Amis, amants, chocolat

de Alexander McCall Smith

3.5/5

On retrouve Isabel Dalhousie, toujours la rédactrice en chef de la revue d’éthique appliquée, toujours à philosopher sur tout, toujours vivant à Edimbourg. Elle remplace d’ailleurs, pour une semaine, sa nièce Cat, qui part en vacances en Italie pour assister au mariage d’une amie. L’occasion pour Isabel de se rapprocher un peu plus d’Eddie, l’assistant de Cat, trop réservé à son gout. C’est aussi l’occasion pour Isabel de gouter à la vie active, au boulot manuel, et d’arrêter de penser un peu trop à tout et n’importe quoi. C’est aussi la rencontre avec Ian, un homme qui vient de subir une greffe du coeur et qui aimerait tant connaitre son donneur, surtout depuis qu’il a parfois des visions d’un homme qui pourrait être le dernier souvenir du donneur. Isabel ne peut s’empêcher de se mêler de ce qui ne l’a regarde pas.

Comme pour le premier tome, ce n’est pas vraiment pour l’intrigue policière que je lis les aventures d’Isabel. Dans ce tome, l’enquête menée par l’héroine est encore moins policière et encore moins intéressante que dans le premier tome je trouve. Malgré ça, on ne s’ennuit pas au coté d’Isabel, les pages tournent vite, et j’ai adoré me promener à nouveaux dans les rues d’Edimbourg en sa compagnie, lire les conversations qu’elle peut avoir avec Grace, qui est tout l’opposé d’Isabel, voir ces disputes avec Jamie, la voir rencontrer un bel italien et d’être tenter, réfléchir sur sa vie, sur ce qu’elle est, sur ce qu’elle pourrait être, voir Isabel ni renoncé, ni se décourager ni se laisser aller à la déprime ou à l’apitoiement.

En bref, c’est toujours une lecture très sympathique, aux personnages de plus en plus attachants. J’adore le cadre, l’ambiance, les intrigues qui n’ont finalement pas grand chose d’une vraie intrigue policière, les rencontres d’Isabel, ces discussions, avec elle même et avec d’autre, ces réparties parfois cinglantes (notamment avec la nouvel copine de Jamie). Je ne pense pas attendre longtemps avant de me lancer dans le tome 3!

Lu dans le cadre du challenge Alexander McCall Smith organisée par Emy

AMCSC3.jpeg

et la lecture rentre aussi dans le cadre du challenge British mysteries organisé par Lou et Hilde

british mysteries4.jpg

Advertisements

6 thoughts on “Amis, amants, chocolat

  1. Bonjour Trillian, après 44 Scotland Street et Mma Ramotswe, il faudrait que j’en lise au moins un avec Isabel Dalhousie. J’adore le ton et le style de l’écrivain. Bonne après-midi;

    • je n’ai pas encore lu Mme Ramotswe, je pense continuer avec les Isabel Dalhousie, jusqu’à épuisement, et ensuite je pense commencer cette autre série, j’en ai entendu du bien jusqu’ici!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s