Imitation game

Imitation Game : Affiche

de Morten Tyldun

Benedict Cumberbatch, Keira Knightley, Mark Strong, Matthew Goode, Charles Dance

3.5/5

Au début de la seconde guerre mondiale, le mathématicien Alan Turing est engagé par les services secrets et l’armée britannique à Bletchley park, afin d’intégrer l’équipe chargé de craquer les codes des messages de la machine allemande Enigma. Alan Turing a du mal à travailler en équipe et au lieu de passer des heures à essayer de craquer manuellement un code pratiquement incraquable, il décide de fabriquer une machine capable d’exécuter le travail de plusieurs milliers d’hommes. Il se débarrasse de certains membres du groupe pour en embaucher d’autres, plus doués en décryptage.

Imitation Game : Photo Benedict Cumberbatch

Après le film sur la vie de Stephan Hawking (ou plutôt sur celle de sa femme), les anglais nous sortent un autre biopic, celui du mathématicien Alan Turing qui a révolutionner la conception d’intelligence artificielle, précurseur des ordinateurs. Le film se concentre surtout sur la période de la seconde guerre mondiale, son implication à Bletchley park (que j’ai connu grâce à la série britannique the bletchley circle), son travail sur les codes cryptés allemand, son acharnement à vouloir tenter de craquer les codes de la machine Enigma, utilisé par les allemands dans toutes leurs opérations militaires.

Imitation Game : Photo Benedict Cumberbatch

Imitation game nous parle surtout de Turing, sa difficulté à s’intégrer à un groupe, sa façon de se faire détester par son manque de sociabilité. On se concentre aussi beaucoup sur sa relation amicale avec Joan Clarke, qu’il engage pour faire partie de Bletchley park, pour ses talents de mathématicienne.

Imitation Game : Photo Benedict Cumberbatch, Keira Knightley, Mark Strong

Comme il s’agit d’un biopic, on nous sert des flashbacks remontant à un épisode marquant de l’enfance de Turing, et à sa fin en 1954. Turing se suicidera suite à sa condamnation pour son homosexualité et sa prise de traitement hormonale dans le cadre de sa castration chimique.

Imitation Game : Photo Benedict Cumberbatch, Charles Dance

Le film est bien mené, bien équilibré, on ne s’ennuie pas, Benedict Cumberbatch interprète à la perfection cet être intelligent né trop tôt, qui aura été d’un secours inestimable pour combattre les nazis et qui malgré tout cs services rendus à la nation, sera trahit par elle quelques années plus tard.

Imitation Game : Photo Allen Leech, Benedict Cumberbatch, Keira Knightley, Matthew Beard, Matthew Goode

Keira Knightley, qui est une actrice que je ne supporte pas beaucoup (voir pas du tout), nous sort une performance sobre, contrairement à son habitude. Le reste du casting est pas mal aussi notamment Mark Strong en énigmatique agent du MI6.

Un film qui ne verse pas dans le misérabilisme, ni dans le pathos, et qui a l’avantage de nous éclairer sur une personnalité intéressante et importante des années 40 et 50, le tout brillamment interprété.

Advertisements

2 thoughts on “Imitation game

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s