Les brasiers de la colère

Les Brasiers de la Colère : Affiche

de Scott Cooper

Christian Bale, Casey Affleck, Woody Harrelson, Zoe Saldana, Forest Withaker, Sam Sheperd, Willem Dafoe

3/5

Dans une petite ville ouvrière de l’Amérique profonde, Russell Baze essaye de s’en sortir du mieux possible. Il travaille comme technicien dans une aciérie, comme son père le faisait avant lui. Il passe son temps libre entre sa copine, son frère vétéran qui revient d’Irak et qui passe son temps à s’endetter en pariant surtout et n’importe quoi et son père mourant. La misère, les problèmes de famille, le travail difficile, rien ne vient cependant entachée l’envie de vivre et l’optimisme de Russell jusqu’au jour où un drame et un accident de voiture l’envoi en prison pour quelques long mois. A sa sortie, les choses ont changé, son père est mort, sa copine l’a quitté, et son petit frère, de retour d’Irak, est encore plus perturbé qu’avant.

Les Brasiers de la Colère : Photo Casey Affleck, Christian Bale

Le film est beaucoup moins versé dans l’action que ce que ne laisse penser l’affiche ou même la bande annonce. Je m’attendais à voir un film qui ne parle que de vengeance et de rédemption, mais la partie se faire justice soi même n’est vraiment qu’une petite partie du film. La majeur partie du temps est consacré à faire connaissance avec Russell, son frère Rodney, la misère dans laquelle ils vivent, le peu, voir l’absence totale d’espoir de pouvoir changer de vie, et d’avoir d’autre perspectives que celles qui consistent à vivre dans cette ville, et à faire le même emploi que leur père. Les choses avancent doucement, on prend le temps d’approfondir les personnages, leurs vies, leurs quotidiens.

Les Brasiers de la Colère : Photo Christian Bale, Forest Whitaker, Sam Shepard

Plus qu’un film sur la vengeance, c’est un film qui nous présente un cadre classique de l’Amérique profonde, loin des grandes mégapoles, avec très peu de perspectives professionnelles, très peu de possibilité de changement. C’est aussi ces groupes, mafieux ou non, retranché dans les montagnes, là où même la police ne met pas les pieds, hors de toute justice légale et exerçant une violence absurde. J’ai beaucoup aimé le personnage de Russell, persévérant et résistant à toute les épreuves qui pourraient miner n’importe qui, et certaines scènes sont touchantes.

Les Brasiers de la Colère : Photo Christian Bale, Zoe Saldana

En bref, un film sombre, assez lent, qui vaut le détour surtout pour ces acteurs Christian Bale excellent et Casey Affleck tellement plus doué que son frère, ou encore la présence charismatique de Sam Shepperd.

Advertisements

2 thoughts on “Les brasiers de la colère

  1. Bonjour Trillian, oui le film est sombre et la fin un peu radicale (même si on peut comprendre l’attitude du personnage joué par Christian Bale). Cela manque un peu de touche féminine malgré Zoé Soldana. Et Woody Harrelson fait froid dans le dos. Bonne après-midi.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s