Cartographie des nuages

“Les faibles sont la chair dont les forts font bonne chère”

de David Mitchell

4/5

https://leschoixdetrilliandotcom.files.wordpress.com/2013/01/coup-coeur.jpg

1849, Adam Ewing embarque sur un bateau, la prophétesse, dans les iles du pacifique, pour rentrer chez lui. 1931, le musicien Robert Frobisher fuit l’Angleterre et ses créanciers pour se réfugier à Bruges, chez un célèbre compositeur vieillissant, Vvivan Ayrs, chez qui il espère retrouver l’inspiration. 1973 Louisa, journaliste pour un journal de bas étage, découvre un énorme scandale sanitaire concernant la nouvelle centrale nucléaire de Buenas Yerbas. 2012, Timothy Cavendish, éditeur raté, est rattraper par des créanciers le rattrape et il est dans l’obligation de se cacher quelque temps dans la mystérieuse demeure La maison de l’aurore. 2144, Sonmi 451, humaine née d’un incubateur artificielle, est programmée pour servir sans jamais se poser de question, jusqu’au jour où sa soif d’apprendre et de comprendre devient trop forte. 2200 et des poussières, Zachri vit dans un monde post apocalyptique sur une ile désertée par la technologie et le savoir moderne. Avec son village, il vit toujours sous la menace d’être rattrapé par les Kona, une race cannibale et esclavagistes d’une rare violence. Il reçoit un jour la visite de Meronym, une femme savante issu d’une colonie humaine qui a échappé à La chute.

Après avoir vu et beaucoup aimé le film, j’avais très envie de me plonger dans le roman, d’en apprendre plus, de voir les différences entre le film et le roman et de ne pas quitter cet univers et ces personnages. J’ai tout simplement adoré le roman, un coup de cœur!

J’ai beaucoup aimé que le roman soit découpé comme il l’a fait, et les formes littéraires utilisées selon les époques. Un journal intime, des lettres échangés, une narration plus classique, un interrogatoire, un vieil homme qui raconte à des enfants selon la tradition orale, un témoignage.

Chaque partie est prenante, tout de suite j’ai eu l’impression de me retrouver sur le bateau de la prophétesse, au coté d’Adam, d’Henri et d’Autua, j’ai adoré que la dernière phrase soit couper, nous renvoyant à la suite, 600 bonnes pages plus tard, et on file tout de suite avec Robert, à travers ses lettres, ses aventures sentimentales, sa musique, son manque de moyen, son manque de liberté pour créer sa musique. Il ressent la même frustration que nous lecteurs, puisque à ses heures perdues il lit le journal d’un certain Adam Ewing, et la moitié du journal à disparu, le laissant sans connaitre la fin,  comme nous.

J’ai beaucoup aimé aussi l’enquête que mène Louisa, je pensais que ce serait la partie la moins intéressante mais pas du tout. L’histoire de Timothy Cavendish est quand même la partie la plus drôle du roman. L’histoire de Sonmi la plus déconcertante, dans le sens où on a un peu de mal à comprendre cette société future complexe, et la partie de Zachri est parfois embêtante à lire du au langage du personnage. Mais toutes les histoires sont bien racontées, et tous les personnages intéressant à suivre, dans leurs erreurs ou pas.

J’ai adoré le concept de reprendre là où on s’est arrêté, d’aller du 19e siècle avec Adam,  jusqu’à Zachri en 2200 et quelques, pour redescendre le temps et découvrir ce qui est arrivé aux personnages, que l’on avait laissé pour en rencontrer d’autre.

J’ai aimé les liens entre les personnages, le lien entre Adam et Robert, entre Sixsmith et Louisa, entre Timothy et Louisa, entre Sonmi et Timothy, entre Zachri et Sonmi.

Outre le coté réincarnation et la fameuse tâche de naissance, le roman nous parle de la nature humaine, de son coté pervers qui le pousse toujours à détruire et s’autodétruire, de la soif de connaissance qui les pousse irrémédiablement à leur perte, de l’irrépressible besoin de liberté, de création, de destruction, et ce quelque soit l’époque soit disant avancée ou civilisée dans laquelle évolue les personnages.

J’ai trouvé aussi que le roman était plus sombre et plus humain au final que le film. Dans le roman, les choses ne finissent pas aussi positivement que dans le film (Louisa verra celui qui la protégeait mourir, Timothy ne retrouve pas son amour de jeunesse, d’ailleurs il n’en a aucunement l’intention, Sonmi ne vivra pas une histoire d’amour avec son sauveur, Zachry et Meronym ne finiront pas au calme et en paix sur une planète plus hospitalière que la terre).

Les choses sont plus floues concernant les personnages et leurs avenirs, on ne sait pas ce que deviendra Zachry et Meronym, on ne sait pas si Timothy aura retenue la leçon…les choses sont aussi plus vrai plus sombres et moins romanesques aussi (l’histoire de Sonmi), et moins positives que dans le film. Je trouve que le film a pris des libertés parfois inutile avec le roman, mais j’ai aimé que les choses se terminent parfois différemment. Autant j’ai aimé que les choses restent floues et que certaines destinées finissent dans l’inconnue (Meronym et Zachri surtout), autant dans le film j’ai aimé savoir que ça se termine bien et que l’espoir persiste (Zachri retrouve sa petite sœur, rare survivante d’une attaque, et part avec Meronym, alors que dans le film, on nous fait comprendre que ses sœurs sont surement devenus des prisonnières, esclaves dans tout les sens du terme).

En bref, un livre qui se dévore malgré ses 713 pages, j’ai adoré lire toutes ses histoires, passé, présent, futur, j’ai adoré les thèmes abordés, l’analyse de la nature humaine, simple mais vraie, et le style sert parfaitement l’histoire et les personnages. Après les 1000 automnes de Jacob de Zoet que j’avais aussi adoré, j’ai hâte de voir ce que l’auteur nous réserve pour la suite!

Advertisements

3 thoughts on “Cartographie des nuages

  1. Coup de cœur pour moi aussi ! Effectivement, le livre est plus sombre que le film mais au final, j’ai bien aimé les deux. J’attends moi aussi le prochain livre de l’auteur !

  2. Pingback: Number89dream | Les choix de Trillian

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s