13 reasons why

Affiche

Liberty height est un lycée américain ordinaire. Il y a les sportifs, les geeks, les nerds, les pompom girls, et la grande majorité qui ne sont rien en particulier. Un lycée ordinaire avec des élèves qui sont parfois très cruels entre eux et des adultes qui préfèrent regarder ailleurs. La routine est chamboulée lorsque Hannah, 17 ans, se suicide sans laisser de mot. Pourquoi en est elle arrivée à une telle extrémité? alors que les élèves essayent de reprendre leurs vies, Clay, un ami proche d’Hannah, reçoit une boite contenant plusieurs cassettes sur lesquelles Hannah a enregistré une sorte de témoignage testament. Elle raconte comment sa vie lui a peu à peu échappée, comment les choses négatives se sont accumulées. Elle dénonce sur chacune des cassettes les personnes qui ont contribué plus ou moins fortement à son suicide…

Photo Katherine Langford

Je connaissais le roman bien que je ne l’ai pas lu et je ne comptais pas du tout voir cette série. C’est en voyant la pub pour le lancement de la saison 2 que j’ai lancé le premier épisode sans savoir vraiment pourquoi. Cette série ne m’a jamais attiré et je n’ai jamais rien lu dessus. Et pourtant, dès les premières minutes on est comme happé par l’histoire, hypnotisé par la voix d’Hannah. Au bout de quelques minutes seulement on est pris au piège, on s’attache à Hannah, à Clay et on veut savoir ce qui a pu pousser cette belle jeune fille d’à peine 17 ans à se donner la mort.

Photo Dylan Minnette, Katherine Langford

Chaque épisode correspond à une face d’une cassette, dans laquelle Hannah va raconter les agissements d’une personne en particulier, d’un camarade de classe, d’une amie ou d’une connaissance, qui ont tous contribué à la mort d’Hannah. Une rumeur, une main au fesse, une agression sexuelle, des trahisons, des amitiés qui se terminent pour des bêtises. Durant des mois, Hannah va subir épreuve après épreuve. Elle aura de bons moments, tentera de refaire confiance aux gens, essaiera d’y croire et d’être positive, mais rien n’y fait. Hannah n’est pourtant pas le souffre douleur du lycée. Au travers des diverses histoires secondaires que l’on suit dans les épisodes, on devine que chaque personnage a son lot de soucis, d’inquiétudes, d’humiliation, de problème.

Photo Dylan Minnette

Mais Hannah n’aura pas la chance de pouvoir remonter à la surface pour reprendre du souffle entre deux coups durs. Les agissements de son entourage, conscient ou inconscient, parfois anodins, parfois d’une extrême violence, auront pour effet de tuer la confiance qu’Hannah a en elle, puis la confiance dans les autres. Viendra la déprime, l’isolement, la solitude, le doute. Mais tout ça ne suffira pas pour anéantir la pauvre Hannah. C’est dans un moment de grande fragilité et d’isolement qu’Hannah recevra le coup ultime, le plus violent de tous, qui finira par l’achever.

Photo Brandon Larracuente, Dylan Minnette

Attention, 13 reasons why n’est pas une série à mettre entre toute les mains je trouve. Elle a beau raconter le quotidien d’ado, la série est très dure. On devient vite accroc, on veut savoir, mais au bout d’une petite moitié d’épisodes, on se rend compte aussi que l’atmosphère est sombre, pesante, c’est souvent déprimant et dure. Outre les choses difficiles qui arrivent à Hannah et à d’autres élèves, ce sont les sentiments et émotions des personnages qui sont parfois déprimants et pesants. D’autant qu’il est difficile de ne pas continuer les épisodes une fois commencé.

Affiche

C’est aussi une série qui montre cruement les choses parfois, notamment des scènes de viol qui peuvent être choquantes, ou encore la scène du suicide qui est très dure et qui est loin de ce que l’on peut voir dans les films ou séries en général. Il est difficile de se remettre de cette série je trouve, et de passer à autre chose. Par contre voir la saison 2 ne m’intéresse pas car la saison 1 se suffit à elle même et je ne vois pas trop l’intérêt de faire une seconde saison si ce n’est de tirer sur la corde du succès et d’en rajouter inutilement.

Advertisements

4 thoughts on “13 reasons why

  1. génial ! J’ai du mal à trouver des articles sur les séries pour faire mes choix. Ma petite soeur qui a aussi netflix regarde cette série-là. Je lui demanderai aussi ce qu’elle en pense. En voyant juste le résumé, ça ne me donnait pas envie ( le monde des ado ne m’attire pas pariculièrement). Je ne savais pas que c’était adapté d’un livre. Ta critique m’a donné envie de la voir ( en ce moment, je regarde HER sur Netflix et je viens de terminer l’aventure lego). Dès que j’ai fini avec mes séries en cours, je regarderai cette série. PS il y a Luther qui est excellente série BBC, en tout cas, j’ai accroché ! Ah et il y a aussi Erased et Psychokenesis !!!

  2. j’ai tellement de série entamée et pas encore fini! 13 reasons why ça parle d’ado mais c’est une série pour adultes, c’est un peu dure dans le sens où c’est assez déprimant finalement!

  3. C’est une série qui m’a beaucoup plu mais comme toi, je m’arrête à la première saison. Ma fille continue.

    • j’ai été voir par curiosité quelques morceaux mais il me semble que la saison 2 est surtout consacrée aux scènes de tribunaux et j’ai l’impression que ça devient trop exagérer sur les rebondissements, donc je n’irais pas plus loin !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s