Muse à la tour Eiffel

Mardi soir, dans le cadre de l’euro, la tour Eiffel s’est transformée en fan zone. Le champs de mars est donc barricadé, et mardi soir les lieux sont transformés en fosse pour le concert de Muse. A l’époque où les places ont été mises en vente on avait le choix entre pelouse classique et pelouse or. La pelouse classique sur le plan ne me tentait pas du tout, elle me paraissait gigantesque et loin de la scène, pas envie de payer pour ne rien voir et rien entendre, car c’est en pleine air, et j’imagine bien le son qui risquait de ne pas être terrible. J’ai donc pris ma place en pelouse or, à 70€, c’est cher mais c’est ma dernière date de concert sur cette tournée Drones de Muse, et j’ai pas su résister!

m5

C’est donc à 4 que nous nous rendons aux abords du champs de mars vers 17h45. Les portes ont ouverts à 17h30, on passe un premier contrôle organisé par la police, fouille des sacs, palpations, puis nous faisons la queue durant 45 minutes pour passer un second contrôle des billets et des sacs, et enfin un 3e contrôle des sacs et palpation avant de pouvoir enfin mettre les pieds dans la pelouse or. On s’avance, on tâte le terrain, et on décide de se positionner sur une sorte de petit talus qui court tout le long de la fosse. Et on a eu une bonne idée, car c’est vue dégagée en plein sur la scène. Il est 19h, on s’assoit par terre, et on attend. La première partie débute à 20h30 avec X ambassadors, connue surtout pour Renegades et Jungle, qui ont servit récemment pour des publicités. Le groupe est intéressant, certaines chansons sont très bonnes et ils savent mettre l’ambiance, mais quand je constate qu’au lieux de la demi heure habituelle d’une première partie, le groupe déborde pour jouer quasiment 50 minutes, je m’inquiète et m’impatiente un peu, car certaines de mes amis doivent reprendre des transports à minuit dernier délais.

m4

Finalement, à 21h50, Muse fait son entrée. La configuration de la scène est bien sur très différente de la tournée des salles qui consistait en une scène 360° au milieu de fosse. On retrouve ici une scène classique, sans avancée, avec des cubes en fond de scène qui diffuse images et lumières. De mon point de vue perchée sur mon talus, je peux admirer la scène comme rarement. Aucune tête ne vient se mettre entre moi et la scène, c’est vraiment parfait!

m55

Donc mise en scène, énergie du groupe, images et lumières, de ce coté là c’était très bien, rien à redire! Avec mes amis nous sommes surtout entourées de personnes qui sont fans du groupe mais qui n’ont pas du tout l’habitude de les voir en concert, pour certains c’est même leur premier concert de muse. L’ambiance est très bonne dans toute la pelouse or, ça fait plaisir car sur certaines dates de cette tournée, j’ai parfois été déçue du manque totale de mouvement dans la fosse, notamment à Bruxelles, et un peu à Prague aussi. A Paris, l’ambiance fut géniale. Coté setlist, encore une fois, mon groupe favori ne s’est pas décarcassé, ils ne se sont pas foulés, avec une setlist trop classique, pas de petites surprises, et pas de Stockholm syndrome, qui est pourtant souvent jouée en concert. Plus surprenant, nous n’avons pas eu droit à Reapers et Revolt ou Defector, qui font partie du dernier album, et qui sont supposées être présentes sur cette tournée, mais comme nous sommes entrée dans la phase tournée des festivals, c’est peut être une façon pour le groupe de se détacher du dernier album…

m3

m2

Le retour fut plus difficile. Comme le concert a finalement commencé plus tard (les organisateurs devraient tout de même penser à annoncé l’heure de fin de concert, surtout qu’ils l’a connaissent très à l’avance, car certains d’entre nous sont contraint par des horaires de transports en commun qui ne sont pas adaptés), on se positionne à l’arrière de la pelouse or, pour assister à la dernière chanson du groupe afin de pouvoir fuir en courant dès les dernières notes, ce qui nous permet de pouvoir admirer la tour eiffel toute scintillante. Car c’est quasiment 80000 personnes qui vont se ruées dans la petite station de la ligne 8. On court donc, quasiment seules, jusqu’à la station de métro, on a de la chance sur ce coup là! Une de mes amies avait un dernier train pour rentrer chez elle à minuit, donc ce fut juste juste. Pour ma part, j’avais des transports jusqu’à 1h du matin, mais par solidarité j’ai couru aussi!

Seul bémol technique, c’est le son. En étant en pelouse or et plutôt devant, j’ai eu un son correct, une puissance suffisante, malgré quelques problèmes de micro pour Matt, le chanteur, dont la voix a disparut une ou deux fois. Par contre, une fois qu’on s’est positionnées sur les cotés puis sur le fond de la pelouse or pour les dernières minutes, afin de partir très vite, le son était vraiment mauvais et faible.

 m1

La tour Eiffel qui scintille pendant la chanson Globalist, durant laquelle nous nous sommes écartées de la scène pour préparer notre départ précipité!

Donc dernier concert pour cette tournée de Muse, c’est triste, ça me manque déjà! Pour une dernière ce fut pas mal du tout, visuellement avec ma vue dégagée, j’ai pu profiter de la mise en scène, j’ai pu profiter aussi de voir réuni les trois membres du groupe cote à cote, car sur les scènes à 360°, ils étaient souvent positionnés chacun à une extrémité de la scène. C’était sympa de retrouver une configuration plus classique, le groupe était en forme dans un jolie cadre, et surtout l’ambiance était très bonne, pas de regret, avec pour notre départ, la tour Eiffel toute scintillante!

Muse, groupe anglais par excellence, ça rentre dans le challenge le Mois anglais!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s