Londres nouvel an 2012

Comment se sont passés vos fêtes de fin d’année? Pour ma part, après avoir passé un peu plus d’une semaine dans ma famille à manger les bons petits plats de ma grand mère, me reposer, voir mes cousins cousines, tantes et oncles, je suis partie avec des amis en Angleterre pour passer le nouvel an ensemble.

Le premier jour je l’ai passé à faire les soldes qui avaient débutés deux jours auparavant. C’est énormément de monde dans les magasins pour au final ne pas ramener grand chose même si j’avoue qu’on peut y faire de supers affaires, j’ai d’ailleurs trouvé certaines choses que je voulais vendues pour presque rien. Mais c’est vrai que mon but en allant à Londres n’était pas de faire les magasins, donc je n’ai vu qu’un petit échantillon. Mais il n’y avait pas que les fringues qui étaient soldés, il y avait aussi les bouquins, les cds et dvd et contrairement aux soldes en France, les produits soldés ne sont pas seulement les invendus dont on veut se débarrasser. J’ai pu ainsi acheter deux romans que je voulais et qui sont des nouveautés pour moitié prix chacun! Faire du shopping ça creuse et on a fini la soirée au tibits où on mange toujours aussi bien.

Le lendemain, très bon petit déjeuner à l’anglaise et direction Exeter dans le Devon, jolie petite ville mais il faut quand même trois heures pour s’y rendre en train, dû surtout au fait que le rail national anglais est lent et mal adapté, sans parler qu’il s’arrête toute les dix minutes ce qui fait que pour parcourir 254 km on met plus de trois heures.

Mais le voyage valait le coup, Exeter est une ville très agréable, très jolie avec un coté médiévale grace à sa cathédrale et ses vieilles ruelles. Si nous nous y sommes rendu c’est surtout pour récupérer une guitare commandée spécialement par l’un d’entre nous et qui ne sont faites que par la célèbre boutique Manson connue pour la qualité de ces instruments. On a pu admirer les nombreuses photos dédicacées des grandes stars du rock qui sont passées par ce magasin dont Muse bien sur qui ne se fournit en guitare que dans cette boutique. L’un des associés de la boutique nous a super bien reçu. Bref, une jolie rencontre. Le soir nous avons mangés au Coal, qui font de supers burgers et de très bons desserts et puis dernier verre à la Caverne, pub souterrain très typique dans lequel Muse s’est produit bien avant de connaitre la gloire.

Le lendemain, petit déjeuner, dernier tour en ville et retour à Londres avec un voyage beaucoup moins pénible qu’à l’aller. De retour à Londres, diner dans un pub qui nous ait très familier et dodo bien mérité dans une auberge super nickel.

Samedi, dernier jour de notre petit voyage mais aussi dernier jour de l’année 2011! Après un dernier tour dans les magasins, un déjeuner dans l’un de nos endroits habituels, dernier tour à Piccadilly et retour à l’auberge pour se reposer. Personnellement, j’ai fait une super sieste vu que je me trainais une angine depuis deux jours et que je commençais sérieusement à fatiguer.

Pour la soirée du 31 j’aurais beaucoup aimé assister aux feux d’artifices tirés depuis la tamise près de big ben mais ce sera pour une autre fois, car à la place nous avons assistés au concert de Kasabian à L’O2. La salle de l’intérieur comme de l’exterieur est impressionnante, le site est gigantesque. On prend place dans les gradins et je ne suis pas mécontente d’être assise! Surtout que les deux premières heures sont consacrées à des premières parties tenues par des dj avec le genre de musique qu’on entend exclusivement dans les boites de nuit. Mais heureusement les places sont numérotées et les distractions nombreuses, donc je passe mon temps à me balader. Quant au concert de kasabian toujours en très grande forme, même si j’ai préféré les voir au zénith qui a  un son bien meilleur que l’o2; on a fait le décompte avec le groupe et on est passé en 2012 en les écoutant chanter l’une de leur nouvelle chanson. Ils ont bien mis le feu à la salle.

Londres un samedi soir qui est en plus le réveillon du nouvel an, c’est un spectacle constant, à voir toutes ces filles avec des robes ultra courtes, ultra moulantes, ultra décolletées, montées sur des échasses, qu’elles soient minces ou plus dodues, aucune n’a de complexe et personne ne trouve jamais rien à redire, pas un regard de travers, aucun jugement. En fin de soirée, elles finissent souvent pieds nus malgré le froid, incroyables ces anglaises!

De retour à l’auberge on s’est tous écroulés vers deux heures du mat et le lendemain retour à Paris; me reste encore demain pour me remettre de mes émotions et surtout soigner cette angine et ce mal de gorge persistant avant de reprendre le boulot.

One thought on “Londres nouvel an 2012

  1. Pingback: Londres – Quelque part ailleurs…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s