Visites autour des auteurs anglais

Lors de mes séjours en Angleterre, j’ai pu voir ou visiter certains lieux emblématiques relatifs à certains auteurs anglais. Petit tour d’horizon, de Londres jusqu’au nord du pays, dans le cadre du challenge le mois anglais.

J’ai pu visiter le cottage de Beatrix Potter à Hill Top, dans la magnifique région des Lake district, en juillet 2012.

UK 2012 438.JPG

Lors du même voyage, j’ai pu visiter à Grasmere, la maison de Wordsworth, plein de charme.

UK 2012 533.JPG

A l’été 2010, j’ai pu visiter la maison de Jane Austen à Chawton, une visite assez émouvante!

P1020718.JPG

P1020780.JPG

Je cite aussi deux lieux que j’ai pu voir concernant deux de mes auteurs préférés, d’abord la tombe de Douglas Adams, dans le cimetière de Highgate à Londres, sur laquelle ses fans ont pu planter leurs stylos en hommage à l’auteur du Guide galactique.

P1020633.JPG

Et à Oxford, l’arbre préféré de Tolkien dans le jardin botanique de la ville. Mais aux dernières nouvelles, j’ai appris que l’arbre avait été abattu pour des raisons de sécurité, c’est vraiment dommage…

london 6

 

Un an de plus

Afficher l'image d'origine

Et voila, le jour de mon anniversaire s’achève doucement! Aujourd’hui le 7 février, c’était ma journée et ça tombe bien on est dimanche, je vais pouvoir faire ce que je veux! Mais pas de grasse matinée et de farniente à regarder la télé, levée 9h du matin, je me suis préparée rapidement pour aller à la piscine pas loin de chez moi. ça fait donc plus d’un mois que j’ai commencé la natation, deux fois par semaine. Je nage environ 1h par séance et je vais à mon rythme. Je sentais ces derniers temps que j’avais besoin d’exercice, physiquement mais aussi mentalement, et rien ne me tentais, sauf la natation et je dois dire que j’en suis très contente. Les séances me dont du bien, ça me détends, j’adore! Après la natation, direction un très bon restaurant indien en famille, puis retour maison pour dévorer des patisseries. Rien d’extraordinaire, mais j’étais contente de pouvoir profiter un peu du ciel bleu et du soleil, ça a été une belle journée! J’ai pu aussi inspecter un peu mon balcon, et dans mes bacs on peut déjà voir les jonquilles, les jacynthes, les iris, les crocus et même quelques feuilles de tulipes, j’ai hâte de voir tous ça en fleurs!

Je vous laisse avec des nouvelles du mois de janvier.

J’ai débuté l’année en Belgique chez une amie avec qui j’ai passé le nouvel an. Journée à la mer à Koksijde ; la journée fut très grise, froide, et venteuse, mais ça fait toujours du bien de respirer l’air marin. Et on a pu manger de délicieuses brochettes d’agneau! Puis le lendemain, ce fut Gent très jolie ville aux airs de Bruges, j’aurais aimé prendre le temps de me promener autour du château, mais faire les soldes avec des amis nous a pris tout notre temps! On a aussi été passée la soirée à Bruxelles voir des amis, bref, un petit weekend très sympa, même si j’ai failli rater mon train!

b16 500 b17

J’ai pu tester l’afternoon tea au peninsula, délicieux sandwichs, délicieux scones, mais surtout très bonnes petites pâtisseries, notamment le banoffe et la verrine vanille mangue. A signaler, les boissons sont à volonté, on nous a resservi café et thé quand nos tasses fut vides et l’accueil et le service est parfait!

b8 b7 b6 b5

L’expo Osiris à l’institut du monde arabe, excellente expo que j’ai pu voir dans les tous derniers jours du mois de décembre. On en apprend beaucoup sur le mythe Isis-Osiris-Horus. C’est très intéressant, très bien raconté, une musique subtile et une lumière tamisée nous plongent dans une ambiance mystique et zen, j’ai pris mon temps pour faire le tour, sans trop de monde, et on peut admirer des pièces remontées récemment des eaux dans la baie d’Aboukir. L’expo a été prolongée jusqu’au 6 mars, je l’a conseille fortement!

b15 b14 b13 b12 b11 b10

Je n’ai pas pu voir énormément de films au cinéma ce mois ci, j’ai débuté un tout nouveau boulot qui m’a pris du temps, mais j’ai pu voir Carol dont je reparlerais bientôt.

J’ai pu assister à mon premier concert de l’année, avec Stereophonics, à l’olympia, excellent concert, j’en reparlerais aussi plus tard, avec photos à l’appui!

Afficher l'image d'origine

J’ai lu R&B Le gros coup de Ken Bruen

Au sud de Londres, dans les quartiers populaires, l’inspecteur principal Roberts et son second le sergent Brant, appliquent la loi et les règlements façon old school. Eux c’est plutôt les interrogatoires violents, c’est plutôt on frappe d’abord on discute ensuite. Mais les méthodes de cogneurs on en veut plus dans la police métropolitaine. Les grosses pontes veulent redorer le blason de la police, finit les méthodes pas propres, finit les intimidations et la violence, place à une police nickel et surtout qui respecte à la lettre les règlements et autres lois. Roberts et Brant font partis d’un autre temps, une autre époque, et ils se demandent s’ils vont survivre au grand ménage quand des meurtres particulièrement violents se produisent dans le quartier. D’un côté il y a un gang dérangé et violent qui torture et assassine brutalement des personnes connus comme étant des petits dealers ou voleurs, d’un autre côté, un homme sortie de nulle part se met à assassiner un à un les membres de l’équipe nationale de cricket. Les médias se jettent sur ces news sanglantes et Brant et Roberts espèrent conclure les deux affaires en espérant que ça les sauve du grand coup de balais prévu.

J’ai découvert Ken Bruen avec sa série Jack Taylor, des romans policiers très noires qui racontent le quotidien d’un détective privé irlandais, alcoolique et souvent à la dérive, installé à Galway.

Cette fois ci l’intrigue se déroule à Londres, dans les quartiers populaires de la capitale, loin des jolies quartiers qu’on a l’habitude de voir. Roberts est un inspecteur principale en fin de carrière, qui attend de pouvoir partir à la retraite, bedonnant, vieillissant, marié et père d’une ado. Roberts est blasé, fatigué des politiques, fatigué de faire des ronds de jambes.

Brant lui, est sergent, il est encore jeune et vigoureux comparé à Roberts, mais lui aussi est blasé, il en a vu des horreurs dans sa carrière, il est difficilement ému par les affaires qu’il s’active de résoudre, et comme Roberts, le seul flic de son commissariat qu’il apprécie, il n’est pas prêt à renoncer à ses méthodes pas nettes pour mener ses enquêtes, les interrogatoires musclés, les fouilles pas règlementaires, les descentes improvisées et les passages à tabac dans les ruelles sombres.

Encore une fois, j’ai beaucoup aimé la plume de Ken Bruen, sa façon de décrire sans concession, brutale et sombre.

Dans le gros coup, on retrouve l’humour cynique de Bruen, qui se mélange à des situations parfois grotesques, parfois tragiques et souvent violentes. Ce premier tome des aventures de Brant et Roberts se lit vite, les pages tournent toutes seules, et se termine sur un petit suspense qui me donne bien sûr, envie de me lancer dans la suite.

b4 b2

Et enfin, une amie m’a fait découvrir Kaffehaus rue poncelet, près de la place des ternes, un salon de thé qui sert des pâtisseries autrichiennes, un vraie délice! Les pâtisseries sont gourmandes, savoureuses, et légères, accompagné d’un café liégeois très aérien. Il faut juste passer la vendeuse du rez de chaussée, aimable comme une porte de prison, mais une fois à l’étage, on est gentillement servie par un gentil monsieur! Lambris de bois partout et coucou sur les murs, les prix sont raisonnables, une adresse que je retiens!

 

Goodbye 2015, hello 2016!

Voila comme chaque année c’est l’heure du bilan et des classements ! Je commence par les traditionnels classements.

TOP 15 DES FILMS VU AU CINÉMA 2015

 Cette année, comme les années précédentes depuis quelques temps maintenant, je n’ai pas vu énormément de films, du moins pas autant que j’en voyais il y a quelques années, faute de films qui motivent, qui me donnent envie. Et donc comme chaque années depuis quelques temps, il y a tout un groupe de films très bons qui se détachent mais qui sont assez équivalent sur leurs qualités, et dans lesquels aucun film ne se détachent réellement. J’ai établi un top 15 des films qui m’ont le plus marqués cette année.

1- MUSTANG Deniz Gamze Erguven

Mustang : Affiche

Très bon film qui raconte le destin de 5 soeurs dans la Turquie d’aujourd’hui, parfois très émouvant mais parfois très drôle aussi, impossible de ne pas se sentir touché par la vie de ces 5 jeunes filles.

2 -SICARIO de Denis Villeneuve

Sicario : Affiche

Excellent polar, une mise en scène nerveuse, une tension à couper au couteau, un suspense effrayant, et des acteurs au top.

3- STAR WARS de JJ Abrams

Star Wars - Le Réveil de la Force : Affiche

Quelle bonne surprise que ce star wars! toutes les erreurs de la précédente trilogie n’ont pas été répété, les personnages et l’histoire prennent le dessus sur les effets spéciaux.

4- LA ISLA MINIMA de Alberto Rodriguez

La Isla mínima : Affiche

Excellente histoire policière espagnole, très bien menée, dans un contexte historique particulier, et des personnages complexes, j’ai adoré.

5- NOTRE PETITE SŒUR de Hirokazu Kore Eda

Notre petite soeur : Affiche

Comme d’habitude avec Hirokazu Kore Eda, c’est tout en poésie et finesse qu’il nous raconte l’histoire des ces sœurs japonaises, j’adore le style du réalisateur, même si ce n’est pas mon film préféré de Kore Eda.

6- UNE BELLE FIN de Uberto Pasolini

Une belle fin : Affiche

Un film que je suis allée voir sans trop savoir pourquoi et qui fut un coup de cœur, j’ai été incroyablement touchée et émue par l’histoire de cet homme seul et la fin est très touchante.

7- AU DELA DES MONTAGNES de Jia Zhangke

Au-delà des montagnes : Affiche

Du même réalisateur j’avais adoré Still Life, le documentaire I wish I knew, et Touch of sin. On retrouve certains thèmes apprécié du réalisateur, j’ai adoré suivre la destinée des personnages, même si comme d’habitude, certains sont oubliés en cour de route.

8- MICROBE ET GASOIL de Michel Gondry

Microbe et Gasoil : Affiche

Une sacrée originalité, dans l’histoire et dans la mise en scène. Un film sur l’enfance sa magie et ses mystères, un film très attachant.

9- SHAUN LE MOUTON de Richard Starzak

Shaun le mouton : Affiche

Grande réussite que ce film animé de Shaun le mouton, c’est drôle, intelligent et inventif comme toujours avec les studio Aardman.

10- SEUL SUR MARS de Ridley Scott

Seul sur Mars : Affiche

J’ai beaucoup aimé suivre ce robinson de l’espace, même si c’est parfois un peu naïf.

11- DADDY COOL de Maya Forbes

Daddy Cool : Affiche

Je ne m’attendais pas à aimé autant ce petit film, belle histoire de famille, avec les deux petites filles que je trouve géniales dans le film et belle histoire d’amour atypique.

12- TITLI de Kanu Behl

Titli, Une chronique indienne : Affiche

Les déboires d’une famille indienne des bas fonds, qui tente de survivre et de gagner de quoi manger, honnêtement ou malhonnêtement. C’est un film parfois drôle parfois dure, loin des paillettes de Bollywood.

13- DHEEPAN de Jacques Audiard

Dheepan : Affiche

Le nouveau Jacques Audiard n’est pas mon film favori du réalisateur, mais j’ai beaucoup aimé voir le point de vue de cette “famille” de réfugiés qui tentent de se faire une nouvelle vie. C’est très bien joué, et assez réaliste, malgré une fin un peu exagérée.

14- KINGSMEN de Matthew Vaughn

Kingsman : Services secrets : Affiche

Un plaisir que de voir ce film étourdissant, beaucoup d’action, beaucoup d’humour, un james bond plus cinglé, mais assez jouissant.

15- INHERENT VICE de Paul Thomas Anderson

Une intrigue farfelue et bizarre, un mélange de complexité, d’hallucination et de trip tordu. C’est très drôle et très embrumé, avec Joaquin Phoenix et Josh Brolin qui sont excellents dans le film.

Je retiens aussi quelques autres films, comme Spy qui m’a fait hurlé de rire, Miss Hokusai animé beau et touchant, Hard day comédie coréenne réussie, Hill of freedom une jolie histoire, The water diviner qui éclaire sur un épisode peu connue du début du siècle, Birdman pour sa mise en scène spectaculaire, et Seul sur mars, une aventure dans l’espace assez réaliste.

Pour les films qui m’ont déçue, y’en a pas eu beaucoup, la majorité des films restent dans une moyenne correcte. Certains films m’ont déçue par rapport à mes attentes, comme American Sniper, que j’ai trouvé parfois de parti pris, Spectre que j’ai trouvé décevant par rapport aux autres james bond de Daniel Craig, Lost river qui ne m’a pas particulièrement parler même si je reconnais une certaine originalité dans le visuel, The avengers 2 qui m’a lassé, Le nouveau stagiaire que j’ai trouvé inégale, entre les scènes avec Robert de Niro excellent et l’histoire qui tourne autour d’Anne Hathaway assez raté.

TOP 3 DES ROMANS LUS EN 2015

1- NUMBER9DREAM de David Mitchell

Encore un coup de cœur pour cet auteur, après Écrits fantômes, Les 1000 automnes de Jacob de Zoet et Cloud atlas. Un auteur que je vais continuer de suivre.

2- LA PASSE DANGEREUSE de Sommerset Maugham

Toujours un auteur que j’apprécie beaucoup, j’espère pouvoir trouver le temps de lire d’autres de ces romans.

3- TESTAMENT A L’ANGLAISE de Jonathan Coe

Très bon roman, complexe et riche, on revisite l’histoire de l’Angleterre, et pas de manière positive.

Je retiens aussi la suite de La passe miroir tome 2 de Christelle Dabos, série jeunesse excellente, riche, complexe, et originale, hâte de lire la suite en espérant ne pas devoir attendre trop longtemps. Je retiens aussi les romans mineurs de Jane Austen, comme Les Watsons, Sanditon, Lady Susan et le recueil de lettres que Jane Austen écrivait à sa famille, qui fut assez émouvant. J’ai aussi beaucoup aimé le dernier roman de Malika Ferdjoukh, Broadway limited, et les deux romans inédits de Ilona Andrews, auteur de romans d’urban fantasy avec Burn for me, et le 8e tome de sa série Kate Daniels, Magic shift.

Je retiens aussi Ethan Frome de Edith Warthon, Les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos, et le Dramaturge de Ken Bruen.

2015, ce fut aussi de beaux moments, de jolies voyages, de chouettes découvertes. Cette année, je suis retournée à plusieurs reprise en Belgique, voir mes amis belges, toujours amicaux, accueillants, chaleureux, j’adore m’y rendre, je rencontre toujours des gens très sympas, et j’oublie tout mes soucis !

bruxelles 2

new year25

Cette année, je suis retournée à Londres, j’ai visité Bath, et j’ai délaissé l’écosse pour le pays de galle, que j’ai adoré, même si je garde un petit faible pour l’écosse.

w100

w68

15

J’ai pu découvrir Stockholm, la nature dans la ville, les fleurs partout, les balades en mer, une ville magnifique et probablement le voyage le plus zen que j’ai pu faire, les suédois savent vivre, j’y ai rechargé mes batteries.

s82

s24

Cette année ce fut de beaux concerts, Royal Blood a mis le feu à l’olympia, Archives à Londres dans une toute petite salle, une super ambiance avec Kasabian à rock en seine, un doublé pour Archive encore au zénith de Paris, j’ai pu voir Editors un groupe que j’adore dans une salle que j’adore, U2 à bercy et surtout Muse à l’AB de Bruxelles dans une salle à taille humaine, grace à une amie qui a gagner des places.

muse b11

res7

arc1

ed5

u2 10

Cette année, j’ai pu testé le tea time du Meurice, expérience exceptionnelle, j’ai pu voir deux expos excellentes, celle consacrée à Elisabeth Vigée Lebrun au grand palais, et celle consacrée aux studios Aardman (wallace&gromit, shaun le mouton…) au musée des arts ludiques. Et puis surtout, j’ai enfin pu assister à un ballet de danse classique, Paquita, à l’opéra Garnier et ce fut enchanteur !

opera 15

meurice7.

evb

Cette année, je suis devenue accroc au jardinage, j’ai pu voir deux pièces de théâtres géniales (le cercle des illusionnistes et le Porteur d’histoire) et j’ai pu visité le magnifique village-jardin de Gerberoy.

g20

Et j’ai pris une résolution en cette fin d’année, celle de faire du sport et j’ai choisi la natation, le seul sport qui me fait envie et que je n’associe pas à corvée et flemme, il y a un coté détente dans ce sport qui m’a plut. J’ai décidé de faire une séance de longueurs par semaine, et une séance d’aquagym par semaine, on verra si je tiens le rythme !

Pour l’année 2016, j’espère pouvoir voyager et faire de nouvelles découvertes, j’espère pouvoir aller voir mon groupe préféré Muse, qui va être en pleine tournée européenne, et j’espère pouvoir tenir le coup et continuer les séances de natation.

2016

Petit tour en cuisine: Kanelbullars et Tarte ricotta ananas

Après mon séjour à Stockholm et ma découverte des kanelbullars, j’ai eu envie de les faire chez moi, voir ce que ça donne. Finalement, c’est plutôt simple à faire. Et puis depuis quelques temps, je me suis mise de plus en plus souvent à la pâtisserie, même si j’ai toujours aimé en faire! Voici mes deux derniers test pâtisseries, les fameux kanelbullars, et une tarte ricotta ananas.

dessert5

Ingrédients:

275g de farine

25g de sucre

30g de levure boulangère

1 œuf

12,5 cl de lait

50g de beurre

1 càc de sel

Quelques graines de cardamome écrasées

Pour la garniture:

75g de beurre

50g de sucre roux

1càc de cannelle (voir un peu plus selon les gouts)

Délayer la levure dans le lait tiède à l’aide d’un fouet. Ajouter le sucre, la farine, le beurre l’œuf, le sel. Bien mélanger, pétrir. Ajouter la cardamome. Bien pétrir à nouveau. Couvrir et laisser lever 1heure.

Dans un récipient, mélanger le beurre fondu et la cannelle. Réserver. Prendre la pâte, l’étaler en un grand rectangle, d’environ 1 cm d’épaisseur. Répartir la garniture beurre+cannelle sur la totalité de la pâte. Plier la pâte en deux. A l’aide d’une roulette, découper des lamelles d’environ la largeur d’un bon doigt et demi.

Pour faire la forme du kanelbullar, soit faire un simple roulé, soit enrouler la lamelle découpée autour de votre index et majeur réunis. Puis faire passer le bout de la lamelle entre les deux doigts. Puis retourner le tout pour libérer les doigts. Ou encore, il existe cette méthode simple, que j’ai trouvé sur une vidéo youtube:

Poser chaque kanelbullar sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Badigeonner d’œuf chaque brioche, puis parsemer quelques graines de sucres perlés. Mettre au four jusqu’à ce que les kanelbullars soient dorés. C’est délicieux, parfait pour le petit déjeuner accompagné d’un bon café! et ça se conserve plusieurs jours, il suffit de le réchauffer un peu au four.

 dessert4

 Pour la tarte ricotta/ananas, j’ai trouvé cette recette dans un livre acheté à New York lors de mon premier passage dans cette ville, en 2011. J’ai acheté ce livre dans la boutique HBO qui proposait un recueil de recettes italiennes inspirées de la série les Sopranos!

Le bouquin trônait sur mes étagères, mais je n’avais encore jamais testé une de leur recette. Pour cela, j’ai du chercher un site pour convertir les mesures américaines, auxquelles je ne comprenais rien!

Ingrédients:

du beurre pour beurrer le moule

des biscuits petits lu ou équivalents

110g de sucre en poudre

2 c à soupe de maizena

300 grammes de ricotta

1 yaourt nature

2 œufs

2 c à soupe de crème épaisse

1 c à café d’extrait de vanille

1 c à café de zestes d’orange

1 c à café de jus de citron

Pour la garniture:

1 boite d’ananas coupé en morceaux

50g de sucre

1 c à soupe de maizena

2 c à café de jus de citron

Pour cette recette, il est préférable d’utiliser un moule à cheesecake, c’est à dire dont le fond se détache, mais ce n’est pas obligé.

Préchauffer le four à 180°.

Beurrer le fond et les cotés du moule. Écraser les petits biscuits secs en miettes et les répartir sur le fond du moule ainsi que sur les cotés.

Dans un récipient, mélanger le sucre et la maïzena. Ajouter la ricotta, les œufs, la crème, le yaourt, le zeste d’orange, le jus de citron, la vanille. Battre au batteur. Verser la préparation sur le moule. Mettre au four pour environ 45 minutes.

Mettre les morceaux d’ananas de coté. Dans une casserole, mélanger le sucre et la maïzena, puis le jus d’ananas et le jus de citron. Porter à ébullition quelques minutes jusqu’à ce que le mélange s’épaississe et réduise. Laisser tiédir et rajouter les ananas. Une fois le gâteau cuit, verser la garniture d’ananas sur le dessus et mettre au frigo au moins une heure.

dessert3 dessert2 dessert1

J’ai beaucoup aimé ce gâteau, entre cheesecake et tarte, mais ce qui m’a surtout plut c’est la crème parfumée aux agrumes. Si je le refais un jour, je pense le faire sans les ananas dessus, mais peut être accompagné de fruits frais ou d’une boule de glace.

Les effets du jardinage…

Depuis plus d’un an, si ce n’est plus, j’ai quelques soucis d’insomnies fréquents, un sommeil trop léger, pas assez réparateur, des réveils multiples au cour de la nuit, j’arrive à m’endormir assez facilement, mais je me réveillais toujours au bout de deux ou trois heures de sommeil, quelque soit l’heure à laquelle je m’endormais. J’ai essayé les exercices de relaxation, j’ai essayé de me fatiguer physiquement dans la journée (même si ce n’est pas vraiment possible quand on bosse toute la journée dans un bureau), j’ai essayé les gouttes L52 le soir, j’ai essayé les plantes et autres tisanes avant de m’endormir, j’ai essayé de me coucher tôt, rien n’arrangeait le problème.

f7f8f10

J’ai eu tout de même des périodes où je dormais mieux, mais  le problème restait présent. Et puis j’ai découvert le jardinage! Depuis que je suis toute petite j’ai toujours eu envie de faire du jardinage, de planter des fleurs, des plantes, de les voir pousser, mais n’ayant pas de jardin, je n’ai pas pu le faire. Aujourd’hui avec mon balcon, je me suis lancée. J’ai commencé à mon retour d’Amsterdam en 2013, lorsque j’en suis revenue avec des bulbes de tulipes, plantés un peu n’importe comment dans mes nombreux bacs, pour voir fleurir seulement une seule tulipe. Je me suis intéressée doucement à tous ça, j’ai semé des graines.

f4f5f6f19

Et puis cette année, les bulbes de tulipes plantés en 2013 ont donné plusieurs tulipes rouges, et plusieurs tulipes pourpres (presque noires), je me suis achetée des tulipes roses que j’ai planté, puis mon balcon s’est mis à fleurir grâce aux nombreux bulbes plantés les années précédentes, les jonquilles, les iris naines, les crocus!  ça m’a fortement donnée envie de me mettre plus sérieusement au jardinage! Durant tous le printemps ou presque, je n’ai pas arrêté de rendre visite à divers jardineries, et j’ai acheté des pensées, du muguet, des muscaris, des renoncules, des gazanias, des cosmos, des campanules, des asters, du myosotis, des plants d’hellébore, des œillets, des lobelias, des mufliers, des dahlias ou encore des fleurs “ballons”. J’ai bêché, planté, tapoté, arraché, déterré des  bulbes, replanté, coupé les fleurs fanées, arrosé et depuis que je m’y suis mise activement, je dors beaucoup mieux! En générale, je jardine le soir, après le travail, ça me détend, me relaxe, je ne pense à rien pendant que je jardine, et je constate que je dors bien mieux maintenant!

f3f11f12f15

f17f18f20fleurs meurice 008

Je me rends sans me lasser, chez les fleuristes, jardineries, les truffauts, ou encore les jardineries du quai de la mégisserie (et j’ai été surprise de voir que c’était parfois moins cher que les prix affichés par truffaut). Je me renseigne sur internet, sur les caractéristiques des différentes fleurs et plantes, leurs résistances, les entretiens. Et comme à chaque fois que je me passionne pour un sujet, je ne fais rien à moitié! Depuis quelques jours je me suis un peu calmée, surtout parce que je n’ai plus beaucoup de place sur mon balcon. Je laisse encore un peu d’espace pour accueillir de nouveaux bulbes de tulipes à l’automne prochain. J’ai tenté de semer des graines de coquelicots mais ça ne donne rien, contrairement aux graines de cosmos qui donnent de nouvelles pousses! Les photos donnent un aperçu, mais les floraisons changent quasiment tous les mois! et selon la météo, la chaleur et le soleil, certaines fleurs jusqu’ici inexistantes, sont de sorties! chaque saison apporte quelque chose de nouveau, et j’ai choisi certaines plantes qui fleurissent même en hiver, je verrais bien comment tout ça évolue…

Le mois anglais is back!

Le mois anglais organisé par Lou, Titine et Cryssilda chaque année, à débuter hier et je m’y suis inscris. Il y a un programme bien précis avec certains auteurs mis en avant, certaines thématiques ou des lectures communes, dont les détails sont disponibles ICI.

Personnellement, je ne pense pas faire de lecture commune, je n’ai aucune discipline pour respecter les dates et autre échéance, mais j’ai sortie de ma pal quelques romans anglais, c’est pas ce qui manque! Au programme, si j’arrive à le respecter, ce sera du Jonathan Coe, du Agatha Christie, du Vita Sackeville West, du Jane Austen, et peut être du Maugham ou du Tolkien, à voir selon mon temps libre!

Je parlerais aussi d’afternoon tea à l’anglaise, de séries, de musique, peut être de quelques films et quelques autres petites surprises!

mois anglais 2015_03.jpg

Bosser le jour de son anniversaire, c’est un peu la loose quand même!

Bon ben voilà, une année de plus! Je suis plus vieille d’une année, officiellement depuis hier! Donc bon anniversaire à moi même. Mais voilà, alors que d’habitude je prends ma journée pour me faire plaisir et me détendre, hier, un samedi, j’étais dans l’obligation de bosser, pas de chance!

Pour fêter ça en gourmande que je suis, j’ai été testé hier les cookies de La fabrique, rue Cler, minuscule boutique ou comptoir, aucune déco, on se croirait à l’arrière d’une cantine, juste un vendeur et une dizaine de recettes différentes de cookies. J’ai testé le pépite chocolat noire, le pépite chocolat au lait et rose, le praliné rose, et le nougat, à partager bien sur, je n’ai pas tout avaler toute seule! Et bien ils sont délicieux! Un cookie ça reste gras bien sur, mais ceux là sont quand pas si gras que ce à quoi on peut s’attendre d’un cookie. Je recommande! Par contre éviter d’en manger plus d’un par jour, j’en ai mangé trois et j’ai eu pas mal d’aigreur la nuit! Un cookie reste un cookie, c’est à dire beaucoup de beurre et beaucoup de sucre!

Praline rose de valence

Nougat de montélimar

source

Et pour mon anniversaire, j’ai commandé un cake chocolat caramel de chez mon chouchou Nicolas Bernardé, toujours aussi bon! Et là par contre, aucune indigestion!

Cakissime chocolat & caramel

source

Après une loooooooongue journée de boulot bien fatiguant, j’ai été fêter ce jour au restaurant avec une amie, dans le quartier de Montparnasse, restaurant japonais déjà testé et comme ça avait été une bonne surprise nous y sommes retournées. Attablées au bar devant la plaque de cuisson teppaniyaki, on se commande des giyozas, des makis, et comme plat principal, saumon sauté, légumes sauté accompagné de riz, avec limonade japonaise aromatisée au litchi.

On finit la soirée dans un amorino, pour boire un milk shake à la noisette, puis retour maison pas trop tard, car crevée! d’ailleurs samedi soir il faisait beaucoup trop froid pour se promener. Je m’écroule sous la couette et m’endors rapidement, pour une longue nuit de sommeil, j’en avais besoin puisque mes insomnies sont revenues me hantées ces derniers mois, et ça commence à se faire lourdement sentir en ce moment, vivement les vacances pendant lesquelles j’irais rendre visite à mes amis belge pour quelques jours, histoire de me changer les idées…En attendant, je vais profiter d’une journée off pour me détendre un peu et reprendre des forces, à bientôt!