The wolverine

Wolverine : le combat de l'immortel : Affiche

de James Mangold

Hugh Jackman, Rila Fukushima, Tao Okamoto,

2.5/5

Logan alias Wolverine, n’arrive pas à se remettre de la mort de Jean. Il vit reclut presque à l’état sauvage, dans les montagnes en compagnie des bêtes. Jusqu’au jour où il reçoit la visite de Yukio, une jeune japonaise. Mutante, elle peut voir la mort des personnes qui l’entoure. Elle vient de la part de son boss, Yashida, qui se meurt, et qui aimerait dire adieu correctement à Logan, qui lui a sauvé la vie pendant la seconde guerre mondiale. Après hésitation, il se rend à Tokyo, et découvre que le vieux Yashida à une proposition à lui faire; il peut mettre un terme à son pouvoir de guérison, et le rendre ainsi mortel. Il pourra vivre une vie normale et vieillir comme n’importe quel humain.

Wolverine : le combat de l’immortel : Photo Hiroyuki Sanada, Rila Fukushima

J’adore l’univers des x men, et la trilogie m’avait beaucoup plut. Et si Logan reste mon x men préféré (même au temps du dessin animé des années 90 que france 3 diffusait, rien à voir avec le fait qu’il soit interprété par Hugh Jackman), je n’avais pas aimé le premier volet de ces aventures indépendantes, X men origins: wolverine.

Ce second volet n’est pas meilleur que le précédent, ou peut être un peu moins ennuyeux et encore. Heureusement que le personnage de Yukio est là, elle apporte un peu de fraicheur et d’humour au film, ce qui n’est pas du luxe. Car autant Logan est cynique et drôle dans la trilogie d’X men, autant dans ces deux volets qui lui sont consacrées il manque d’humour et nous joue un Wolverine plus torturé qu’autre chose…

Wolverine : le combat de l’immortel : Photo Hugh Jackman

Beaucoup de clichés donc dans ce film, avec son histoire avec la jolie Mariko, la petite japonaise menue et fragile par excellence, la princesse en détresse qu’il faut à tout prix sauver et plus d’une fois. Quand leur relation prend un tour plus romantique, je n’ai pas été surprise mais un peu déçue, car pas du tout originale, digne même d’un téléfilm (le coup de se réfugier dans une chambre d’hôtel, le coup du héros blessé, le coup de vivre quelques moments de détente, histoire de pouvoir se rapprocher et de pouvoir conclure, mouais…).

Wolverine : le combat de l’immortel : Photo Hugh Jackman

Wolverine : le combat de l’immortel : photo

Quant au suspense, il n’y en a pas, aucune surprise quand on découvre qui est derrière toute l’histoire, aucune surprise avec la fin, quelques scènes qui font sourire, mais sans plus.

En bref, un film qui s’oublie vite, mais qui m’a permis de me détendre dans une salle bien climatisée, ce qui est déjà quelque chose! heureusement que le personnage de Yukio apporte un petit plus, (en espérant qu’elle soit présente dans le prochain volet d’x men), la voir se castagner comme une vrai héroïne de jeu vidéo est plutôt plaisant à voir tout comme les scènes d’action dans les rues de Tokyo. Pas indispensable.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s