Hard day

de Kim Seong-hun

Lee Seon Gyoon, Jo Jin Woong, Shin Jung Keun,

3,5/5

 L’inspecteur Go passe une mauvaise journée. Une accusation de corruption est en train de lui tomber dessus, la police des polices menace d’ouvrir les tiroirs de son bureau alors qu’il est en route pour les funérailles de sa mère. En plein dilemme, il percute sur la route un homme et constate son décès. Pris de panique, il cache le cadavre dans son coffre. Sur la route, il apprend que les tiroirs ont été ouverts, et des tas de billets de banques découverts. Aux obsèques de sa mère, il apprend que les services de police sont en route pour fouiller sa voiture. Il décide alors de planquer le cadavre dans le cercueil de sa mère.

Premier film de l’année, j’ai longuement hésité entre Cold in july et Hard day. Finalement j’ai choisi le film coréen, de peur qu’il ne reste pas très longtemps à l’affiche. Hard day nous raconte les quelques journées difficiles que l’inspecteur va passer, entre l’enterrement de sa mère, l’enquête pour corruption qui pèse sur sa tête avec des preuves qui s’accumulent contre lui, et un accident de la circulation entrainant la mort d’un homme. Et tout ça ne suffit pas à son malheur, il est aussi la victime d’un maitre chanteur qui a tout vu de la scène et le harcèle.

Le film ne fait pas dans la subtilité, les acteurs en font parfois des tonnes, ça frôle parfois la comédie parodique ou caricaturale, mais passer les premières minutes où tout s’emballe, les choses se calment, les acteurs en font moins, et c’est peut être plus appréciable.

La scène de la chambre mortuaire dans laquelle le héros cache son cadavre dans le cercueil de sa mère est tendue, haletante et drôle à la fois, on suit l’inspecteur dans ses efforts, physique et psychologique, on se fatigue avec lui des rebondissements incessants qui l’embête dans sa démarche, et on est soulagé quand ça se termine! La seconde moitié du film change de ton, puisqu’un maitre chanteur fait son apparition. Le film est assez indéfinissable, entre comédie, film policier, suspense, thriller, tout se mêle, avec en décor de fond, la présentation d’une police corrompue à tout les étages, et une solidarité entre collègues pour se couvrir mutuellement.

Entre certaines scènes et rebondissement too much qui frôle la parodie et le n’importe quoi, et des scènes hilarante, Hard day reste un bon divertissement, qui nous change des grosses productions US sans intérêt.  Très bien pour se changer les idées et rire un peu, notamment un échange entre l’inspecteur Go et son chef, sur le but et l’objectif du policier de base, quand il s’engage dans la police, qui m’a bien fait rire.

 

Nouveaux challenges pour 2014

Nouvelle année nouveaux challenges, je me suis inscris au challenge printemps coréen organisé par coccinelle. C’est simple, il s’agit de parler de la Corée à travers des romans, des bd, des albums, des films, des voyages, tout est possible. J’y avais participé un tout petit peu l’année dernière, j’espère que je serais plus active cette année! J’en profiterais pour parler de deux réalisateurs coréens que j’adore tout particulièrement, et pour lire quelques romans coréens qui sont dans ma pal depuis un sacré long moment…

Voici les trois logos pour illustrer le challenge, selon que l’on se trouve au début, au milieu ou à la fin du challenge (du 31 janvier au 20 juin 2014).

https://i1.wp.com/img.over-blog-kiwi.com/0/55/16/25/20140126/ob_0d21a4_printempscoreen2014-1.jpghttps://i1.wp.com/img.over-blog-kiwi.com/0/55/16/25/20140126/ob_db7fda_printempscoreen2014-2.jpghttps://i2.wp.com/img.over-blog-kiwi.com/0/55/16/25/20140126/ob_704755_printempscoreen2014-3.jpg

Et en passant, j’ai découvert le challenge Miyazaki organiser par Fleur, impossible de ne pas m’y inscrire à celui là! j’ai quasiment vu tous les films proposés pour le challenge, j’ai vu tous les films de Miyazaki bien sur, et de son fils, mais j’ai encore quelques films des studios Ghibli que je n’ai pas vu et des courts métrages réalisé par Miyazaki. Sans compter que le challenge intègre les romans qui ont inspiré le maitre, cité lors d’une interview. J’ai retenu certains titres qui se trouvent dans ma pal, c’est l’occasion de les dépoussiérés et les lire!

Vous trouverez les liens menant à la liste des films sur le blog de fleur, ainsi que la liste des romans qui ont inspiré Miyazaki.