A touch of sin

A Touch of Sin : Affiche

Jia Zhang Ke

Wu Jiang, Wang Baoqiang, Zhao Tao, Luo Lanshan

4/5

Dahai, ouvrier dans les mines, en a marre de la corruption des élus locaux de son village, entre propriétaire des usines qui se pavane comme une star et les élus qui ont tous devenus riche en vendant des territoires publics à des entreprises privées, sur lesquels ils peuvent polluer à loisir. Sa route croise rapidement celle de San’er, un homme qui voyage à travers le territoire en tuant tous ce qui bouge pour se faire de l’argent. On fera aussi la connaissance de Xiaoyu, une hotesse d’accueil dans un “sauna”, qui sera victime de violence de la part de la femme de son amant et Xiaohui, qui n’arrive pas à trouver sa place dans la société et passera d’un emploi à un autre sans se fixer.

A Touch of Sin : Photo Luo Lanshan, Meng Li

De Jia Zhang Ke, j’avais vu Still life et I wish I knew que j’avais vraiment beaucoup aimé. Ici, le réalisateur chinois propose de nous dépeindre la chine profonde, loin des mégalopole de Hong Kong, Shangai ou Pékin. Entre grosse ville industrielle et petit patelin, le rouleau compresseur de la modernité a fait des dégâts. La corruption des élus, les enrichissements des patrons d’usine, la pollution, la violence, la prostitution, les conditions de vie des mineurs, ou encore la façon de loger et traiter les nombreux ouvriers d’usines, qui bossent toute la journée pour fabriquer des articles vendus à bas prix aux occidentaux.

A Touch of Sin : Photo Wu Jiang

A touch of sin, c’est violent, c’est brutal, soit réaliste, c’est assez hypnotique. On suit donc 4 personnages qui vont sombrer chacun à sa manière dans la violence, pousser à bout par des conditions de vie difficiles, des désillusions, ou des désespoirs profond.

A Touch of Sin : Photo Wang Baoqiang

J’ai beaucoup aimé les portraits des personnages du film, tous très intéressants, tout passionnants à suivre. Dahai qui est le seul de son village à se battre contre la corruption, le seul à dénoncer les choses à se sentir concerné. Se battre seul quand tout le monde est blasé et démissionnaire, ce n’est pas facile, mais il finira par péter littéralement les plombs quand l’indifférence se transformera en mépris et moquerie.

A Touch of Sin : Photo Wu Jiang

J’ai aussi adoré le parcours de Xiaoyu, hotesse d’accueil dans un “sauna”, qui propose sauna donc mais aussi service de prostituées. Maitresse d’un homme marié, il est temps que ce dernier décide entre elle et sa femme. Après une agression par les sbires de l’épouse bafouée, elle aussi pétera les plombs après l’attaque de deux clients, qui se mettent à la frapper, après l’avoir confondu avec une prostituée; hors de question pour elle de se laisser faire. Comme Dahai, elle sombrera dans la violence pure, sanguinolente, brute et réelle.

Seul le très jeune Xiaohui répondra à la violence de sa vie d’une manière différente. On le suit comme ouvrier d’usine, hote d’accueil dans un salon de prostitués pour riche homme d’affaire, puis comme ouvrier parqué dans des dortoirs géants, où il répondra à sa manière à la violence moins physique et plus psychologique dont il sera victime.

Le réalisateur dépeint son pays sans concession et avec violence, c’est dure et sans sentiments qu’il nous présente les quatre personnages qui déambule dans la Chine complexe et contradictoire. Assez impressionnant et magnifiquement réalisé, si il y a un coté hypnotique et étrange, I wish I knew et Still Life étaient des films plus versés dans la poétique que dans la violence. Les acteurs sont tous excellents, en particulier l’actrice qui joue Xiaoyu, mais les trois autres acteurs sont tout de même impressionnants. On regrette quand même de devoir abandonner ces personnages sans savoir la suite des évènements les concernant (du moins pour certains d’entre eux).

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s