La mode des années 50 au musée Galliera

Je profite de mes vacances pour profiter de Paris, sans les contraintes du boulot. Je me suis rendu à l’expo sur la mode des années 50 au musée Galliera. Ma dernière visite remonte à plusieurs années, 2009 exactement, pour l’expo sur les crinolines, que j’avais vraiment adoré voir.

galliera3

En pleine semaine, je ne m’attendais pas à ce qu’il y ait du monde, mais au final, on a quand même du faire la queue une dizaine de minutes avant de rentrer.

galliera2 galliera1

On passe de salle en salle, avec toutes ces tenues de grands couturiers, Dior, Balenciaga, Yves Saint Laurent, Chanel, Faith, et bien d’autres. Les tailleurs de jours, les robes de cocktails, les robes de tous les jours, les tenues de plages, quelques sous vêtements, des accessoires…

Finit donc les tenues fluides, libérées des gaines et des corsets des années 20 et 30, les années 40 et 50  c’est le retour des tenues très structurées, les guêpières sont là pour reformater la silhouette, aplatir le ventre, marquée la taille, redessiner les épaules et la poitrine afin de mieux porter les robes et tailleurs très cintrés.

galliera8 galliera7

On a donc des tailleurs avec escarpins, des robes cocktails ou des robes de soirées, des chapeaux, gants et sacs tout droit sortie d’un film d’Hitchcock, certaines tenues auraient pu être portées par Grace Kelly dans l’un de ces films.

Les femmes devaient tout de même passer un sacré moment dans la salle de bains ou dans leur chambre pour se préparer, entre les bas de soie, les soutiens gorges remplis de nombreuses baleines, des guêpières et autre sous vêtements contraignants, sans parler du chapeaux quasi obligatoire, avec épingle à chapeaux à placer dans la chevelure pour le faire tenir sur la tête.

galliera5 galliera4

L’expo est riche, complète, intéressante, certaines pièces sont sublimes, certaines robes sont de vrais bijoux, quelques écrans nous montrent les reportages télé de l’époque sur les nouvelles collections, les mannequins qui sont minces mais absolument pas squelettiques, qui défilent avec un sourire tranquille, et les couvertures des magasines de l’époque nous rappellent que la majorité des femmes de cette décennie avaient une machine à coudre et savaient se servir de patrons pour reproduire les modèles à la mode qu’elles ne pouvaient pas forcément se payer.

Le musée Galliera nous offre donc encore une expo très réussie, dont le seul bémol est la lumière un peu trop tamisée parfois, mais probablement faite pour ne pas abimée les tissus d’époque. Si vous avez le temps n’hésitez pas à y aller, elle vaut le détour, et vivement la prochaine expo!

 

Advertisements

9 thoughts on “La mode des années 50 au musée Galliera

  1. Bonjour Trillian, merci pour l’info. Je me rappelle d’une expo sur des robes ou ensembles portés par Dietrich et Garbo: sublime. Bonne après-midi.

    • J’aime beaucoup les expo sur la mode, je me tiendrais au courant des prochaines expo du musée galliera, celle ci reste en place jusqu’au 2 novembre, bonne journée!

  2. J’ai tellement hâte d’aller la voir ! j’adore les formes des vêtements de ces années là, à chaque fois que je tombe devant des photos de ma grand mère en mon age je suis en admiration 🙂

    • la mode des années 50 voulait mettre en valeur le corps féminins, mais n’empêche que ça n’avait pas l’air si confortable ou pratique que çà quand on entre dans les détails! ça changeait du coté négliger des années 20 et 30, que j’aime tout autant visuellement parlant! à voir l’expo est vraiment bien faite!

  3. Pingback: L’été, les vacances, le farniente… | Les choix de Trillian

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s