Week end au pays des fleurs, des kanelbullars, des maisons de bois rouge, de la nature et du bien être…

…J’ai nommé STOCKHOLM en Suède!

Au mois de mai, les longs week end se sont enchainés, et j’ai profité du dernier pour partir quatre jours à Stockholm avec une amie.

s19

Vue depuis ma chambre d’hôtel

Destination inédite, et je me rend compte, une fois les billets d’avion pris, que je ne connais rien de Stockholm. Je m’achète un guide, je me renseigne sur internet, je découvre une ville qui se compose de plusieurs iles, de plusieurs quartiers, je fais pas mal de devoirs…

s16  s17

Ruelles dans Gamla Stan, la vieille ville

Départ donc avec la compagnie aérienne suédoise SAS en milieu de matinée, pour arrivée après deux heures de vol à Stockholm Arlanda, puis de prendre un bus qui nous ramène dans le centre en 45 minutes, pas la méthode la plus rapide, mais la plus économique et le voyage en bus n’est pas désagréable.

s18

L’hermitage, buffet végétarien à volonté!

Notre hôtel se situe dans le centre, juste à coté d’une bouche de métro, donc super bien situé! Belle vue, chambre confortable, bref, le temps de poser nos affaires et de se rafraichir un peu et on sort à la découverte de Stockholm. Ce jour là le temps n’est pas génial, nuageux, un vent fort et frais, mais pas de pluie c’est déjà ça!  On se rend à trois stations de métro de notre hôtel, sur l’ile de Gamla stan, le centre historique de la ville. Jolies maisons historiques ocre, jaune, rouge, musées à l’architecture impressionnante, et l’extérieur du château royale. On s’arrête dans l’une des petites ruelles piétonnes pour déjeuner à l’Hermitage, un petit café végétarien qui propose un buffet à volonté pour 12€; salades, crudités, pommes de terres, riz épicé, on sent l’influence de la cuisine turc dans les épices et les plats proposés. Il est déjà 16h une fois le repas terminé, alors on se contente de se balader. On continue la promenade en traversant le pont, direction Norrbro, puis Norrmalm.

s14 s13 s12

Vete Katten, première pause gâteau du séjour!

Dans Norrmalm, Drottningatan, la rue piétonne commerçante, , nous permet de voir un peu les enseignes proposées. On se pose à Vete katten, un salon de thé, très jolie et agréable, qui propose des pâtisseries typiques suédoises, comme le kanelbullar, une sorte de pain brioche à la cannelle. On se prend donc, ce que les suédois appellent un “fika”, une pause café avec une déclinaison du kanelbullar, avec de la vanille en plus, très très bon!

s15 s7 s8 s6

Sur la route menant à notre hotel, de Norrmalm à Vasastan, tout en hauteur

Pour digérer, on remonte les rues dans Norrmalm, ça grimpe, on se promène dans un petit parc de quartier, puis dans le parc de l’observatoire, avec en bonus une jolie vue sur la ville.

Le lendemain, on est bien content de se réveiller sous un soleil éclatant! Après le petit déjeuner qui ressemble beaucoup à celui des hollandais, on prend la route de Gamla stan, le quartier historique légèrement aperçu la veille. Stockholm est quand même bien plus agréable avec la lumière du soleil. La matinée est consacrée à Kungliga slottet, le château royale, entre les galeries de réception, quelques belles salles, la chapelle, le trésor royale, le musée antique, on peut admirer de très beaux meubles, de beaux bijoux, on en apprend plus sur les origines du château et un petit film nous montre l’évolution de Gamla stan et du château depuis les premiers signes de civilisation jusqu’au grand incendie qui détruisit une partie d’un des bâtiments.

s5   s4

s30

Kugliga slottet, le château royale vue de l’extérieur

Les appartements royaux étaient fermés au public ce jour là, pour cause de visite officielle avec la famille royale, mais on en a eu pour notre argent, on a pu admirer pas mal de choses. Une fois sortie dans la cour, il y a environ 40 minutes d’attente avant la relève de la garde. On passe le temps dans la boutique souvenir, et on y reste plus que de raison pour cause de grosse averse inattendue! 20 minutes avant la relève, on sort se positionner dans la cour, sous une pluie plus fine.

s35

s3

s2

s36

s1     s33 s34

Le chateau royale vue de l’intérieur

La relève de la garde commence à midi pile, au moment où la pluie cesse, et un beau soleil le remplace séchant rapidement les vêtements et le sol, ouf! Parade militaire, discours, cri de ralliement, salut, et fanfare, c’est très protocolaire, beaucoup plus classique que la relève de la garde londonienne dont la fanfare nous jouait le générique d’Agence tous risque ou de Magnum. Ici c’est trèèèès sérieux! ça dure environ 40 minutes, et c’est quand même très sympa à faire.

s31

s32

s27

 La relève de la garde

s29

Saumon gravlax à Tennstopet

Une fois la parade terminée, on se promène autour du château pour profiter du soleil, puis on déjeune dans le quartier de Vasastan, à Tennstopet, un restaurant encore une fois conseillé par notre guide de voyage et on est pas déçu! On déjeune de saumon gravlex et de pommes de terre à la crème, un délice et en bonus, un serveur vraiment sympa qui nous demande ce qu’on va faire ensuite, d’où l’on vient, il nous donne quelques conseils, et nous parle même un peu en français.

s24 s26 s25

Sur la rive sud de Norrmalm

Après cette pause, direction le bord de l’eau pour prendre le bateau. On est parti pour une heure de promenade sous un beau soleil toujours, pour Vaxholm, une île fréquentée surtout l’été pour ses randonnées ou ses plages. Quand on arrive, il est déjà 17h, mais comme le soleil se couche tard (22h), on a encore du temps pour en profiter. Vaxholm c’est une très jolie ile, pleins de jolies petites maisons typiquement suédoises, en bois colorés, et surtout très fleuries! Comme on a déjà pu le voir dans la capitale, les fleurs et le jardinage tiennent une place très importante chez les suédois, les jardineries sont partout, et  les bacs fleuri sont présent devant chaque restaurant, bar, café, je n’ai jamais vu autant de bac fleuri au mètre carré de toute ma vie, dans une ville du moins!

s55 s59 s76 s49 s20 s22

s21

L’ile de Vaxholm, à une heure de bateau du centre de Stockholm

A Vaxholm, on se promène, on admire les belles maisons, les jolis pots ou bac remplis de fleurs, on se promène sur les bords de l’eau. La plupart des boutiques ou des salons de thé sont en train de fermer mais on tombe au détour d’un sentier, sur une terrasse de café tout au bord de l’eau. On fait une pause assises sur les bancs posés sur un petit ponton, pour profiter de la vue, avant de repartir en bus sur Stockholm et on fini la journée par un fou rire avec le chauffeur; arrivé au terminus du bus, le chauffeur ne se rend pas compte que nous et deux touristes asiatiques, sommes toujours dans le bus! aucune de nous n’avait compris que le bus n’irait pas plus loin et on a du se manifester auprès du chauffeur qui sursaute de surprise et part dans un fou rire. On finit la journée par une promenade sur Norr malastrand, sur les bords de l’eau et par une bonne pizza dans un resto italien juste à coté de notre hôtel.

s91

Sur la rive de Norr malastrand

Troisième jour à Stockholm, on se réveille encore sous un beau soleil, belle journée en perspective! On consacre une bonne partie de la journée à l’ile de Djurgarden accessible en tramways. Une partie de l’ile est occupée par Skansen, un musée à ciel ouvert, une énorme superficie consacrée à la vie au 19e siècle. Le quotidien des habitants de la ville est reconstitué. Les vieilles petites maisons de bois colorées d’époque abritent bureau de poste, imprimerie, école, ou encore la boulangerie, qui a garder son activité puisqu’on peut y acheter des kanelbullar. Dans les petites ruelles pavées qui montent et qui descendent, on peut visiter les intérieurs de la maison de l’imprimeur, de la boulangerie, on marche aux cotés des paons et des coqs, on sent la bonne odeur de cannelle, on croise des dames et messieurs habillés en costumes du 19e siècle, certaines de manière plus paysanne, d’autre de manière plus sophistiquée selon leur rang social.

s53 s80 s79 s78 s77

s51

Le musée à ciel ouvert du Skansen, sur l’ile de Djurgarden

Dans chaque maison que l’on peut visiter, les meubles, objets du quotidien, moyen de chauffage, tout y est conservé, et les employés du parc, habillés avec des vêtements d’époques, joue le rôle des véritables anciens habitants des lieux et nous raconte des anecdotes sur la vie à l’époque, sur les difficultés, sur la vie des occupants. L’école m’a beaucoup plut, avec les jolis petites tables, les craies qui marquent à peine les tableaux noirs, les encriers pour les exercices d’écriture, et la maison d’instituteur avec sa femme, qui cesse d’enseigner quand elle se marie, car pas le temps à l’époque pour faire la classe et s’occuper du foyer!

s57  s46 s45 s44  s43 s42

s58

Les animaux du parc Skansen, rennes, otaries

L’autre partie du parc, c’est surtout le zoo, une route qui serpente entre les différents espaces verts réservées aux animaux, loutre, bisons, rennes, ours bruns, lynx, wolverines, otaries, loups…c’est surtout les ours bruns qui retiennent notre attention! Ou encore un écureuil roux bien espiègle, aux manières très humaines que s’en est déroutant!

s40 s47 s41

Toujours le Skansen, un endroit à ne surtout pas manquer si on va à Stockholm

Après une pause au Bla porten café, près du musée ABBA pour déjeuner dans un jolie cadre, on se rend de l’autre coté de l’ile pour se promener dans le parc Rosendals. Énorme parc vert, une belle maison d’époque est visitable, mais on préfère se promener dehors et profiter un maximum du beau temps. Rosendals est magnifique, on peut se promener au bord de l’eau, on se pose sur un ponton branlant pour se reposer face à la mer, on remonte vers un espace de serres botaniques, qui fait en même temps café et vente de plantes, de bulbes, de graines, de terreau…encore une fois, on peut remarquer l’amour que porte les suédois pour le jardinage et pour tous ce qui est bio.

s75 s76 s73 s74 s56

Dans le parc de Rosendals, sur l’ile de Djurgarden

En fin d’après midi, on est de retour dans la capitale, on décide de faire une pause gouter à Sturekatten, un autre salon de thé, dans la même veine que Vete katten. Je goute deux pâtisseries, un gâteau surnommé princess, composé d’une génoise, d’une petite couche de confiture de framboise, d’une crème vanillée et le tout recouvert de pâte d’amande. L’autre pâtisserie est une sorte de tourte aux pommes, surmontée de meringue. Je n’ai pas fini l’assiette, le but étant de gouter! Et je dois dire que j’ai été assez surprise car les deux pâtisseries sont finalement très peu sucrées! Le gâteau princess est vraiment léger, crème ultra légère, génoise peu sucrée, seule la pâte d’amande apporte le sucre et encore, elle est vraiment superflue! Le gâteau à la pomme est tout aussi peu sucré, et les deux étaient très bons. Ces  cafés/salon de thé sont vraiment des endroits parfaits pour se détendre, se reposer, et en hiver les lieux doivent être bien douillets!

s72

Pause gâteau à Sturekaten, un salon de thé à Ostermalm

s71 s70 s90 s82

Dans les rues grimpantes de Sodermalm ouest avec une vue imprenable sur la ville

Pour les dernières heures de soleil, on se rend dans le quartier de Sodermalm, au sud de Gamla stan. On se dirige vers l’ouest, à la découverte d’un quartier bourgeois, composé d’immeubles et de maisons cossus de couleur ocre ou rouge, qui bordent les rues pavées qui grimpent sans fin. La montée est rude, il y a parfois des escaliers, des passerelles entre deux bâtiments, c’est originale et bizarrement vide de vie, à croire que personne n’habite derrière les jolies fenêtre bien décorées. On débouche sur un sentier en bord de ravin, face à Stockholm, qui nous permet d’apprécier une magnifique vue sur la ville et ses principaux monuments et de retrouver la présence humaine! Beaucoup de bancs et autres renfoncement permettent aux visiteurs de pouvoir s’arrêter pour admirer la vue, et on y passera un long moment. La grimpette fut rude, mais la récompense en valait la peine!

s83 s81

La petite rue de Nyortoget avec ces petites maisons anciennes, dans le sud de Sodermalm

Dernier jour, notre vol étant à 18h, on peut encore profiter d’une bonne partie de la journée. Après une promenade au parc de Ralambshovsparken, on repart sur Sodermalm pour visiter le quartier est, entre vieilles maisons de bois à Nyortoget, et promenade au bord de l’eau le long du musée Fotografiska, on finit par se reposer sur un banc posé face à l’eau, à admirer la vue sur Stockholm. On finit la journée par un peu de shopping sur la rue principale piétonne, et par une pause déjeuner au Vete katten, où je goute en dessert le tosca, une sorte de kanelbullar mais agrémenté de pomme, de cardamome, et de noisette, un délice!

s92

Vue sur Stockholm depuis le quai du fotografiska museum

s9

Le lilas qui pousse partout, mais vraiment partout à Stockholm!

Ce fut ma première escapade scandinave et j’en suis revenue très très contente! Les suédois sont toujours polis, sympathiques, facilement abordables, et toujours près à rendre service pour indiquer la route ou donner un conseil. Si on s’arrêtait pour regarder un plan, il ne se passait pas une seconde avant qu’une personne vienne nous indiquer notre route. On a eu la chance d’avoir un très beau temps, et à Stockholm, le printemps était en retard d’un bon mois sur la floraison en France. Ici, pour mon plus grand plaisir, on en était encore aux tulipes, qui fleurissaient partout, aux lilas, aux pensées et autres violettes qui remplissaient tous les pots ou bacs suspendus. On sent l’amour qu’on les suédois pour la nature, le jardinage, les activités extérieures. C’est aussi le pays du bien être, de la bonne nourriture équilibrée, les suédois n’ont pas l’air d’avoir énormément de problèmes d’obésité, beaucoup moins que dans les autres pays d’Europe que j’ai pu visiter, et il y a énormément de gens qui s’investissent dans les activités sportives, tout le monde fait du jogging, les mères avec leurs poussettes, les enfants avec leurs parents, tous bien équipés en tenues de sport.

s11

C’est très vert, il suffit de faire quelques kilomètres pour arriver en pleine forêt, de retrouver la nature, et dans la ville même, de nombreux parcs permettent de se détendre loin de la circulation. Stockholm est une ville agréable, reposante, il n’y a jamais foule, ni dans la rue commerçante, ni dans le centre, ni dans les magasins, il y a toujours des places assises dans le métro et bien évidemment donc, il n’y a jamais de mouvement de foule fatigante, des gens plaqués contre les portes du métro comme à Paris! J’étais surprise malgré les nombreuses heures à marcher, les visites, les promenades, je me suis sentie très détendue, très reposée, et je suis revenue à Paris relaxée. Sans parler qu’à Stockholm on respire, c’est net, c’est propre, l’air est agréable, loin de la pollution qui s’accentue d’année en année dans l’air parisien, et on ressent encore plus la différence en expérimentant d’autres territoires.

Et pour la fan de fleurs et de jardins que je suis, j’étais très contente de pouvoir voir autant de tulipes, pensées, violettes, et lilas (y’en a dans quasiment toutes les rues).

s10

Parc dans Norrmalm, bien caché derrière la rue commerçante principale

Bien que j’ai pu visiter tous ce qui me tenait à cœur (sauf la mairie mais entre les prix assez élevés, l’obligation de suivre la visite guidée et le peu de temps que dure la visite, j’ai laissé tomber), j’espère pouvoir y revenir, juste pour le plaisir de flâner au bord de l’eau, de reprendre le bateau pour me balader entre les iles, m’assoir et profiter de la vue, ou m’installer dans l’un des cafés et savourer un kanelbullar. Une dame rencontrer à l’aéroport de Paris avant le décollage nous disait que la Scandinavie c’est reposant, anti stress, calme, on repart de la bas revitalisé, et c’est tout à fait vrai! J’espère pouvoir y retourner pour un plus long séjour peut être, en espérant avoir une météo aussi clémente que pour ce long week end!

s23

Vue de l’arrière du bateau en route pour Vaxholm

Je retiens parmi ce que j’ai pu faire et voir, le Skansen, ce musée à ciel ouvert qui permet de voyager dans le temps, la promenade sur l’ile de Vaxholm et ses jolies maisons de bois colorées, la balade dans les hauteurs du quartier de Sodermalm avec sa vue sur Stockholm. Mais j’ai aussi beaucoup aimé la visite du château, le parc de Rosendals, ou encore la vue qu’on a de la ville depuis le quai du fotografiska museum. J’aurais aimé avoir le temps d’aller à Drottningholm, voir le Millesgarden, ou aller me promener sur l’ile de Grinda, à deux heures de bateau de Stockholm, une autre fois peut être!

Advertisements

3 thoughts on “Week end au pays des fleurs, des kanelbullars, des maisons de bois rouge, de la nature et du bien être…

    • Merci, c’est une destination qui m’a beaucoup inspiré, c’est vraiment une ville et une région très agréables, j’ai bien rechargé mes batteries là bas, j’y retournerais j’espère!

  1. Pingback: Petit tour en cuisine: Kanelbullars et Tarte ricotta ananas | Les choix de Trillian

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s