Le loup de wall street

Le Loup de Wall Street : Affiche

de Martin Scorsese

Leonardo Dicaprio, Jonah Hill, Margot Robbie, Kyle Chandler, Matthew McConaughey

4/5

James Belfont est un jeune trader, et un jeune marié, qui vient de faire ses début à wall street, dans une grande firme, dans les années 80. Mais pas de chance, son entreprise fait faillite suite à une énorme crise financière et il se retrouve au chomage. Il rebondit en intégrant une minuscule entreprise de courtage dont les employés vendent des actions minables à des gens de la classe moyenne. Petit à petit, son talent fait qu’il se distingue. Il recrute certaines personnes de son entourage et les forme à la vente d’action. Après avoir amassé assez d’argent, Belfont décide de fonder sa propre entreprise de courtage en bourse et de s’attaquer aux plus riche pour se faire un maximum d’argent.

Le Loup de Wall Street : Photo

Dernier film de l’année 2013 publié ici avec un peu de retard donc!

Scorsese nous raconte pendant trois heures la vie de ce Belfont partie de rien et qui arrive au sommet seul grâce à son talent de vendeur. Car courtier, trader, tout ça ne sont que de jolies mots pour dire tout simplement vendeur. Et Belfont sait vendre n’importe quoi à n’importe qui.

Le Loup de Wall Street : Photo Leonardo DiCaprio

Au départ, je me suis dis, trois heures pour nous parler d’un trader qui sombre doucement mais surement dans le coté obscur du monde de la finance, les prostituées, la drogue, le blanchiment d’argent, les méthodes immorales ou illégales du monde de la finance, j’avais un peu peur de m’ennuyer et j’ai du me motiver pour y aller. Mais au final je n’ai pas vu le temps passé, on ne s’ennuie pas une seconde, à voir Belfont, ce mari idéal, ce jeune trader plein de volonté, devenir ce requin de la finance, qui n’a aucun scrupules et qui, comme toute personne se faisant un peu plus d’argent que nécessaire dans les années 80, tombe de la tête aux pieds dans la drogue dure.

Le Loup de Wall Street : Photo

On tombe parfois dans l’excès, l’excès de sexe, de drogue, de femmes, d’argent, moyen que le réalisateur utilise pour nous montrer la vie de Belfond qui n’est qu’excès. Parfois le film semble presque surréaliste, les réactions des employés par exemple, sont souvent exagérées, certaines choses sont poussées à l’extrême histoire de bien faire comprendre la vie  folle de Belfond et de ses associés. C’est sur que c’est efficace mais c’est aussi parfois répétitif, trop de scènes de sexe, ou de fric à caché  ou de drogue pour ou nous montrer le style de vie de Belfont, c’est parfois inutile, deux ou trois scènes qui nous disent exactement la même chose, le film aurait donc pu être plus court facilement.

Le Loup de Wall Street : Photo Jonah Hill, Leonardo DiCaprio

Le Loup de Wall Street : Photo Leonardo DiCaprio

En bref, le film qui a des airs de Casino, nous entraine avec passion dans la vie de ce Belfond, qui perd toute son innocence sans regret, pour se faire du fric encore plus de fric, au point de ne plus savoir quoi en faire, ce qui est assez pathétique au finale. C’est prenant, souvent très drôle, avec un Dicaprio excellent dans l’ange déchu, tout comme Jonah Hill dans le rôle de l’associé cinglé.

Advertisements

2 thoughts on “Le loup de wall street

  1. Je l’ai vu hier et si j’ai bien aimé sur le moment, je suis sortie un peu déçue et très amère. C’est fou ce qu’un abord de critique peu laisser transparaître une certaine admiration, ou tout du moins fascination pour ce personnage qui représente à peu près tout ce que j’exècre en ce monde…C’est marrant que tu parles de Casino parce que la femme du personnage principal m’a énormément fait penser à Sharon Stone dans ce film-là.

    • oui c’est surtout le personnage féminin qui m’a fait penser à Casino! par contre le personnage de Belfond ne m’inspire ni admiration ni fascination. Souvent dans ce genre de film, on est assez fasciné par ce genre de héros qui n’en est pas un, mais ici je n’ai ressenti aucune sympathie pour le personnage; peut etre que le réalisateur n’a pas voulu nous donner une image sympathique et attachante du personnage ou alors c’est moi qui n’est pas accroché! Aucun personnages ne m’a attiré de sympathie dans ce film

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s