Editors au trianon – Archive au zénith

L’automne c’est une saison chargée en concerts sur Paris, je devais également voir U2 à Bercy samedi soir et les Foo fighters le lundi soir à Bercy, mais au vue des évènements tragiques et choquants sur Paris, et notamment au Bataclan (salle dans laquelle je me suis rendue à plusieurs reprises), tous les concerts sont annulés, de toute façon il est clair que je n’aurais pas eu le cœur à assister à un concert quel qu’il soit, le cœur n’y est pas…

Comme chaque année, l’automne c’est aussi le retour des tournées et des concerts, pour mon plus grand plaisir. Le mois d’octobre a été bien chargé donc avec pour commencer Editors au trianon.

Editors est un groupe que je suis depuis 2010 après les avoir vu en première partie d’un autre concert. J’avais tout de suite accrochée et je n’ai pas mis longtemps avant d’aller écouter tous leurs albums. Le trianon c’est une salle de concert très petite, comme je les aime, avec un beau décor, qui se situe sur le boulevard Barbes Rochechouart. Pour le coup, c’est vraiment l’une des plus jolies petites salles de concert sur Paris.

ed9  ed6

ed8

J’arrive doucement vers 18h, il y a déjà un peu de monde qui fait le queue, et à 18h45, les portes s’ouvrent et je prends place au 3e rang au centre, donc pas mal placée pour quelqu’un qui arrive à 18h. La première partie est assurée par un groupe écossais, Twilight sad. Déjà, je ne suis plus objective quand ils se présentent comme étant originaire d’Écosse, un de mes endroits préférés! C’est en fait un très bon groupe que je découvre ce soir là, j’ai beaucoup aimé, je retiens le nom s’ils repassent par paris, je serais contente de les revoir en concert.

ed12 ed11 ed5

En ce qui concerne le groupe de la soirée, Editors c’est toujours aussi impeccable. Je n’ai pas souvent l’occasion de les voir sur scène, et j’étais très très contente de les voir de nouveaux, de revoir le jeu de scène du chanteur Tom, son enthousiasme, et d’entendre les nouveaux titres de leur dernier album que j’adore, en particulier No Harm, Life is a fear, Marching orders, ou encore All the kings. Et puis bien sur entendre d’anciens titres comme Sugar, Papillon, Desire, Eat raw…1H30 d’excellent concert, si ce n’est que cette fois ci Tom n’a pas escaladé son piano comme il le fait souvent en concert, peut être que c’est l’âge! Editors reste l’un de mes groupes favoris, j’avais très envie de me prendre une place pour les voir trois jours plus tard à Bruxelles, mais j’avais déjà quelque chose de prévu, le double concert d’Archive au zénith, dont les places sont dans mon tiroir depuis un an!

ed4 ed3 ed2 ed1

Donc, à peine le temps de se remettre de mes émotions du mercredi soir, vendredi je me rend devant le zénith vers 17h30, une petite heure avant l’ouverture des portes. Il n’y a pas foule, le vendredi soir les gens viennent plus tard, boulot oblige. Une amie me rejoint 15 minutes avant l’ouverture puis on entre sans se presser, pour se retrouver au second rang derrière la barrière, très bien placées donc, devant deux jeunes filles plus petites que nous, donc vu bien dégagée. Archive c’est plus un collectif qu’un groupe, certains musiciens disparait, d’autre font leur apparition, selon les ans. Celui qui chante change en fonction des titres. Avec Archive, ce qui est bien, c’est que leurs chansons sont toutes géniales, y’a rien à jeter dans leurs albums même si j’ai mes chouchous. Ils joueront donc certains de leurs gros titres, comme la cultissime Fuck You, Dangervisit, Conflict, Violently, You make me feel, Bullets, bien sur des titres de leurs derniers albums, et en final, la version longue de Lights, magique!

arc11 arc10 arc9 arc8

Le public est calme, ce ne sera pas autant le cas le lendemain soir. Samedi je me rends devant le zénith vers 18h, cette fois ci, c’est moi qui rejoint ma copine déjà sur place. Pareil que la veille, on entre tranquillement pour se retrouver au second rang, quasiment au même endroit que la veille. Autour de nous on reconnait quasiment les même visages que la veille, tous fans à fonds d’Archive.

arch6 arc4

La setlist sera la même, sauf que ce soir là, le zénith est archi comble, le public est en transe, dans la fosse ça bouge énormément plus que la veille et le groupe est lui aussi plus enthousiaste et plus excité que le vendredi soir, c’est donc encore une excellente soirée! Seul bémol, deux cons bourrés qui tentent de nous passer devant mais c’est sans compter la copine avec qui je suis, qui les attrapent par les épaules et les sort manu militari! Ils finirons par s’en aller au bout de trois titres, trop bourrés et trop bavard…Avec Archive, c’est toujours la perfection musicale, un groupe étonnamment peu connus du grand public (ils ont quand même rempli deux fois le zénith de Paris en deux jours), et surtout quasiment inconnus dans leur propre pays, c’est étrange, hâte de les revoir!

arc3arc7arc1

Advertisements

2 thoughts on “Editors au trianon – Archive au zénith

  1. Je crois que j’ai eu l’occasion de te le dire plein de fois ici, je suis fana d’Archive moi aussi depuis de nombreuses années. J’ai plein de souvenirs de concert géniaux avec eux ! Je n’ai pas vu leur dernière tournée mais j’aime beaucoup le dernier album 🙂

    • Oui ! Ah Archive c’est juste magique, y’a rien à jeter dans leurs albums! c’est la 3e et 4e fois que je les voyais en concert, c’était géniale! j’aime aussi beaucoup leur dernier album

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s