X men: the days of future past

X Men: Days of Future Past : Affiche

de Bryan Singer

James McAvoy, Patrick Stewart, Micheal Fassbender, Ian McKellen, Hugh Jackman, Jennifer Lawrence, Evan Peters, Nicholas Hoult, Peter Dinklage

3/5

Dans un futur proche, la Terre est un vrai cimetière à ciel ouvert. Les mutants comme les humains ont été décimés par les sentinelles, des armes crées à l’origine pour exterminer les mutants, mais qui ont finis par tuer aussi les humains. Quelques rares survivants demeurent, dont le professeur X, magnéto, Logan, Tornade, Kitty, Bobby et quelques autres. Leur seul espoir est d’utiliser un des pouvoir des x men, afin de renvoyer Logan en 1972 afin de changer un évènement qui serait la cause de cette guerre, et de la création de ces impitoyables sentinelles. L’esprit de Logan se réveille donc dans son corps de 1972, et se rend auprès de Charles Xavier.

X Men: Days of Future Past : Photo Ian McKellen

J’adore l’univers des X men, depuis que j’ai vu le dessin animé dans les années 90 que je trouvais excellent. Les films m’ont bien évidemment beaucoup plut, et si j’aime autant les films il faut dire que c’est en grande partie grâce au personnage de Logan/Wolverine, parfaitement interprété, comme je l’ai toujours imaginé, par Hugh Jackman. Car déjà dans le dessin animé, mon personnage préféré était Wolverine, celui qui apportait un humour décapant.

X Men: Days of Future Past : Photo Peter Dinklage

La première trilogie m’a donc beaucoup plut, les deux films centrés sur Wolverine beaucoup moins, le personnage manquant terriblement d’humour et les histoires peu intéressantes au final. C’est avec X men first class, que je me suis réconciliée avec les films, nous montrer la rencontre entre magnéto et professeur X dans les année 60 quand ils étaient encore des amis, était une idée géniale, et j’ai adoré cette version.

X Men: Days of Future Past : Photo Fan Bingbing

Avec X men The days of future past (quel titre bien lourd), les choses se gâtent un peu plus. On voit le futur apocalyptique d’un coté, avec de rares mutants encore en vie qui tente une dernière choses pour changer la destinée de leur planète, et les années 70 dans lesquelles le Logan du futur doit empêcher Raven de devenir Mystique en tuant sa première victime.

X Men: Days of Future Past : Photo James McAvoy, Patrick Stewart

Pour faire court, l’histoire est un peu tirée par les cheveux, il y a quelques non sens, quelques invraisemblances. La première chose qui me frappe, c’est la présence du professeur X dans la partie futur apocalyptique, bien en vie, alors qu’il est censé être mort, tuer par jean grey à la fin de la trilogie. Alors soit j’ai oublié quelque chose (ça fait longtemps que je n’ai pas revu la trilogie, mais je me souviens encore de l’enterrement), soit c’est une aberration scénaristique pour que professeur X soit présent dans le film.

X Men: Days of Future Past : Photo Evan Peters, Hugh Jackman, James McAvoy, Michael Fassbender

Quant aux changements du passé pour changer le futur, c’est vraiment très naïf de nous montrer une nouvelle version de l’avenir, dans laquelle tous les x mens sont bel et bien en vie, vivant en harmonie avec les humains. En fait on a juste l’impression que Bryan Singer a laissé de coté toutes les invraisemblances et le manque de crédibilité, juste pour réunir les personnages et les acteurs qu’il aime, juste pour se faire plaisir, peu importe le reste.

X Men: Days of Future Past : Photo James McAvoy, Michael Fassbender

Alors en tant que grande fan des x men, je me suis dit pourquoi pas! C’est un peu un fantasme que de voir tous les personnages mort dans la trilogie, de nouveau en vie, se promenant dans l’école de Charles Xavier, dans un futur pacifique. Et on a aussi droit à pas mal d’humour avec Logan dans les années 70 , avec Charles et Eric qui se retrouvent, leur amitié a toujours été fascinante, ou encore avec vif argent, l’ado qui se déplace plus vite que la lumière, et qui nous permet quelques scènes bien drôle, et une fusillade dans les cuisines du pentagone hilarante.

En bref, un pure plaisir de fan d’x men, mais pour l’apprécier, il faut faire fi du manque de crédibilité du scénario ou de certaines ficelles un peu trop faciles. Un fantasme dans lequel le réalisateur se fait plaisir, et rien de plus. A voir pour le fun quand même.

Advertisements

8 thoughts on “X men: the days of future past

  1. Bon alors après une recherche intensive, j’ai lu que l’esrit de Xavier aurait survécu et il aurait régénéré son corps, mouais mdr!!! Enfin j’ai adoré quand même! Mais j’aimerais bien voir gambit et Malicia tomber amoureux en film un jour!

    • ouais mais qui le dit? des fans? le réalisateur? Parce que personne n’en parle dans le film ni dans la trilogie ni dans ce film, donc bon c’est un peu ridicule tout ça! grosse invraisemblance! mais bon on leur pardonne, ça n’aurait pas été pareil sans le professeur x/patrick stewart

    • ah oui??? non j’ai quand même préféré x men first class, et même la trilogie (même si le dernier opus n’était pas géniale); même si la fin est trop simpliste, c’est toujours un fantasme que de voir tous les héros, vivant dans l’école de Charles, mais ya trop d’incohérence, le réalisateur s’est fait avant tout plaisir…

  2. C’est là… https://www.youtube.com/watch?v=ZSkn3KYwmtc Mais en effet, ça n’a aucun sens. Moi ce qui me parait le plus bizarre dans “Days…”, c’est que Xavier annonce à Logan au début du film, au moment de parler du plan, qu’il n’avait pas encore ses pouvoirs en 1973 alors que dans le précédent volet “X-Men: Le Commencement”, l’action se déroule pendant ce que je pense être la crise des missiles à Cuba (ou du moins quelque chose de très proche de ça, des détails diffèrent mais admettons…), soit en 1962, et Xavier a déjà ses pouvoirs. Alors c’est moi qui bugge ou les mecs se sont plantés à l’écriture ?!

    • j’ai vu ce film qu’une seul fois il y a plusieurs mois déjà donc je ne suis plus sur de rien, mais je ne vois pas dans le film Xavier dire à Logan qu’il n’avait pas ses pouvoirs dans les années 70, mais qu’il lui dit qu’il avait des soucis à cette époque, et qu’il aurait du mal à le convaincre, Xavier a ses pouvoirs depuis l’enfance, d’après les films du moins. Mais dans ce film il y a déjà pas mal de non sens.

  3. Et pour la première trilogie, pardon mais comment peut-on être fan de Marvel et avoir aimé ces épisodes ? C’est ce qu’il y a de plus éloigné je crois bien en terme de fidélité, et même si on reste ouvert à une relecture complète, c’est mal ficelé et c’est même pas très joli. Déçu par “The Amazing Spider-Man 2”, sérieusement ?! C’est clairement pas un chef-d’oeuvre mais à côté des 3 premières bouses X-Men ou (surtout ?) de la première trilogie Spider-Man (avec Tobey “j’ai aucun charisme” Maguire…) c’est une oeuvre au sommet ! 🙂

    • Perso j’avais bien aimé la première trilogie à sa sortie ciné, un bon divertissement, et j’étais contente de retrouver ces personnages. Après je n’ai jamais demandé ou attendu à ce que les films soient des plus fidèles aux comics, les changements ou autre infidélités à l’histoire d’origine ne m’ont pas embêté. par contre je ne peux pas être déçue par the amazing spider man 2 je ne l’ai pas vu du tout! j’avais vu les spider man avec Maguire mais je n’ai pas trop aimé (mais je ne suis pas fan de spider man à la base aussi), et je n’ai pas du tout été voir les spider man avec Andrew Garfield, donc je ne peux pas être déçue!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s