Lucy

Lucy : Affiche

de Luc Besson

Scarlett Johanssen, Morgan Freeman, Choi Min Sik

2,5/5

Lucy, étudiante en vacances à Taipei, se voit dans l’obligation de livrer une mallette à un certain monsieur Jang, sans savoir de quoi il retourne. Elle est alors forcer de jouer les mules pour faire passer en Europe une nouvelle drogue tout juste créée. Après que le sachet de drogue pure se soit ouvert dans son estomac, Lucy découvre que ses capacités intellectuelles augmentent. Elle utilise son cerveau à un pourcentage de plus en plus élevé.

Lucy : Photo Scarlett Johansson

Luc Besson est le réalisateur de certains films qui ont marqué le cinéma, par son style particulier, par les thèmes abordées, ou par les personnages féminins qui sont les héroïnes de ses films. J’ai, comme beaucoup de monde, adoré Le grand bleu, Subway, Leon, Nikita, j’ai beaucoup apprécié Le cinquième élément, puis j’ai commencé à de moins en moins apprécié les films de Besson, Jeanne d’Arc, Angèle A, Adèle Blanc sec…

Lucy : Photo Morgan Freeman, Scarlett Johansson

L’idée de départ est intéressante, une jeune étudiante insouciante, qui voit ses capacités intellectuelles augmentées, elle devient de plus en plus intelligente, mais surtout Lucy devient une véritable source de savoir, elle contrôle la matière autour d’elle, les personnes qui se mettent sur son passage, les pensées, le savoir, et les intentions de ceux qu’elle croise n’ont pas de secret pour elle. En même temps qu’elle devient cette être puissant et sans limite, elle perd tout ce qui faisait d’elle une humaine, compassion, sentiments, émotions, empathie.

Lucy : Photo Scarlett Johansson

La première partie du film est assez prenante, on est prise dans l’action, on compati à sa situation, mais à partir du moment où Lucy devient une super héroïne, elle manque tout de même d’un point faible ou d’émotion pour qu’on se prenne de sympathie pour elle. Au départ j’avais peur de ce qui allait lui arriver pour au finale, me sentir complètement détachée du personnage et ne rien ressentir quant à sa destinée. Le film a aussi un coté un peu didactique, un peu scolaire, avec les nombreuses scènes dans lesquelles le professeur joué par Morgan Freeman explique à des étudiants le fonctionnement du cerveau et son potentiel possible.

Lucy : Photo Scarlett Johansson

On retrouve pas mal de chose qui sont habituels chez Luc Besson, le personnage principal féminin fort, déterminé, qui n’a besoin d’aucun prince charmant, comme l’était Nikita, Leloo, jeanne d’arc. Quand on voit le personnage de Lucy avant que sa vie ne bascule, on a l’impression que Luc Besson a oublier que les années 80 sont loin derrière, la tenue de Lucy au début du film, avec ses cheveux décolorés et bouclés, m’a fait penser au personnage de Roseanna Arquette dans le Grand bleu! Avec ce film on retrouve le style de Besson, mais aussi ses héroïnes toujours très féminines et très forte et certaines scènes au début m’ont fait penser à Nikita.

Lucy : Photo Min-sik Choi

Au final, Lucy est un film plein d’action, court ce qui fait qu’on a pas le temps de s’ennuyer, mais dont le  le scénario est trop faible, pas aussi innovant contrairement à ce qu’on pouvait s’attendre, il manque certaines choses, d’autres sont inutiles (le personnage du flic français apporte un peu d’humour mais n’est pas du tout développé), on survole sans attérir c’est dommage; reste un film distrayant.

Advertisements

2 thoughts on “Lucy

  1. Bonjour Trillian, le film a une idée de scénario et la fin est très frustrante selon moi et mon ami, on ne s’attend pas à ça. Bonne après-midi.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s