Stoker

Stoker : Affiche

de Park Chan Wook

Mia Wasikowska, Nicole Kidman, Matthew Goode, Jacki Weaver

4/5

India vient d’avoir 18 ans et vient aussi de perdre tout juste son père. Elle se retrouve seule dans leur grande maison familiale, en compagnie d’une mère avec qui elle n’a jamais été très proche. A l’enterrement, India et sa mère font connaissance avec Charles, le frère cadet du défunt, que personne n’a encore jamais vu. Si la mère est très contente de cette présence masculine, India ne se sent pas à l’aise et refuse de sympathisé avec cet oncle sortie de nulle part.

Stoker : photo Nicole Kidman

Park chan wook est à l’origine de l’excellent Old Boy, et de lui j’ai aussi vu et aimé, Je suis un cyborg, Thirst, Lady vengeance, Sympathy for mrr vengeance. Cette fois ci, il s’est entouré d’un casting anglais et américain et _ça marche toujours autant.

Stoker : photo Matthew Goode, Mia Wasikowska	, Nicole Kidman

Le film est donc très réussi, on est tout de suite dedans, dans cette atmosphère étrange et dérangeante, avec cette jeune fille, femme enfant qui a gardé ces habitudes de petite fille. Pas très sociable, elle est étrange et en a conscience. Avec la mort de son père, la personne qu’elle préférait, India est donc bien seule quand son oncle débarque d’on ne sait où. Mia Wasikowska est excellente dans ce role de jeune femme qui se découvre, découvre sa nature et ses origines. Nicole Kidman aussi est très bonne dans le role d’une mère fraichement veuve, mais qui se sent encore jeune et espère un nouveau départ, qui n’a aucune envie de s’enfermer dans la dépression et qui espère que ces charmes opèrent toujours. Même si Nicole Kidman a toujours un visage trop figé, il faudrait arrêter le botox.

Stoker : photo Matthew Goode, Mia Wasikowska

Avec Mia Wasikowska, c’est Matthew Goode qu’on retient dans le role de cet oncle étrange, qui à l’air de tout voir et tout comprendre chez India, plus qu’elle même. Il est vraiment excellent dans le role de ce sociopathe, il nous offre une figure vraiment effrayante, il fait froid dans le dos, rien qu’avec un sourire ou un regard, sans rien faire de plus.

Stoker : photo Matthew Goode

http://independentcinema.files.wordpress.com/2013/03/1_e_park-chan-wook-_stoker.jpg

Si l’histoire est prenante, les personnages intéressant et complexes, et l’atmosphère hypnotique, c’est surtout la réalisation, la mise en scène et la photographie que je retiens. C’est magnifiquement filmé, chaque plan est travaillé, chaque plan est ultra soigné, et l’esthétique du film impeccable, certaines scènes sont justes sublimes.

https://i2.wp.com/collider.com/wp-content/uploads/stoker-mia-wasikowska-matthew-goode.jpeg

En bref, une histoire et des personnages un peu glauques superbement bien interprétés, mentions spéciale à Mia Wasikowska et Matthew Goode, Stoker reste surtout un magnifique objet à regarder, à l’esthétisme hypnotique.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s