Hapiness therapy (silver lining playbook)

A shot at a silver lining

de David O Russell

Bradley Cooper, Jennifer Lawrence, Robert de Niro, Jacki Weaver

4/5

Untitled 1

Pat Solitano vient de sortir d’hôpital psychiatrique après 8 mois enfermé sur décision judiciaire. Il a perdu sa femme, son job, sa maison et doit retourner vivre chez ses parents, entre un père superstitieux qui est obsédé par l’équipe de foot de Philadelphie et une mère au petit soin. Pat n’a qu’une obsession, récupérer sa femme, persuadé qu’elle l’aime toujours. A un diner organiser par son meilleur ami, il rencontre sa belle soeur, Tiffany, qui elle aussi est passée par de gros problèmes psychiatriques après la mort de son mari. A cause d’une restriction judiciaire, Pat n’a pas le droit d’approcher son ex femme, mais Tiffany fait partie de ses amies, elle décide de l’aider à lui transmettre des messages et en échange, Pat doit aussi lui rendre service.

Happiness Therapy : photo Bradley Cooper, Jennifer Lawrence

Honnêtement je ne pensais pas aimé autant en allant le voir, parce que la bande annonce ne m’avait pas trop marquée. J’aurais presque pu le considéré comme un coup de cœur mais pas entièrement tout de même. Le film contient quelques défauts, il n’est pas parfait, mais l’ensemble est très réussie, ce fut un plaisir de revoir Robert de Niro en forme, dans le rôle d’un père passionné par l’équipe de foot locale les Eagles, persuadé que si son fils regarde le match avec lui, son équipe gagne, j’ai aimé ce père pudique qui ne sait pas comment montrer à son fils qu’il l’aime et qui ne sait pas trop comment l’aider à surmonter sa dépression mais aussi ses problèmes psychiatriques. J’ai aussi beaucoup aimé la mère, compréhensive et patiente. J’ai apprécié voir un couple parent d’un fils d’une trentaine d’années, sans avoir l’air de n’avoir que la quarantaine, j’ai trouvé la famille Solitano très crédible et surtout très attachante.

Happiness Therapy : photo Bradley Cooper, Robert De Niro

Happiness Therapy : photo Bradley Cooper, Jacki Weaver, Robert De Niro

Happiness Therapy : photo

Quant à Bradley Cooper et Jennifer Lawrence ils forment un duo sympathique, plein de charme par moment, mais surtout très drôle. Le film possède ses moments d’émotion et parfois de dureté (Pat est tout de même diagnostiquer bi polaire, et donc n’a pas un comportement toujours rationnel et doit faire attention tous les jours à ses emportements) mais c’est tout de même surtout une comédie. J’ai véritablement ri de bon cœur plus d’une fois et la scène finale de danse lors d’une compétition professionnelle est hilarante, ça fait longtemps que je n’avais pas eu de vrai fou rire à me tordre le ventre, dans une salle de cinéma.

Happiness Therapy : photo Robert De Niro

Happiness Therapy : photo Bradley Cooper, Jennifer Lawrence

En bref, un film qui fait du bien sur la recherche du bonheur, la reconstruction, des personnages attachants qui essaient de ne pas sombrer dans le négatif, et un mélange de scènes émouvantes et hilarantes, parfaitement équilibré. Et en bonus Bradley Cooper en costard à vraiment la classe!  J’ai passé un excellent moment!

Advertisements

2 thoughts on “Hapiness therapy (silver lining playbook)

  1. Très envie de voir ce film du coup! Mais tu ne trouve pas que Jennifer Lawrence est un peu jeune?
    J’espère avoir le temps d’aller le voir avant qu’il ne passe plus au ciné!
    Bon dimanche!!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s