne désafectée et convertie en coulée verte. C’est un moyen de prendre un peu de hauteur pour voir New York dans le quartier de Meatpacking et de Chelsea et cette fois ci elle est bien ouverte.

NY2012 1

On finit la journée à Battery park, l’extrême sud de l’ile, pour admirer le couché du soleil.

Ce mardi soir, n’est pas un soir comme les autres puisque c’est the election day, le jour où les américains vont élire leur nouveau président. Donc retour à l’hotel pour se reposer et se réchauffer un peu, avant de ressortir vers 20h. Le bureau de vote à NY ne ferme qu’à 21h donc on part manger dans un resto qui se situe à deux pas du rockefeller center, où les caméras et les studios de NBC ont été installés. Au menu, je reste dans le léger, avec salade et portion de frites arroser d’un bon coca bien sur!

NY20122

NY2012 11

Bill’s and burger est un gigantesque resto, c’est presque une usine mais avec ces écrans télé installés partout et réglés à la fois sur CNN et NBC on peut suivre en direct les premiers résultats. Le resto est bondé et on peut entendre les hourra et applaudissements dès qu’on annonce la victoire d’Obama dans un état, le tout servi par les commentaires de notre serveur. A NY, je ne crois pas avoir rencontrer une seule ame pro Romney ou alors il ne le crie pas sur les toits!

On part finir la soirée électorale avec la foule au rockefeller center. Sur la façade illuminée moitié en bleue moitié en rouge, on peut voir aussi deux nacelles, une pour chaque candidat, qui monte au fur et à mesure qu’un candidat remporte des voix. On peut voir la patinoire du rockefeller recouverte de la carte du pays avec les états qui se colorent en rouge ou bleue selon les résultats. Le début de soirée fut plutôt tendue, puisque c’est Mitt Romney qui est devant. On profite du ralentissement dans les annonces de résultats pour aller faire un tour sur time square, qui n’est pas loin à pied, mais les lieux sont surtout remplie de touristes et j’ai trouvé l’ambiance moins intéressante.

De retour sur rockefeller plaza, les choses s’accélèrent, la nacelle d’Obama reprend le dessus et plus les minutes passent et plus Obama s’envole vers le sommet. C’est assez drole de voir les américains s’exciter et sauter de joie quand Obama dépasse les 270 (minimum à atteindre pour être élu), ça hurle de partout le nom d’Obama ou encore “4 more years”. Je n’irais pas jusqu’à dire que la foule est en délire mais surtout soulagée, je pense que l’ambiance devait être bien plus festive quand Obama a été élu pour la première fois il y a 4 ans. Les lieux se vident doucement et on repart sur time square une dernière fois avant de rentrer à l’hotel vers 1h du matin.

ny 2012 37

Mercredi on sait qu’il ne va pas faire beau. On prend notre petit déj habituel chez nos amis les chinois qui commencent à nous reconnaitre et je mange leur french toast. Je m’attend à du pain de mie je finis avec trois énormes tranches de pain perdue qui s’avèrent très bon. Une fois dehors, le temps tourne à la pluie qui s’intensifie et du coup, on comprend vite qu’entre le froid la pluie et le vent on ne pourra pas rester dehors comme on l’avait prévue. On passe donc à Penn station, régler une réservation, puis grand central pour prendre des infos, et surtout pour revoir le fameux hall, toujours impressionnant. On en profite pour acheter quelques quotidiens avec Obama en couverture et dans une librairie je m’achète un livre.

La pluie ayant redoublé de force, on décide de s’abriter dans le premier café qu’on aperçoit, une chaine “au pain quotidien”, sur Bryant park. On était partie pour boire une boisson chaude histoire de se réchauffer, on a finalement déjeuner vu que la carte nous tentait bien.

Après un peu de lèche vitrine dans un centre comerciale, c’est retour à l’hotel pour déposer nos courses et direction union square pour diner et se réchauffer avec un bon thé, parce que depuis le milieu de l’après midi la pluie s’est transformée en neige!

Au départ, je me disais que la pluie allait reprendre le dessus, mais non, et ensuite que ça ne tiendrais pas une heure, mais encore non. Au final, la neige recouvre bien les trottoirs, c’est plutot chouette surtout quand le vent s’arrête de souffler, on en profite pour marcher dans la poudreuse.

Le lendemain, les pelleteuses ont bien travaillées, les routes sont plutot dégagées. En sortant on peut voir tout goutter de partout, des toits, des enseignes, la neige fond rapidement, mais certains lieux sont encore couverts de neige, comme les voitures ou les arbres. On se promène dans le quartier de Bleecker street, entre chouettes boutiques et petits resto appétissants.

ny 2012 33

La fin de matinée se passe à Harlem pour quelques courses, puis on redescend dans le sud de manhattan pour manger un burger dans l’un des resto les plus célèbres, the corner bistro. Si vous êtes fan de How I met your mother, Marshall y fait référence lors d’un épisode dans lequel il part pour la quête du meilleur burger de la ville. Pour lui the corner bistro n’est qu’un attrape touriste qui ne vaut pas le coup! Il a en partie raison, car à notre arrivée, les avis que j’avais pu lire sur tripadvisor s’avèrent vrais, il n’y a quasiment que des français dans le resto! Quelques espagnols, quelques personnes du quartier en pause déjeuner et je dirais 90% de français. On s’installe à une table, à notre gauche un jeune couple français, à notre droite un couple plus âgé avec leur garçon ado. Je dois dire que le repas ne fut pas des plus agréable, avec la mère qui parle trop fort, qui donne à son fils un cours d’économie avancée, à lui demander si le burger et les frites lui ont suffit, à se demander où ils vont pouvoir l’emmener pour lui acheter un dessert, à écouter le père parler espagnol au serveur avec condescendance, à l’écouter commander verre de chardonney sur verre de chardonney, bref, le vrai couple bourgeois qui aime étaler sa science et qui aime surtout s’entendre parler. Du coup, j’ai avalé le burger en quelques bouchées, on a payé et on est vite sortie! Sinon, coté nourriture quand même, le burger est ultra simple avec un gros steack, pas le meilleur burger de ma vie mais un bon déjeuner.

Pour digérer le burger et nos voisins de tablées, on fait encore un petit tour dans le quartier puis on remonte vers la 42nd street, boire un café chez dean & deluca à coté du siège du new york times. On en profite pour s’arrêter au magnolia bakery pour s’acheter des cupcakes que j’avais déjà gouter la dernière fois et que je trouve vraiment sympas.

Pour la fin de l’après midi on se décide pour un cinéma. Parmi les choix possibles (qui ne sont pas si nombreux qu’on pourrait le croire), on choisit Seven psychopaths, avec Collin Farrel, Sam Rockwell, Christopher Walken, un beau casting donc pour un film complètement barré, très drole, dans un des gros ciné new yorkais, avec un nombre incalculable d’escalators, des sièges ultra confortables et spacieux. Je me suis pris un petit coca qui s’avère gigantesque (qui coute une fortune) et j’ai fais l’impasse sur les popcorns dont l’odeur de beurre fondu m’a bien écoeuré.

Vendredi est une journée un peu à part, parce qu’on a décidé d’aller passer la journée à Philadelphia. Pour ça on prend un train à penn station. Le trajet dure 1h15 en amtrak c’est rapide et confortable.

ny 2012 26

NY2012 18

On arrive en fin de matinée, on a donc pas des masses de temps, alors on se concentre sur l’essentiel dans une zone qui nous permet de tout faire à pied. On prend d’abord le métro locale jusqu’à market street pour visiter le fameux reading market terminal, dont j’ai entendu parler sur ce blog. Le reading market nous a beaucoup plut, entre les patisseries, les fruits et légumes qui sont à tailles humaines, qui ne sont ni polis ni emballés sous plastique (contrairement à manhattan) les sandwichs fait sous nos yeux à bases de produits frais, les épices, les bouquins d’occasions, les bonnes odeurs de plats préparées, de tartes aux pommes, de dindes roties…

NY2012 17

Après un tour ça nous a ouvert l’appétit mais on ne craque pas, parce que l’un de nos buts en venant à philadelphie c’est de gouter leur fameux philly cheese steak, un sandwich à base de viandes et de fromage, (dont j’ai appris l’existence il y a bien longtemps dans un épisode du prince de bel air). Après recherche, il y a surtout deux endroits qui se trouvent l’un en face de l’autre, au coin de la 9th street et passyunk avenue, Pat’s et Geno’s.

NY2012 21

ny 2012 22

Nous arrivons après un peu moins d’une demi heure de marche et une jolie balade autour de très jolies maisons et du marché italien, sur Geno, alors on décide de gouter celui là. On s’installe à l’une des tables exterieures installées le long du resto et je suis surprise de voir qu’il s’agit en fait de tranches de rosbif. Il n’y a pas de sauce, il faut juste choisir entre du provolone ou du american cheese (je choisis le provolone) et le tout est assaisonner d’un peu d’oignons grillés. Je suis encore plus surprise de découvrir que le sandwich n’est pas aussi gras que ce à quoi je m’attendais, un grec ou un macdo sont bien plus gras que le philly cheese steak! je l’ai trouvé délicieux.

ny 2012 31

On repart ensuite pour presque une heure de promenade à travers les rues de la ville pour remonter dans le centre historique. On passe d’abord dans Elfreth alley, la plus ancienne rue de la ville avec ces petites maisons, la rue est vraiment jolie à visiter.

ny 2012 30

Passage à l’indépendance house, la maison du président (Philadelphie aurait du etre la capitale du pays) et la liberty bell. On entre dans aucun batiment ou musée parce que nous n’avions pas le temps d’approfondir, mais on profite de la jolie architecture exterieure et on approche au plus près de la liberty bell (la fameuse cloche que Mulder veut absolument aller voir dans un épisode d’xfiles, au grand désespoir de scully qui ne pense pas qu’elle mérite le déplacement).

Le soleil tombe vite mais comment venir à philadelphia sans passer par le museum of art pour voir la statue de Rocky et pour monter les fameuses marches qu’il gravit dans le film! On repasse d’abord au reading market avant sa fermeture pour acheter un sandwich à la dinde sur mesure, qui constitura mon diner plus tard (et qui fut délicieux!). Le temps de ressortir, de trouver le bon bus, il fait déjà nuit quand on arrive au museum of art. En gravissant les marches on a une très belle vue de la ville et de ces lumières. Philadelphie m’aura donc beaucoup plut, l’architecture de la partie historique  ou ces maisons avec des épis de mais pour décorer les portes, et puis coté nourriture j’ai eu l’impression que les choses étaient plus saines, moins grasses et moins sucrées qu’à new york, entre le reading market et le marché italien on a pu voir des fruits qui n’était pas démesurément grands ou gros ou étrangement brillants et ça m’a bien donné envie d’aller croquer dans une bonne poire juteuse. Et puis les gens ont été très agréables et serviables notamment trois dames qui nous ont aidé à trouvé notre chemin pour le musée.

ny 2012 28

Pour notre dernier jour complet avant le jour du retour, on décide de retourner à Brooklyn. On se promène à pied pendant des heures entre le quartier Dumbo, Brooklyn heights et ses belles maisons bourgeoises, puis on reprend le métro pour aller plus dans le nord à Williamsburgh pour déjeuner. On avait repéré sur le net une pizzeria renomée, mais l’adresse de brooklyn n’existe plus et on se rabat sur Carmine’s un resto italien qui ne paye pas de mine mais chez qui j’ai mangé de très bonnes pates à la sauce tomate, mozarrella, basilic et olives. Finit Brooklyn après ça on repart sur Manhattan sur Broadway pour faire un tour à forbidden planet, la gigantesque librairie the strand, dans laquelle je m’achète mon agenda 2013 du new yorker illustré.

ny 2012 29

NY2012 4

Quelques tour dans les magasins alentours avant une pause à l’hotel pour se reposer et décider où on va aller pour notre dernier diner new yorkais. On se décide pour Arturo’s, qu’on a déjà fait mais qui a l’avantage de n’être pas loin de l’hotel et de faire de bonnes pizzas. Mais nous sommes un samedi soir, la ville est encore plus vivante et plus animée que d’habitude et y’a la queue devant Arturo’s (comme devant quasiment tous les resto du quartier). On repart sur rockefeller plaza, pour manger chez bill’s and burger, le resto dans lequel on avait diner pour the election day. L’endroit est suffisamment grand pour être sur de ne pas avoir à faire la queue pour avoir une table. On tourne un peu en rond avant de retrouver les lieux, et j’y mange un cheeseburger frites et je goute également les frites de patates douces.

ny 2012 36

Pour finir la soirée, on repart sur Bryant park et sa patinoire. On a bien envie de se louer des patins et faire un tour sur la glace mais la patinoire est déjà blindée de monde et on laisse tomber l’idée. On en profite pour se prendre des chaises dans le parc pour regarder les new yorkais, les touristes, les enfants, les ado qui se sont donnés rendez vous, les couples, les sportifs, les débutants, on y voit toute sorte de gens se mêlés sur la glace.

NY2012 20

Dimanche, dernier jour. Ce soir c’est le départ. Pour marquer le coup, on repart prendre un brunch dans l’un de nos endroits fétiches, the kitchenette, mais pas dans celui qui se trouve tout au nord mais plutot à celui qui se trouve à chambers street, dans le sud. Après un bon repas, on se rend sur la 34th street pour faire du shopping à Macy’s avant de repartir vers central park à pied pour s’y promener.

Sur le chemin on remonte la 5e avenue pour suivre la fin de la parade de veteran’s day, avec militaires en tenue et foule admirative. Le retour fut rude et surtout stressant, vu que les transports n’étaient pas au top, on a bien failli rater le coche pour notre avion retour! Mais plus de peur que de mal.

J’ai donc passé un super séjour dans cette ville toujours aussi vivante, aussi prenante. L’ouragan Sandy a laissé quelques traces sur Manhattan qui nous laisse penser que les dégâts au sud de l’ile devaient être assez impressionnants le lendemain de la tempête. On devine aussi que beaucoup de resto dans notre quartier n’ont réouvert que quelques heures avant notre arrivée. C’est aussi la période d’halloween et si le défilé du 31 octobre fut annulé, on était contentes de pouvoir admirer les dernières traces de décorations, que ce soit devant leurs portes, à leurs fenêtres, dans les rues, sur les arbres et bien sur dans les resto et boutiques de la ville, les citrouilles notamment font toujours leur petit effet!

j’ai adoré me faire un film dans un de leur cinéma, j’ai adoré les new  yorkais en générale, j’ai adoré vivre l’élection présidentielle avec eux, j’ai adoré ce que j’ai pu mangé dans cette ville aux millions de possibilité, voir les habitants reprendre leurs habitudes, tempête ou pas, les voir ressortir, j’ai adoré les vendredi et samedi soir, et voir Manhattan encore plus vivante et encore plus en ébulition que jamais. C’est toujours la ville qui ne dort jamais entre ces lignes de métro 24/24, ces superettes 24/24, ces ouvriers qui viennent faire les travaux dans les boutiques la nuit. J’ai adoré visité Brooklyn notamment voir les belles maisons de brooklyn heights, j’ai adoré ma journée à Philadelphie et pouvoir manger d’excellentes choses. New York est la ville la plus bruyante, la plus vivante, que j’ai pu visiter jusqu’ici. On peut vite se sentir dépaysé rien qu’en changeant de quartier, il suffit de se rendre à chinatown (là où se situait notre hotel), pour se croire en chine, avec ces marchés chinois qui ne vendent que des produits chinois, ces resto, ces hotels, tout le monde parle chinois, tous les prospectus et les enseignes sont en chinois, même la banque! Et puis repartir de nuit, survoler Manhattan et pouvoir voir toute la région illuminée comme un sapin de noel, c’est impressionnant! On a eu beaucoup de chances d’avoir un très beau temps, mais aussi la chance d’avoir pu voir NY sous la neige! Je ne sais pas quand je retournerais sur la cote est, mais j’espère pouvoir visiter une prochaine fois Boston et Washington.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s