Dernière séance: Le grand jeu

Le Grand jeu : Affiche

de Aaron Sorkin

Jessica Chastain, Idris Elba, Kevin Costner, Chris O’Dowd

3.5/5

Molly Bloom est une battante et une gagnante. Elle a été élevée par un père exigeant, intransigeant, qui voulait faire d’elle la championne olympique de ski à bosse. Mais une grave chute met fin à sa carrière. Elle décide de prendre une année sabbatique avant de commencer ses études de droit afin de devenir avocate.  Pour gagner sa vie, Molly est repérée et embauchée par un joueur de poker invétéré qui organise des parties privées de poker qui réunit des grosses célébrités hollywoodiennes. Molly gagne beaucoup d’argent en pourboire et apprend beaucoup sur ce monde rien qu’en ouvrant les yeux et les oreilles. Un jour, son boss l’a renvoi et elle décide alors de voler de ses propres ailes en organisant ses propres parties.

Le Grand jeu : Photo Idris Elba, Jessica Chastain

Je suis une fan inconditionnelle de Jessica Chastain, j’adore son jeu, j’adore ses films, et j’adore son état d’esprit et ses déclarations. Bref je suis fan. Après l’excellent Miss Sloane l’année dernière, elle continue sur sa lancée en jouant encore une femme forte dans Le grand jeu. Il faut dire que c’est son truc les femmes fortes avec Zero dark thirsty, Interstellar, A most violent year, Miss Sloane…

Le Grand jeu : Photo Jessica Chastain

Dans Le grand jeu, tirée d’une histoire vraie, elle interprète Molly Bloom, une jeune femme déterminée, forte, qui ne se décourage pas, qui ne se laisse pas intimidée. Ici elle part de rien, apprend beaucoup, monte ses propres parties de poker; c’est un mélange de boulot, de courage, de culot. J’ai beaucoup aimé le personnage de Molly, une bosseuse, intelligente, qui ose, qui prend des risques. L’histoire est prenante, intéressante, même si le langage un peu trop pro qui tourne autour du poker ne m’a pas des masses parlé. Il y a certains moments tendus et l’humour est souvent présent.

Le Grand jeu : Photo Jessica Chastain

Ce qui m’a moins plut, c’est la mise en scène. Aaron Sorkin est connu pour être un scénariste de talent avec Des hommes d’influences, Social network, La guerre selon Charlie Wilson et surtout la série télé politique A la maison blanche. Mais si il est un scénariste de talent, je n’ai pas trouvé que ce soit le cas en tant que réalisateur. La mise en scène est au mieux classique, au pire un peu ringarde. En regardant certaines scène ou certains plans, je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir  presque l’impression de regarder un de ces téléfilms qui passe les après midi. Certaines choses auraient pu être mieux traitées. Certaines choses sont abordées sans subtilité,  amenées avec de gros sabots pour être sur que le spectateur ne passe pas à côté et c’est parfois lourdingue et manque de finesse.

Une histoire intéressante avec une Jessica Chastain à la hauteur de son talent même si je l’a préfère dans Miss Sloane ou A most violent year. Une meilleure réalisation aurait permis de donner une autre dimension à ce film.

 

2 thoughts on “Dernière séance: Le grand jeu

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s