Mud

Mud - Sur les rives du Mississippi : Affiche

de Jeff Nichols

Matthew McConaughey, Tye Sheridan, Jacob Lofland, Sam Sheppard, Sarah Paulson, Ray McKinnoon

4,5/5

coup coeur

Neckbone et Ellis sont deux gamins qui vivent en Arkansas sur les bords du fleuve Mississippi. Un matin à l’aube, ils décident de se rendre à bord de leur canot à moteur, sur une ile désert au milieu du fleuve. Ils veulent s’approprier un bateau perché en haut d’un arbre, apporter là par les dernières inondations. Alors qu’ils pensaient que le navire et l’ile étaient inhabités, ils rencontrent Mud, un homme étrange, qui dit être arrivé sur l’ile quelques jours auparavant. En manque de nourriture, ils proposent aux deux garçons un marché: si ils apportent certaines choses dont il a besoin pour partir, il leur laissera le bateau perché à son départ. Neckbone est méfiant et n’a pas envie de négocier avec Mud, mais Ellis est quelque peu fasciné par le monsieur et décide d’accepter.

Mud - Sur les rives du Mississippi : photo Sam Shepard

J’avais vu et beaucoup apprécié le précédent film de Jeff Nichols, Take shelter, et j’étais très curieuse de voir Mud. J’y suis allée sans avoir vu la bande annonce, je ne me suis presque pas renseignée sur l’histoire, et c’est pas plus mal je trouve.

J’ai donc beaucoup aimé Mud, je l’ai trouvé supérieur à Take shelter qui est plus mystique, et qui possède une vraie puissance, mais Mud m’a au finale plus marqué.

Mud - Sur les rives du Mississippi : Photo Tye Sheridan

Le film se déroule sur les bords du fleuve Mississippi, dans le fin fond de l’Arkansas, où des restructurations importantes se font, notamment la destruction progressive de ces maisons précaires, sur pilotis, où vit le jeune Ellis avec ses parents, son père qui vit de la pêche de crabe grâce au fleuve, et sa mère qui ne rêve que de changement et de déménager en ville.

Mud - Sur les rives du Mississippi : photo Matthew McConaughey, Tye Sheridan

Jeff Daniels a su nous faire ressentir à l’écran la moiteur, la chaleur et la lourdeur du climat du fleuve, c’est, comme pour take shelter, très bien filmé, et on ne voit pas le temps passé durant le film, je m’étais un peu ennuyé pendant take shelter ce ne fut pas le cas ici.

Mud - Sur les rives du Mississippi : photo Matthew McConaughey, Tye Sheridan

Comme pour son précédent film, il a su s’entourer de très bons acteurs et a su les diriger à la perfection. Matthew McConaughey tient là l’un de ses meilleures rôles et l’une de ses meilleures prestation, mais les deux enfants, Ellis et Neckbone (Tye Sheridan et Jacob Lofland) lui voleraient presque la vedette (ce sont les deux héros du film pour moi), ils sont vraiment excellents dans leurs rôles, et leurs deux personnages sont très attachants et touchants, entre Ellis qui croit à l’amour avec un grand A alors qu’il n’est entouré que de preuves contraires, et Neckbone, qui a plus le sens des réalité que son ami. J’ai adoré voir à l’écran leur enfance, leurs aventures, leurs espoirs, leur naiveté, leur témérité, ce sont de vrais enfants, qui ne sont pas idéalisés, j’ai eu parfois l’impression d’avoir affaire à Tom Sawyer et Huck Finn ou de me retrouver devant certains films de mon enfance (DARYL, les goonies… mais avec un coté bien plus réaliste bien sur).

Je me suis laissée empoter par l’enthousiasme des deux enfants, de leurs aventures et mésaventures, de leurs voyages sur l’ile, de leurs discussions avec Mud, j’ai avancé doucement, au rythme du film, pour en apprendre plus sur Mud, son passé, son histoire. A coté de l’histoire de Mud, on découvre aussi la vie de cette région, les maisons sur pilotis sur la rive du fleuve, la nouvelle loi qui veut leur destruction, la survie grâce à la pêche en tout genre…

En bref, un film sur la fin de l’enfance, l’amitié, la loyauté, l’amour, qui nous raconte le quotidien d’une région. J’ai adoré me laisser porter par les histories des différents personnages, Ellis et Neckbone, mais aussi les parents d’Ellis, qui ne sont plus d’accord, Blankenship, le voisin d’Ellis qui connait le passé de Mud, j’ai adoré me laisser surprendre, et j’ai adoré que certains clichés soient heureusement évités, à ne pas rater!

Advertisements

2 thoughts on “Mud

  1. Je ne lis pas parce que je veux le voir mais j’ai noté avec beaucoup d’intérêt le 4.5/5. J’espère qu’il me plaira autant que “Take Shelter”!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s