Petit week end londonien

Vendredi 15 avril, direction gare du nord pour un petit week end dans la capitale anglaise. La cause principale de ce week end c’est mon groupe favoris qui pose ses valises le temps d’une semaine à Londres pour leur tournée européenne, Muse. Et bien sur en grande fan que je suis, c’était la bonne excuse de me rendre à Londres.

J’arrive en fin d’après midi, et le temps de déposer mes affaires à l’hôtel qui se situe dans le quartier de Canary Wharf, je me rends à l’o2 arena de l’autre coté de la tamise, pour assister au concert de Muse. Échange de ticket contre un bracelet, puis je rentre dans l’arène. A 19h15, il y a déjà beaucoup de monde, je me place au centre, et avec leur système de scène à 360°, même quand on est pas tout devant, on voit très bien la scène. Pour ma part, j’ai pas à me plaindre, pas de grandes girafes devant moi, une vue plutôt dégagée, et même si ce n’est pas aussi confortable que d’être à la barrière, je m’en sors pas mal pour quelqu’un qui arrive à 19h15!

 londres11 londres10 londres5

Vue depuis ma chambre d’hotel à Canary Wharf

Par contre, l’arrivée du groupe sur scène est retardée de 25 bonnes minutes pour cause de photographe qui doit prendre en photo depuis la scène toute la fosse et tous les gradins afin que chacun puisse se retrouver sur les photos postées sur le site de Muse. On voit alors deux blondes, probablement de l’équipe de com, qui se pavanent sur scène à regarder autour comme dans un musée, à ne rien faire, si ce n’est se prendre en selfie, ce qui ne fera que gêner le photographe et retardé le début du concert. Les deux idiotes se feront d’ailleurs huées plus d’une fois par le public, et franchement monter sur scène pour se prendre en selfie devant les yeux de toute une foule qui, pour certains, attendent debout depuis des heures, c’est vraiment pas pro…Bref, le concert débute et au finale, le visuel est beaucoup plus impressionnant qu’à Bruxelles, dont la taille de la salle ne permettait pas de faire aussi bien. La setlist est pas mal, sans surprise, mais tout de même sympa, surtout que j’ai pu me défouler et me dépenser sur Plug in baby, Stockholm syndrome, Reapers, Map of the problematique, Take a bow, Knight of cydonia, ou Uprising et je m’ennuie toujours autant devant Supermassive black hole et Madness. Mais surtout c’est l’ambiance qui fut bonne! Contrairement au public mou et pas du tout fan qu’on a pu avoir à Bruxelles, à Londres on sent l’excitation de la foule avant et pendant le concert, ça saute, ça bouge, ça cri, ça hurle, et ça fait plaisir! Le groupe sur scène est en forme aussi avec Matt qui balancera sa guitare. Même si je dois avouer que sur cette tournée, je n’ai pas du tout retrouvé la pleine force, la puissance et l’énergie de la foule que j’ai pu avoir sur les deux précédentes tournées…

museb14

museb9 museb8 museb7

museb11  museb9 museb4 museb3  vlcsnap-2016-04-26-20h38m29s54

Quelques photos du concert de Muse à l’O2 arena de Londres

Le concert se déroulait le vendredi soir, il me reste donc trois jours pour visiter Londres. Le samedi matin c’est pluie, vent, froid, donc c’est Oxford street pour du shopping et pas qu’un peu! déjeuner tardif et promenade vers Trafalgar et Big ben.

londres6 londres7 londres8 londres9

Canary Wharf sous un beau soleil

Les deux jours suivants, je vais enfin pouvoir visiter des lieux que je n’ai jamais encore fait. Dimanche, sous un beau soleil, je me lève tôt pour aller au Columbia market flowers, dans le quartier de Shoreditch. Le marché n’est pas très grand, il est assez bondé, mais c’est super bien achalandé, il y a des fleurs partout, des fleurs en pots pour jardinière, des graines, des bulbes, des arbres, des arbustes, des plantes grasses et bien sur des fleurs coupées et les prix affichés sont vraiment intéressants. Je repars du marché avec deux pots de fleurs, que je planterais dans mon balcon! Par contre le retour à l’hôtel fut rude, des problèmes de transports partout. Après une bonne demi heure de marche pour me rendre à la bonne station de bus, l’arrêt du bus est momentanément supprimé pour travaux. Pareil quand j’arrive enfin à une bouche de métro, et pareil une fois que j’arrive sur la DLR (métro aérien) après des détours incroyables, des travaux m’obligent à prendre un bus de remplacement, et pas facile de trouver le bon abribus car rien n’est indiqué. Je mettrais donc 1h30 pour rejoindre Canary wharf, un record….

londres16 londres17 londres18 londres4 londres2 londres1

Columbia market flowers, dimanche matin

L’après midi, je me rends à Kew gardens, le jardin botanique royale à 30 minutes en métro depuis le centre. Il fait toujours aussi beau que ce matin avec quelques nuages ça et là en plus. Il n’y a pas trop de monde pour un dimanche, je m’attendais à pire et ce fut une très belle après midi, les pruniers et cerisiers en fleurs, des arbres magnifiques aux formes parfois étranges, des champs de blue bells au pied des arbres, avec parfois quelques bouquets de jonquilles, ce qui donnent des tableaux enchanteurs. Sous les pruniers et cerisiers en fleurs des familles et des amis qui piquent niquent. Je parcours le parc, les allées des azalées, de rhododendrons, de camélias, des magnolias jaune, blanc, rose en fleurs, je tombe sur le charlotte cottage que je visite, je vois la pagode chinoise au loin mais je ne vais pas jusqu’à elle car elle est fermée pour rénovation. Je fais une pause sur l’un des bancs face à l’étang avec les oies et les cygnes, à prendre un peu le soleil. Les serres sont magnifiques de l’extérieur, face à un parterre de tulipes, mais je ne les visite pas, car cela fait trois heures que je parcours le parc et que je n’en peux plus!! Je finis par la boutique souvenir dans laquelle j’achète deux pots de confitures, mais pour le reste je passe mon chemin, les prix sont plutôt exorbitants.

londres67 londres66 londres64 londres62 londres61 londres60 londres58 londres54 londres53 londres52 londres51 londres50 londres44 londres42 londres41 londres39 londres37 londres36 londres35 londres34 londres31 londres28 londres29 londres22 londres21

londres75

Kew gardens, le jardin botanique royal

Pour ma dernière journée, je me lève tôt, je pars prendre mon petit déjeuner dans un pub de Holborn, puis direction Westminster abbey. J’arrive à 9h du matin pour une ouverture à 9h30 et j’ai bien fait car quand les portes s’ouvrent, il y a une sacrée foule derrière moi! L’entrée n’est pas donnée, c’est 20£. Pour ce prix là, on a droit à un audioguide plutôt bien fait, mais interdiction de prendre des photos, sauf dans la partie du cloitre.

londres78 londres77 londres76 londres74 londres73 londres72 londres71 londres70 londres69 londres68

Westminster abbey et son cloitre.

L’abbaye est vraiment sublime, les plafonds très hauts superbement sculptés, les vitraux, les rosaces, les tombes de grands rois, comme Edward 1er, Edward III, Henri III, Richard II, Henri VII, la tombe de Isaac Newton, on peut y voir le trône de bois qui sert pour les couronnements depuis le 12e siècle, plusieurs petites chapelles avec de magnifiques sculptures. La visite se poursuit avec le “coin des poètes” où sont enterrés certains grands écrivains anglais comme Dickens, Thomas Hardy, Rudyard Kipling ou aussi l’acteur Laurence Olivier. Des plaques mémorial sont déposées en hommage à Jane Austen, les sœurs Bronté, Anthony Trolloppe, Wordsworth, Oscar Wilde, Burns, Shakespeare, ou encore Henry James. La chapelle Henri VII est peut être l’un des endroits les plus beaux de l’abbaye. Les hauts plafonds sculptés sont magnifiques, et on peut y voir les tombes de Elizabeth 1ere et Marie Stuart. La visite se poursuit par le cloitre, et le petit cloitre, très jolies, mais je n’ai pas pu visiter les jardins, fermés ce jour là.

londres85 londres79

londres83 londres82 londres81

Hampstead heath parc et vue sur Londres

Le reste de ma journée se fera entre achats de dernières minutes, une petite pause à Hampstead heath à profiter ici aussi des champs de blue bells, des magnolias et des camélias, puis c’est déjà l’heure de retourner à saint Pancras.

Week end à l’heure anglaise

Ce week end, j’ai fait un petit break à Londres! Ce n’était pas tout à fait prévu, je ne comptais pas repartir aussi vite en Angleterre après mes vacances d’été, mais une occasion s’est présentée, et les prix pour eurostar étaient encore au plus bas.

green8 green7

Canary wharf

C’est vendredi matin que nous arrivons, et la première chose c’est de poser nos valises. Comme nous sommes trois, on laisse tomber l’option hôtel et on tente pour la première fois les apparthôtels. La chaine d’appart hôtels Apple est celle qu’on a choisi. Ils ont des appartements un peu partout dans le centre ville mais les prix sont bien trop élevées, par contre celui qui se situe à Greenwich est tout à fait raisonnable pour trois personnes, et on ne fut pas déçu! Cuisine équipée, une chambre confortable, un salon avec un canapé confortable, une salle de bain parfaite, des meubles très modernes. L’immeuble se situe sur le bord de la tamise juste en face de Canary Wharf. Rien à redire sur cette manière de se loger pour quelques nuits, une conciergerie est ouverte 24H/24, c’est super pratique.

green5British museum

Une fois nos affaires déposées, on repart les mains libre dans le centre pour déjeuner avant de se promener sur Trafalgar square, Regent street, puis on prend le bus pour le British Museum, visiter le département d’Égypte antique et au vue des nombreuses pièces, statues, objets et momies, on peut se rendre compte du pillage des anglais lors de leur passage en Égypte.

green6

Département égyptien du British museum

On se rend ensuite sur Carnaby street, au Camellias tea room, un salon de thé que j’avais déjà testé une fois. La décoration est toujours aussi jolie, les thés délicieux avec un choix énorme, et des cakes et autres pâtisseries qui sont toutes délicieuses, carrot cake, victoria sponge cake, lemon cake, chocolate cake, tarte noix de pécan. Je prends le carrot cake (comme lors de mon premier passage), je crois que c’est le meilleur que j’ai gouté jusqu’ici, et le thé à la pêche est très parfumé, un délice!

green10

green3

L’heure du thé au Camellia tea room

On finit la journée en rentrant à Greenwich. Pour s’y rendre, on prend la ligne de métro aérienne, la DLR, qui frôle les buildings, qui passe au dessus des canaux. On s’arrête d’abord à Canary Wharf pour admirer le coucher du soleil.

green13 green12 green11

Canary Wharf au coucher du soleil

Le lendemain, on prend notre temps le matin, on passe au pub du coin pour prendre un petit déjeuner, puis on se dirige sur Oxford street, faire quelques courses avant que la foule n’investisse les lieux. Une fois notre tour terminé, il est déjà midi passé et sur Oxford Circus, une foule incroyable a envahit les trottoirs. Il est temps de quitter le centre de Londres pour un quartier plus calme, direction Hampstead, dans le nord de la ville. On fait une très longue marche pour se rendre à Hampstead Health, et visiter Kenwood house.

green20 green19

La bibliothèque de Kenwood house, et un tableau de Rembrandt, prêté au musée

J’ai déjà visité la maison, mais la différence est que les lieux ont été vraiment réaménagés et contrairement à ma précédente visite, les photos sont permises et je ne m’en prive pas. Depuis le parc on peut admirer la skyline de Londres, puis on redescend en bus impériale vers Highgate village, on peut donc admirer les jolies  maisons avant d’arriver à Archway et de reprendre le métro pour Camden Town où on prend enfin le temps de déjeuner tardivement chez Haché, spécialisé dans les burgers, et les nombreuses critiques positives ne sont pas exagérées! Burger à l’agneau et romarin délicieux, très bonnes frites, le tout dans des quantités corrects, ce qui fait qu’on ne se sent pas du tout bourré à la fin du repas, qui se termine par un cheesecake, très réussi.

green18 green17 green16

Kenwood house

On redescend en bus en passant par le quartier de Regents Park, Marylebone, on passe devant la maison où Wilkie Collins est né. Le bus permet de voir les quartiers défilés sans trop se fatiguer! Regent street est bouclée pour la journée à cause d’un évènement autour du football américain organisée par la ligue NFL. Du coup notre bus s’arrête à Oxford Circus, on brave la foule pour quelques achats de dernière minute.

green4

green9

Pause boissons fraiches au pub à Holborn

Dimanche, on se lève assez tôt pour profiter de notre dernière matinée. Londres est plongée dans le brouillard ce matin, c’est la première fois depuis que je visite Londres que je vois le célèbre fog londonien! Après le petit déjeuner au pub, on se promène dans Greenwich. A cette heure, un dimanche, il n’y a quasiment personne!

green25 green23 green22 green15

Musée de la marine à Greenwich et le Cutty sark

On se balade en passant devant les deux coupoles, le painted veil, et la chapelle, puis on traverse le parc avant de monter tout en haut de la colline pour voir l’observatoire royale, sous un beau ciel bleu et un grand soleil, finit le brouillard! Ayant déjà visité la maison de Flamsteed, l’astronome royal (superbe visite si vous en avez l’occasion), on se contente de jeter un œil sur le méridien de Greenwich, et d’admirer la vue sur Canary Wharf, avec un peu de brouillard qui s’accroche encore dans les sommets des buildings.

green14

green26 green111 green27

Greenwich et la vue depuis l’observatoire royal

Une fois redescendu, on visite le musée de la marine qui s’avère gratuit. Je ne l’avais jamais visité et je ne fus pas déçue! Pas mal d’objets sont présentés, des figures de proues aussi, mais c’est surtout le second étage qui m’a plut, consacré à Nelson et les guerres napoléoniennes, avec les longues vues, des costumes d’officiers, des boulets de canon, on nous raconte le quotidien des matelots et officiers qui embarquaient pour des mois voir des années, la manière de conserver la nourriture, et puis la tenue de Nelson lorsqu’il gagna la bataille de Trafalgar est présentée, et sa mort est aussi expliquée. En redescendant, on tombe sur une petite expo concernant la première guerre mondiale, et on croise deux hommes habillés de la tête aux pieds en tenue d’officiers anglais du début du siècle, ça fait tout drôle! Une visite qui m’a beaucoup plut.

Un tour au marché couvert de Greenwich, une dernière limonade au pub et puis il est déjà temps de rentrer à Paris!