Monsieur Han

de Hwang Sok Yong

3.5/5

Monsieur Han, un misérable vieil homme, se meurt seul dans une chambre louée, en Corée du sud. Ses voisins qui ne connaissent rien à sa personne, arrivent à retrouver certains membres de la famille. Mais qui était ce mystérieux Monsieur Han qui ne recevait jamais de visite? Quelques années en arrière, durant la guerre entre le nord et le sud, monsieur Han était appelé Docteur Han et était un professeur en gynécologie très doué, enseignant dans une bonne université. Marié, père de famille, Han est victime de la guerre entre le nord et le sud. Au nord, il n’est pas assez communiste au gout des autorités, ne s’intéressant qu’à la médecine, et quand il passera au sud, il est vite catalogué comme communiste, agent à la solde du nord.

Dans le cadre du challenge Printemps coréen organisé par Coccinelle, voilà le premier roman que je lis. Monsieur Han est dans ma PAL depuis une éternité. Je l’avais acheté à défaut de pouvoir m’acheter Le vieux jardin, un autre roman de Hwang, qui a été adapté au cinéma, excellent film.

Monsieur Han est un court roman, plus une chronique qui permet de voir la réalité au nord comme au sud durant la guerre qui opposait les deux régions. Han est médecin avant tout, avant d’être un homme, avant d’être un mari ou un père. C’est un homme qui en plus d’avoir vécut durant une période très difficile est un homme qui n’a pas de chance, tout bêtement.

Au nord, Han est envoyé pour servir l’hôpital populaire. Les autorités accaparent tous les médecins pour soigner les membres du parti et leurs familles, laissant les gens du peuple mourir de leurs blessure, indifférents à leur sort, un comble pour un état communiste, qui prône l’égalité entre toutes personnes, mais qui ici fait des énormes différences entre les gens du peuple et les membres privilégiés du parti. L’exemple de la petite fille que Monsieur Han opère dans l’indifférence totale est flagrant, obligé d’aller voler des instruments chirurgicaux, réservés aux privilégiés.

Au sud, Monsieur Han perd tout, il n’a plus sa famille restée au nord, et n’est plus considéré comme médecin, ne devant son salut qu’à sa sœur, qui l’accueil sans hésiter. Il sera confronter à la jalousie, la médisance, et la plus pure méchanceté. Victime de faux témoignages, dénonciation, accusation infondée, Monsieur Han se verra emprisonner et torturer, accuser à tort d’être un espion du nord, lui qui a souffert du régime.

A travers Monsieur Han , on nous montre une triste réalité, une folie hypocrite au nord, une réalité malsaine et suspicieuse au sud. Si monsieur Han vivra l’enfer au nord comme au sud par malchance, c’est aussi en grande partie parce qu’il a des principes moraux un peu naïfs auxquels il ne déroge jamais, autant que dans le cadre de son travail de médecin, que dans la vie de tout les jours, où sa franchise enfantine lui attirera d’énormes ennuis, contrairement à son meilleur ami le docteur So, qui a vécut un peu près les même épreuves que Han mais qui a su échapper aux pires conséquences en agissant de manière plus réfléchi et moins naïf.

Monsieur Han nous conte donc la vie des coréens complètement chamboulées par une guerre terrible. Les familles séparées, les conjoints disparus, ces hommes et ces femmes qui se remarient parce que leur conjoint est soi mort, soi emprisonné soit sont restés de l’autre coté de la nouvelle frontière. Ainsi c’est étonnant de voir Monsieur Han ou le docteur So, se remarier dans le sud et même fonder une nouvelle famille, alors que leurs femmes respectives sont toujours vivantes, mais coincées au nord.

Roman très court, et dénué de tout sentiments, on est quand même touché par le destin si tragique et si sombre de ce pauvre docteur Han.

Lu dans le cadre du challenge printemps coréen.

https://i1.wp.com/img.over-blog-kiwi.com/0/55/16/25/20140126/ob_db7fda_printempscoreen2014-2.jpg

Advertisements

2 thoughts on “Monsieur Han

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s