Kasabian, Bruxelles, Kasabian!

Vendredi soir, direction le zénith de paris, pour voir l’un de mes groupes fétiches. Kasabian reste l’un de mes groupes favoris à voir sur scène. Je n’arrive pas vraiment en soirée, mais plutôt en milieu d’après midi, où je rejoints quelques amis qui sont déjà présent. Je ne le fais pas si souvent, mais pour Kasabian, j’avais très envie d’être à la barrière, au premier rang, et pour ça, il faut payer le prix, celui de rester plusieurs heures dehors à attendre l’ouverture des portes. Heureusement pour nous, il fait frais mais pas froid, et surtout il ne pleut pas.

kasa13 kasa12

Après un peu de stress, une course vers la barrière, je m’écroule à l’une des dernières places, et je défends ma position, à coté d’une fille qui je ne sais pour quelle raison, essaye de m’éjecter de la barrière, probablement pour un ami qui n’est pas arrivé. Mais avec tout l’entrainement que représentent les transports en commun aux heures de pointes, je n’ai même pas besoin de faire un effort pour assoir ma position!

kasa9

La première partie ne vaut pas la peine d’être racontée dans les détails, seulement un groupe un peu métaleux, qui nous chante quasiment 5 chansons identiques, et qui me casse surtout la tête au point de garder les mains sur les oreilles tout du long, c’est à dire une demi heure.

kasa11

Kasabian au zénith de Paris

Seul gros problème de la scène au zénith, ce sont des baffles installées devant la scène, surmonter de mini baffles, qui pose un problème de visibilité. Hautes et poser contre la scène, elles ne permettent pas de voir toute la scène. Du coup, parfaite vu sur Sergio, rien du tout du coté de Tom. Heureusement que ce dernier bouge beaucoup durant son show, j’ai pu le voir à plusieurs reprise.

La setlist est un mélange des anciens titres et du nouvel album, 48:13, Sergio danse comme un boxeur qui rentrerait sur un ring, énergique. 1h45 de pure défoulement, de sauts, de cris, de coup d’œil avec Tom, très souriant, qui joue à cache cache avec la baffle quand il comprend le problème qu’elle pose. J’ai encore une fois adorer les voir en live, un vrai show, toujours une super ambiance, toujours un super concert, j’en sors très contente, même si je n’ai pas eu ma chouchou, ID.

brux3 brux2 brux1

Bruxelles

Le lendemain, samedi, départ gare du nord pour Bruxelles. Le but du week end c’est de revoir mes chers Kasabian à Forest national à Bruxelles, avec mon amie belge qui m’accueille gentiment chez elle. On retrouve un de nos amis et on part d’abord déjeuner à Ellis burger, délicieux burger, délicieux coleslow, et délicieuses frites aussi! On se promène dans le centre pour digérer, puis on passe boire un verre dans un vieux bar locale, qui fait aussi théâtre de marionnettes, et qui abrite deux chats, dont un très vieux matou. On se promène dans le centre, j’achète mes traditionnels chocolats, on visite la cathédrale Gudule, puis on part ensuite pour forest national voir Kasabian. Cette fois ci on ne vise pas la barrière, puisque nous arrivons quelques minutes avant la première partie. On s’installe en gradins, on peut se détendre, partir au toilettes, s’acheter à boire, s’acheter une bonne gaufre, supporter la première partie, accueillir quelques amis venus nous rejoindre, puis enfin profiter du groupe! La setlist est légèrement différente par rapport à la veille. Dans les gradins personne ne bouge, tout le monde reste assis, ce qui est assez surprenant et inhabituel. Dans la fosse l’ambiance est moyenne aussi. Il faudra attendre 4 ou 5 chansons avant de voir le public s’enflammer. Quant à moi, j’attendrais sagement assise jusqu’à Eeez-eh et là plus possible de rester assise, je resterais debout jusqu’au bout à sauter et hurler, un super défouloir géant! super soirée donc, même si n’étant pas à la barrière, je n’ai pas le même contact avec les membres du groupe.

kasa2

kasa7 kasa10 kasa6 kasa5   kasa3

Kasabian au forest national, Bruxelles

Après ça, pour se remettre de nos émotions, retour au centre, chez l’ami d’un ami, qu’on passe chercher et on se rend ensuite dans les rues de Bruxelles à la recherche d’un autre ami, avant de passer la soirée ensemble. Retour dodo vers 3h du matin, et pour m’endormir je me passe le père noël est une ordure, mais je m’endormirais une demi heure après le début…

brux8 brux7 brux5 brux4

Le lac de Genval

brux16 brux15 brux14

Déjeuner au Happy’s

Dimanche, dernier jour du week end, on se lève à 9h, pain perdu au petit déj, puis direction le lac de genval. Hier comme dimanche, il a fait très beau, on en profite pour se balader et faire le tour du lac avant d’aller déjeuner à Happy’s, de veau grillé, pommes de terre et petits légumes, et en dessert, éclair revisité à la meringue au citron. On finira la journée à se promener dans le centre, on passe devant le palais royal, le palais de justice, et il est temps de regagner la gare de Bruxelles midi retour Paris en thalys. Super week end, donc, ça fait du bien de changer d’air même le temps d’un week end, j’étais très contente de revoir certains amis, et les belges sont toujours aussi accueillant, joyeux et gentils, j’y reviens toujours avec plaisir!

Advertisements

2 thoughts on “Kasabian, Bruxelles, Kasabian!

  1. Coucou Miss !!
    Ah là là je ne sais même plus depuis combien de temps je ne suis pas passée ici …
    Je ne vais pas reprendre en arrière cela serait trop long.
    En tout cas, j’espère que tu te portes bien.
    Je suis de retour sur la blogo on dirait 😀
    Biz élo

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s