Depeche mode démonte Bercy

Premier concert de l’année, et je commence avec depeche mode, un groupe que j’écoute depuis petite. Je ne connais pas tous leurs albums par cœur, mais j’ai toujours aimé leurs chansons, toujours aimé ce groupe et je n’avais encore jamais eu l’occasion d’aller les voir. J’ai bien failli me laisser tenter l’année dernière par la tournée des stades, mais pour une première je ne voulais pas du stade de France, trop grand, et pas l’envie de faire la queue toute la journée, comme pour Muse.  Alors quand ils annoncent enfin une date sur Paris Bercy, je n’ai pas hésité à me prendre une place en fosse.

depeche mode 10

Au départ, je n’étais pas sur de vouloir faire le pied de grue toute la journée, et puis finalement, j’ai rejoint deux amis vers 12h, dans la file devant Bercy. Environ cent personnes nous précèdent, ce n’est pas énorme, mais je comprend assez vite que la barrière sera difficilement atteignable. Je décide d’attendre quand même, j’ai de quoi discuter avec mes amis que je n’ai pas vu depuis un bon moment, et de toute façon je ne visais pas la barrière, seulement une place correcte pour profiter du spectacle. Il fait froid, la pluie crache presque toute l’après midi, je m’abrite sous mon parapluie et je ne m’assois à aucun moment, tout est détrempé sous nos pieds. Je ne sortirais du rang que deux fois, une fois pour me dégourdir les jambes et une pause d’une bonne demi heure pour aller manger, boire un café et me réchauffer un peu. (Nos mains étant tamponner de rouge pour que les vigiles nous identifie).

depeche mode 3  depeche mode 2

Finalement, une grande partie de l’après midi passera vite, le froid nous engourdie les membres, on parle, beaucoup, et comme souvent, c’est la dernière heure, la dernière demi heure qui est le plus pénible à supporter. Une fois les portes ouvertes, les gens rentrent sans bousculades, l’entrée se fait dans le calme, ça change de ce que j’ai vécu à Bercy, mais il faut dire que le public est en moyenne beaucoup plus âgé!

depeche mode 4

Le plus dure finalement, se sera l’attente à l’intérieur, c’est cette partie que j’ai trouvé la plus pénible. Le seul point positif c’est qu’il fait enfin chaud, mais rester debout commence à se faire sentir, j’ai mal au dos, aux pieds, et la musique d’attente (techno affreuse), me donne mal au crane. La première partie fait son entrée, Feathers, qui est au finale, loin d’être mauvais j’ai vu bien pire comme première partie, mais la chanteuse est déguisée en moitié lady gaga moitié Hilguegue (l’extraterrestre de salut les musclés pour ceux qui connaissent), une tenue blanche très moulante avec des épaulettes pointues et une jupette comme les patineuses dont le devant remonte bien haut pour laisser voir sa culotte blanche immaculée, bref, ou comment détourner l’attention de tout le reste!

depeche mode 7 depche mode

On est pas à la barrière, mais au second rang sur l’avancée de la scène, superbe vue. Après une demi heure d’attente, depeche mode entre enfin sur scène, et on ne peut détacher le regard de Dave, le chanteur, un incroyable showman! ça virevolte, ça tourne, ça fait des toupies, ça saute, ça se déhanche, ça danse, ça bouge comme personne! On a du mal à croire qu’il a 52 ans, avec son énergie et son corps parfaitement entretenu, impressionnant!

depeche mode 8

La setlist comporte quelques morceaux du nouvel album, dont Welcome to my world, Should be higher, Slow, Heaven, quelques classiques incontournables, comme Enjoy the silence, Black celebration, Personal Jesus, A question of time, Just can’t get enough, et je dois dire que A question of time, Personal Jesus et Enjoy ont mis le feu à la salle!

J’ai aussi beaucoup aimé la performance de Martin, le guitariste et compositeur du groupe, qui viendra chanter trois chansons, Slow, But not tonight, et Shake the disease, les deux dernières étant juste magnifiques, on a pu admirer le grand sourire de Martin sur l’avancé de la scène.

depche mode5

depeche mode 1

Dave bien sur reste le showman incontesté, petit gilet, puis torse nu, et au final, un dernier tour sur l’avancée de la scène et monsieur se nourrit des acclamations du public, il prend son pied les bras grand ouverts, les yeux fermés à prendre sa dose avant le final.

J’ai donc adoré, deux bonnes heures de concert non stop, Martin et Dave qui nous en ont mis plein les yeux et les oreilles, ça valait le coup de toutes les souffrances! J’espère que j’aurais l’occasion de les revoir!

Advertisements

4 thoughts on “Depeche mode démonte Bercy

    • Je n’aime pas la foule non plus, mais une fois qu’on goute aux concerts, on a du mal à s’en passer et on supporte beaucoup de choses qu’on oublie tout de suite une fois le concert débuté! j’ai adoré voir depeche mode sur scène, je regrette de ne pas avoir pris de billet pour leur seconde date parisienne vendredi soir!

  1. C’est fou on n’a vraiment pas vécu le concert de la même manière ^-^
    Bon, déjà, tu es extrêmement courageuse d’avoir patienté si longtemps. Nous, on est arrivé à 21h, quelques minutes avant que le concert commence, on n’a pas vraiment cherché à être bien placés…
    Je suis d’accord avec toi et la performance de Dave, impressionnant et, il faut le dire, très sexy!
    Tes photos sont très chouettes en tous cas!

    • ah oui en générale j’ai le courage de faire la queue toute la journée pour Muse, mais j’étais motivée pour depeche mode et j’étais en bonne compagnie pour passer le temps mais une fois à l’intérieur, après 18h, j’ai commencé à ressentir les douleurs un peu partout! ce fut une superbe soirée, j’espère avoir l’occasion de retourner admirer dave sur scène!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s