Dernière lecture: Broadway limited Un shim sham avec Fred Astaire

Broadway limited un shim sham avec fred astaire

de Malika Ferdjoukh

4,5/5

Après le premier tome, Broadway limited un diner avec Cary Grant, on retrouve la belle brochette de personnages qui navigue dans le New York de la fin des années 40. On retrouve la pension Giboulée, sa propriétaire excentrique, Charity, Chic, Manhattan, Page, Hadley, leurs ambitions et leurs rêves. Tous essayent de percer, de trouver sa place, de réaliser ses espoirs, Page commence des cours de théatre prestigieux, Hadley enchaine les petits boulots en gardant l’espoir de retrouver l’amour de sa vie, Chic enchaine les défilés de mode, Manhattan laisse tomber ses ambitions professionnelles pour mieux se rapprocher de ce père qui les a abandonné elle et sa mère, Jocelyn file le parfait amour avec Dido mais découvre certains aspects de l’amérique qu’il n’avait pas soupçonné. Enfin Charity se laisse charmer jusqu’au sommet des plus hauts building new yorkais sans voir la chute venir…

J’adore les romans de Malika Ferdjoukh, j’en ai lu beaucoup et aucun ne m’a déçu. Mon préféré reste la série des Quatre sœurs, mais j’ai aussi beaucoup aimé Sombres citrouilles, Faux numéro ou encore Chaque soir à 11h.

J’avais déjà beaucoup aimé le premier tome de Broadway Limited dans lequel on faisait connaissance avec les très nombreux personnages, la vie dans le New York des années 40, les boites, les clubs de jazz, les restaurants, les théâtres, les cinémas, le métro, les taxis, les rendez vous, les jobs, les auditions…Malgré un très grand nombre de personnage, chacun y trouve sa place, ils sont tous parfaitement travaillés, le détail de leurs vies, de leurs passés, les rendent très crédibles et leurs défauts les rendent très attachants. Dans ce second tome, on continue de suivre la pauvre Hadley qui rêve de retrouver l’homme de sa vie qu’elle a perdu de vue à cause d’un malentendu, Chic qui court d’un défilé à l’autre pour pouvoir se faire quelques sous, Page qui commence à apprendre le métier d’actrice dans un cour prestigieux, ou encore Manhattan qui vient de retrouver son père. Chacune a ses blessures, des attentes, des espoirs, des rêves.

On retrouve l’humour de l’auteur, les répliques et les dialogues intelligents et percutants, on retrouve l’écriture fluide, pleine d’idée, avec son lots de références. On croisera Grace Kelly qui n’est pas encore connue, Ann Bancroft, Billy Holiday, Woody Allen, Marlon Brando ou encore Fred Astaire. Dans ce second tome les choses deviennent plus sombres notamment avec la chasse aux sorcières auprès des artistes soupçonnés de communisme. Dénonciations anonymes, carrières détruites pour se venger, le patriotisme à l’excès et les États Unis qui frôle la dictature…la liberté américaine n’est qu’une façade et le personnage de Jocelyn, français exilé, commence doucement à le comprendre avec sa copine Dido qui milite pour la fin du Maccarthisme, ou encore lorsqu’il découvre qu’en Amérique, les couples mixtes sont interdits et que le racisme est très présent.

On apprend beaucoup de choses sur la vie des personnages qu’on a appris à aimer dans le précédent tome et j’étais très contente de découvrir un peu le passé de la propriétaire de la pension Giboulée. J’ai hâte de lire la suite des aventures de Chic, Manhattan, Hadley, Page, Jocelyn, Dido… Merci à Malika Ferdjoukh et vivement le tome 3.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s