Cette sacrée vertu

de Winifred Watson

3.5/5

Miss Pettigrew, la quarantaine, est une gouvernante qui se présente un matin auprès de Miss Lafosse. Pour miss Pettigrew, c’est l’emploi de la dernière chance, avant que sa logeuse ne la mette à la porte. Mais dès que miss Pettigrew franchit la porte de l’appartement de Miss Lafosse, tout n’est que voltige, folie douce, aventure, rebondissements, amants mécontents, frivolité. Miss Pettigrew se prend tout de suite d’amitié pour la sublime et sympathique Miss Lafosse.

C’est le dernier jour pour le mois anglais et il me reste encore quelques heures pour parler du roman que j’ai finis de lire aujourd’hui. Le roman se déroule sur une journée ou presque, dans laquelle Miss Pettigrew va pour la première fois dans sa vie, se laisser vivre et mettre de coté sa vertue et son éducation rigide. Il faut dire que ces habitudes morales seront écartées assez facilement au final. Miss Pettigrew se laisse vite emporté par la vie trépidante de Miss Lafosse, qui possède trois amants, qui ne sait pas choisir, qui passe la moitié de sa journée à se préparer, se maquiller, se coiffer et s’habiller, entre deux visites impromptues, pour aller chanter dans un cabaret le soir, en attendant que sa carrière d’actrice décolle. Femme entretenue, frivole, aux moeurs légères, Miss Pettigrew s’adapte pourtant très vite, et s’attache rapidement à Miss Lafosse, tellement gentille, accueillante et surtout ayant désespérément besoin d’aide et d’assistance, pour se débarrasser d’un amant trop malhônnete, ou pour l’aider à choisir lequel parmi ses prétendants fera un bon mari, sans pour autant enfermer la pétillante Miss Lafosse dans une vie trop bourgeoise et ennuyeuse, ce qui ne lui conviendrait absolument pas.

C’est sur, c’est une lecture agréable, légère, rapide, les pages tournent sans temps morts, et les chapitres découpés en fonction des horaires et de l’emploi du temps chargé de Miss Lafosse, grasse matinée, amie déprimée à consoler, amants à éconduire, cocktails, diner, soirée, Miss Pettigrew se sent utile et quelques verres de sherry, lui donnera l’audace nécessaire pour se révéler particulièrement efficace et ingénieuse pour sauver Miss Lafosse et son amie de situation désespérées.

the2

En bref, une gentille comédie vaudeville, aux personnages sympathiques, même si la transformation rapide de Miss Pettigrew est un peu rapide et radicale en une petite journée!

Lu dans le cadre du mois anglais organisé par Lou et Titine

mois anglais, thomas hardy, metamorphoses, littérature anglaise, littérature anglaise xixe, nouvelles, angleterre, angleterre xixe

Advertisements

2 thoughts on “Cette sacrée vertu

  1. J’avais envie de le lire pour le mois anglais mais le temps m’a manqué… après avoir lu ton billet je suis assez curieuse de le découvrir ! Merci pour ce dernier billet anglais 🙂

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s