Le majordome

Le Majordome : Affiche

de Lee Daniels

Forest Whitaker, Oprah Winfrey, Terrence Howard, Cuba Gooding Jr, John Cusak, Jane Fonda, Robin Williams, Lenny Kravitz,  Mariah Carey, Alan Rickman…

3.5/5

1926, dans le sud, le jeune Cécil gaines assiste impuissant à l’exécution de son père dans un champ de coton, par le propriétaire des lieux. Cécil se voit alors offrir pour le consoler, une place de “nègre de maison”, dans la demeure, éduqué personnellement par la matriarche de la famille. A l’âge adulte, Cécil comprend qu’il doit partir faire sa vie, loin des gens qui sont les responsables de la mort de son père, et fais ses adieux à sa mère, devenue folle depuis le drame. Il décide de tenter sa chance dans le nord, où le racisme ne fait pas autant de drame. Il est employé dans un grand hôtel comme serveur avant d’être repérer et embauché comme majordome à la maison blanche.

Le Majordome : Photo

Le majordome s’inspire de la vie d’un homme qui fut majordome durant plusieurs décennie à la maison blanche. Le récit est forcément romancé, mais il permet de nous relater le combat pour les droits civils des noirs américains, qui malgré l’abolition de l’esclavage au siècle dernier ne sont toujours pas traité comme des êtres humains.

Le Majordome : Photo

Le récit est très linéaire, l’enfance difficile de Cécil dans les champs de coton, ses premières années en tant que serveur dans un grand hôtel, et ses débuts en tant que majordome à la maison blanche. Une fois installé, on reste surtout dans les années fin 50/60, la lutte pour les droits civiques des noirs, la rébellion du fils ainé de Cécil qui abandonne ses études pour se lancer dans les manifestations souvent violentes, puis ensuite se rallier aux mouvements des black panthers après la mort de Martin Luther King.

Le Majordome : Photo

Le film est sur le plan historique, très intéressant à suivre, avec Cécil qui verra passer Eisenohwer, Kennedy, Johnson, Nixon, Reagan, Carter…La question des droits civiques des noirs américains toujours au centre des scènes dans lesquelles Cécil servira sans broncher, ces politiciens prenant des décisions concernant directement la vie de son fils, lancé dans le militantisme. On survolera a mort de Kennedy, le watergate de Nixon, la décision ambiguë de Reagan concernant l’apartheid en Afrique du Sud…

Le Majordome : Photo Robin Williams

Le casting est le point fort du film, Forest Withaker est magistrale dans le rôle de cet homme, fière de devenir majordome à la maison blanche, effrayer de voir son fils partir à la conquête de l’égalité raciale, et le voir plus tard, essayer de se battre pour avoir des salaires égaux à celui des employés blancs. Il forme un couple touchant avec sa femme, jouée par Oprah Winfrey. J’aurais aimé en voir et en savoir plus sur les présidents, les voir se succéder au fil des décennies, mais ce n’était pas vraiment le sujet.

Le Majordome : Photo Forest Whitaker, Oprah Winfrey

Bien sur, si le film est intéressant, si les acteurs (Withaker, Oprah Winfrey excellente, Terrence Howard…), le film est bien américain et ne peut s’empêcher de faire dans l’émotionnel et le tire larme, sans pour autant être niais, le film sait émouvoir le public à l’américaine.

En bref, un film historiquement intéressant, même si les différents présidents sont présentés de façon un peu trop romancés, on sent que le réalisateur a voulu les rendre sympathiques (sauf Nixon!). A voir pour son coté documentaire concernant la lutte pour les droits civiques, et pour Forest Withaker dans le rôle du majordome.

Advertisements

2 thoughts on “Le majordome

  1. Pareil, le casting et le sujet m’intéressais mais j’avais peur que ce soit trop tire larme; ça l’es un peu, mais ça reste très intéressant, par contre sur le plan politique c’est un peu faible, le coté droit civiques des noirs est bien reconstitué, avec des épisodes de manifestations pour leur droits (les bus de la liberté, les séparations noirs/blancs dans les café, les manifestations réprimées violemment dans les rues, les black panthers), mais coté présidents à la maison blanche, c’est faiblards.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s