10 things I hate about you – La reine des neiges – Le temps d’un week end – About time – Z – les diaboliques – Maigret tend un piège – Sirenes

Voici quelques films que j’ai vu ces derniers mois en dehors du cinéma. Il y en a pour tous les gouts, des films de tous les pays, toutes les époques.

Afficher l'image d'origine

10 things I hate about you de Gil Junger, Heath Ledger, Julia Stiles, Larrisa Oleynik, Allison Janney, Joseph Gordon Levitt. L’un des premiers films de Heath Ledger dans lequel on retrouve Julia Stiles. Le film date de 1999  et transpose Beaucoup de bruit pour rien de Shakespeare dans un lycée américain de 1999. Julia Stiles et Heath Ledger forment un duo très attachant, il y a pas mal d’humour. J’ai adoré voir Allison Janey dans le rôle d’une conseillère d’éducation un peu loufoque, c’est dommage qu’on ne l’a voit qu’au début du film, son personnage avait du potentiel. Reste un film léger, sympathique, drôle, et le couple Ledger/Stiles est très mignon, le genre de film qui fait du bien et qui détend.

Afficher l'image d'origine

La reine des neiges, de Disney. Je n’étais pas allée le voir au cinéma faute de motivation, à force d’entendre que le film était bourré de chansons longues et interminables. J’ai finalement bien aimé la reine des neiges, je ne m’y attendais pas! Les chansons sont, il est vrai, très présentes, mais au finale, elles restent plutôt bien réparties, parfois courtes, et surtout elles ne sont pas énervantes ou gnangnan comme c’est souvent le cas. C’est visuellement très réussi, ce monde couvert de glace et de neige, et Elsa est un personnage féminin fort et déterminée, tout comme sa sœur Hannah, même si elle se rapproche plus du modèle héroïne Disney que ne l’est Elsa, qui sort des sentiers battus. Je préfère de loin le titre originale, Frozen, qui correspond bien mieux au sujet du film, plutôt que La reine des neiges qui trompe un peu le spectateur. Ici les héroïnes Disney ne sont pas en quête de l’amour et point de prince charmant pour sauver les deux princesses, c’est surtout un film sur l’amour entre deux sœurs, le sens du sacrifice et le besoin d’être soi même pour vivre en paix. Un jolie film et même si les parents du monde entier maudissent la chanson, j’avoue que j’aime bien Let it go!

Afficher l'image d'origine

Le temps d’un week end de Martin Brest, Al Pacino, Chris O’Donnell. Vu sur Arte, je n’avais jamais eu l’occasion de voir ce film avec Al Pacino, qui lui a permis de remporter l’oscar du meilleur acteur en 1992. C’est un film touchant, qui vaut surtout pour le personnage du lieutenant Slade, aveugle, aigrie, très en colère, qui reste un personnage sans concession, sans compromis ce qui lui vaut d’être assez isolé. J’ai adoré son personnage, sa manière de vivre sa vie à fond durant son séjour à New York, j’ai aussi beaucoup aimé le jeune Charlie, en proie à un dilemme, qui va apprendre beaucoup de chose durant le week end en compagnie du lieutenant, un véritable voyage d’apprentissage. Le film a un coté Le cercle des poètes disparus. A  noter Philip Seymour Hoffman dans un second rôle, bien jeune!

Afficher l'image d'origine

Les diaboliques de Henri Georges Clouzot. Simone Signoret, Paul Meurisse, Véro Clouzot, Charles Vanel. L’histoire d’une épouse bafouée Véra, propriétaire d’un pensionnat pour garçon, dirigé par son mari, un tyran qui la trompe ouvertement avec une des institutrices, Nicole. Pour autant, les deux femmes deviennent amies, toutes deux victimes de la tyrannie du même homme et quand Nicole demande à Véra de l’aider à tuer le mari, elle accepte. J’ai adoré ce classique que je n’avais jamais vu! Simone Signoret en femme de sang froid, Vera Clouzot en épouse cardiaque, Paul Meurisse en mari tyran et Charles Vanel dans le rôle d’un vieux commissaire qui comprendra tout. Je ne dirais pas grand chose de l’intrigue, mais le film a son lot de rebondissement, de surprise et de révélation, la réalisation est juste parfaite, magnifique noir et blanc, et certaines scènes sont tendues comme c’est pas permis, notamment la scène de la piscine, ou la scène finale dans le pensionnat. Excellent!

Afficher l'image d'origine

Sirènes de John Duigan. Tara Fitzgerald, Hugh Grant, Sam Neil, Portia de Rossi, Elle MacPherson. Dans les années 30, un couple anglais débarque en Australie. Le mari pasteur, doit s’établir dans la région, mais avant de prendre possession de sa paroisse, il s’arrête avec sa femme dans la propriété d’un artiste connu. Sa mission est de le convaincre de ne pas exposer sa dernière toile, où l’on voit une femme nue crucifiée. Alors que le jeune prêtre essaye de convaincre par la discussion le peintre, sa femme fait la connaissance de la femme du peintre et de ses belles filles, de jeunes femmes légères et libérées, qui ne s’embêtent pas des convenances et du qu’en dira t-on. Elle s’ouvre alors peu à peu à cette liberté de ton qui règne dans la propriété. Je ne connaissais pas ce film, c’est une amie qui est tombée dessus dans un magasin d’occasion et qui a titillé sa curiosité. Ce film est sortie juste avant 4 mariages et un enterrement, et l’affiche du dvd est mensongère au possible, vu que on y voit uniquement Hugh Grant et Elle MacPherson qui nous laissent penser à une romance entre les deux personnages, alors que  l’héroïne du film c’est Tara Fitzgerald (Les virtuoses). Le film se laisse voir tranquillement, Tara Fitzgerald découvre la sensualité, le fantasme, se découvre elle même, et son passage dans cette famille originale d’Australie va lui permettre de faire évoluer son couple dans d’autre sphère. Un certain charme ressort du film qui n’est pas indispensable, à voir pour la talentueuse Tara Fitzgerald.

Afficher l'image d'origine

About time de Richard Curtis. Rachel McAdams, Billy Nighy, Domnhall Gleeson. Un film anglais gentillet, sympathique, l’occasion de voir la jolie Rachel McAdams, mais surtout l’occasion de voir Billy Nighy que j’adore et qui joue le père de Tim. C’est le personnage qui m’a le plus touché dans le film. Jolie histoire d’amour sans pour autant tomber dans le romantisme niais, je dois tout de même avouer que le film est très lisse, dans le sens qu’il ne se passe pas énormément de chose, c’est un peu vide de ce coté là, de trop nombreuses scènes sans intérêt, les rebondissements sont rares, et reste toujours raisonnables, du coup on se laisse bercer sans jamais être emporté.

Afficher l'image d'origine

 Z de Costa Gavras. Yves Montand, Jean Louis Trintignant, Charles Denner, Julien Guiomar. L’histoire d’un homme qui se lance dans la politique afin de se faire élire et d’instaurer une vraie démocratie, dans un pays où les militaires et les dictateurs règnent en maitre. Un film culte, un film important dans la filmographie de Costa Gavras que je n’avais pourtant jamais vu. Il a obtenu à l’époque, l’oscar du meilleur film étranger. Le film est passionnant du début à la fin, surtout l’enquête que mène le juge, joué par Trintignant. Le film assez cynique sur sa fin, m’a rappeler un peu I comme Icare, que j’ai préféré à Z. Je n’en dis pas plus sur l’histoire, pour ne pas gâcher le plaisir.

Afficher l'image d'origine

Maigret tend un piège de Jean Delannoy . Jean Gabin, Annie Girardot, Jean Desailly. Je n’ai jamais été fan du personnage de Maigret, mais là c’est Jean Gabin qui joue le rôle. C’est la chaine D8 qui a passer les trois films interprétés par Jean Gabin cet été, et sur les trois je n’ai vu que celui là. J’ai adoré suivre l’enquête, des femmes qui se font assassinées dans les rues de Paris, la nuit, par un inconnu qui envoi des lettres provocatrices à Maigret. L’enquête est intéressante, on peut y voir Lino Ventura dans un petit rôle, on peut y voir Annie Girardot très jeune et très jolie, des femmes policières qui n’ont pas froid aux yeux, et un Maigret qui joue les commissaires tenaces, intelligent, et patient. Les dialogues sont très réussis, signé Michel Audiard bien sur, un vrai bijoux!

 

Advertisements

2 thoughts on “10 things I hate about you – La reine des neiges – Le temps d’un week end – About time – Z – les diaboliques – Maigret tend un piège – Sirenes

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s