The fall

bbc 2

5 épisodes

A Belfast, le meurtre du jeune femme reste non résolu. On décide d’envoyer le superintendant Stella Gibson, pour reprendre l’affaire. Elle est alors persuadé que ce meurtre est lié à un autre crime du même genre, commis quelques mois auparavant. Elle parle de serial killer, mais son supérieur ne veut pas se lancer la dedans sans être sur. Le meurtre de Sarah Kay confirme les soupçons de Gibson, et la police de Belfast met en place une cellule dédiée à la capture de ce prédateur.

Photo Gillian Anderson

Comment résister à une série policière anglaise avec pour actrice principal Gillian Anderson que j’adore? On suit donc cette inspecteur, Gibson, froide, solitaire, on apprend à la connaitre, elle ne s’attache pas, ne recherche pas de partenaire à long terme mais seulement pour la soirée, ne cherche pas à fonder une famille, ou à se faire des amis. Elle est là pour quelques semaines, le temps de boucler cette affaire, avant de repartir ailleurs, sur un autre meurtre. Bref, Gibson est sans attache. Elle est aussi intelligente, douée  et va vite comprendre à quoi elle a affaire.

Photo Gillian Anderson

Photo Gillian Anderson, John Lynch, Niamh McGrady

La série est tout de suite glaçante, à voir cet homme si ordinaire, marié, deux jeunes enfants, qui gagne sa vie en conseillant des personnes qui passent par des moments difficiles, le voir s’occuper de ces enfants, et qui passe la nuit à chercher sa nouvelle victime. D’ailleurs, le premier épisode est très stressant et dure à voir, le meurtre de Sarah Kay est d’autant plus horrible qu’il a été à deux doigts d’être évité. Les scènes de meurtre, (il y en a deux), sont d’ailleurs très crues, très fortes, et surtout très réalistes, ce qui les rend difficile à voir, et peut mettre mal à l’aise le spectateur.

Suivre l’enquête est passionnant et apprendre à connaitre les personnages est prenant, surtout Stella Gibson, ou Spector, le meurtrier. Sa relation avec sa fille fait vraiment froid dans le dos, quand on sait ce qu’il fait de ses nuits, et sa manie de planquer dans le faux plafond de la chambre d’enfant, les carnets et autres reliques qu’il garde de ces victimes.

En bref, une excellente série policière, glaçante, à l’atmosphère pesante, avec des acteurs vraiment excellents. Je ne vais pas en dire trop, et je suis contente d’apprendre qu’une saison 2 est en route. Par contre, comme souvent avec les séries anglaises, il faudra s’armer de patience pour la voir, puisque le tournage ne débutera qu’en janvier 2014, pour une diffusion fin 2014, dans le meilleur des cas.

Vu dans le cadre du mois anglais organisé par Lou et Titine.

mois anglais, thomas hardy, metamorphoses, littérature anglaise, littérature anglaise xixe, nouvelles, angleterre, angleterre xixe

Advertisements

4 thoughts on “The fall

  1. j’avais repéré cette série mais ne savais pas rrop quoi en penser mais ton billet me donne plutôt envie de la découvrir… le côté “glaçant” m’intrigue ! Merci pour ce nouveau billet:)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s