Kate Daniels – Magic rises (tome 6)

de Ilona Andrews

4.5/5

coup de coeur

Kate et Curran voit leur quotidien chamboulé quand Maddie, une enfant shapeshipter vient d’atteindre l’adolescence et voit son état dégénéré. C’est un processus qui arrive souvent chez les jeunes shapeshifpters, qui retournent à un état sauvage et violent à l’adolescence, obligeant les parents de ces derniers malchanceux à les tuer purement et simplement. Seul le panacée, une substance à base de plantes et de magie, peuvent arrêter ce processus et les guérir. Curran décide alors d’accepter la demande d’un pack européen de Shapeshifter qui lui demande de venir arbitrer un conflit entre plusieurs pack et d’assurer la sécurité d’une femme enceinte, dont l’héritier aura une grande importance dans la résolution du conflit. Kate et Curran savent que c’est un piège, mais ils ne peuvent pas ne pas sauter sur l’occasion de pouvoir ramener du panacée. Avec une dizaine d’alliés, ils partent pour l’autre coté de l’atlantique.

C’est une série d’urban fantasy que j’adore, l’une de mes séries préférées. Pour ceux qui ne connaissent pas, l’histoire se déroule dans un futur proche dans lequel la magie, qui était endormie depuis l’antiquité, s’est à nouveau réveillé, reléguant la technologie au placard. Dorénavant, des vagues de magie intenses et des vagues tech se succèdent, détruisant souvent les constructions. Évidemment, plus d’avion, les voitures sont soumis à la déferlante de vagues magiques, tout comme l’électricité et le téléphone. Je ne parlerais pas de tout ce qui fait ce monde originale, les différentes espèces, les différentes structures, les différents personnages, autre secrets et autres révélation, c’est quand même le 6e tome!

Quant est il de ce nouvel épisode que j’attends depuis un an maintenant? c’est toujours aussi géniale à lire. C’est une des choses qui démarque la série d’Ilona Andrews des autres nombreuses séries d’urban fantasy, les tomes passent et la qualité est toujours présente, que ce soit dans les intrigues ou dans les évolutions de personnages.

L’héroïne est toujours aussi attachante. Kate est une personne forte, qui n’est pas la plus belle des femmes, mais qui a un sacré caractère. Sans parler de son origine plutôt effrayante, qu’elle est obligée de caché pour sa propre sécurité mais aussi pour ne pas faire flipper son entourage, peu savent sa véritable identité. J’adore Kate, j’adore sa combativité, son humour, son sang froid, sa façon de combattre.

L’un des points fort de cette série c’est aussi la relation entre Kate et Curran, il faut attendre le tome 4 pour que les deux guerriers qui se cherchent et se tournent autour finissent par former un couple. En générale, une fois que les deux héros se sont enfin trouvés les choses deviennent moins passionnantes, ici ce n’est pas du tout le cas, c’est toujours aussi intéressants de les voir en couple, de lire leurs disputes, leurs différences, comment ils gèrent leur vie.

Les personnages secondaires sont aussi une force dans ces romans, j’adore quasiment tout les personnages secondaires, que ce soit le médecin sage et tranquille Doolittle (que j’imagine toujours sous les traits de Morgan Freeman), Julie, l’ado rebelle que Kate à prise sous son aile, Derek, un ami de confiance, Andrea sa meilleure amie, et puis Mahon, Jim, Raphael, et j’en passe, il y en a beaucoup mais tous ont été développés et tous sont attachants à leurs façon avec leurs défauts.

Et puis, dans chaque tome, il y a une intrigue bien travaillé, et qui passionne, ce ne sont pas seulement les relations entre les personnages, les intrigues sont tout aussi prenantes et on ne s’ennuie pas une seconde quelque soit le volume.

Toujours autant d’humour, toujours autant de rebondissements, et comme souvent, j’adore aussi les rencontres parfois étranges que fait Kate dans ses aventures et ici c’est sa rencontre avec Astamur le berger et Astany que Kate décrit comme une sorte d’hobbit. Leur rencontre est vraiment drôle à lire.

En bref, encore un tome qui m’a absolument enchanté, j’ai été vraiment très contente de retrouver Kate et Curran, et tous les autres personnages, ils m’avaient manqué! toujours autant d’action, toujours autant d’humour, et quelques moments plus sombres. Ce qui est bien aussi avec cette série, c’est que chaque tome développe des intrigues indépendantes, même si une intrigue reste toujours ouverte au fil des tomes, ce qui est plaisant, on ne finit jamais sur un cliffangher insupportable. Vivement la suite! encore au moins trois autres tomes devraient sortir dans les années à venir. Je recommande fortement cette série à ceux qui ne l’ont pas encore lu!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s