Au revoir Monsieur Morricone

Ennio Morricone, l’un des plus grands compositeur de musique de films, vient de nous quitter à 91 ans. Ces compositions m’ont accompagné quasiment toute ma vie, à travers les films qu’il a mis en musique. Sans lui, certains films considérés comme culte seraient peut être tombé dans l’oublie, car les musiques composées par Ennio Morricone sont aussi importantes que la mise en scène, l’intrigue ou le jeu d’acteur.

Il est surtout très connu du grand public pour les musiques de western, notamment des films de Sergio Leone, le bon la brute et le truand, Pour quelques dollars de plus, Pour une poignée de dollars et bien sur Il était une fois dans l’ouest avec le mythique thème  “l’homme à l’harmonica”.

Il a aussi marqué les esprits avec des musiques qui ont donné une dimension supplémentaire à de nombreux films  comme Les incorruptibles, Mission, Le professionnel, I comme Icare, Le clan des siciliens, La moisson du ciel, Mon nom est personne…

Ciao Monsieur Morricone.

 

 

 

Quels sont mes romans préférés

Avec le confinement, c’est pas le temps libre qui manque! En faisant le ménage, j’ai mis à jour la liste des romans que je possède et des romans que j’ai lu, et j’ai décidé de tenter de faire une liste de mes romans préférés. Pas facile de choisir, entre ceux qu’on trouve passionnants, divertissants, ceux qui vous ont marqué il y a longtemps… Je ne ferais pas de classement numéroté, j’ai seulement choisi une vingtaine de romans que je considèrent comme étant mes préférés.

Sous chaque titre, le résumé du roman, mon ressenti en deux mots et surtout, comment j’ai découvert le roman.

The quantock quartet, de Ruth Elwin Harris

Silent Shore (The Quantocks Quartet) de Harris, Ruth Elwin

Cette tétralogie raconte l’histoire de quatre soeurs, au tout début du 20e siècle, qui se retrouvent orphelines du jour au lendemain. Grace à leur héritage et à l’aide de voisins solidaires, les quatre soeurs peuvent rester vivre dans leur maison familiale. Chaque tome se concentre sur la vie d’une des soeurs, ses expériences, ses choix, doutes, de 1920 à 1936. C’est passionant à lire, ça pourrait faire facilement l’objet d’une magnifique adaptation en mini série.

J’ai découvert ce roman complètement par hasard en fouinant dans une librairie d’occasion à Sheffield en Angleterre. Je ne pense pas que ces romans ont été traduit en français et c’est dommage!

Le seigneur des anneaux, de JRR Tolkien

TOLKIEN, J.R.R. - Le seigneur des anneaux (Christian Bourgois ...

Je ne vais pas raconter le résumé de ce roman que tout le monde connait, ne serait-ce qu’au travers des films de Peter Jackson. J’ai pour ma part découvert les romans quand j’étais au collège, une amie m’avait prêté le premier tome. Je n’ai finalement lu les deux tomes suivants plusieurs annéeés plus tard, quelques mois avant la sortie des films. J’ai adoré ces romans et je me suis plongée dans les autres romans de l’auteur, notamment Bilbo et surtout le Silmarillon que j’ai trouvé passionant.

Delirium tremens de Ken Bruen

Delirium tremens - Une enquête de Jack Taylor de Ken Bruen - Poche ...

Premier tome d’une série de roman policier noir mettant en scène le difficile quotidien du détective privé Jack Taylor, à Galway en Irlande. J’ai lu quasiment tous les tomes de la série, sauf ceux qui n’ont pas été traduit en français. J’ai adoré l’écriture tranchante et percutante de Bruen, l’humour cynique et on s’attache vite à Jack Taylor malgré tous ses défauts.

J’ai découvert ces romans sur les blogs respectifs de Dasola et de Capharnaum éclairé. Il est resté longtemps dans ma PAL.

Tom Sawyer / Huckleburry Finn de Mark Twain

Amazon.fr - Les aventures de Tom Sawyer - Twain, Mark, Gaïl ...

J’ai toujours été fan du manga adapté de Tom sawyer quand j’étais petite mais aussi en le revoyant beaucoup plus tard. J’ai donc fini par lire les romans Tom Sawyer d’abord, Huckleburry Finn ensuite. Le premier est très drôle, bourré d’aventures telles qu’on en rêve vivre quand on est enfant. Le 2e est plus sérieux, abordant de manière plus profonde l’esclavage aux Etats Unis. J’ai autant adoré lire Tom que Huck.

Le fugitif de Somerset Maugham

Le fugitif de William Somerset Maugham - Poche - Livre - Decitre

L’histoire d’un médecin anglais au début du 20e siècle, installé sur une ile paumée d’asie du sud est. Il se retrouve embarqué avec un jeune australien mystérieux à bord du navire du capitaine Nichols.

J’ai découvert l’auteur en lisant la passe dangereuse, après avoir vu le film qui a été adapté du roman, le voile des illusions. J’ai adoré la plume de Maugham, sa façon de raconter des histoires, de décrire les caractères de ces personnages. La passe dangereuse m’a donné envie de lire d’autre romans de l’auteur et je suis tombée sur Le fugitif que j’ai adoré. Ce qui m’a surtout marqué c’est l’ambiance, l’atmosphère de ces voyages en mer, des escales dans des contrées exotiques, de ces personnages mystérieux qui ont tous des passés lourds. La ronde de l’amour et Il suffit d’une nuit sont deux autres romans de Maugham que j’ai adoré lire.

Fièvre romaine de Edith Wharton

Fièvre romaine - Edith Wharton - Babelio

J’ai lu plusieurs romans d’Edith Wharton mais j’ai découvert l’auteur en lisant ce recueil de nouvelles que j’ai beaucoup aimé. Je garde un gros faible pour ce livre que j’ai trouvé un peu par hasard à la fnac. J’aime beaucoup le style d’écriture de Wharton.

Le talisman de Walter Scott

Afficher l’image source

L’histoire se déroule au 12e siècle pendant la 3e croisade. Richard coeur de lion et le sultan Saladin s’affrontent. En parallèle de la grande histoire, on suit également Kenneth, chevalier écossais en mission qui fera tout pour briller auprès de Richard afin d’être digne de demander la main de la cousine du roi dont il est tombé amoureux.

L’histoire rappelle un peu celle du film Kingdom of heaven. Le roman m’a été offert par une amie et j’ai adoré. De l’aventure, de l’humour, des rebondissements, on voit du paysage aux travers des chapitres et j’ai adoré la description de Saladin et de ses troupes, loin de tout manichéisme.

American tabloids de James Ellroy

https://i2.wp.com/ecx.images-amazon.com/images/I/51rw9UjHQqL._SY291_BO1,204,203,200_QL40_.jpg

L’histoire des Etats Unis de 1958 à 1963. La CIA, le FBI, les complots politiques, la mafia, roman policier, histoire d’amour, drame, suspense, tout y est. L’un des romans les plus riches que j’ai lu, malgré son nombre de pages on ne voit pas le temps passé, c’est passionnant à lire.

Roman découvert à la bibliothèque dont le résumé et le héros, m’ont rappeler un peu ceux du film L.A. confidentiel que j’avais adoré.

La joueuse de go de Shan Sa

Afficher l’image source

Dans les années 30 en chine, en pleine invasion de la Mandchourie, une jeune joueuse de go rencontre un soldat japonais. Des chapitres courts mais intenses qui altèrnent le point de vue des deux personnages principaux. Le roman m’a marqué en grande partie pour le style de l’auteur, l’écriture est très belle, on se sent emporté par sa plume, presque de la poésie. J’ai lu plusieurs autres romans du même auteur que j’ai bien aimé également mais pas autant que celui la.

J’ai découvert le roman dans le train. Une passagère lisait le livre à coté de moi et elle semblait tellement absorbé par sa lecture que j’ai noté le titre du roman. Pas de regret!

Le guide du voyageur galactique de Douglas Adams

Afficher l’image source

Le pauvre Arthur Dent vit une journée difficile. Il se réveil pour découvrir que sa maison est sur le point d’être rasé afin de construire une nouvelle autoroute, et personne ne l’a prévenu! Mais ce n’est pas tout, puisque son meilleur ami, le bizarre Ford Escort, lui avoue qu’il est en réalité un extraterrestre et qu’il faut rapidement fuir la terre car elle est sur le point d’être rasée pour faire place à une autoroute intergalactique. Seul objet nécessaire pour le voyage, une serviette de bain. Roman totalement absurde, humour anglais, histoire rocambolesque, j’ai adoré lire chaque page. Il existe cinq romans des aventures de Dent bien que les trois premiers tomes soient les meilleurs.

J’ai découvert ce roman complètement par hasard, en regardant tout les romans du rayon SF de la fnac en commençant par le début de l’alpahabet, en espérant trouver l’inspiration. Le nom de l’auteur étant Adams, je suis rapidement tombée dessus et le résumé m’a tout de suite parlé. Il existe parfois des coups de foudre au premier regard avec des livres qu’on ne connaient pas et qui s’avèrent être l’une de vos âmes soeurs!

Harry Potter de JK Rowling

Afficher l’image source

Je ne résume pas l’histoire du plus cèlèbre sorcier à cicatrice frontale et lunettes rondes. J’ai lu et adoré chaques tomes, de la grande histoire de lutte contre les forces du mal à tous les petits détails de la vie quotidienne des élèves de l’école de sorcellerie. J’ai d’ailleurs préféré les 6 premiers tomes, car le quotidien scolaire des élèves fait partie des choses que j’ai préféré lire.

J’ai découvert la série un peu tardivement, lors de la sortie du film en 2001. Je ne comptais pas du tout voir le film, mais une camarade de classe lors de ma première année de fac, m’en a tellement parlé qu’elle a finit par me convaincre. Elle m’a prêté les quatres premiers tomes disponibles que j’ai lu durant les vacances de noel d’une traite, sans cligner des yeux.

L’histoire sans fin de Micheal Ende

Afficher l’image source

L’histoire de Bastien, orphelin de mère dont le père se désintéresse et qui est persécuté par les autres garçons de son école. Petit, un peu grassouillet, Bastien décide de faire l’école buissonnière pour lire un livre étrange, voler dans une librairie. Il se met à lire l’histoire d’un garçon, Atreju, qui vit dans un pays imaginaire et qui a pour mission de sauver l’impératrice dont la maladie entraine la disparition du pays. J’ai adoré lire l’histoire de Bastien et celle d’Atreju, leurs aventures. Ce n’est ni gnangnan ni enfantin, il y a parfois des moments plus sombres. C’est très originale parfois. le film adapté du roman, n’utilise que la moitié du livre, la seconde partie étant complètement ignoré et c’est dommage.

J’ai découvert ce roman par hasard, en cherchant dans les étagères de la bibliothèque municipale, quand j’étais à l’école primaire. La couverture ne m’a pas du tout parlé, mais le résumé m’a convaincu. Un de mes premiers coup de coeur.

Orgueil et préjugés de Jane Austen

Afficher l’image source

L’histoire des soeurs Bennett au début du 19e siècle en Angleterre, dont la mère ne rêve que d’une chose, leur trouver de bons maris riches. C’est très drôle, intelligent, passionant à lire, j’ai adoré la plume de l’auteur dont j’ai lu presque tous les autres romans. J’ai vu l’adaptation en mini série avec Colin Firth juste après.

J’ai découvert l’auteur après avoir vu le film Emma avec Gwyneth Paltrow que j’ai regardé à la télé sans grande conviction, mais qui m’a donné envie de lire le roman. J’ai ensuite lu Orgueil et préjugés qui reste mon roman d’Austen préféré, comme beaucoup.

Rouge Brésil de Jean Christophe Rufin

https://leschoixdetrilliandotcom.files.wordpress.com/2020/04/63f76-rougebrc3a9siljean-christopherufin.jpg

L’histoire de deux enfants Just et Colombe au 16e siècle, qui sont embarqués de force à bord d’un navire français se rendant au Brésil. Le chef d’expédition décide d’utiliser des enfants pour leur servir d’intéreprètes auprès des indiens, car une étude récente montre que seul les enfants sont capables d’assimiler une nouvelle langue en un temps record. La France ambitionne de coloniser le Brésil, en concurrence direct avec le Portugal qui espère la même chose. J’ai adoré la plume de Rufin, l’histoire, les rebondissements, les personnages, on voyage, on s’attache beaucoup aux personnages.

J’ai découvert ce roman en fouillant le rayon roman historique. A l’époque je cherchais un roman qui me rappelle les mystérieuses cités d’or, la conquête de l’amérique, les voyages aventureux, des personnages tout sauf manichéens et je suis tombée sur ce roman qui m’a permis de découvrir Jean Christophe Rufin, un auteur que j’aime beaucoup notamment avec son dyptique, l’abyssin et sauvez hispahan.

L’épouse hollandaise de Erick McCormack

https://products-images.di-static.com/image/eric-mccormack-l-epouse-hollandaise/9782757838761-475x500-1.jpg

Au début du siècle, Rowland et Rachel se marient sans se connaitre vraiment. Au bout d’un an de mariage, Rowland, anthropologue, décide de partir en expédition. Plusieurs mois plus tard, Rachel a la surprise de voir débarquer un homme qui se dit être Rowland. Désemparée, Rachel joue le jeu et décide de faire comme si il s’agissait de son mari. J’ai adoré ce roman, un vrai coup de coeur. Le roman renferme plusieurs histoires en réalité, la jeunesse de Rachel, sa vie avec son premier mari, son fils qui décide de partir sur les traces du premier Rowland qui n’est jamais revenu, la vie tumultueuse du vrai Rowland qui a voyager à travers le monde, il y a une atmosphère mystique parfois, c’est très bien écrit, et on voyage beaucoup, un élément qui me plait quand je lis un roman.

J’ai découvert ce roman complètement par hasard en librairie. La couverture m’a attirée, et le résumé à fini de me convaincre.

Des souris et des hommes de John Steinbeck

Afficher l’image source

 

L’histoire de deux amis d’enfance dans les années 30 aux Etats Unis, Lennie et Georges, qui travaillent comme main d’oeuvre dans les ranchs. Leur vie de nomade n’est pas facile, d’autant que Georges doit constamment s’occuper de Lennie, attardé mentale, qui se comporte comme un enfant mais dans le corps d’un véritable colosse. Ils travaillent dure dans le but de réaliser leur rêve, l’achat d’une petite ferme afin d’élever des lapins. Je ne pensais pas aimer à ce point ce grand classique américain. J’ai adoré l’histoire de ce rêve américain raté, la relation entre ces deux hommes, la plume de Steinbeck.

Je connaissais bien sur de nom ce roman. J’avais envie de découvrir Steinbeck et j’ai décidé de commencé par l’un des plus connu avec Des souris et des hommes. J’ai également lu Tortilla flat du même auteur que j’ai aimé mais moins. Les raisins de la colère est encore dans ma PAL.

Cloud atlas de David Mitchell

https://products-images.di-static.com/image/david-mitchell-cloud-atlas/9782757833780-475x500-1.jpg

Plusieurs époques, plusieurs personnages, plusieurs histoires, le roman altèrnent à chaque chapitre, la vie de Cavendish en 2012, Adam Ewing en 1849, Louisa en 1973, Somni 451 en 2144, ou encore Zachri en 2200 et des poussières, les vies de ces personnages s’entremèlent, s’influencent. J’ai adoré lire ce roman de presque 1000 pages, on ne voit pas les pages tourner, j’ai été passionné par la destinée de ces personnages, les vérités qui se révèlent. Un auteur que j’ai découvert et que je n’ai pas lâché, j’ai lu presque tous ses romans et je les ai tous beaucoup aimé.

J’ai découvert ce roman grâce au film des soeurs Wachowski que j’avais beaucoup aimé mais moins que le roman qui est plus sombre et plus pessimiste aussi.

Jane Eyre de Charlotte Bronte

https://i0.wp.com/images.leslibraires.ca/books/9782253004356/front/9782253004356_large.jpg

Au 19e siècle, l’orpheline Jane Eyre devient gouvernante à Thornfield hall, la demeure de monsieur Rochester qui élève seul sa pupille. Après avoir passé dix ans dans un pensionnat austère, Jane adore la vie qu’elle mène a Thornfield hall. La jeune femme rêve d’indépendance et de liberté. Elle apprécie son travail, son élève et son patron monsieur Rochester, qui l’a traite presque comme son égal, mais un secret à Thornfield hall plane et menace. J’ai, comme beaucoup adoré ce roman que j’ai lu lors de ma première année d’étude universitaire. L’ambiance, l’héroine, les rebondissements même si certains sont un peu farfelus, une histoire prenante.

J’ai lu le roman après avoir vu l’adaptation du roman avec Charlotte Gainsbourg et John Hurt, une adapation que j’avais beaucoup aimé.

 

 

Je retiens également les romans suivants que j’ai énormément aimé:

Le silmarillon de JRR Tolkien

Passionnant à lire et relire sur les origines de la terre du milieu.

Femmes et filles de Elisabeth Gaskell

2e roman que j’ai de l’auteur après nord et sud, j’ai beaucoup aimé l’histoire.

Sarah la pas belle de Patricia Maclachlan

Une auteur jeunesse dont j’ai lu énormément de romans et que j’ai tous beaucoup aimé. Tout en douceur et émotion.

Eden city de NM Zimmermann

Une trilogie fantastique prenante, mystique, très originale. Découverte complètement par hasard en furetant dans les allées de la fnac.

4 soeurs de Malika Ferdjoukh

Roman jeunesse qui raconte le quotidien de quatre soeurs. Une écriture originale, une auteur que j’aime beaucoup.

Un roi sans divertissement de Jean Giono

Une histoire que je n’ai pas très bien comprise durant les 3/4 du livre mais une fin qui m’a scotchée. Lecture imposée lorsque j’étais au lycée.

Il suffit d’une nuit et La ronde de l’amour de Sommerset Maugham

Les deux romans de cet auteur que j’ai le plus apprécié avec le fugitif. Il suffit d’une nuit est très court mais percutant et prenant, la ronde de l’amour est une réflexion sur l’écriture et les souvenirs, excellent.

Emilie de la nouvelle lune de Lucy Maud Montgomery

Une trilogie retraçant l’enfance, l’adolescence et les premières années d’adulte d’une héroine très attachante comme sait le raconter Lucy Maud Montgomery.

L’abyssin et Sauvez Ispahan de Jean Christophe Rufin

Un dyptique qui nous raconte des aventures extraordinnaires de personnages tout autant extraordinaires, on voyage beaucoup entre l’égypte, l’abyssinie, Ispahan, la description des lieux et des paysages…on s’y croirait presque!

Cordelia vorkosigan de Lois Bujold MacMaster

Un space opéra excellent, j’ai adoré faire la rencontre de Cordedia Naismith, de Vorkosigan, et de découvrir les aventures plus tard de Miles. Je suis loin d’avoir lu tous les romans de la saga mais jusqu’ici je ne suis pas déçue.

La mort dans les nuages de Agatha Christie

L’un de mes Agatha préféré, bien qu’il rivalise avec Le meurtre de roger acroyd ou Cartes sur table.

Postmortem de Patricia Cornwell

Premier tome d’une série de roman policier mettant en scène le docteur Scarpetta, médecin légiste, et son duo avec le flic Pete Marino. Une série de roman policier palpitant même si passer les 7 ou 8 premiers tomes, ça devient beaucoup moins intéressant. J’ai commencé à lire cette série quand j’étais au collège, par le second tome de la série ‘mémoires mortes’ que j’avais acheté pour rien dans un marché.

 

Dernières expositions: Toutankhamon à la Halle de la Vilette – De Vinci au Louvre – Tolkien à la BNF

L’année dernière, je me suis rendue à plusieurs expositions sans avoir le temps d’en parler ici, dommage! j’avais beaucoup aimé l’expo sur la lune au grand palais, celle sur les météorites au jardin des plantes et celle de Tokyo à travers les mangas à la halle de la villette.

Pour ce dernier trimestre 2019, je me suis rendue dans les tous derniers jours, à l’expo consacrée à Toutankhamon à la halle de la villette. J’ai préféré attendre que l’engouement retombe un peu mais en réalité il n’est jamais retombé!

Malgré un billet réservé pour 17h, j’attends environ 20 minutes dehors avant de pouvoir rentrer. On est obliger de passer par une salle sombre afin de visionner un film de 5 minutes qui présente l’expo en racontant rapidement la découverte du tombeau par l’archéologue Carter. Le film n’est pas très intéressant, un peu cheap et donne un coté disneyland à l’expo… On devine qu’il permet uniquement de réguler les spectateurs.

Il y a du monde, comme la plupart des gens le disent dans les commentaires, mais est ce que ça m’a gâché le plaisir? pas vraiment finalement. Les gens sont peu ordonnés et logiques, ça va dans tous les sens, une personne qui se met au beau milieu d’un passage entre deux vitrines, pour observer de loin une statuette et qui se plaint quand les gens la bouscule, un autre qui s’arrête dans un couloir noir dans lequel il ne se trouve absolument rien et qui se demande pourquoi des gens lui rentre dedans…mais finalement, j’ai quand même pu voir de magnifiques pièces qu’on ne peut pas voir tous les jours. Elles sont mises en valeur par des lumières parfaitement maitrisées.

On a déjà vu dans d’autres musées et notamment le Louvre, des pièces similaires à celle présentées ici, mais jamais dans un état aussi bien conservés. Les bijoux, les statuettes, les objets qui étaient enfermés dans la tombe de Toutankhamon n’ont aucun signe du temps qui passe, pas une égratignure, pas une éraflure, pas une mosaïque, pierre, dorure, qui manquerait à l’appel, les statuettes ont toutes leurs couleurs et leurs dorures, parfois on a même l’impression que se sont des faux et qu’ils sortent tout juste de l’usine, tout comme la momie de Toutankhamon et le sarcophage. Une chaise semble tout droit sortie des mains de l’artisan. C’est assez impressionnant de voir ces pièces dans l’exact même état qu’ils étaient lorsque le tombeau fut refermé il y a plus de 3000 ans.

L’attente et affronter la foule, ça valait la peine pour pouvoir admirer de près ces pièces exceptionnellement bien conservées. La visite est assez chère, 22€ pour un tour qui peut durer entre 45 minutes et une heure si on prend tout son temps. Il y a peu de lecture durant l’expo, les explications proposées racontent la découverte de la tombe, la vie de Toutankhamon ou du moins ce que l’on en sait et beaucoup d’explication sur la vie après la mort selon les égyptiens de l’antiquité.

Bien sur l’expo se termine par la sacrosainte boutique souvenirs. Quelques reproductions de bijoux qui sont vraiment jolies mais à des prix fous (3000 eur des bracelets ou des bagues…), et des petites choses plus abordables, en particulier pour les enfants.

 

De Vinci au Louvre

Résultat de recherche d'images pour "DE VINCI LOUVRES""

Début décembre, je me suis rendue au Louvre. L’expo De Vinci attire tellement de monde que les organisateurs ont prévu des visites uniquement sur réservation afin d’éviter les files et répartir la foule. Finalement, l’expo est ouverte depuis un mois environ et je n’ai pas senti la foule. Il y avait beaucoup de monde mais ça allait. Après un rapide passage dans la file, on peut admirer les œuvres les plus emblématiques de De vinci, la Cène, la belle ferronnière, le portrait de Saint Jean Baptiste, la vierge, l’enfant Jésus et sainte Anne, la vierge aux rochers, la Scapigliata…

Pas mal de croquis, des livres qui renferment les dessins, modèles, schémas de De vinci, son travail concernant le squelette, les muscles, le crâne ou les yeux. Des schémas de constructions ou de machines, avec son écriture intacte. beaucoup de dessins aussi, son travail concernant des détails de ce qui deviendront ces œuvres finales.

Et puis le fameux homme de Vitruve qu’on rate complètement, obligé de rebrousser chemin et de demander à un employé du musée où il se trouve. Il faut dire que le dessin n’est pas très grand et qu’il a été accroché juste à coté de l’immense tableau la cène, qui occupe tout un pan du mur.

Une expo qui retrace la vie de De Vinci, l’art, la science, la religion…

Résultat de recherche d'images pour "tolkien bnf""

Tolkien à la BNF

Je me suis rendue fin octobre à l’expo sur Tolkien à la bibliothèque nationale de France. Aucune photo car elles n’étaient pas autorisées et c’est dommage car il y avait de magnifiques peintures et illustrations.

Résultat de recherche d'images pour "tolkien bnf""

Résultat de recherche d'images pour "tolkien bnf""

L’expo est très complète, on découvre l’œuvre de Tolkien, notamment avec Bilbo et le seigneur des anneaux, avec de magnifiques illustrations et dessins de la main de Tolkien, on nous parle des différents thèmes des romans, les elfes, les nains, les arbres, la nature, le mode de vie des hobbits. L’expo parle aussi un peu du Silmarillon et le pays perdu des elfes. Une partie est consacrée aux œuvres plus enfantines de Tolkien, comme Lettres au père noël, ou Mr Bliss.

Résultat de recherche d'images pour "tolkien bnf""

Résultat de recherche d'images pour "tolkien bnf""

Enfin une partie est consacrée à la vie de Tolkien, sa jeunesse, ses études, les influences, sa famille. C’est une expo très complète, avec de jolies pièces à admirer, on ne se lasse pas de regarder certaines illustrations. A la librairie de la bibliothèque on peut se procurer carnet, des reprographies sous formes de cartes ou d’affiches plus grandes. Lorsque je m’y suis rendue au début de l’expo, il n’y avait pas grand monde, c’était tranquille, mais je sais que maintenant il y a certains jours où il faut faire la queue pour accéder à l’expo.

Bye bye 2018

2018 se termine, comme chaque année, je fais un petit bilan de l’année écoulée, et je finis par mes tops de l’année, notamment mon classement cinéma.

Quelques bons films cette année, quelques déceptions, peu de séries télé par manque de patience et de motivation, d’autant que cette année, il n’y pas eu de saisons Game of throne et pas de saison 2 pour Mindhunter qui m’avait beaucoup plut, reportée en 2019.

En 2018, je me suis rendue à Lyon et Bruxelles rendre visite à des amis, j’ai été à Londres au tout début de l’année, j’ai été en Écosse, c’est devenue une tradition chez moi que d’aller en écosse l’été, j’ai été en Algérie et j’ai profité de la Sicile au mois d’octobre.

La Sicile

L’écosse

Londres

Timgad, Algérie

En 2018, j’ai assisté à d’excellents concerts: Editors, Imagine dragons, Otis Taylor, the killers et Arcade fire, j’ai assisté au Lollapalooza festival durant lequel j’ai pu voir entre autre Kasabian, Bastille et dépêche mode. J’ai pu admirer les créations de Yves Saint Laurent dans son musée parisien, les carnets de voyages de Delacroix au musée du Louvre, une très intéressante expo sur les météorites au jardin des plantes et enfin une expo sur Tokyo vue à travers les mangas vraiment sympa aux halles de la Villette (dont je parlerais ici très prochainement).

Editors

En 2018, j’ai pu voir une belle brochette de films en dehors du cinéma, toute époque confondu, dont je retiens surtout Fatima, Deux hommes dans la ville, Le train sifflera trois fois, L’inconnu du nord express, Une femme disparait, Les adieux à la reine et Géant, dont je reparlerais ici de manière plus détaillée.

 

TOP LECTURES 2018

Résultat de recherche d'images pour "L'ame des horloges mitchell"

1- L’âme des horlogers de David Mitchell

Encore une fois, David Mitchell m’a emporté dans son univers. Une fois commencé, on repose difficilement le roman et les pages tournent toutes seules. On retrouve encore une fois un lien avec ces autres romans, notamment Les milles automnes de Jacob de Zoet.

Résultat de recherche d'images pour "broadway limited tome 2"

2- Broadway limited un shim sham avec Fred Astaire de Malika Ferdjoukh

J’aime toujours autant l’écriture de Malika Ferdjoukh et ce tome 2 des aventures new-yorkaises de plusieurs jeunes femmes dans les années 40 est très réussi.

Résultat de recherche d'images pour "le nuage d'obsidienne"

3- Le nuage d’obsidienne de Eric McCormack

J’avais adoré L’épouse Hollandaise du même auteur. J’ai beaucoup aimé ce roman aussi, on voyage toujours autant avec McCormack, même si je garde une préférence pour l’épouse hollandaise.

Résultat de recherche d'images pour "le demon ken bruen"

4- Le démon de Ken Bruen

Ce n’est pas mon tome préféré des aventures de Jack Taylor, mais malgré tout j’ai adoré suivre encore une fois ses aventures, ses démons, et ses travers dans les rues de Galway.

Résultat de recherche d'images pour "le sorceleur tome 3"

5- Le sorceleur tome 2 et tome 3 de Andrewjcz Sapkowski

J’ai retrouvé l’ambiance, les personnages et les aventures du Sorceleur. On passe un très bon moment avec Geralt et la petite Ciri qui grandit.

 

TOP 20 CINEMA 2018:

20- Le grand bain

Parfois drôle, parfois mélancolique, d’excellents acteurs, bon film malgré la fin too much.

19-Asterix et le secret de la potion magique

Chouette surprise, je ne m’attendais pas à aimer autant, mais la touche d’humour d’Alexandre Astier ça marche toujours.

18- L’homme qui voulait tuer Don Quichotte

J’avais un peu peur du résultat et finalement j’ai beaucoup aimé, même si j’ai moins apprécié la dernière demi heure.

17-Première année

J’avais beaucoup aimé Hippocrate du même réalisateur. Un film très réussi sur la difficile première année de médecine.

16- Le monde est à toi

J’ai beaucoup aimé le film, l’humour, les acteurs, les personnages. Une bonne surprise.

15- Black panther

Un nouveau super héros Marvel, très réussie. J’ai surtout beaucoup aimé les personnages féminins du film.

14- Frères ennemis

Reda Kateb et Matthias Schoenaerts sont vraiment excellents dans ce film noir.

13- Les frères sisters

Jacques Audiard se lance dans le western et s’offre deux pointures, Joaquin Phoenix et John C Reilly. J’ai beaucoup aimé.

12- Sans un bruit

Angoissant, maitrisé, et avec Emily Blunt en prime

11- Mirai ma petite sœur

De Mamoru Hosoda j’ai presque tout vu, Les enfants loups, Le garçon et la bête, La traversée du temps, Summer wars. Mirai est plus un film pour les jeunes enfants, il est visuellement très réussie, mais ce n’est pas mon préféré du réalisateur.

10- The little stranger

Un film d’ambiance, une atmosphère oppressante parfois, la dernière demi heure est presque flippante. Un très bon film qui joue avec les codes classiques du film d’horreur dans une vieille maison familiale remplie de secrets.

9- Hotel Artemis

L’occasion de revoir la grande Jodie Foster. J’ai beaucoup apprécié le film, un huis clos dans un hotel étrange transformé en hopital bunker dans une période d’émeutes constantes.

8- Phantom Thread

Très beau film, esthétiquement très beau mais sans oublier l’histoire et les personnages qui sont assez passionnants à suivre dans leurs relations.

7- Mademoiselle de Joncquières

Petite surprise pour ce film, je ne m’attendais pas à aimer autant. Les dialogues, l’histoire, les personnages, j’ai beaucoup aimé.

6- Sale temps à l’hôtel El royal

Quelques surprises et rebondissement dans ce film assez originale.

5- Au poste

Très drôle, très originale, le film est court, prenant, j’ai adoré.

4- Mektoub my love

Malgré une durée qui aurait pu me rebuter, j’ai finalement pas vu le temps passé. On est un peu hypnotisé par les images et par les choix que font les personnages.

Résultat de recherche d'images pour "hostile"

3- Hostile

Un film dure, prenant, intense, Rosamund Pike et Christian Bale sont incroyables dans ce film.

Résultat de recherche d'images pour "une affaire de famille"

2- Une affaire de famille

Gros coup de coeur pour le dernier film de Hirokazu Kore Eda. Un très beau film sur la famille.

Résultat de recherche d'images pour "3 billboard"

1- 3 billboards

L’un des tout premiers films vu cette année, et finalement personne ne l’aura détrôner de sa première place du classement, des acteurs incroyables, des dialogues magnifiques, un film culte.

Coté flop au cinéma, j’ai été un peu déçu par Pentagon Papers et Lady bird  je suis restée sur ma faim avec Senses, et je n’ai pas aimé Sicario 2.

 

Voila pour 2018, je vous souhaite à tous une très bonne année 2019!

Au revoir Monsieur Takahata

Résultat de recherche d'images pour "ISAO TAKAHATA"

J’ai appris la triste nouvelle, Isao Takahata est mort aujourd’hui à 83 ans. Il est connu pour être le co fondateur des studios Ghibli avec Hayao Myazaki. Il est un peu moins connu du grand public que ce dernier, mais il nous a donné de magnifiques films, à commencer par le plus connu, Le tombeau des lucioles. Le film est dure et difficile, mais il porte un message important que tous devrait entendre.

Résultat de recherche d'images pour "LE TOMBEAU DES LUCIOLES"

Contrairement à Miyazaki, les films de Takahata n’étaient pas portés sur l’onirisme, le poétique et le fantastique. Le tombeau des lucioles nous parle du quotidien difficile de deux enfants pendant la seconde guerre mondiale au Japon, jusqu’au bombardement d’Hiroshima et de Nagazaki.

Résultat de recherche d'images pour "POMPOKO"

Résultat de recherche d'images pour "MES VOISINS LES YAMADA FILM"

Mes voisins les Yamada est une comédie qui enchaine les petites anecdotes de la vie de tous les jours d’une famille japonaise ordinaire. Pompoko est moins réaliste, puisqu’il nous parle des Tanuki, un animal/esprit fantastique tiré de la mythologie japonaise, prétexte à un long message sur l’environnement et l’urbanisme excessif.

Résultat de recherche d'images pour "PRINCESSE KAGUYA"

La princesse Kaguya est une merveille visuelle, qui adapte un conte ancien japonais. Enfin, l’un de mes films préférés du monsieur, Omoide Poro poro.

Résultat de recherche d'images pour "OMOIDE PORO PORO"

 

Happy birthday to me!

Et voila, le mois dernier j’ai eu un an de plus! Un peu plus vieille depuis quelques jours donc …comme souvent le jour de mon anniversaire , je ne suis pas allée bosser pour mon anniversaire. Après une grasse matinée je suis allée sur Paris malgré la neige et les problèmes de transports. Direction la station de métro Quatre septembre dans le quartier coréen pour déguster un kebab qui me fait de l’œil depuis quelque temps, mais qui est toujours fermé quand je passe devant, j’ai nommé Grillé, l’un des nombreux kebab de Paris dit “de luxe”.  De luxe, parce que le prix, 10€ pour un kebab sans les frites c’est cher, mais le pain est délicieux et fait sur place, la viande n’a aucun morceau de gras ou de cartilage, la sauce est faite à base de tahina et d’aubergine, c’est délicieux et vraiment léger, pas gras pour un sou, oublier les idées reçues qui vous viennent à l’esprit quand on vous dit kebab!

  

Nous avons gouté les frites aussi, très bonnes, pas grasses (enfin un peu quand même ça reste des frites), un peu trop salé à mon gout. Le kebab et les frites, c’est 13€ c’est pas donné et je n’irais donc pas tous les jours, mais au vue de la qualité des ingrédients ça se comprend.

Bien sur qui dit anniversaire dit gâteau. Au départ, j’étais partante pour aller chez Yann Couvreur que j’ai déjà testé plusieurs fois, mais je n’avais pas envie de faire des détours en métro, surtout avec la météo du jour, les problèmes de transports et les trottoirs hyper glissants. Alors on pousse plutôt la porte d’à coté! juste collé à Grillé, il y a Aki café. J’ai déjà été plusieurs fois y prendre un petit gouter, et c’est une adresse que j’apprécie beaucoup. D’abord il y a toujours de la place pour s’assoir, on y est bien installé et puis surtout la carte est pas mal. Les pâtisseries sont toutes légères, peu sucrées, très digestes, et les cafés et thés sont très bons. La dernière fois j’avais gouté l’infusion au yuzu, délicieuse, cette fois ci je prend un café long et comme pâtisserie un mont blanc. J’hésite toujours à tester les mont blancs parce que souvent c’est un peu trop sucrés et vite écœurant mais chez Aki ce n’est pas du tout le cas. La pâtisserie est peu sucrée, légère, je ne me sens pas du tout écœurée, un délice!

Pour digérer direction mon quartier favori, bercy. Je savais que le parc de bercy serait fermé à cause de la neige mais je sais aussi qu’on peut l’admirer facilement à travers les grilles et surtout en montant sur la passerelle qui longe le parc, j’avais pu faire de très belles photos du parc sous la neige il y a deux ans. On se balade donc sur la passerelle, les escaliers ont été en partie dégagés de la neige et de la glace et on peut marcher dans la poudreuse, c’est très agréable!

Voilà, petite journée, on préfère rentrer tôt pour éviter l’heure de pointe dans les transports; j’ai tout de même été gâté avec de chouettes cadeaux!

Le prétexte de l’anniversaire a tenu quasiment toute la semaine. En plus de mon mercredi bien rempli, j’ai fait un passage chez Karamel, un salon de thé que j’aime beaucoup près des invalides, où j’ai pu manger un chou à la noisette et un thé.

Et le dimanche, j’ai eu droit au mille feuille de chez KL, le salon de thé de Kévin Lacote, un pure délice, léger aérien, le feuilletage est bien doré, la crème à la vanille très peu sucrée, compensée par un peu de sucre glace sur une moitié de feuilletage et quelques touches de caramel.

Bye bye 2017

Comme chaque année, voilà le temps du bilan et surtout des autres tops et classements. Pour commencer voilà le classement des films vu au cinéma pour 2017.

Meilleur film: Après la tempête

Meilleur acteur principal : Fares Fares dans Le Caire confidentiel 

ex aequo avec Harry Dean Stanton dans Lucky

Je retiens aussi Hugh Jackman dans Logan, James MacAvoy dans Split, Steve Carell dans Battle of the sexes, Willem Dafoe dans Florida project, Niels Arestrup dans Au revoir la haut

Meilleur actrice principale : Jessica Chastain dans miss Sloane 

Je retiens aussi Noomi Rapace dans Seven sisters,  Florence Pugh dans The young lady, Emma Stone dans Lalaland

Meilleure mise en scène  : Dunkerque de Christopher Nolan

Je retiens aussi Terrence Malick pour Song to song, Denis Villeneuve pour Blade runner 2049, Kathryn Bigelow pour Detroit

Meilleure musique : Lalaland 

Meilleur acteur masculin dans un second rôle : Niels Arestrup, Au revoir la haut

Meilleur actrice féminine dans un second rôle : Kirin Kiki, Après la tempête

TOP 10

1

Après la tempête : Affiche

 

Après la tempête de Hirokazu Kore Eda

2

Lucky : Affiche

Lucky de John Caroll Lynch

3

Miss Sloane : Affiche

Miss Sloane de John Madden

4

Dunkerque : Affiche

Dunkerque de Christopher Nolan

5

Detroit : Affiche

Detroit de Kathryn Bigelow

6

La La Land : Affiche

La la land de Damien Chazelle

7

Get Out : Affiche

Get out de Jordan Peele

8

The Florida Project : Affiche

The Florida project de Sean S Baker

9

Le Caire Confidentiel : Affiche

Le Caire confidentiel de Tarik Saleh

10

Dans un recoin de ce monde : Affiche

Dans un recoin du monde de Sunao Katabushi

 

Et je retiens:

Song to song: Pour les images, la réalisation, un objet d’art, mais pas un film sans défaut.

Atomic blonde: J’ai beaucoup aimé le style, les scènes d’action, pour la classe du personnage joué par Charlize Théron

A ghost story: Pour son originalité et sa 2e moitié notamment la fin.

Star wars the last jedi: Beaucoup de divergences autour du film, beaucoup de déception pour beaucoup. Pour ma part, je n’ai pas tout aimé, de très bonnes choses et certaines scènes mauvaises, un parti pris sur le plan scénaristique que je ne juge pas tant que je n’ai pas vu la trilogie dans son ensemble. L’épisode 9 pourrait justifier ce film comme il pourrait l’enfoncer encore plus, à suivre.

Les figures de l’ombre : Une histoire qu’il faut connaitre, des femmes qui m’ont marqué une histoire prenante tirée de faits réels

Split : Pour la performance d’acteur de James McAvoy, pour sa tension prenante, et puis ça annonce la suite de incassable en beauté

Le grand méchant renard : très drôle, touchant et charmant

The young lady : Pour la performance de son actrice principale, une atmosphère glaçante

Blade runner 2049 : Une suite honorable, visuellement c’est très réussi et sur le plan scénaristique c’est bien trouvé

Les gardiens de la galaxy 2 : Que j’ai préféré au premier

Thor 3 : Le coté déjanté m’a plut

et Alibi.com: Une comédie bien ficelée, bien menée, bien jouée, avec une fin logique, c’est tellement rare aujourd’hui dans le cinéma français

TOP FLOP

Beaucoup de films moyens mais parmi ceux que j’ai vu il y en a 2 que j’ai vraiment détesté:

Conspiracy

Baby driver

TOP SÉRIES

Mindhunter saison 1

Très bonne première saison, d’excellents acteurs et des épisodes qui filent sans que je vois le temps passé. Prenante.

Alias Grace

Une mini série très captivante, on est emportée par la narration de la jeune Grace comme l’est le psychiatre qui l’interroge sur son passé.

Stranger things saison 2

Excellente saison tout comme l’avait été la première saison, avec un épisode particulièrement flippant et tendu.

Game of throne saison 7

Comme d’habitude, excellente saison, costume, musique, mise en scène, paysages, personnages, acteurs, histoire, probablement la meilleure série du 21e siècle.

Romans

2017 est une année assez faible en lecture. Je n’ai pas eu de gros coup de cœur ni de bonnes surprises. Seul les romans de Ken Bruen sortent vraiment du lot, j’adore toujours autant son écriture.

TOP 5:

1

Chemin de croix de Ken Bruen

2

En ce sanctuaire de Ken Bruen

3

L’incolore Tsukuru tazaki et ses années de pélerinage de Murakami

4

White hot et Wildfire de Ilona Andrews

5

La mort dans les nuages de Agatha Christie

Top concerts

Beaucoup de très bons concerts cette année!

1

Prophets of rage zénith, paris

2

Depeche mode Bercy, paris

3

Kasabian zénith, paris

4

White lies Troxy, Londres

5

Algiers la maroquinerie, paris

6

Royal blood zénith, paris

7

Hurts ronda, Utrecht

8

U2 stade Pierre Baudoin, Bruxelles

 

En 2017, j’ai changé de boulot. Je continue toujours la natation 2 fois par semaine, j’ai changé mes habitudes alimentaires depuis l’été 2016 ce qui m’a permis de perdre 11 kilos en un peu plus d’un an. J’ai découvert deux nouveaux pays, le Portugal et la Norvège. J’ai adoré Lisbonne et sa région, j’ai beaucoup aimé les fjords norvégiens malgré un niveau de vie beaucoup trop élevé.

Je suis retournée sur la cote d’azur entre Nice et Cannes, j’ai découvert des lieux magnifiques sous un beau ciel bleu. Je suis retournée en Écosse, toujours une région qui m’enchante, je suis retournée à Londres, Bruxelles, Lyon, j’ai découvert Bristol. En 2017 j’ai assisté à de supers concerts, Algiers, Kasabian, Hurts, Depeche mode, Royal blood, White lies, U2 et surtout Prophets of rage.

En 2017 j’ai été deux fois au théâtre, Tristan Lopin et Nawell Madani, deux comiques, deux spectacles très drôles que je recommande. J’ai visité le château de Chantilly, le palais de justice, la Sainte chapelle, j’ai assisté à un concert de musique classique dans la chapelle royale du château de Versailles.

Voilà pour le bilan 2017. Espérons que 2018 apporte autant de bonnes choses! Et vous quel est le bilan de votre année? J’aime beaucoup parcourir la blogosphère à cet époque pour lire les top et flop des autres blogueurs.

Je vous souhaite à tous une très bonne année 2018!

 

Petits plaisirs: Les pavlova aux fraises

 J’aime beaucoup ce dessert composé de meringue, de crème chantilly et de fruits selon les envies et avec la chaleur actuelle c’est un dessert rafraichissant!

J’ai parfois des envies soudaines de cuisiner, en particulier la pâtisserie, et du coup j’ai tenter les pavlova. Au départ j’ai voulu faire mes propres meringues, et comme à mon habitude, je divise toujours par deux voir par trois la quantité de sucre indiquée dans les recettes. Le soucis, c’est que mes meringues prenaient une couleur marron (encore que ça ne me dérange pas), mais surtout que mes meringues ne durcissaient pas. Une catastrophe. J’ai finalement lu quelque part que si on ne respecte pas les quantités de sucre, la meringue rejette trop d’eau et le coté croustillant n’existe pas.

Bon maintenant je peux le dire, je suis la reine de la meringue! La chantilly c’est facile à faire, me restait plus que l’assemblage. Personnellement, j’ai préféré faire des petites meringues pour pouvoir faire des verrines, plutôt qu’un gâteau entier.

Pour les meringues:

160 g de sucre semoule

3 blancs d’œufs

Pour la chantilly

50g de sucre semoule (voir moins)

1 pot de 200g de crème fraiche épaisse 30% de matière grasse minimum

Pour les meringues, préchauffer le four à 120°. Séparer les blancs des jaunes d’œufs. Monter à l’aide d’un batteur électrique les blancs en neige. Ajouter le sucre à mi chemin. La meringue doit être lisse, brillante et retomber en bec d’oiseau. Mettre la meringue dans une poche à douille (douille lisse), mettre un papier cuisson sur une plaque et pocher des petites meringues. Mettre au four environ une heure.

Pour la chantilly, battre la crème au fouet électrique. Ajouter le sucre en cours de route, et continuez de battre jusqu’à ce que la chantilly soit montée.

Déposer au fond d’un verre large, une ou deux petites meringues, ajouter la chantilly, recouvrir d’une ou deux meringues, recouvrer encore d’un peu de chantilly (selon les gouts). Décorer avec des fraises coupées en quatre. (mettre autant de fraises que l’on veut, selon les gouts). Mettre au frigo au moins deux heures, pour que ce soit bien frais.

Franchement c’est un dessert facile à faire, qui ne prend pas de temps dans son exécution et c’est vraiment délicieux!

Dernières pauses gourmandes

Voici une sélection des dernières adresses gourmandes que j’ai pu tester ces derniers mois à Paris. Du kebab à la pizzeria, en passant par salon de thé et pâtisserie, y’en a pour tous les gouts! (Pour les photos, celle de KL et Karamel ce sont mes photos. Pour Gustus ce sont des photos tirées de leur profil facebook, et pour les autres, j’ai pioché sur internet, n’ayant pris aucune photo).

KL

Salon de thé, pâtisseries

78 avenue de Villiers, Paris 17e

J’avais entendu beaucoup de bien de ce salon de thé et je n’ai pas été déçue! Les lieux sont simples, agréables, il n’y a pas beaucoup de tables, mais le point un peu négatif c’est que les fauteuils assez bas ne sont pas très confortables pour déguster des pâtisseries. ça convient mieux si on ne fais que boire une boisson et papoter, mais pour manger c’est un peu plus inconfortable.

 

Mais bon on oublie tout quand le serveur nous apporte les pâtisseries de Kévin Lacote. Nous étions trois, et nous avons pris le saint honoré à la fraise, la tarte aux fraises, le kara damia, et les churros servit minute avec une sauce chocolat et une marmelade d’orange.

Tout est délicieux! Le kara damia, mousse de lait, noix de macadamia et caramel est une tuerie! J’ai aussi énormément aimé la tarte aux fraises, un délice. Quant aux churros, ils sont tout dorés, délicieux, je n’en ai jamais mangé d’aussi bons! J’ai trouvé que les prix étaient raisonnables pour la qualité et le cadre. On peut aussi prendre les pâtisseries à emporter.

DES GÂTEAUX ET DU PAIN

Pâtisserie

63 boulevard Pasteur, Paris 15e

Des gâteaux et du pain, comme son nom l’indique, est une boutique qui tourne autour de gâteaux et de pains. Ce sont les créations de  Claire Damon. Il n’y a pas beaucoup de choix dans les pâtisseries, mais Claire Damon ne travaille que les fruits de saison. En ce moment, c’est surtout la fraise et la rhubarbe. J’avais gouté il y a plusieurs mois le pomelo rosa, une pâtisserie à base de pamplemousse et de rose, et je n’avais pas tout à fait aimé à cause de l’amertume du pamplemousse dont je ne suis pas fan.

Résultat de recherche d'images pour "DES GATEAU ET DU PAIN BABA AU FRAISE"

J’étais retournée dans sa boutique à plusieurs reprise, mais uniquement pour m’acheter leurs chaussons aux pommes et chaussons au citron qui sont délicieux, parmi les meilleurs que j’ai mangé. Avec l’arrivée de la fraise, je suis partie retenter ma chance. J’ai testé le baba aux fraises et ce fut un coup de cœur! le baba est parfaitement imbibé de jus de fraise, au milieu on tombe sur une crème à la fraise, coulis de fraise, surmonter de trois fraises. Si vous aimez la fraise, ce dessert est à ne pas manquer, c’est très frais, léger, aérien, le gout de la fraise est très présent, c’est sublime! Seul bémol, le service n’est pas forcément des plus aimable selon les jours et les personnes sur qui vous tombez.

KARAMEL

Salon de thé, pâtisseries

67 rue saint Dominique, Paris 7e

Salon de thé que m’a fait découvrir une collègue, ce fut une bonne surprise! Plusieurs tables, une vaisselle rétro, et surtout des pâtisseries qui tournent autour du caramel délicieuses. J’y suis allée en hiver et j’y ai gouté La poire, la tarte vanille et le mille et une miette. Les trois sont à tomber, si vous aimez le caramel il ne faut pas rater l’occasion d’y aller. Ils vendent aussi beaucoup de caramel à l’unité, des viennoiseries délicieuses (notamment les brioches) et des pâtes à tartiner.

PIZZERIA POPOLARE

Pizzeria, restaurant italien

111 rue réaumur, Paris 11e

La dernière enseigne du restaurant East mama, le fameux restaurant près de ledru rollin pour lequel il faut faire la queue des heures pour avoir une table et où les réservations n’existe pas. J’ai pu me rendre une fois à east mama; nous étions deux et nous sommes arrivées en fin de service un vendredi,  du coup on a attendu juste cinq minutes. Mais bon nous n’avons pas eu de table, faut pas rêver, juste un coin de comptoir mais c’est mieux que rien. J’y avais gouté une pizza, très très bonne, mais on en trouve de tout aussi bonne ailleurs à paris, sans devoir faire la queue. Par contre, j’ai testé le tiramisu en dessert, et là ce fut un coup de foudre, je n’ai jamais mangé de tiramisu aussi bon que celui la.

Résultat de recherche d'images pour "PIZZERIA POPOLARE TIRAMISU"

Mais retourner à east mama jusqu’à Ledru rollin qui est un quartier un peu loin pour moi, sans être sur de pouvoir y manger avec leur file d’attente interminable, même pour regouter au tiramisu c’était trop me demander. Alors quand ils ont ouvert leur adresse spéciale pizza dans le quartier de la bourse j’y suis allée. Un jour férié, un week end prolongé, dans un quartier qui vit surtout en semaine, j’espérais ne pas trop faire la queue et ça a été, je n’ai attendu “que” 20 minutes. L’intérieur de Popolare est beaucoup plus grand que east mama. On nous installe en bout de table d’une longue tablée. Que ce soit chez east mama ou pizzeria popolare, ce qui est sur c’est qu’on ne vient pas pour le confort. Nous sommes trois et du coup l’une d’entre nous finit en bout de table sur un tabouret, avec pas beaucoup de place pour y poser trois grandes assiettes de pizza. Mais ça passe. Les pizza sont très bonnes, généreuses, fraiches, rien à dire, elles sont excellentes et en plus vraiment pas cher. Mais je suis super contente de voir que dans leur carte on retrouve le fameux tiramisu toujours aussi excellent.

FIVE GUYS

Burger, fast food

Court saint émilion, Paris 12e

Oui c’est le fameux fast food US haut de gamme. J’ai connu cette adresse à Londres, mais je n’y avais jamais mis les pieds, car à chaque fois que je suis passée devant, il y avait une foule monstre. Quand ils ont ouvert leur première adresse française à Bercy, j’ai attendu la fin de l’été et une heure bien creuse (il est ouvert en continu), pour m’y rendre. Du coup je n’ai pas fait la queue et j’ai pu avoir une table. On s’est pris le classique cheeseburger, chacun à sa façon, des frites et un milk shake cacahuète.

Résultat de recherche d'images pour "FIVE GUYS PARIS"

Alors le verdict, c’est que le cheeseburger est super copieux, généreux dans ces ingrédients, on sent qu’on est chez les américains, hors de questions que vous sortiez des murs sans avoir le ventre plus que plein. Les frites sont encore pire dans le genre quantité. J’ai pris une petite portion et je n’ai même pas eu le courage de les finir. Les frites ne sont pas surgelées et sont très bonnes. Le cheeseburger m’a beaucoup plut, je l’ai trouvé très bon, tout comme le milk shake, moi qui adore la cacahuète, je suis servie, aucun soucis pour arriver à bout du gros gobelet, c’est délicieux! Seule bémol, les prix sont un peu cher. 10eur le cheeseburger, 3.50 la portion de frite, et 6.50 le milk shake. un poil cher, surtout qu’on est dans le style fast food, donc pas de service, pas de vaisselle. Petit bonus, si vous aimez les cacahuètes il y en a en libre service pour faire patienter les clients, les cacahuètes grillées et salées dans leurs coquilles sont très bonnes et à volonté.

B BELL

Kebab

74 rue de turbigo, Paris 3e

Résultat de recherche d'images pour "B BELL KEBAB PARIS"

Près de la station de métro Temple, B Bell propose des kebabs haut de gamme. Il y en a plusieurs qui ont vu le jour dernièrement à Paris et qui redorent un peu l’image affreuses que les médias ont donné aux kebab. Viande avariée, viande bourrée de gras, hygiène déplorable…B Bell réconcilie avec les kebab, la viande est délicieuse, il y a plusieurs choix possibles. En fait tout est délicieux, les sauces, la viande, le pain maison et les frites fraiches qui ne sont pas trop grasses. L’accueil est chaleureux et sympathique. Je n’y suis allée qu’une fois, mais j’ai très envie d’y retourner!

GUSTUS

Asiatique

215 rue de vaugirard, paris 15e

Découvert encore une fois grâce à une de mes collègues. La devanture ne paye pas de mine, on a un peu de mal à imaginer qu’on vend de la nourriture à l’intérieur. Le comptoir est lui aussi vide, si ce n’est quelques rares desserts. Car Gustus prépare tout ou presque à la minute selon les commandes. Il n’y a pas dix mille choix à la carte, mais tout est délicieux. Riz sauce saté au poulet, riz sauce cacahuète, nouille soba aux légumes et au poulet, un vrai délice. Il y a aussi des versions végétarien à base de tofu ou de légumes. Le menu à 8.80€ se compose d’un rouleau de printemps et d’une box à base de riz ou de nouilles soba, avec son assortiment de légume, de viande ou de tofu. Le rouleau de printemps vaut le détour, rempli généreusement de crudités en tout genre (carotte, courgette, concombre…) avec sur le dessus une très légère vinaigrette, des morceau de mangue fraiche, des radis finement coupés et des oignons grillés, un vrai délice. Avec ce menu, ventre rempli garantie. C’est sain, équilibré, pas gras pour un sou, gourmand et délicieux.

Il y a aussi les ravioles avec sa soupe à la coriandre, mais je n’ai pas encore gouté.

J’ai également tenté le bo bun et je n’ai pas été déçue. Composé de quelques feuilles de salade verte, des carottes râpées, quelques autres crudités (radis, avocat, concombre…), pousse de soja, des vermicelles de riz, de la coriandre fraiche, des oignons grillés, des cacahuètes, de la menthe fraiche, des morceaux de poulet. On recouvre les vermicelles d’une sauce absolument pas grâce et c’est super bon, super frais, super copieux, super gouteux.

Récemment, des bento sont proposés mais je n’ai pas encore testé. Cette adresse est devenue un peu ma cantine et le couple qui tient le lieu est tout aussi délicieux que leurs plats, toujours un accueil impeccable.

Retour au Japon

Pour clôturer le challenge Un mois au Japon, je termine par quelques photos datant de mon séjour au Japon à l’automne 2013. Un voyage très particulier, puisque le Japon est un pays qui a beaucoup marqué mon enfance, entre les très nombreux manga animé, mais aussi les nombreux mangas que je pouvais lire grâce à l’un des amis de mon frère, très doué pour le dessin et fan de manga, à une époque où ce n’était pas facile à trouver à tout les coins de rue (une seule librairie dans tout Paris) et qui avait la gentillesse de nous les prêter.

Je garde de ce voyage un très bon souvenir, on est ébloui ou intrigué par tout, la moindre chose, des grattes ciel de Tokyo au distributeur de thé ou de cigarette, on photographiait tout!

J’ai adoré Tokyo et ses lumières partout, Kyoto et ses magnifiques temples et jardins, Hakone et son coté Totoro, ou encore l’un de mes meilleurs souvenirs pour ce voyage, ma découverte du mont Aso, où nous avions pu nous approcher au plus près du cratère enfumé.

J’ai adoré la gentillesse et la serviabilité des japonais, Tokyo n’est pas une très belle ville, mais elle est pleine de vie, de contrastes et d’énergie, on peut se balader entre les building énormes et originaux, et se retrouver d’un coup dans des petites ruelles de quartier, entre supérette et resto traditionnel. On peut marcher dans un quartier ultra  moderne, et se balader d’un coup dans un jardin traditionnel et avoir l’impression d’avoir changer de ville.

Le sud du pays m’a aussi beaucoup plut, tout comme Kyoto et ses incontournables temples. J’espère y retourner un jour.

Mont Aso, ile de Kyushu

Pavillon d’argent, Kyoto

Fushimi Inari, Kyoto

Heian Shrine, Kyoto

Kyumizu Dera, Kyoto

Nanzen Ji, Kyoto

Le shikansen

Hakone

Koishikawara gyoen, Tokyo

Tokyo

Pour ceux qui sont intéressés par les détails de mon voyage:

Japon 1

Japon 2

Japon 3

Japon 4