Dernières séances: After my death – Leto – Asterix et Obélix et le secret de la potion magique

After My Death : Affiche

de Kim UI Seok

Jeon Yeo Bin, Seo Young Hwa, Jeon So Nee

3,5/5

Le quotidien d’un lycée est perturbé par la disparition d’une élève. Tout porte à croire que cette dernière s’est suicidée en se jetant dans le fleuve du haut d’un pont. Les parents de la jeune disparue sont sous le choc, les professeurs interrogent les camarades de classe et la police essaye de retrouver un cadavre. Young Hee est la dernière camarade à avoir parler à la disparue. Les professeurs, la police, la mère de la victime et les autres élèves s’acharnent sur Young Hee, tous persuadés qu’elle est la responsable de son suicide.

After My Death : Photo

Je pensais en allant voir ce film, que l’histoire serait plus tournée policier. En fait After my death ne cache pas son jeu, c’est un film sur le mal être adolescent et le suicide. Young hee passe par des sentiments contradictoires, culpabilité, colère, dépit, tristesse. On découvre petit à petit le passé des deux adolescentes, les étapes qui les ont menés là où elles se trouvent, leurs mal être.

After My Death : Photo

After my death parle aussi de la société coréenne, la place des adolescents, la vision qu’en ont les adultes, la pression qu’ils exercent sur eux. Et puis le rôle de l’école, le proviseur entouré des professeurs, qui ne pensent pas une minute aux conséquences du drame que vivent les ado, aux effets que la disparition de l’une d’entre elles pourraient avoir sur les autres élèves. Seules les apparences comptent dans cette société, les apparences d’une école qui sait gérer ses élèves, les apparences de parents qui ont su gérer leur enfant, les apparences de la police qui a su faire la lumière sur cette affaire, même si cela doit passer par un camouflage de la vérité.

After My Death : Photo

La scène de la cérémonie d’adieu avec les élèves qui doivent venir uniquement pour tenir leur rôle auprès de la famille de la défunte, sous la supervision des professeurs comme une pièce de théâtre, est assez fascinante. On peut sentir la tension, la détresse, lors des rituels d’adieu exécuté par une sorte d’organisatrice. Tout est millimétré avec précision, chacun tient son rôle. La scène dans les toilettes est assez choquante. Un film parfaitement maitrisé, avec des acteurs impressionnants, sur un sujet difficile. C’est assez sombre et déprimant, à ne pas voir en cas de déprime passagère.

 

Leto : Affiche

de Kiril Serebrennikov

Teo Yoo, Roman Bilyk, Irina Starchenbaoum

3.5/5

Dans la Russie du début des années 80, on suit Mike Naoumenko, chanteur compositeur dans un groupe de rock underground qui se fait connaitre sur la scène d’un théâtre dédié aux groupes de rock. Lui et sa femme Natalia vivent la vie de bohème lorsqu’il rencontre Viktor, un jeune chanteur qui monte son groupe et qui aimerait beaucoup travailler avec Mike, qui est considéré comme un génie.

Leto : Photo Roman Bilyk, Teo Yoo

Leto : Photo Irina Starshenbaum, Roman Bilyk

Je ne connaissais pas du tout ni l’histoire ni ses personnages. Mike, Natalia et Viktor ont réellement exister et on connu un certains succès. On s’attache très vite aux personnages, la douce Natalia, le très doué et très zen Mike et le nerveux et très prometteur Viktor. J’ai aimé les suivre dans leurs discussions, leurs trajets, les voir écrire des paroles, les voir écouter les grands groupes et artistes de l’époque. Natalia et Mike forment un couple assez étrange, fusionnelle et en même temps très libre. La mise en scène est vraiment intéressante, le noir et blanc apporte plus de profondeur et de poésie que si le film avait été en couleur. Certaines séquences irréelles qui sont “chantés” sur des chansons phares de l’époque sont vraiment prenantes, notamment la scène qui se déroule dans le train ou celle qui se passe dans le bus ou dans l’appartement de Mike et Natalia. Un film qui se laisse voir et qui nous emporte dans une autre époque, nous racontant une histoire que je ne connaissais pas.

Astérix - Le Secret de la Potion Magique : Affiche

de Alexandre Astier et Louis Clichy

4/5

Alors que Panoramix part à la cueillette du gui pour faire des stocks de potion magique, il tombe d’un arbre et manque de se rompre le cou. Il n’a que le pied cassé mais Panoramix se rend compte du temps qui passe et se demande ce qu’il adviendra des irréductibles gaulois si il n’y a plus personne pour préparer la potion. Il décide alors de partir à la recherche d’un successeur parmi les jeunes druides de la Gaule. Sulfurix, ancien rivale de Panoramix entend parler de son projet et tente tout pour s’accaparer le secret de la potion qui rend invincible.

Astérix - Le Secret de la Potion Magique : Photo

Astérix - Le Secret de la Potion Magique : Photo

Personnellement je suis une grande fan des dessins animés d’Asterix et Obélix des années 80. Astérix et Cléopatre, Astérix et les gaulois, Astérix et les 12 travaux…Je n’étais pas du tout motiver pour aller voir une version moderne, en image de synthèse. Les dessins à l’ancienne me manquent, ils ont un certains charmes dans leurs imperfections qu’on ne retrouve plus. Mais comme c’est Alexandre Astier qui est au commande, je me laisse tenter et je n’ai pas regretter. Certes, avec Christian Clavier on est loin du grand Roger Carel. mais le reste m’a beaucoup plut. On sent ici le style et l’humour d’Astier, on retrouve beaucoup  l’humour de Kaamelott, les répliques, les dialogues, l’absurdité de certaines conversations. D’ailleurs, il y a quelques acteurs habitués de Kaamelott que l’on retrouvent dans le doublage des voix.

Astérix - Le Secret de la Potion Magique : Photo

On ne s’ennuie pas une seconde, il y a quelques références (notamment la trompette des romains qui reprend le thème du générique de Kaamelott), on retrouve César, les centurions, le village des irréductibles, les bonnes femmes des gaulois, la potion magique. Le méchant Sulfurix est un bon méchant, l’intrigue est bien menée. J’ai adoré la traversée du territoire pour aller à la rencontre des druides candidats. On rit beaucoup, on voit pas le temps passer, c’est très réussi.

 

Advertisements