Give me all the bliss and joy in your mind!!

Vendredi et samedi soir, je suis allée au stade de France pour voir mon groupe favoris, mes chouchous, venus à paris pour leur tournée des stades. La tournée the 2nd law a débuté en septembre dernier avec la sortie de leur nouvel album. Hélas cet album ne m’a pas vraiment convaincu, j’en ai déjà parler sur ce blog, mais mis à part quelques chansons, il y a beaucoup trop de titres que je n’aime pas pour apprécier cet album autant que les autres, qui reste celui que j’aime le moins même si j’adore certains morceaux (isolated system, supremacy, survival).

vlcsnap-2013-06-23-11h18m44s68 vlcsnap-2013-06-23-11h18m15s30 vlcsnap-2013-06-23-11h59m15s59

Mais Muse, c’est surtout un groupe à voir en live, c’est sur scène qu’ils se révèlent et c’est sur scène que leurs chansons prennent leur véritable sens. En live, même des chansons comme Follow me ou madness deviennent intéressantes à écouter. Et depuis 2009, et un certain concert privé que j’ai vu au théâtre du châtelet, (qui reste l’un de mes meilleurs concerts au monde), je suis accroc, addict, je ne peux pas me passer d’eux, des émotions qu’ils me procurent, et je ne peux pas ne pas aller les voir dès qu’ils passent pas loin de chez moi.

vlcsnap-2013-06-23-11h55m04s109 vlcsnap-2013-06-23-11h16m40s108 vlcsnap-2013-06-23-11h16m31s21 vlcsnap-2013-06-23-11h16m14s108

Vendredi soir, nous étions en gradins, puisque la plupart d’entre nous travaillent, personne ne pouvait arriver tôt au stade. Du coup, on prend place tranquillement, alors que la première partie est sur le point de monter sur scène. De Paramore, je n’entendrais rien, vu que j’ai passé la demi heure à faire la queue aux toilettes, trois toilettes pour un quart de stade, fallait bien une demi heure…

On est placé en tribune basse, mais nous sommes tout de même un peu loin de la scène. On en profitera donc pour mieux apprécié le spectacle dans son ensemble.Dans les gradins ont a de l’espace, et je vais en profiter pour me défouler un max, je me déchainerais sur toutes les chansons ou presque, surtout que Bliss et Stockholm syndrome sont jouées et qu’elles font partie de mes préférées!

vlcsnap-2013-06-23-11h15m29s169 vlcsnap-2013-06-23-11h15m25s124 vlcsnap-2013-06-23-11h14m39s173 vlcsnap-2013-06-23-11h13m51s214 vlcsnap-2013-06-23-11h10m15s98

Sur Animals, le clip nous montre un homme d’affaire qui pète les plombs. Pour le show, un homme en costume cravate fait son entrée sur scène et balance de faux billets dans la foule à l’effigie des membres de Muse. Il passe par l’avancée et finit par s’écrouler terrassé par une crise cardiaque. Autre mise en scène sur Feeling good, où une femme d’affaire au téléphone marche sur l’avancée en s’énervant et finit par se suicider avec la pompe à essence installée sur scène! Pas mal du tout.

 vlcsnap-2013-06-23-11h56m29s195vlcsnap-2013-06-23-12h08m06s249 vlcsnap-2013-06-23-11h52m58s127

Si la setlist est très bonne, et le show bien foutu, l’ambiance est un peu molle, mais ça on s’y attendait, le vendredi soir étant une date supplémentaire, c’est comme à chaque fois le moins bons des deux concerts. Mais je n’étais pas mécontente d’être en gradin ce soir là, d’avoir l’espace et surtout l’énergie nécessaire pour me défouler comme je le voulais!

Le samedi, on remet ça mais cette fois ci, on arrive tôt devant le stade, 9 heure du matin pour ma part, un peu plus tard que certains de mes amis, arrivés à 7heures. Cette fois ci bien sur, on vise la barrière, nous sommes dans la fosse! La matinée passe étonnamment vite, et on part par groupe de deux pour manger à midi, histoire de ne pas se faire piquer nos places, on part se réchauffer au macdo du coin puis on reprend nos places. La journée passera vite finalement, on passe notre temps à aller voir ou à être visiter par des amis qui attendent à d’autre portes. Puis à 16h la tension monte, les vigiles commencent comme d’habitude à nous faire reculer de 5 mètres pour permettre l’ouverture des portes, et l’attente commence, il faut attendre 17h pour entrer. Et comme d’habitude avec le stade de France, c’est le bordel, certaines portes ouvrent avant d’autre, certains vigiles fouillent plus lentement que d’autre, et certaines personnes n’arriveront pas à la barrière. Personnellement, après une sacrée course, concentrée pour ne pas me fracasser la gueule dans les escaliers, j’arrive au centre de l’avancée, le meilleur endroit quand on est dans un stade, et je me place juste derrière une amie qui tient la barrière. Être à la barrière ou juste derrière une amie ne change pas grand chose, car on se trouve encore sur le montant de la barrière et on ne sera donc pas trop gênée par le reste de la foule. J’ai une vue parfaite sur l’avancée de la scène.

muse stade de france 2013 043 muse stade de france 2013 044 muse stade de france 2013 048 muse stade de france 2013 049

Puis l’attente reprend, debout sans sortir de la fosse, de 17h à 21h, à attendre, à supporter les trois premières parties, une jeune femme seule avec sa guitare sèche (pollymoney), un peu répétitif, le style de chanson que tu peux entendre dans Dawson pour illustrer les états d’âme des héros, puis dizzee rascal avec son dj, puis Biffy Clyro, toujours torse nu, mais les cheveux long en moins (on les a souvent en première partie de Muse).  Puis enfin, avec un quart d’heure de retard, ils arrivent. Là je suis épuisée plus par les dernières heures debout, que par la journée à attendre, et je me demande si j’aurais la force de tenir. Heureusement il y a de l’air et les vigiles nous donnent des petites bouteilles d’eau pour boire de temps en temps, mais n’empêche, mes pieds me tuent plus que tout!

muse stade de france 2013 065 vlcsnap-2013-06-23-11h06m35s205 vlcsnap-2013-06-23-11h08m10s125 vlcsnap-2013-06-23-11h08m47s243

Et comme d’habitude on n’oublie tout dès qu’ils commencent! La différence avec la veille? l’ambiance surtout, on sent le public complètement excité, que des fans, des vrais, qui vont s’exciter sur les bonnes chansons, et puis la setlist, juste géniale!! Map of problematique, Butterflies and hurricane, United state of eurasia et surtout la bonne chose de la soirée, Dead star!!! je l’avais eu à l’emirates stadium à Londres, mais le public avait été d’un mou au point que j’avais peur que ça décourage Muse de nous la faire à Paris.  A Londres, tout le monde s’était emballé devant madness et follow me, et était resté de marbre devant Dead star, ce fut le contraire à Paris, coup de folie sur dead star, et j’étais la première à partie en transe! Oublier les bobos aux pieds, l’esprit passe outre, et je me suis déchainée sur cette chanson que j’ai toujours rêvé d’entendre en live, elle est faite pour ça, au delà de mes espérances!

vlcsnap-2013-06-23-11h08m53s44

En sortant du stade, je suis trempée de sueur, je suis crevée, j’ai toute mes douleurs qui refont surface, j’ai la gorge en feu, je suis super contente, mais les affaires reprennent, je quitte mes amis un peu comme une voleuse, pas question de recommencer le cirque d’hier (catastrophe pour rentrer chez moi!), je trace ma route comme une folle pour pouvoir chopper un métro avant que la police montée ne nous bloque pour réguler le flux. Il est déjà 23h30, et quand on sait que 80 000 personnes sortent en même temps du stade, c’est pas forcément simple et rapide de rentrer chez soi, avant que le dernier train ne quitte la gare! Heureusement, j’arrive chez moi tranquillement à 00h30, (la veille ce fut 2H du mat), et je m’écroule après une bonne douche.

  vlcsnap-2013-06-23-11h09m34s205 vlcsnap-2013-06-23-11h09m47s78 vlcsnap-2013-06-23-11h09m50s103

Concert de folie donc, Matt chante à la perfection, ce sont tous les trois de parfait musiciens, et leur show n’a fait que s’améliorer et monter en puissance depuis le début de la tournée. Je retiens le premier pour m’avoir permis de me défouler à fond et le second pour sa setlist géniale et la vue imprenable que j’avais sur Matt Dom et Chris, tout devant! ça m’a permis aussi de voir un Matt complètement fou sur la fin qui balance en l’air sa guitare trois fois, avant de la balancer sur Dom qui l’a prend en pleine tête. Écroulé sur la batterie, j’ai cru pendant une seconde qu’il ne se relèverait pas, mais il fait un salut avant de quitter la scène juste avant le Bis. Matt a du se faire un peu engueuler! Double soirée magique donc, qui m’a permis aussi de revoir certains amis qui ne viennent pas souvent sur Paris. Pour moi, c’est mon dernier concert sur cette tournée, finit Muse. Sauf concert exceptionnel, (qui sait? ) je ne les reverrais que pour leur prochaine tournée, au mieux en 2015-2016, ça va être dure sans eux…

Et muse étant un groupe purement anglais, je peux dire que je les ai vus dans le cadre du mois anglais, organisé par Lou et Titine!

mois anglais, thomas hardy, metamorphoses, littérature anglaise, littérature anglaise xixe, nouvelles, angleterre, angleterre xixe

Advertisements

5 thoughts on “Give me all the bliss and joy in your mind!!

  1. Ah, Muse… Quel groupe ! Mais leurs derniers titres sont moins rock et un peu trop electro pour moi…
    Une question : m’as-tu bien donné tous tes liens pour le Printemps coréen ?
    Bonne semaine.

  2. oui pareil , j’ai moins aimé ce dernier album, heureusement qu’on n’a pas que du 2nd law pendant les concerts! oui je pense t’avoir tout donné, en fait j’avais prévu de parler d’un réalisateur coréen que j’adore mais j’ai pas eu le temps et je pense que c’est trop tard maintenant…

  3. Ah oui carrément deux fois 🙂 Je n’avais pas vu leurs dates de concert à temps sinon j’y serais bien allée ! Par contre je n’ai jamais eu le courage d’attendre une journée pour être devant dans la fosse mais tu as dû passer un super moment, et quelle vue imprenable !

  4. c’est dommage je me suis retrouvée avec deux places en trop sur les bras, une place offerte et une place d’une amie qui a eu un empêchement de dernière minute et n’a pas pu venir à Paris (elle est belge)…j’avoue qu’il faut être super motivé pour passer sa journée à attendre plus l’attente des premières parties qui est la plus dure car debout (contrairement à la journée où on attend assis)! mais quand on est vraiment fan, on se découvre des ressources insoupçonnées! on m’aurais dis ça il y a quelques années, moi qui déteste poireauter debout et qui déteste la promiscuité de la foule, comme quoi on sait jamais de quoi on est capable! quand on fan ça vaut le coup, on n’oublie tout une fois que ça commence!

  5. Pingback: Billet récapitulatif mois anglais 2013 | Plaisirs à cultiver

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s