Dernières pauses gourmandes

Voici une sélection des dernières adresses gourmandes que j’ai pu tester ces derniers mois à Paris. Du kebab à la pizzeria, en passant par salon de thé et pâtisserie, y’en a pour tous les gouts! (Pour les photos, celle de KL et Karamel ce sont mes photos. Pour Gustus ce sont des photos tirées de leur profil facebook, et pour les autres, j’ai pioché sur internet, n’ayant pris aucune photo).

KL

Salon de thé, pâtisseries

78 avenue de Villiers, Paris 17e

J’avais entendu beaucoup de bien de ce salon de thé et je n’ai pas été déçue! Les lieux sont simples, agréables, il n’y a pas beaucoup de tables, mais le point un peu négatif c’est que les fauteuils assez bas ne sont pas très confortables pour déguster des pâtisseries. ça convient mieux si on ne fais que boire une boisson et papoter, mais pour manger c’est un peu plus inconfortable.

 

Mais bon on oublie tout quand le serveur nous apporte les pâtisseries de Kévin Lacote. Nous étions trois, et nous avons pris le saint honoré à la fraise, la tarte aux fraises, le kara damia, et les churros servit minute avec une sauce chocolat et une marmelade d’orange.

Tout est délicieux! Le kara damia, mousse de lait, noix de macadamia et caramel est une tuerie! J’ai aussi énormément aimé la tarte aux fraises, un délice. Quant aux churros, ils sont tout dorés, délicieux, je n’en ai jamais mangé d’aussi bons! J’ai trouvé que les prix étaient raisonnables pour la qualité et le cadre. On peut aussi prendre les pâtisseries à emporter.

DES GÂTEAUX ET DU PAIN

Pâtisserie

63 boulevard Pasteur, Paris 15e

Des gâteaux et du pain, comme son nom l’indique, est une boutique qui tourne autour de gâteaux et de pains. Ce sont les créations de  Claire Damon. Il n’y a pas beaucoup de choix dans les pâtisseries, mais Claire Damon ne travaille que les fruits de saison. En ce moment, c’est surtout la fraise et la rhubarbe. J’avais gouté il y a plusieurs mois le pomelo rosa, une pâtisserie à base de pamplemousse et de rose, et je n’avais pas tout à fait aimé à cause de l’amertume du pamplemousse dont je ne suis pas fan.

Résultat de recherche d'images pour "DES GATEAU ET DU PAIN BABA AU FRAISE"

J’étais retournée dans sa boutique à plusieurs reprise, mais uniquement pour m’acheter leurs chaussons aux pommes et chaussons au citron qui sont délicieux, parmi les meilleurs que j’ai mangé. Avec l’arrivée de la fraise, je suis partie retenter ma chance. J’ai testé le baba aux fraises et ce fut un coup de cœur! le baba est parfaitement imbibé de jus de fraise, au milieu on tombe sur une crème à la fraise, coulis de fraise, surmonter de trois fraises. Si vous aimez la fraise, ce dessert est à ne pas manquer, c’est très frais, léger, aérien, le gout de la fraise est très présent, c’est sublime! Seul bémol, le service n’est pas forcément des plus aimable selon les jours et les personnes sur qui vous tombez.

KARAMEL

Salon de thé, pâtisseries

67 rue saint Dominique, Paris 7e

Salon de thé que m’a fait découvrir une collègue, ce fut une bonne surprise! Plusieurs tables, une vaisselle rétro, et surtout des pâtisseries qui tournent autour du caramel délicieuses. J’y suis allée en hiver et j’y ai gouté La poire, la tarte vanille et le mille et une miette. Les trois sont à tomber, si vous aimez le caramel il ne faut pas rater l’occasion d’y aller. Ils vendent aussi beaucoup de caramel à l’unité, des viennoiseries délicieuses (notamment les brioches) et des pâtes à tartiner.

PIZZERIA POPOLARE

Pizzeria, restaurant italien

111 rue réaumur, Paris 11e

La dernière enseigne du restaurant East mama, le fameux restaurant près de ledru rollin pour lequel il faut faire la queue des heures pour avoir une table et où les réservations n’existe pas. J’ai pu me rendre une fois à east mama; nous étions deux et nous sommes arrivées en fin de service un vendredi,  du coup on a attendu juste cinq minutes. Mais bon nous n’avons pas eu de table, faut pas rêver, juste un coin de comptoir mais c’est mieux que rien. J’y avais gouté une pizza, très très bonne, mais on en trouve de tout aussi bonne ailleurs à paris, sans devoir faire la queue. Par contre, j’ai testé le tiramisu en dessert, et là ce fut un coup de foudre, je n’ai jamais mangé de tiramisu aussi bon que celui la.

Résultat de recherche d'images pour "PIZZERIA POPOLARE TIRAMISU"

Mais retourner à east mama jusqu’à Ledru rollin qui est un quartier un peu loin pour moi, sans être sur de pouvoir y manger avec leur file d’attente interminable, même pour regouter au tiramisu c’était trop me demander. Alors quand ils ont ouvert leur adresse spéciale pizza dans le quartier de la bourse j’y suis allée. Un jour férié, un week end prolongé, dans un quartier qui vit surtout en semaine, j’espérais ne pas trop faire la queue et ça a été, je n’ai attendu “que” 20 minutes. L’intérieur de Popolare est beaucoup plus grand que east mama. On nous installe en bout de table d’une longue tablée. Que ce soit chez east mama ou pizzeria popolare, ce qui est sur c’est qu’on ne vient pas pour le confort. Nous sommes trois et du coup l’une d’entre nous finit en bout de table sur un tabouret, avec pas beaucoup de place pour y poser trois grandes assiettes de pizza. Mais ça passe. Les pizza sont très bonnes, généreuses, fraiches, rien à dire, elles sont excellentes et en plus vraiment pas cher. Mais je suis super contente de voir que dans leur carte on retrouve le fameux tiramisu toujours aussi excellent.

FIVE GUYS

Burger, fast food

Court saint émilion, Paris 12e

Oui c’est le fameux fast food US haut de gamme. J’ai connu cette adresse à Londres, mais je n’y avais jamais mis les pieds, car à chaque fois que je suis passée devant, il y avait une foule monstre. Quand ils ont ouvert leur première adresse française à Bercy, j’ai attendu la fin de l’été et une heure bien creuse (il est ouvert en continu), pour m’y rendre. Du coup je n’ai pas fait la queue et j’ai pu avoir une table. On s’est pris le classique cheeseburger, chacun à sa façon, des frites et un milk shake cacahuète.

Résultat de recherche d'images pour "FIVE GUYS PARIS"

Alors le verdict, c’est que le cheeseburger est super copieux, généreux dans ces ingrédients, on sent qu’on est chez les américains, hors de questions que vous sortiez des murs sans avoir le ventre plus que plein. Les frites sont encore pire dans le genre quantité. J’ai pris une petite portion et je n’ai même pas eu le courage de les finir. Les frites ne sont pas surgelées et sont très bonnes. Le cheeseburger m’a beaucoup plut, je l’ai trouvé très bon, tout comme le milk shake, moi qui adore la cacahuète, je suis servie, aucun soucis pour arriver à bout du gros gobelet, c’est délicieux! Seule bémol, les prix sont un peu cher. 10eur le cheeseburger, 3.50 la portion de frite, et 6.50 le milk shake. un poil cher, surtout qu’on est dans le style fast food, donc pas de service, pas de vaisselle. Petit bonus, si vous aimez les cacahuètes il y en a en libre service pour faire patienter les clients, les cacahuètes grillées et salées dans leurs coquilles sont très bonnes et à volonté.

B BELL

Kebab

74 rue de turbigo, Paris 3e

Résultat de recherche d'images pour "B BELL KEBAB PARIS"

Près de la station de métro Temple, B Bell propose des kebabs haut de gamme. Il y en a plusieurs qui ont vu le jour dernièrement à Paris et qui redorent un peu l’image affreuses que les médias ont donné aux kebab. Viande avariée, viande bourrée de gras, hygiène déplorable…B Bell réconcilie avec les kebab, la viande est délicieuse, il y a plusieurs choix possibles. En fait tout est délicieux, les sauces, la viande, le pain maison et les frites fraiches qui ne sont pas trop grasses. L’accueil est chaleureux et sympathique. Je n’y suis allée qu’une fois, mais j’ai très envie d’y retourner!

GUSTUS

Asiatique

215 rue de vaugirard, paris 15e

Découvert encore une fois grâce à une de mes collègues. La devanture ne paye pas de mine, on a un peu de mal à imaginer qu’on vend de la nourriture à l’intérieur. Le comptoir est lui aussi vide, si ce n’est quelques rares desserts. Car Gustus prépare tout ou presque à la minute selon les commandes. Il n’y a pas dix mille choix à la carte, mais tout est délicieux. Riz sauce saté au poulet, riz sauce cacahuète, nouille soba aux légumes et au poulet, un vrai délice. Il y a aussi des versions végétarien à base de tofu ou de légumes. Le menu à 8.80€ se compose d’un rouleau de printemps et d’une box à base de riz ou de nouilles soba, avec son assortiment de légume, de viande ou de tofu. Le rouleau de printemps vaut le détour, rempli généreusement de crudités en tout genre (carotte, courgette, concombre…) avec sur le dessus une très légère vinaigrette, des morceau de mangue fraiche, des radis finement coupés et des oignons grillés, un vrai délice. Avec ce menu, ventre rempli garantie. C’est sain, équilibré, pas gras pour un sou, gourmand et délicieux.

Il y a aussi les ravioles avec sa soupe à la coriandre, mais je n’ai pas encore gouté.

J’ai également tenté le bo bun et je n’ai pas été déçue. Composé de quelques feuilles de salade verte, des carottes râpées, quelques autres crudités (radis, avocat, concombre…), pousse de soja, des vermicelles de riz, de la coriandre fraiche, des oignons grillés, des cacahuètes, de la menthe fraiche, des morceaux de poulet. On recouvre les vermicelles d’une sauce absolument pas grâce et c’est super bon, super frais, super copieux, super gouteux.

Récemment, des bento sont proposés mais je n’ai pas encore testé. Cette adresse est devenue un peu ma cantine et le couple qui tient le lieu est tout aussi délicieux que leurs plats, toujours un accueil impeccable.

Advertisements

Semaine gourmande

Durant les vacances d’automne, n’étant pas parti du tout, j’ai eu le temps de faire pas mal de choses sur Paris, en particulier gouter quelques bonnes petites choses! j’ai accueilli pour quelques jours une amie bruxelloise, et on en a profiter pour tester certaines adresses.

automne5 automne4 automne3 automne2

Pas de photo du boeuf ou des gyozas, mais saumon, coquilles saint jacques, maki et sushis.

Avec une amie parisienne, sur ses conseils, nous nous sommes rendu au restaurant japonais Ayako, métro Gaité. Le restaurant fait teppanyaki (le cuisinier qui cuisine tout sur une plaque chauffante, et fait le show devant les clients), mais comme nous n’avions pas réservé, on s’installe à une table, tranquillement. On a quand même une bonne vue sur la table de cuisson, et nos aliments passeront quand même sur cette fameuse plaque. On commande en entrée des gyozas de poulet, juste délicieux, puis des maki au saumons, compris dans notre menu, accompagné d’une toute petite salade japonaise, fraiche et délicieuse. En plat principal ce sera bœuf au champignon pour l’une, saumon pour moi et coquille saint jacques pour la troisième, chaque plat est accompagné de riz et de légumes sautés (courgettes, pousse de soja, carottes), c’est délicieux, le bœuf fond dans la bouche, le saumon est délicieux, tout comme les coquilles saint jacques. Le soja a le gout de noisette. En bonus, le service est impeccable, super aimable et souriant, ce qui est assez rare sur Paris! Et puis j’ai pu boire une limonade japonaise, j’ai jamais pu en trouver lors de mon séjour au Japon (même si j’ai pas trop fait d’effort pour en chercher), la fameuse bouteille où il faut appuyer sur une boule de verre pour ouvrir la bouteille, comme dans de nombreux mangas!

automne1

La fameuse limonade japonaise

Autre adresse très différente, Dédé la frite, près du grand rex! Proposé par une amie parisienne de ma copine belge, au départ le nom m’a fait rire, sans m’inspirer confiance, mais au final c’était pas mal du tout. La spécialité des lieux c’est les frites bien sur, et heureusement elles sont justes délicieuses, comme je les aime, rien à redire! Avec les frites, on prend des tartines mozza aubergine, pas mal, rien de transcendant, j’y retournerais bien mais juste pour manger une grande barquette de leurs frites.

Au marché d’Aligre, on peut manger des choses délicieuses et pas chères du tout. Une sorte de petite cantine dans lesquelles j’ai mes habitudes, nous a permis de manger de délicieuses brochettes d’agneau cuites au barbecue, accompagnées de frites fraiches maison. Si la viande et les frites ne vous intéressent pas, ils préparent aussi des plats traditionnels algériens maisons. A signaler, les cinq brochettes et l’assiette de frites accompagnées d’une corbeille de pain sont à 5 euros. Nous avons pris à nous deux 16 brochettes, deux assiettes de frites et deux sodas pour 18euros.

Au HD diner, on a fait une pause milk shake. Cette adresse (hôtel de ville, châtelet les halles, rue rivoli, ou encore saint Michel) est connue pour l’ambiance année 50 à la happy days. La carte c’est essentiellement des burgers, hot dog et bagels. Si les burgers ne sont pas mauvais, ils ne sont en rien exceptionnels et les frites sont encore moins mémorables. Cette fois ci, on fait l’impasse sur les plats, on y est allée pour l’happy hour, un milk shake acheté un offert! et leurs milk shake sont vraiment bons, en particulier celui au beurre de cacahuète, surmonté d’un peu de chantilly.

automne 2

Le burger du comptoir de Brice

Enfin pour finir, on part au marché couvert st Martin près de château d’eau, manger l’un des meilleurs burgers parisien, Au comptoir de Brice. Sa réputation n’est pas usurpée, j’ai été plus qu’emballé par ce burger! On arrive vers 15h, le marché est fermé, et le petit espace du comptoir de Brice déserté, tant mieux pour nous, on a toute la place qu’on veut! La carte est simple, il n’y a qu’un seul type de burger proposé, pain aux céréales délicieux, viande de bœuf tellement tendre que mon couteau n’a rencontré aucune résistance, sauce maison, et oignons caramélisés, un vrai délice! Accompagné de salade et de frites maisons. En dessert, on prend un sablé au chocolat et noisettes, un vrai délice, qui fond dans la bouche. 15 euros le burger frites, c’est un peu cher, mais pour la qualité qu’on a dans l’assiette ça vaut le coup, sans compter qu’on ressort rassasié.

automne 1

Tarte au potiron

Et pour finir, avec une collègue on part manger une petite sucrerie au salon de thé Sugarplum. En plein milieu de la semaine, il n’y a pas grand ce qui n’est pas souvent le cas, les tables étant vides prises. J’en profite pour gouter quelque chose que je ne connais pas du tout, la tarte au potiron avec un peu de chantilly maison pour accompagner. Épicée comme il faut, c’est simple et délicieux, et plutôt légère comme pâtisserie. Pour ceux que ça intéresse, sachez que les thés proposés sont vraiment très bons, en particulier le thé vert lychee/poire.

Si y’en a qui ont d’autres bonnes adresses, notamment salon de thé et restaurant japonais, je suis preneuse!

Ayako

67 rue de l’ouest

14e arrondissement métro Gaité.

Dédé la frite

52 rue notre dame des victoires

2e arrondissement métro grands boulevard

3FC marché d’Aligre

Rue d’Aligre

12e arrondissement métro Ledru Rollin

HD Diner

25 rue de la Reynie

1er arrondissement métro Châtelet les halles

Au comptoir de Brice

33 rue du château d’eau

10e arrondissement, métro château d’eau

Sugarplum

68 rue du cardinal Lemoine

5e arrondissement métro cardinal Lemoine ou métro Place Monge