Her

Her : Affiche

de Spike Jonze

Joaquin Phoenix, Scarlett Johansson, Amy Adams, Rooney Mara

3.5/5

A Los Angeles, dans un futur proche qui pourrait être le notre, Théodore souffre d’un mal très commun, la solitude. En pleine procédure de divorce, il a du mal à refaire surface socialement parlant, et ne se sent pas près pour s’investir dans une relation durable. La journée, il travaille comme rédacteur de lettres privées pour une entreprise, et la nuit il joue aux jeux vidéos, compulse ses emails, et participe à des forums remplit de personnes seules qui cherchent un contact éphémère. Un jour, il décide d’acheté un OS, un système d’exploitation hyper moderne, avec lequel les données informatiques d’une personne sont gérés par une intelligence artificielle. La sienne s’est auto nommée Samantha et évolue au fil de ces contacts et des conversations. Ainsi, elle a un sens de l’humour, une opinion personnelle, elle pense, réfléchit, trouve des solutions, et se pose même des questions philosophiques du genre, si je n’ai pas de corps, suis je malgré tout humaine? Théodore se sent de plus en plus proche de Samantha, et voit en cette OS son âme sœur.

Her : Photo Joaquin Phoenix

Le film nous plonge dans un monde qui est déjà le notre, même si les gadgets du film nous rappellent que l’histoire se déroule dans un futur proche, un futur dans lequel les hommes ne jurent que par leur gadget dernier cri, avec commande vocale. Tous le monde parle tout seul constamment, en marchant dans les rues, dans les transports en commun et personne ne s’étonne de voir tous ces gens marcher et parler seul, en se rendant au boulot ou en rentrant chez soi le soir.

Her : Photo Amy Adams, Joaquin Phoenix

Le héros n’est pas complètement déconnecté de la réalité, il a des collègues de travail avec qui il converse parfois, une meilleure amie et son mari qui vivent dans le même immeuble, mais il lui manque un lien essentiel qu’il trouvera pleinement avec Samantha, une relation virtuelle qui s’avère pour lui la plus importante qu’il ait connu depuis sa femme.

Her : Photo Joaquin Phoenix

Joaquin Phoenix est excellent dans son rôle, tout en subtilité et retenue, la voix désincarnée de Scarlett Johansson nous fait presque oublier que son personnage n’est pas réel. C’est très bien filmé aussi, cette mégalopole, avec ces grattes ciels modernes interminables, et ce ciel légèrement jaune, comme si une couche de pollution persistait chaque jour par dessus le beau temps et le ciel bleu (encore quelques années, et ces gens du futur auront atteint la couleur du ciel du film Soleil vert).

Her : Photo

En bref, une vision du futur assez réaliste, vu le chemin que l’on prend aujourd’hui, la relation entre Théodore et Samantha n’est jamais jugé en mal ou en bien, il y a les gens qui trouvent ça choquant, comme l’ex femme de Théodore, les autre qui trouvent cela tout à fait normal comme le collège de Théodore ou Amy sa meilleure amie, qui entretient depuis peu une relation amicale avec son OS. De Spike Jonze, ce ne sera pas mon film préféré, Dans la peau de John Malkovitch reste mon chouchou. On reste toujours assez  accroché par l’histoire et l’évolution de la relation entre Théodore et Samantha, on est curieux de voir comment les choses vont évoluer, mais la dernière demi heure apporte un engourdissement et une langueur parfois agréable, parfois fatigante. Reste un film intéressant, bien filmé, et interprété par d’excellents acteurs.

 

Advertisements

2 thoughts on “Her

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s