La plume empoisonnée

de Agatha Christie

4/5

Jerry vient de subir un grave accident d’avion et pour terminer de se remettre, le médecin lui prescrit du repos, du calme, de l’ennui et l’envoi à la campagne. Avec sa sœur Joanna, ils décident donc de quitter Londres pour Lymstock, un petit patelin perdu au milieu de nulle part, où ils sont sur de se languir suffisamment, comme le médecin l’a prescrit. Mais à peine sont ils arrivés dans la maison qu’ils louent, qu’ils reçoivent des lettres anonymes insultantes. Ils comprennent vite qu’ils ne sont que les énièmes victimes d’un corbeau, qui sévit dans le village depuis quelques mois, frappant au hasard. Joanna et Jerry vont faire connaissance avec les figures connues de Lymstock, Madame Dane Calthrope, la femme du pasteur, Mr et Mme Symmington, le notaire et sa femme, Megan, la fille de madame Symmington issu d’un premier mariage, le docteur Girffith et sa sœur, l’énergique Aimée, ou encore Elsthie, la jeune et jolie gouvernante des deux plus jeunes enfants des Symmington. Puis tout prend une dimension différente, lorsque l’on découvre le corps de madame Symmington, dans son lit, qui s’est apparemment suicidée après avoir reçu une lettre du corbeau…

J’avais beaucoup aimé l’épisode adapté de ce roman, dans la série des Miss Marple de la BBC, je l’avais trouvé très réussi et notamment la réalisation. L’histoire tourne beaucoup autour des petites habitudes du village, et les personnages apprennent tout des derniers cancans presque toujours autour d’une bonne tasse de thé, et j’avais adoré ces plans filmés de haut sur les jolies services remplis de crumpets et de thé.

lymstock lymstock2 lymstock3

Le roman se lit vraiment très vite, les pages tournent et on est dès la première ligne entrainé avec Jerry dans ce petit village à l’aspect tranquille. On apprend à travers ses yeux à connaitre les différents personnages et à apprendre les différents nouveaux éléments de l’enquête. L’humour noire un peu cynique ne manque pas ici, surtout après la découverte du premier meurtre officiel de l’histoire. La nature humaine est encore une fois bien présentée dans ce roman.

Si j’ai beaucoup aimé suivre les personnages de Joanna et Jerry, Miss Marple m’a quand même beaucoup manqué. Je m’attendais à la voir durant tout le roman, mais finalement elle n’apparait que vers le dernier quart (et encore), pour remettre en ordre les pièces du puzzle. J’ai été un peu frustrée de ce coté là puisque je m’attendais à voir Miss Marple enquêter autour d’une bonne tasse de thé et de son éternel tricot.

Lu dans le cadre du challenge British mysteries organisé par Lou et Hilde

british mysteries4.jpg

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s