La fête de l’huma

Vendredi soir, je suis partie pour la première fois à la fête de l’huma. Si je suis allée à cette fête, c’est pour voir Archive, le groupe anglais de trip hop, très peu connue dans leur pays d’origine mais qui a un certain succès dans toute l’europe continental.

Après le trajet en métro, on prend une navette vers 16h30 et vendredi veille de week end + sortie des bureaux + route passant par le bourget + fête de l’huma, je vous laisse imaginer la galère que ce fut pour notre navette d’arrivée à bon port, (1 heure pour un trajet qui n’aurait du durer que 15 minutes à tout casser).

Bref, on arrive à l’entrée du festival, bon accueille, pas de fouille ce qui fait plaisir, un bracelet pour pouvoir entrer et sortir comme on veut, on est accueilli par des tas de gens faisant signer des pétitions pour tout et n’importe quoi, des gens qui nous distribue des tracts, surtout sur le thème de la retraite. Il est encore tôt, Archive ne jouera qu’à 22h, alors on fait le tour. C’est plutôt immense, entre stands politique, stand communistes venant de tout les pays du monde, les techniciens qui installent des mini scènes un peu partout, les friteries, les crêperies, les stands vendant chourros, barbes à papa, pommes d’amour, bière et autre boissons, les manèges à sensations fortes… Il finit par se remettre à pleuvoir, la journée à été maussade et continue de l’être, la petite bruine s’est transformée en pluie diluvienne, et on trouve refuge sous une tente qui sert frites et viandes en tout genre, grillées au barbecue. On mange un peu, on boit un peu, et on décide d’aller prendre place dans la fosse vers 20h30, alors que la pluie s’est remise en mode bruine par intermittence. Le public n’est pas encore tout à fait nombreux, on se retrouve dans les premiers rangs, je dirais 10 bon rangs derrière la barrière, et la fosse se remplie très vite à partir du moment où Tryo fait son entrée sur scène. Discours très politisé, Tryo est bourré d’humour et de réparties cinglantes, leurs textes sont bien fichus et le tout est festif. Bref, je ne me suis pas ennuyée, mais je ne peux pas dire que je suis fan, alors on attend sagement que le groupe termine. Autour de nous c’est un public de festival qu’on retrouve, c’est à dire un public venu plus pour se souler et faire la fête que pour écouter un groupe en particulier, même si on sent bien que durant Tryo, il y avait beaucoup de vrais fan. Mais comme d’habitude en festival, ce sont plutôt des gens bourrés et déchirés par toute forme de psychotrope qui nous entoure. Je fais même passé une fille devant moi, qui commençait à me souler, impossible de parler normalement avec ce genre de personne, déjà partie dans une autre dimension.

Une partie du groupe Archive (plutôt un collectif qu’un groupe)

Une fois Tryo partie, beaucoup de gens sortent de la fosse, c’était prévu, et on attend sagement que des trous se forment pour avancer et finalement se retrouver bien à l’aise à la barrière. On peut pas être mieux placé, tout devant et bien au centre, avec derrière nous une foule énorme, à laquelle je ne m’attendais pas.

Archive fut encore une fois excellent. Au départ, je m’étais promis qu’à 23h, je quitterais la fosse, histoire d’éviter la foule et de pouvoir regagner le métro au plus vite, pour être sur de ne pas rater le dernier train pour chez moi, mais la résolution s’est vite envolée au vu de la setlist. Après Fuck you qui est l’une de mes préférée, impossible de quitter ma place puisqu’ils enchaineront Kings of speed, you make me feel et dangervisit.

Fuck you

You make me feel

Dangervisit

J’ai adoré le concert, même si nous sommes en festival, et que la durée est réduite à 1h15 de concert, même si la chanteuse Maria n’était pas là (absente de toute les dates qu’ils ont fait cette été, je ne sais pas pourquoi), ils étaient au top, j’étais super bien placée. Aucune photo du concert cette fois ci, j’ai préféré ne rien filmer, c’est un groupe avec lequel il faut être branché sans distraction, pour rentrer dans leur trip et leur musique, et j’ai préféré profiter un maximum du show, même si ça signifie pas de souvenir vidéo de ce concert!

Le retour fut plus sportif, on a slalomer entre les festivaliers, la boue et les trous dans le sol dans le noir pour regagner au plus vite la sortie, en espérant éviter la foule. Mais c’est super mal indiqué dans les allées, tout indique la sortie parking, mais rien sur la sortie des navettes qui n’est pas au même endroit. On passe devant des gens dans des états plus que seconds, et finalement on est plutôt surpris de voir les gens absolument pas pressé de rentrer chez eux, trop occupé à danser, chanter et monter dans les manèges, la fête continue à La Courneuve. Après avoir fait le tour une fois, on finit par la trouver, et alors que je pense que je n’aurais jamais le dernier train de la nuit pour chez moi, miracle, la navette démarre dès qu’on monte à bord, elle nous dépose devant les marches du métro, qui démarre deux minutes après notre arrivée sur le quai, du coup, le stress retombe et je rentre chez moi sans encombre.

Archive en live c’est magique, j’espère pouvoir les revoir sur scène.

Advertisements

2 thoughts on “La fête de l’huma

  1. Ralala Archive! THE groupe! Mon groupe préféré!
    J’allais tous les ans à la Fête de l’Huma quand je vivais à Paris. J’aime beaucoup l’ambiance et il y a toujours de chouettes concerts (et pas chers!).
    Ravie que ça t’ait plu et qu’Archive ait fait un set carré (ça ne m’étonne pas d’eux, ils sont toujours bétons sur scène).

  2. J’adore Archive, je les avais vu une fois au zénith de paris et j’espère pouvoir les revoir rapidement, j’adore ce groupe aussi et sur scène ils sont excellents! la fête de l’huma c’est sympa et pas cher, je guetterais la programmation l’année prochaine!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s