La cantine de minuit (BD) et Midnight diner (série)

A Tokyo, dans le quartier animé de Shinjuku, un petit boui boui ouvre tous les jours de minuit à 7h du matin. Un comptoir, le patron qui cuisine juste derrière, et les clients qui vont et viennent. Chauffeurs de taxi, yakuza, hotesses de bar, stripteaseuses, insomniaques, acteurs, cadres aux heures sup, commerçants…Chacun à ses hauts et bas, ses histoires, ses rencontres, tous se passe à la cantine de minuit entre minuit et 7h.

La Cantine de Minuit » de Yarô Abe, miam ! – Grammartical
La Cantine de minuit" : quand l'ordinaire sort de l'ordinaire - ActuaBD

J’ai découvert cette BD il y a quelques années, j’ai lu les deux premiers tomes et j’ai adoré. J’avais déjà parlé ici du premier tome, j’ai fini le second et entamé le 3e. Le chef, derrière son comptoir, cuisine tous ce que souhaitent les clients à condition que le chef a les ingrédients sous la main. Les clients se succèdent au comptoir, mangent, boivent, se racontent leurs histoires au fil des soirées, des amitiés se créees, des histoires d’amour se font ou se défont, les rêves de certains se réalisent, d’autres ne s’illusionnent plus. La BD est souvent drôle, parfois attendrissante et emouvante. On s’attache aux personnages, qu’ils soient récurrents ou de passage. Chaque petit chapitre tourne autour d’un plat en particulier, des plats tout simples, des plats originaux selon les personnages qui passent commande. Il existe également un livre de recette tiré de la série de manga, que je me suis achetée!

La cantine de minuit -1- Volume 1

J’avais découvert l’existence de la série japonaise tirée de la BD, sur le blog Mille et un classiques. J’ai mis le temps mais dernièrement j’ai fini par regarder la série, et j’ai tout de suite accrochée. Netflix propose deux saisons de la série. 10 épisodes par saison, 25 minutes par épisodes, je peux vous dire que j’ai enchainé les deux saisons en une semaine, j’ai adoré, tout autant que la BD.

Chronique de la série "Midnight Diner: Tokyo Stories" - Asian Kitchen

Les acteurs sont tous excellents, tellement ressemblant à ce qu’on voit dans la BD, en particulier le chef qui interprète à la perfection ce rôle. L’atmosphère, l’ambiance qui se dégage de la série est plus légère que dans la BD et c’est encore plus appréciable. Beaucoup d’humour, beaucoup d’émotion aussi, j’ai adoré chaque épisode, à suivre les histoires personnelles des clients qui s’épanchent autour d’une bière et d’un plat japonais. On découvre plein de plats différents loin des petites choses qu’on a l’habitude de voir en europe. Les clients ont parfois des demandes orginales, ou excentriques mais le chef relève toujours le défis.

SUNDAY MORNING: La Minute serievore : Midnight diner / Tokyo stories
MIDNIGHT DINER - Kinotayo

On passe un très bon moment autour de ce comptoir dans ce cadre où le temps semble s’arrêté, dans une petite ruelle de Tokyo, on a tellement envie d’aller les rejoindre et de s’installer sur l’un des tabourets et manger un des plats préparé par le chef. A la fin de chaque épisode, une petite minute durant laquelle les personnages présents nous donne un conseil ou une astuce concernant la recette du plat du jour. Il y a un côté très apaisant à regarder les épisodes, et ce dès le générique que j’aime beaucoup. C’est drôle, attachant, sympathique et divertissant, une très bonne série!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s