Le café des chats

Vendredi après midi, je me suis rendu avec une amie fan des chats, dans ce café qui permet de se réunir autour d’une tasse de thé, de chocolat chaud ou autre, en compagnie de chats, qui se prélassent à vos cotés. Ce concept est surtout connu au Japon, et je crois que c’est le premier du genre à naitre à Paris.

Victime de son succès il est quasi obligatoire de réserver à l’avance pour avoir une table. Il faut dire que les lieux sont assez petits. Nous on préfère s’installer au rez de chaussée, pour avoir une fenêtre sur l’extérieur et un peu plus d’air, car au sous sol, les lieux ressemblent plus à une cave qu’autre chose, sans aucune aérations et les odeurs de litières se font quand même un peu sentir.

chat 031

chat 040

Qu’en est il de ce café? est ce que son succès est mérité? et bien mon impression est tout de même mitigée. Après quelques recommandations concernant les chats (ne pas les caresser si ils sont endormis, ne les forcer à rien, pas de flash et ne pas les nourrir), on entre dans une pièce peu accueillante. Les murs sont nus, aucune déco ni couleur pour égayer la pièce, des morceaux de scotch trônent encore au dessus de la fenêtre, des fils pendouillent ça et là. On s’installe à une table, qui n’a pas été nettoyer, couvertes de miettes, et on nous demande de s’assoir l’une en face de l’autre, mais entre le canapé ultra bas, et la chaise à hauteur normal, nous ne sommes pas assise à la même hauteur et un sentiment d’inconfort se fait vite sentir; on opte alors pour la chaise sur le coté pour qu’on soit au moins à la même hauteur.

chat 043

On finit par nous apporter notre commande, cheesecake noix de pécan sirop d’érable, tarte framboise pistache, avec deux thé. De ce coté là, ce fut une bonne surprise, les tapisseries et les thés tout est très bons, servis dans une jolie vaisselle. Mais là encore le service laisse vraiment à désirer et ce coté nonchalant et amateur ressort quand la serveuse fracasse presque notre table lorsqu’elle pose brusquement la note. Elle s’en est surement aperçue puisqu’elle se retourne tout sourire pour nous demander si on a aimer les gâteaux.

chat 032

chat 033

Sinon, la raison première pour laquelle on est venu reste quand même les chats. Roux, brun, noir et blanc, y’en a partout, endormi dans des paniers, devant la vitre à regarder les passants, allonger sur les fauteuils ou à jouer entre eux, on peut les porter, les caresser, les grattouiller autant qu’on le souhaite du moment que le chat est réveillé. Pas du tout sauvage, calme, zen, les chats sont les rois dans ce café, et adorent toutes sortes de caresses.

chat 039

chat 046

En ressortant, on passe au toilette, et le verrou de la porte ne ferme pas, heureusement que je ne suis pas seule, on fait le guet l’une pour l’autre, puis on fait la queue pour payer. Le jeune homme explique les règles à de nouveaux visiteurs, et la jeune serveuse vient lui réclamer haut et fort 20 euros dans la caisse pour “acheter des salades au supermarché, on en a plus”…puis sa collègue serveuse qui rajoute ” de toute façon le réapprovisionnement est prévu pour dans une heure chez Métro”…heu ouais, on se doute que la plupart des lieux de restauration ne se fournissent pas chez la fermière du coin, mais quand même ça la fout  mal! leur collègue mal à l’aise essaye de blaguer mais la gaffe est faite.

     chat 041  chat 045

En bref, les chats sont partout, gentils et abordables, les thés sont bons, les pâtisseries bonnes et variées, mais au vu des prix (correctes mais limites), on peut trouver des lieux plus sympa, plus cosy, plus agréable, pour moins cher dans Paris. Le soucis c’est que le café des chats n’est pas assez aboutis sur le plan de la déco, du confort et du service pour avoir envie d’y rester longtemps; une fois qu’on a eut son content de chats, il ne nous reste plus qu’à partir. Un coté amateurisme se sent partout, on à l’impression qu’ils ont ouvert dans la précipitation. Peut être que les choses s’amélioreront dans l’avenir, mais certaines choses qui ne sont pas anodines (service, ambiance, déco) sont clairement à améliorer

16 rue Michel Le Comte.

Pour les boissons comptez 5€, pour les patisseries 6.50€.

Advertisements

4 thoughts on “Le café des chats

  1. J’avais lu des avis similaires… Ca ne me donne pas envie de découvrir ce lieu. Je préfère profiter de mon chat et carresser le nôtre ou celui d’amis.

  2. oui franchement, si on a un chat à disposition, c’est pas un endroit indispensable à voir! moi j’en ai pas ni chez moi ni dans mon entourage, donc j’en ai profiter pour faire des gratouilles à des chats, mais pour le reste c’est sans plus

  3. Je ne savais pas du tout que ce genre de truc existait!!! Le concept est sympa, mais c’est vrai que ton billet, très clair et exhaustif, ne donne pas trop envie de tenter le bar à chat de Paris… On a plutôt envie d’attendre qu’un autre café du même genre, plus chaleureux, mieux tenu, ouvre et fasse un peu de concurrence au premier, pour le forcer à s’améliorer un peu, non?
    En tous cas, merci pour ces infos, je me coucherai moins ignorante, ce soir, comme on dit ;-D

  4. ba oui le bilan est un peu mitigé, et je pense que c’est bien plus agréable d’aller boire une tasse de thé chez une amie qui possède un chat, et qui est assez amicale pour se laisser caresser que d’aller s’assoir de manière peu confortablement finalement, dans un lieux qui n’est pas vraiment confortable ou chaleureux! peut etre qu’ils vont s’améliorer avec le temps, à voir

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s