Week end à l’heure anglaise

Ce week end, j’ai fait un petit break à Londres! Ce n’était pas tout à fait prévu, je ne comptais pas repartir aussi vite en Angleterre après mes vacances d’été, mais une occasion s’est présentée, et les prix pour eurostar étaient encore au plus bas.

green8 green7

Canary wharf

C’est vendredi matin que nous arrivons, et la première chose c’est de poser nos valises. Comme nous sommes trois, on laisse tomber l’option hôtel et on tente pour la première fois les apparthôtels. La chaine d’appart hôtels Apple est celle qu’on a choisi. Ils ont des appartements un peu partout dans le centre ville mais les prix sont bien trop élevées, par contre celui qui se situe à Greenwich est tout à fait raisonnable pour trois personnes, et on ne fut pas déçu! Cuisine équipée, une chambre confortable, un salon avec un canapé confortable, une salle de bain parfaite, des meubles très modernes. L’immeuble se situe sur le bord de la tamise juste en face de Canary Wharf. Rien à redire sur cette manière de se loger pour quelques nuits, une conciergerie est ouverte 24H/24, c’est super pratique.

green5British museum

Une fois nos affaires déposées, on repart les mains libre dans le centre pour déjeuner avant de se promener sur Trafalgar square, Regent street, puis on prend le bus pour le British Museum, visiter le département d’Égypte antique et au vue des nombreuses pièces, statues, objets et momies, on peut se rendre compte du pillage des anglais lors de leur passage en Égypte.

green6

Département égyptien du British museum

On se rend ensuite sur Carnaby street, au Camellias tea room, un salon de thé que j’avais déjà testé une fois. La décoration est toujours aussi jolie, les thés délicieux avec un choix énorme, et des cakes et autres pâtisseries qui sont toutes délicieuses, carrot cake, victoria sponge cake, lemon cake, chocolate cake, tarte noix de pécan. Je prends le carrot cake (comme lors de mon premier passage), je crois que c’est le meilleur que j’ai gouté jusqu’ici, et le thé à la pêche est très parfumé, un délice!

green10

green3

L’heure du thé au Camellia tea room

On finit la journée en rentrant à Greenwich. Pour s’y rendre, on prend la ligne de métro aérienne, la DLR, qui frôle les buildings, qui passe au dessus des canaux. On s’arrête d’abord à Canary Wharf pour admirer le coucher du soleil.

green13 green12 green11

Canary Wharf au coucher du soleil

Le lendemain, on prend notre temps le matin, on passe au pub du coin pour prendre un petit déjeuner, puis on se dirige sur Oxford street, faire quelques courses avant que la foule n’investisse les lieux. Une fois notre tour terminé, il est déjà midi passé et sur Oxford Circus, une foule incroyable a envahit les trottoirs. Il est temps de quitter le centre de Londres pour un quartier plus calme, direction Hampstead, dans le nord de la ville. On fait une très longue marche pour se rendre à Hampstead Health, et visiter Kenwood house.

green20 green19

La bibliothèque de Kenwood house, et un tableau de Rembrandt, prêté au musée

J’ai déjà visité la maison, mais la différence est que les lieux ont été vraiment réaménagés et contrairement à ma précédente visite, les photos sont permises et je ne m’en prive pas. Depuis le parc on peut admirer la skyline de Londres, puis on redescend en bus impériale vers Highgate village, on peut donc admirer les jolies  maisons avant d’arriver à Archway et de reprendre le métro pour Camden Town où on prend enfin le temps de déjeuner tardivement chez Haché, spécialisé dans les burgers, et les nombreuses critiques positives ne sont pas exagérées! Burger à l’agneau et romarin délicieux, très bonnes frites, le tout dans des quantités corrects, ce qui fait qu’on ne se sent pas du tout bourré à la fin du repas, qui se termine par un cheesecake, très réussi.

green18 green17 green16

Kenwood house

On redescend en bus en passant par le quartier de Regents Park, Marylebone, on passe devant la maison où Wilkie Collins est né. Le bus permet de voir les quartiers défilés sans trop se fatiguer! Regent street est bouclée pour la journée à cause d’un évènement autour du football américain organisée par la ligue NFL. Du coup notre bus s’arrête à Oxford Circus, on brave la foule pour quelques achats de dernière minute.

green4

green9

Pause boissons fraiches au pub à Holborn

Dimanche, on se lève assez tôt pour profiter de notre dernière matinée. Londres est plongée dans le brouillard ce matin, c’est la première fois depuis que je visite Londres que je vois le célèbre fog londonien! Après le petit déjeuner au pub, on se promène dans Greenwich. A cette heure, un dimanche, il n’y a quasiment personne!

green25 green23 green22 green15

Musée de la marine à Greenwich et le Cutty sark

On se balade en passant devant les deux coupoles, le painted veil, et la chapelle, puis on traverse le parc avant de monter tout en haut de la colline pour voir l’observatoire royale, sous un beau ciel bleu et un grand soleil, finit le brouillard! Ayant déjà visité la maison de Flamsteed, l’astronome royal (superbe visite si vous en avez l’occasion), on se contente de jeter un œil sur le méridien de Greenwich, et d’admirer la vue sur Canary Wharf, avec un peu de brouillard qui s’accroche encore dans les sommets des buildings.

green14

green26 green111 green27

Greenwich et la vue depuis l’observatoire royal

Une fois redescendu, on visite le musée de la marine qui s’avère gratuit. Je ne l’avais jamais visité et je ne fus pas déçue! Pas mal d’objets sont présentés, des figures de proues aussi, mais c’est surtout le second étage qui m’a plut, consacré à Nelson et les guerres napoléoniennes, avec les longues vues, des costumes d’officiers, des boulets de canon, on nous raconte le quotidien des matelots et officiers qui embarquaient pour des mois voir des années, la manière de conserver la nourriture, et puis la tenue de Nelson lorsqu’il gagna la bataille de Trafalgar est présentée, et sa mort est aussi expliquée. En redescendant, on tombe sur une petite expo concernant la première guerre mondiale, et on croise deux hommes habillés de la tête aux pieds en tenue d’officiers anglais du début du siècle, ça fait tout drôle! Une visite qui m’a beaucoup plut.

Un tour au marché couvert de Greenwich, une dernière limonade au pub et puis il est déjà temps de rentrer à Paris!

 

 

London, Muse et Afternoon tea…

Quoi de mieux pour passer le week end, que d’aller de l’autre coté de la manche? Si j’ai fais le déplacement, c’est surtout pour voir Muse, mon groupe favoris, qui vient de débuter sa tournée des stades ; une bonne excuse pour revoir Londres !

london39

Premier jour, accueilli par des trombes d’eau, il pleut et pas qu’un peu! Direction Piccadilly pour déjeuner végétarien chez Tibbits, qui propose toujours des plats originaux et délicieux  pour pas cher, surtout quand on voit dans quel quartier il se trouve. L’après midi, il pleut encore et toujours, du coup direction les musées et on choisit le V&A museum pour son département fashion, voir les belles robes et accessoires du 17é siècle à nos jours, puis le département bijoux, de l’antiquité aux années 2000, on en prend plein les yeux, hypnotisées par certaines pièces magnifiques, impressionnées par la conservation impeccable de certains bijoux. Pas de photo car pas autorisé pour ce département. Un petit tour pour voir les quelques peintures de Turner et le très romantique desappointed love de Danby, détour par le shop où j’ai bien failli craquer sur quelques bijoux exposés, puis nous voila reparti sous le déluge pour prendre l’afternoon tea au athenaeum hotel.

london20

C’est cet hôtel qui a remporté un prix pour la qualité de son afternoon tea. On est très gentiment accueilli et comme nous sommes un peu en avance on patience dans le salon. La pièce pour l’afternoon tea est au rez de chaussé, et on nous installe face à la baie vitrée qui est en faite recouverte de végétation, ce qui donne l’impression d’être dans un jardin tropical !

london17 london16 london15

Donc afternoon tea, c’est petits sandwichs, scones, crumpets, beurre, cloatted cream, lemon curd, confitures, du thé au jasmin, aux agrumes, on goute aussi le thé à la pêche, puis c’est le plateaux des desserts, meringue à la rose, cheeesecake vanille, tartelette citron, tartelette fruits rouges, gateau chocolat caramel, victoria sponge cake, le tout, des sandwich aux patisseries, en passant par le thé, est à volonté! on papote, on profite du décor, les serveurs sont au petit soin, le temps file, et puis on nous propose du café, des jus de fruits frais, tout est compris. Bref, ça vaut vraiment le détour.

london14

london13

Deux heures plus tard, c’est le début de soirée, on se promène entre Piccadilly, Leicester square, Charing cross, mais après une accalmie, la pluie reprend et nous pousse à trouver refuge à l’hôtel pour une nuit reposante.

london12

 london7 london8 london10 london11 london9

Le lendemain, j’avais le choix entre rejoindre des amis qui faisaient la queue toute la journée devant l’Emirates stadium pour être sur d’être bien placé pour le concert de Muse le soir même, ou de profiter de Londres, j’ai préféré la seconde option. Heureusement, le beau temps est de retour et ne nous lâchera plus du week end, soleil, ciel bleu. Le matin ce sera shopping, primark, topshop, mark and spencer et tout oxford street ou presque,  petit déjeuner tardif dans un pub envahi par des hordes d’allemands jaune et rouge (finale de la ligue le soir à Wembley stadium), les chants des supporters allemands ne nous quitteront plus de la journée, puis promenade au queen Mary garden dans Regents park. J’avais l’espoir que les roses de la reine seraient ouvertes, mais c’est encore un peu trop tôt, dommage, reste que le parc est vraiment agréable. Détour par le stade pour récupérer mes billets de concerts et dire bonjour à des amis, puis déjeuner reposant avant de me rendre vers 17h30 au stade.

london6

vlcsnap-2013-05-26-22h58m15s46 vlcsnap-2013-05-26-22h59m07s58 vlcsnap-2013-05-26-22h59m23s209

La fosse n’est pas encore pleine, loin de là. Je repère mes amis, qui se trouvent sur l’avancée, mais ils sont déjà inaccessible, trop de foule, et je me met plutôt à la soundesk. Comme je suis toujours un peu malade (une angine qui traine), je préfère ne pas trop en faire physiquement, donc je me place dans un coin tranquille, je sais que je ne serais pas bousculer là où je suis. Quant au concert, juste magnifique, super setlist avec Dead star que je n’avais jamais entendu en live, Bliss qui reste une de mes préférées, Time is running out sur laquelle ça donne toujours des frissons d’entendre tout un stade chanté en chœur le refrain, et puis blackout que je n’avais jamais eu en live non plus, et sur laquelle on a droit à un spectacle d’acrobate, comme lors de la tournée des stades de résistance. J’ai adoré la mise en scène et tout le visuel, on en a encore eu plein les yeux ! Mais une fois encore, j’ai trouvé l’ambiance moins passionnée, moins fiévreuse qu’en France, où l’ambiance est bien plus prenante, ça prend aux trippes, les anglais sont plus tièdes, c’est pas pour rien que les français sont connus pour être les fans numéro un de Muse. Il suffit de voir le public anglais s’enthousiasmer sur Madness et rester de marbre sur Dead Star, alors que c’est cette dernière qui nous fera tous partir en transe, si ils la refont à Paris.

vlcsnap-2013-05-26-23h08m34s95 vlcsnap-2013-05-26-23h06m40s231 vlcsnap-2013-05-26-23h03m49s56 vlcsnap-2013-05-26-23h01m36s7 vlcsnap-2013-05-26-22h58m06s208 vlcsnap-2013-05-26-22h56m04s12

Pour le retour c’est plus pénible, pour le coup les anglais n’étaient pas très organisés, je pense que la majorité des flics devaient être au match de foot à l’opposé de l’Emirates stadium, du coup la station de métro est fermée, car trop de monde, et pas assez de personnel pour assurer la sécurité de tous, et après un gros détour à pied, je trouve un bus qui me ramènera pas loin de notre hôtel, ouf !

Le dernier jour, on prend un petit déjeuner anglais traditionnel dans un pub que je connais bien avec vu sur tower bridge, puis je fais enfin une chose que je n’avais pas encore fait à Londres. A chacune de mes visites, je tiens à faire quelque chose d’inédit, et cette fois ci ce sera une balade en bateau, entre tower bridge et Greenwich, promenade sur la tamise très agréable !  Greenwich est toujours aussi chouette, avec passage au marché couvert, puis retour dans le centre en DLR, le métro aérien permet d’avoir une très chouette vue sur greenwich.

london36 london35

london37

london32 london34 london31 london29

london30

La fin de journée approche dangereusement, il nous reste un peu de temps pour un dernier tour chez HMV d’oxford street, passage éclair dans Carnaby street, et comme on est sur les genoux et qu’on a encore un peu moins d’une heure à tuer avant de repartir sur l’hôtel, on se rend à Kingly court, dans Carnaby, pour prendre le thé chez Camelia tea room, un salon de thé très agréable, joliment décoré, qui propose un nombre affolant de thé. Un thé à la rose pour l’une, un thé infusion au jasmin pour moi, et on m’apporte une théière avec une énorme fleur qui prend son temps pour s’ouvrir et infuser l’eau chaude, très subtile. Pour accompagner on se prend un layer cake chocolat et un carrot cake, et c’est délicieux, le meilleur carrot cake que j’ai mangé jusqu’ici, sans hésiter !

london27 london26 london25 london23 london22 london21

Après un bon repos, c’est terminé, direction Saint Pancras, sandwich chez Benugo à emporter (toujours aussi bon leur sandwich) et bye bye Londres, j’ai passé trois petits jours très agréables, j’ai rencontré des gens vraiment sympathiques, souriants, gentils, c’est fou ce qu’un sourire, un bonjour, ou un sorry peuvent faire du bien et peuvent rendre une journée bien plus agréable, je me sens vraiment comme chez moi dans cette ville, un vrai plaisir à chaque visite, le lieux le plus agréable que je connaisse, la capitale la plus chaleureuse et surtout la plus accueillante!