Dernières séances: Le voyage du prince – A couteaux tirés – Star wars l’ascension de Skywalker

Le Voyage du Prince : Affiche

de Jean François Laguionie

4/5

Un vieux prince parti à l’aventure avec son armée, échoue sur un rivage inconnu, blessé. Il est recueilli par un jeune garçon Tom, qui le ramène chez ses parents, un couple de scientifiques réfugiés dans un ancien musée des sciences naturelles à l’abandon. Le prince comprend qu’il s’agit d’un peuple qui lui ai inconnu. Ici la technologie est différente de son pays, la langue également. Seul Tom comprend et communique avec le prince. Il découvre en compagnie de Tom les qualités et défauts de la société qu’il vient de découvrir. Mais les scientifiques ici ne croient pas à l’existence de peuples différents du leur.

Le Voyage du Prince : Photo

J’aime énormément le travail de Jean François Laguionie que j’avais découvert avec la sortie au cinéma du film l’ile de black mor. Le personnage du vieux prince était déjà présent dans le film Le château des singes, que je n’ai malheureusement pas vu.

Le Voyage du Prince : Photo

Laguionie critique notre société de consommation au travers des coutumes du peuple que le prince vient de découvrir et qu’il apprend à connaitre. La société de sur-consommation, la peur de l’autre et de l’inconnu, le rejet de la différence, sont les thèmes qui ressortent. Beaucoup de choses sont abordés pour être laissées en suspens, comme l’absurdité du quotidien du peuple de Tom, du pourquoi le prince semblait être sur le point d’entrée en guerre avant de sombrer dans la mer et d’échouer sur des rivages inconnus; que devient Tom à la fin du film, où va le prince sur sa machine volante, et que deviennent les parents adoptifs de Tom, restés pour combattre la forêt qui tente d’étouffer la ville?

Le Voyage du Prince : Photo

C’est très beau, très poétique, pas ennuyant, l’animation et le visuel sont vraiment beaux, il y a une vraie douceur dans les personnages, dans les décors, dans les émotions. J’ai adoré suivre le prince à la découverte du monde de Tom, comme un enfant curieux, j’ai beaucoup aimé leur relation presque filiale, les discours sages du prince, et puis la découverte du peuple de la canopée. Le voyage du prince c’est aussi un film sur la quête d’aventure, sur la quête de la vie et de ses rêves selon les caractères de chacun. Si Tom a l’air de se contenter de la vie douce et sans but du peuple de la canopée, le prince lui s’ennuie vite et ne peut s’empêcher de repartir à l’aventure. Un très jolie film plein de poésie et de douceur.

À couteaux tirés : Affiche

de Rian Johnson

Daniel Craig, Jamie Lee Curtis, Chris Evans, Ana de Armas, Micheal Shannon, Don Johnson, Tony Colette, Christopher Plummer

3.5/5

Harlan Thrombey est probablement le plus grand auteur de romans policiers de son temps. Richissime, il est entouré de ses deux enfants, leurs conjoints, ses petits enfants. Toute la famille se retrouve dans la grande demeure perdue au milieu de nulle part pour fêter les 85 ans. La gouvernante et l’infirmière particulière de Harlan sont également présents. Le lendemain matin, le vieil homme est retrouvé mort avec la gorge tranchée. Malgré les apparences, la police conclut à un suicide. Cependant la police reprend les interrogatoires sur la demande d’un célèbre détective privé, Benoit Blanc, qui a été engagé par une personne anonyme qui le somme de prouver qu’il s’agit en fait d’un meurtre.

À couteaux tirés : Photo Ana de Armas, Chris Evans, Don Johnson, Jaeden Martell, Jamie Lee Curtis

Un vieux manoir perdu dans la campagne, un vieil homme richissime entouré de toute une troupe familiale qui vit à ses crochets, un meurtre, un détective privé, on se croirait presque dans un bon vieux agatha christie.

À couteaux tirés : Photo Daniel Craig, Lakeith Stanfield, Noah Segan

Beaucoup de rebondissements, de révélation, on croit tout comprendre du mystère au bout de 40 minutes mais heureusement ce n’est qu’une fausse route. Une rimbambelle de stars pour jouer les différents membres de la famille du mort, chacun ayant une raison de tuer le patriarche.

À couteaux tirés : Photo Ana de Armas, Daniel Craig

Beaucoup d’humour, de suspense, un très bon divertissement, je n’en dis pas plus pour ne pas en dire trop!

Star Wars: L'Ascension de Skywalker : Affiche

de JJ Abrams

Daisy Riley, Adam Driver, Oscar Isaacs, John Boyega

3/5

On retrouve Rey en plein entrainement avec la princesse Leia, pour devenir un vrai Jedi, tandis que Poe et Finn partent en mission pour récupérer des informations vitales concernant le premier ordre. Il semblerait qu’un vieil ennemi des jedi soit de retour et sur le point de devenir le maitre de l’univers si personne ne l’arrête. Quant à Kylo Ren il semble de plus en plus obsédé par Rey qu’il souhaite rallié à sa cause.

Star Wars: L'Ascension de Skywalker : Photo Daisy Ridley

La nouvelle trilogie star wars a toujours divisé les fans. En ce qui me concerne, j’avais beaucoup aimé le premier film bien qu’il ne soit pas sans défaut, et beaucoup moins le deuxième, qui comporte trop de scènes inutiles. Les deux premiers films n’avaient pas fait dans l’originalité surtout avec cette manie de copier coller les 4e et 5e épisodes pour construire les épisodes 7 et 8.

Star Wars: L'Ascension de Skywalker : Photo Adam Driver, Daisy Ridley

Pour ce dernier volet, l’ascension de skywalker gomme un peu les défauts des premiers films, et prend un peu le large avec la manie de copier coller les films épisodes 4, 5 et 6. Ce 9e épisode reste un bon divertissement, il conclu correctement les histoires entamées dans les deux premiers volets. On tente l’humour (bien que je n’ai pas vraiment souri), l’action tout le temps sans en faire des tonnes.

Star Wars: L'Ascension de Skywalker : Photo Adam Driver, Daisy Ridley

Au final, je me rends compte que la chose la plus réussie dans cette trilogie et en particulier dans ce dernier film, c’est Rey et Kilo Ren. J’ai beaucoup aimé ces deux personnages, en particulier Rey, j’ai beaucoup aimé leur relation mystique, leur lien profond auquel ils ne peuvent échapper. Ces deux personnages sont charismatiques, intéressants, bien développés. Mais ce qui est dommage c’est que ça s’arrête là. Les autres personnages du film sont inintéressants, on ne s’y attache pas, ils ne sont pas assez bien développés. Le personnage de Finn était prometteur dans le premier film mais déçoit par la suite, ne jouant que de faire valoir. Poe n’est pas plus convaincant, et je ne parle même pas des autres personnages plus secondaires…

Star Wars: L'Ascension de Skywalker : Photo Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac

Star Wars: L'Ascension de Skywalker : Photo Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac

J’ai préféré cet épisode au 2e, un peu trop fourre tout et bordélique, mais maintenant que j’ai pu voir la trilogie dans son ensemble, je suis tout de même déçu de voir le peu de risque pris. Sur le plan scénario, c’est souvent la facilité, on calque beaucoup sur la trilogie d’origine sans beaucoup s’en démarquer. Mais ça reste un bon divertissement, et le duo Kylo Ren/Rey compense le reste.

 

2 thoughts on “Dernières séances: Le voyage du prince – A couteaux tirés – Star wars l’ascension de Skywalker

  1. JE n’avais même pas regardé le synopsis d’A couteaux tirés mais après lecture de ton billet, je pourrais bien aller le voir ! Quant à Star war, je n’ai vu que le 7, j’ai laissé cette sériée qui me déçoit beaucoup…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s