Main Square festival à Arras

Avec la sortie récente de leur nouvel album, Muse à enchainé tout de suite avec de nombreux festivals. Ils ont ainsi changés leurs habitudes qui consistent à une sortie de l’album en septembre, petite salle parisienne pour la promo, suivie d’une tournée en automne en Europe, avant de partir pour l’Asie et l’Amérique. Cette fois ci, ils commencent par une mini tournée en Europe du nord, puis les festivals européen, pas de promo dans une petite salle parisienne, et pas de tournée européenne en automne, saison qui sera consacrée à l’Asie et à l’Amérique du sud.

musearras1

Alors comme ça fait deux ans que je ne les ai pas vu, que c’est mon groupe préféré, et que leur tournée européenne n’est toujours pas annoncé (janvier prochain??), j’ai décidé de prendre ma place pour Main square, à Arras. J’étais déjà allée une fois assister à ce festival, pour voir entre autre Elbow, Arcade fire et Coldplay. Cette fois ci c’est uniquement pour mon groupe chouchou Muse.

musearras4

Vue la chaleur sur Paris ces derniers jours, qui fut insupportable (surtout les nuits), j’étais contente de monter dans le nord. Après deux heures de route à quatre, on se gare dans l’un des nombreux parkings gratuits et on prend la navette, elle aussi gratuite pour nous ramener juste devant l’entrée du festival. Main square est très bien organisé, bien mieux que la fête de l’huma ou rock en seine. Après une pause dans le grand parc en face du festival sur lequel souffle une brise fraiche bienvenue après la canicule parisienne, on entre dans la citadelle d’Arras vers 18h30, on se trouve un coin tranquille à l’ombre, et à 20h, on prend place devant la Main stage.

musearras5

Bien sur, on est samedi, Muse est en tête d’affiche, la journée est complète, il y a donc un monde de fou. On patiente avec Skip the use, toujours aussi énergique, sympathique, entrainant, joyeux, mais dont les petits trucs du chanteur n’ont pas changé en trois ans de tournée.

A 21h45 Muse entre en scène et à l’heure, ce qui est assez rare pour le souligner! Le soleil est quasi couché, il fait beau et une brise légère nous rafraichié, ce qui n’est pas rien quand on se trouve au beau milieu de la foule, avec la chaleur humaine qui vous entoure.

musearras3

Le concert est dans la moyenne. Je vais être impartiale, ce n’est pas mon concert de Muse préféré. J’ai adoré les voir entrer sur scène après deux ans sans les voir une seule fois, ça fait un bien fou! Contente de revoir Matt, Chris et Dom, contente d’entendre en live mes préférées de leur nouvel album, The Handler et Reapers. Mais la setlist ne propose aucune surprise, aucune originalité, exception fait de Apocalypse please, que je n’avais jamais entendu en live, et ça fait énormément plaisir!

musearras11 musearras77

musearras2

Mais le reste de la setlist ne propose aucun autre titre qui sort de leurs habitudes. Contrairement aux setlists des festivals de Werchter en Belgique, ou du concert quelques jours plus tôt à Cologne, nous n’avons pas le droit au cultissime Citizen erased, Fury, ou aux rares Micro cuts, ou Uno. Des titres que j’aurais adoré entendre. A main square, Muse s’est donc contenté du minimum syndicale, ce qui, pour un fan de Muse, est assez frustrant.

musearras7

musearras10

Mais je n’ai pas non plus boudé mon plaisir, confettis, lumière, mise en scène, tout y est, et rien que pour The handler, Reapers, Apocalypse please et surtout ma chouchou Stockholm syndrome sur laquelle je me déchaine à chaque concert, ça valait le coup de faire le déplacement, surtout que j’étais en excellente compagnie! Ce fut une belle soirée, mais je ne peux m’empêcher au vue des dernières tournées et des dernières dates de Muse en France, au vue des setlists, d’avoir l’impression que Muse ne se contente que du minimum en France, ici ils ne prennent jamais de risque, ils ne nous sort aucune surprise, aucune rareté, et ne sortent jamais des sentiers battus. Alors évidemment, les français étant les fans les plus hardcore du groupe, Muse préfère peut être garder son énergie et sortir des choses plus originales que lorsqu’ils sont dans d’autres pays, là où il y a encore des publics à convaincre. Du coup, je pense que lorsqu’ils annonceront leur prochaine tournée européenne, je privilégierais la Belgique, la Hollande, le Luxembourg, ou encore l’Allemagne ou la Suisse, plutôt que de les voir à Londres ou dans d’autres villes françaises.

musearras8

musearras9

Quant aux festivals, celui ci ne fait que confirmer ce que je pensais déjà, les festivals c’est probablement finis pour moi! La foule massive, le peu de chance de s’approcher au plus près de la scène, les probables chaleurs de l’été, et surtout le public des festivals, toujours aussi alcoolisé, et toujours aussi énervant. J’ai croisé des personnes souvent impolis, beaucoup qui ne sont là que par hasard et qui préfèrent discuter, un public mou et peu enthousiaste, bref, on est loin de la cohésion qu’on ressent quand on voit le groupe en salle avec un public qui n’est pas venu parce qu’il a vu la lumière filtrer sous la porte. Mais j’ai beau dire que c’est mon dernier festival, je compte quand même faire rock en seine en aout!

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s