Ecrits fantômes de David Mitchell

https://leschoixdetrilliandotcom.files.wordpress.com/2013/11/untitled-2.jpg?w=660

4,5/5

Écrits fantômes nous raconte l’histoire de différents personnages du Japon à New York, en passant par Londres, la Mongolie, Saint-Pétersbourg, Hong Kong, l’Irlande…Chaque personnage, plus ou moins importants, interagissent sur le destin d’autres personnages. Ils s’entrecroisent, au présent, dans le futur, ou dans le passé. Le business man Neal qui pète un câble, le terroriste Quasar qui répand un gaz mortel dans le métro de Tokyo, le passionné de jazz Satoru qui tombe amoureux, un être incorporel qui s’amuse à transmuter dans différents personnages à travers la Mongolie à la recherche d’un conte perdu, une surveillante de l’ermitage à Saint-Pétersbourg qui se laisse entrainé dans des arnaques de haut vol, un play boy londonien à la vie marginale, la scientifique de renommée mondiale, Mo, qui fuit ses employeurs, l’animateur de radio new-yorkaise qui entretient une conversation intéressante avec ce qui semble être une intelligence artificielle….

C’est officiel, David Mitchell fait partie de mes auteurs préférés, c’est certain. Après La cartographie des nuages, puis les 1000 automnes de Jacob de Zoet que j’ai adoré, je me suis plongée dans l’un des deux autres romans de l’auteur qui ont été traduits en français, Ecrits fantômes, son premier roman.

C’est un roman vraiment surprenant, découpé en plusieurs parties, chacune racontant l’histoire d’un personnage, dans un lieu différent. Chaque partie est prenante, chaque histoire est fascinante, et les personnages tous complexes et importants, même les plus insignifiants. J’ai été transporté à Okinawa dans la fuite d’un terroriste, qui croit dure comme fer aux croyances de sa secte, j’ai adoré rencontrer le jeune Satoru à Tokyo, musicien et passionné de jazz qui tombe amoureux d’une métisse moitié chinoise moitié japonaise, j’ai particulièrement été passionnée par l’histoire de la petite chinoise, qui tient une hutte à thé et qui voit passer du haut de sa montagne sacrée, l’histoire de la  chine sur cinquante ans.

C’est parfois très surprenant, comme de suivre cette entité spirituelle, cet être non corporel passer d’un corps à un autre, traverser la Mongolie, à la recherche d’un conte mongol ancestral qui pourrait être l’origine de son existence.

Les choses prennent une ampleur plus dangereuse, avec la scientifique Mo Muntervary qui se réfugie sur son île irlandaise, avec un dilemme entre avancée scientifique et responsabilité quant aux répercutions possibles.

Certains éléments raccordent les différentes histoires, ainsi Mo est l’héroïne du chapitre Clear island, mais apparait en tant que figurant dans la partie Londres. La vie de Neal, le héros de la partie Hong Kong, aura d’énormes conséquences sur la vie d’autres personnages dans d’autres chapitres, chaque histoire de chaque chapitre nous semble indépendant sans relation, mais dans le suivant, les ramifications se font.

J’ai adoré voir apparaitre en clin d’œil des personnages qui deviendront les héros de Cartographie des nuages, comme Tim Cavendish ou Louisa Rey. Il y a aussi une fameuse comète qui apparait dans le ciel et que quasiment tous les personnages remarqueront, sans compter que pas mal des protagonistes ont un tatouage en forme de comète comme ce fut le cas dans Cartographie des nuages. Tous prend sens au final.

Je n’ai donc qu’une envie c’est de me lancer dans les autres romans de David Mitchell, Number9dream qui n’a pas été traduit, et Le fonds des forêts, en attendant la sortie du prochain roman de Mitchell, The bone clocks.

Advertisements

3 thoughts on “Ecrits fantômes de David Mitchell

  1. Le prochain pour moi, et je peux déjà tirer les mêmes conclusions que toi ^_^.
    “Number9 Dream” me fait un peu plus peur, j’ai lu quelques accusations de plagiat de Murakami…

    • Je ne savais pas pour les accusations de plagiat c’est peut etre pour ça qu’il n’a pas été traduit, mais j’ai hâte de le lire j’ai lu qu’on y retrouvait certaines personnages de cartographie des nuages et de Ecrits fantomes; En tout cas jusqu’ici, j’ai adoré tous ces romans!

  2. Pingback: Number89dream | Les choix de Trillian

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s