Challenge japon: Première neige sur le mont Fuji

Dans le cadre du challenge Un mois au Japon, organisé par Lou et Hilde, je commence avec un peu de retard, par vous parler d’un recueil de nouvelles.

logo mois au japon 01.jpg

https://i2.wp.com/ecx.images-amazon.com/images/I/511a7Xo7iAL._SX210_.jpg

4/5

Première neige sur le mont fuji ce sont de petites histoires, des fenêtres ouvertes sur le japon. C’est  poétique, calme, reposant, pas de rebondissements affolants, mais une atmosphère qu’on ressent dans chacune des nouvelles. La première histoire est peut être ma préférée, celle d’un couple amoureux dans leurs premières jeunesses, mais séparé par la guerre. Ils se retrouvent alors qu’ils sont à un carrefour de leurs vies. La femme vient de divorcer après un mariage qui n’a été qu’échec et tristesse. Le couple se retrouve par hasard et prend la route d’Hakone, près du mont Fuji, sur un coup de tête, sur la route de leur jeunesse perdue et vont tenter de renouer avec leur amour perdu.

J’ai beaucoup aimé aussi la seconde nouvelle, celle d’un écrivain qui va rendre visite à un autre écrivain, un mentor qui aujourd’hui se meurt. ll discute avec la fille du malade sur fond d’histoire surnaturelle, de fantômes qui hantent les taxi de la région.

Il y a une nouvelle que je n’ai pas trop aimé, très abstraite et difficile à comprendre. La dernière nouvelle était jolie dans un style contemplatif sur la nature, son évolution, ses étapes, ici avec les gingkos de la rue qui perd ses feuilles.

On sent un travail d’orfèvre derrière ces petites histoires, des métaphores sur la vie et son sens tout en se promenant à Tokyo, Kyoto ou Hakone. C’est beau à lire, et ça donne envie de se lancer dans d’autre romans de l’auteur.